References of "Maillart, Christelle"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLos portafolios : Hacia una evaluacion mas integrada y coherente con el concepto de desempeno complejo
Poumay, Marianne ULg; Maillart, Christelle ULg

in Leclercq, Dieudonné; Cabrera, Alvaro (Eds.) Innovaciones en Dispositivos de Evaluacion de los Aprendizajes en la ensenanza Superior. (in press)

Le présent chapitre prend résolument le parti du témoignage et construit sur l’expérience des auteures. Il choisit quelques référents théoriques, qu’il illustre ensuite par deux expériences ciblées, l’une ... [more ▼]

Le présent chapitre prend résolument le parti du témoignage et construit sur l’expérience des auteures. Il choisit quelques référents théoriques, qu’il illustre ensuite par deux expériences ciblées, l’une chez les étudiants en logopédie/orthophonie et l’autre chez les étudiants en pédagogie de l’enseignement supérieur, deux programmes de l’Université de Liège. Il conclut sur quelques réflexions et perspectives. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalogical mapping across modalities in children with specific language impairment (SLI)
Leroy, Sandrine ULg; Parisse, Christophe; Maillart, Christelle ULg

in Research in Developmental Disabilities (in press)

Analogical mapping is a domain-general cognitive process found in language development, and more particularly in the abstraction of construction schemas. Analogical mapping is considered as the general ... [more ▼]

Analogical mapping is a domain-general cognitive process found in language development, and more particularly in the abstraction of construction schemas. Analogical mapping is considered as the general cognitive process which consists in the alignment of two or several sequences in order to detect their common relational structure and generalize it to new items. The current study investigated analogical mapping across modalities in children with specific language impairment (SLI). Nineteen children with SLI and their age-matched peers were administered two tasks: a linguistic analogical reasoning task (composed of syllables) and a similar non-linguistic analogical reasoning task (composed of pictures). In the two tasks, the items presented were divided into two groups: items with perceptual cues and items without perceptual cues. Children had to complete a sequence sharing the same relational structure as previously presented sequences. Results showed an expected group effect with poorer performance for children with SLI compared to children with typical language development (TLD). Results corroborate hypotheses suggesting that children with SLI have difficulties with analogical mapping, which may hinder the abstraction of construction schemas. Interestingly, whereas no interaction effect between group and modality (linguistic vs. non-linguistic) was revealed, a triple interaction Group*Modality*Perceptual support was observed. In the non-linguistic task, the performance of children with SLI was the same for items with and without perceptual clues, but in the linguistic task they performed more poorly for items without perceptual cues compared to items with perceptual cues. The results and limits of the study are discussed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe sentence repetition task: A powerful diagnostic tool for French children with specific language impairment
Leclercq, Anne-Lise ULg; Quémart, Pauline; Magis, David ULg et al

in Research in Developmental Disabilities (2014), 35

This study assesses the diagnostic accuracy and construct validity of a sentence repetition task that is commonly used for the identification of French children with specific language impairment (SLI ... [more ▼]

This study assesses the diagnostic accuracy and construct validity of a sentence repetition task that is commonly used for the identification of French children with specific language impairment (SLI). Thirty-four school-aged children with a confirmed, diagnostically based diagnosis of SLI, and 34 control children matched on age and nonverbal abilities performed the sentence repetition task. Two general scoring measures took into account the verbatim repetition of the sentence and the number of words accurately repeated. Moreover, five other scoring measures were applied to their answers in order to separately take into account their respect of lexical items, functional items, syntax, verb morphology, and the general meaning of the sentence. Results show good to high levels of sensitivity and specificity at the three cut-off points for all scoring measures. A principal component analysis revealed two factors. Scoring measures for the respect of functional words, syntax and verb morphology provided the largest loadings to the first factor, while scoring measures for the respect of lexical words and general semantics provided the largest loadings to the second factor. Sentence repetition appears to be a valuable tool to identify SLI in French children, and the ability to repeat sentences correctly is supported by two factors: a morphosyntactic factor and a lexical factor. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (6 ULg)
Peer Reviewed
See detailIs there a global procedural learning deficit in children with Specific Language Impairment ?
Desmottes, Lise ULg; Maillart, Christelle ULg; Lejoly, Kelly ULg et al

