References of "Parkinson, Denis"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailBiodiversité et aménagement du territoire : vers une stratégie territoriale de conservation de la nature en Wallonie ?
Sérusiaux, Emmanuël ULg; Dopagne, Claude ULg; Melin, Eric ULg et al

Report (2012)

Dans le cadre du diagnostic du Schéma de Développement de l’Espace Régional (SDER, 2011) mené par la Conférence Permanente de Développement Territorial (CPDT), une analyse scientifique et ... [more ▼]

Dans le cadre du diagnostic du Schéma de Développement de l’Espace Régional (SDER, 2011) mené par la Conférence Permanente de Développement Territorial (CPDT), une analyse scientifique et prospective des enjeux territoriaux liés à la problématique de la biodiversité est proposée pour la Wallonie. Dans un premier temps, l’atteinte des objectifs spécifiques du SDER (1999) est examinée. Ensuite, partant des tendances d’évolution observées, les besoins adressés par la thématique « biodiversité » au territoire wallon sont définis, quantifiés et spatialisés. Ces propositions concrètes et scientifiquement argumentées sont destinées à alimenter la construction d’une stratégie globale de conservation de la nature en région wallonne. [less ▲]

Detailed reference viewed: 259 (12 ULg)
Full Text
See detailBiodiversité et aménagement du territoire : quels indicateurs pour la Wallonie ?
Parkinson, Denis ULg; Dopagne, Claude ULg; Melin, Eric ULg et al

Report (2011)

La biodiversité ou diversité du monde vivant peut, selon une approche spatiale, se définir au travers de l’expression et de la disponibilité des niches écologiques des espèces de la flore et de la faune ... [more ▼]

La biodiversité ou diversité du monde vivant peut, selon une approche spatiale, se définir au travers de l’expression et de la disponibilité des niches écologiques des espèces de la flore et de la faune d’un territoire. Pour permettre l’existence et le maintien de cette biodiversité, les niches doivent répondre aux exigences écologiques variées des espèces vivantes. Ces exigences concernent tout particulièrement la surface mobilisable, la disponibilité de la niche dans le temps et la connectivité des lieux où elle s’exprime, l’absence de substances eutrophisantes ou toxiques d’origine anthropique, et d’une façon plus générale la fonctionnalité des processus fondamentaux du milieu (bilan hydrique, cycle du carbone). Les options prises en matière de développement territorial peuvent constituer des leviers puissants pour enrayer la forte érosion constatée de la biodiversité en Wallonie. Ces leviers sont multiples : création d’aires protégées, prise en compte de la connectivité écologique dans les différents outils (plan de secteur, schémas de structure, plans communaux d’aménagement...), intégration systématique de la fonction écologique des habitats naturels dans les différentes catégories d’affectation du sol, etc. Placé dans la perspective de la planification du SDER, la biodiversité doit donc être abordé à la fois comme un secteur réclamant que des espaces lui soient directement dédicacés et comme une contrainte ou une opportunité à intégrer dans tous les autres actes et programmes territoriaux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 376 (33 ULg)