Poster (2014, November 13)

The study of procedural learning abilities in children with Specific Language Impairment (Procedural Deficit Hypothesis, PDH; Ullman & Pierpont, 2005) remains a relatively unexplored field of research ... [more ▼]

The study of procedural learning abilities in children with Specific Language Impairment (Procedural Deficit Hypothesis, PDH; Ullman & Pierpont, 2005) remains a relatively unexplored field of research. Since most evidence comes from studies using tasks which involve learning of sequenced patterns, research using other procedural learning paradigms (like motor adaptation tasks) is needed to further evaluate the PDH in children with Specific Language Impairment (SLI). Therefore, in this study, we examined the ability of children with and without SLI to learn, consolidate and generalize a mirror-tracing task, a paradigm that does not involve sequence learning and had never been used in SLI. Children with SLI and typical developing (TD) matched children participated in the study. Children with SLI were included if they scored below -1.25 SD of the expected normative performance in at least 2 language areas. Both groups had to trace ten 5-pointed stars seen only in mirror-reversed view in two learning sessions separated by a one-week delay. The transfer phase consisted in tracing a new figure. The time required to complete the tracing, and the number of errors committed were recorded. Full results will be presented and discussed during the presentation of the paper. [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (1 ULg)
Full Text
See detailDysphasie : Réflexions autour de la définition et des critères diagnostiques
Leclercq, Anne-Lise ULg; Maillart, Christelle ULg

in Les entretiens de Bichat : les entretiens d'orthophonie 2014 : Les "dys", état de l'art et orientations cliniques (2014, September 27)

Specific language impairment refers to a non-homogeneous group: linguistic and non-linguistic abilities differ from one child to another. Increasing knowledge in this field has led to clarify both the ... [more ▼]

Specific language impairment refers to a non-homogeneous group: linguistic and non-linguistic abilities differ from one child to another. Increasing knowledge in this field has led to clarify both the definition and the diagnostic criteria in order to facilitate its diagnosis. However, the clinical complexity of this trouble questions the relevance of these diagnostic criteria. The present article intends to think about the clinical diagnostic of specific language impairment in order to allow informed decision making during its assessment and therapy. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailFrom variability to stability: The acquisition of phonemes in French speaking children aged 30 to 53 months.
MacLeod, Andrea; Maillart, Christelle ULg

Poster (2014, July 16)

When children first begin to produce the phonemes of their language, their productions are characterized by a high degree of variability (e.g., Ferguson & Farwell, 1975). As children’s phonological ... [more ▼]

When children first begin to produce the phonemes of their language, their productions are characterized by a high degree of variability (e.g., Ferguson & Farwell, 1975). As children’s phonological representations become more defined, their productions become more stable. In fact, the observation of variability beyond the early-word stage has been used as a diagnostic criteria for sub-types of phonological disorders (Dodd et al. 2005). Despite the clinical significance of phonological variability, there exists no normative data that can be used to objectively describe this variability in French. The goal of the present study was to describe variability and stability among French-speaking children between the ages of 30 and 53 months. A total of 153 children participated in the present study and were equally distributed in four groups (aged 30-35, 36-41, 42-47, and 48-53 months). We created a picture identification task with 65 target words, which contained the consonants of French in word initial, medial and final position. The children were asked to produce this series of words three times. Two measures of variability were used. (1) A consonant level analysis that investigated the stability of consonants regardless of word or syllable position. (2) A word level analysis that investigated the consistency of productions across the three series (Holm et al., 2007). The preliminary analysis focused on the consonant level analysis and revealed that the youngest group of children aged 30 to 35 months were significantly more variable than the oldest group aged 48-53 months. This shift from variability to stability will be discussed in terms of the development phonological representations. In addition, the clinical significance of variability will be discussed in light of these findings. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
See detailA parent-implemented language intervention in lower socioeconomic status populations
Martinez Perez, Trecy ULg; Leclercq, Anne-Lise ULg; Mulquet, Amandine et al

Poster (2014, July)

Detailed reference viewed: 15 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe Impact of Dual-Tasking on Verbal Short-Term Memory in Children with Specific Language Impairment
Leclercq, Anne-Lise ULg; Maillart, Christelle ULg; Lange, Manon et al

Poster (2014, June)

Limitations in general processing capacities have been proposed to account for poor verbal short-term memory (STM) performances in children with SLI. Previous studies observed that STM performances ... [more ▼]

Limitations in general processing capacities have been proposed to account for poor verbal short-term memory (STM) performances in children with SLI. Previous studies observed that STM performances decreased to a larger extent in children with SLI as compared to their unaffected peers when the processing demands of the task increased (e.g., Ellis Weismer, et al., 2005; Montgomery, 2000a,b). However, in these studies, the increase in attention processing demands went with an increase in linguistic processing demands. Since children with SLI experience language processing problems, it is not clear whether general attention problems or language processing problems are at the root of their larger performance decrease as compared to their unaffected peers. This study aims at directly assessing the hypothesis that limitations in general attentional capacity are at the root of poor STM performances in children with SLI, using an attention demanding visual search task administered concurrently with nonword repetition task. Twenty-three children with SLI, 23 age-matched children, and 23 nonword span-matched children performed immediate serial recall tasks of nonwords. The STM lists were presented either alone or concurrently with the target detection task. Moreover, the target detection task either stopped or continued when children had to recall the nonwords. Results show a main effect of dual task condition on both nonword repetition accuracy and target detection accuracy. Performances in children with SLI were not more affected than in controls by the necessity to perform a concurrent visual attention task during nonword lists presentation. However, nonword recall seemed to be more challenging for children with SLI than for age-matched controls. Indeed, performances in the visual task were lower in children with SLI than in their age-matched controls, but not as compared to nonword span-matched controls. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailEffect of task demands on phonological acquisition : the acquisition of phonemes in French speaking children aged 30 to 53 months in four different contexts.
Maillart, Christelle ULg; Vaucel, Cécile; Macleod, Andrea

Poster (2014, June)

When children first begin to produce the phonemes of their language, their productions are characterized by a high degree of variability (e.g., Ferguson & Farwell, 1975) and are influenced by task demands ... [more ▼]

When children first begin to produce the phonemes of their language, their productions are characterized by a high degree of variability (e.g., Ferguson & Farwell, 1975) and are influenced by task demands (Khami, Catts, & Davis, 1984). As children’s phonological representations become more defined, their productions become more stable and less influenced by the task demands. Despite the clinical significance of phonological variability, there exists no normative data that can be used to objectively describe this variability in French. The goal of the present study was to describe variability and consistency among French-speaking children between the ages of 30 and 53 months, according to task demands. A total of 153 children participated in the present study and were equally distributed in four groups (aged 30-35, 36-41, 42-47, and 48-53 months). We created a picture identification task with 65 target words, which contained the consonants of French in word initial, medial and final position. The children were asked to produce these words in four different contexts : 1) picture naming ; 2) word repetition ; 3) sentence repetition ; 4) spontaneous language. Two measures of consistency were used. (1) A consonant level analysis that investigated the stability of phonological accuracy. (2) A word level analysis that investigated the consistency of productions across the four tasks. We predict that younger children will be more influenced by changes in task complexity than older children. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’apprentissage de résolution de problèmes complexes (ARP - C) : un dispositif d’entrainement au travail interdisciplinaire
Maillart, Christelle ULg; Leclercq, Anne-Lise ULg; Lejeune, Caroline ULg et al

Conference (2014, May 21)

Les futurs logopèdes et futurs psychologues doivent apprendre à s’intégrer dans une prise en charge multidisciplinaire, à interagir efficacement avec d’autres professionnels, et à comprendre les limites ... [more ▼]

Les futurs logopèdes et futurs psychologues doivent apprendre à s’intégrer dans une prise en charge multidisciplinaire, à interagir efficacement avec d’autres professionnels, et à comprendre les limites de leur champ d’intervention. Pour entrainer ces apprentissages critiques, un dispositif interdisciplinaire a été proposé à 36 étudiants en logopédie et 14 étudiants en psychologie, tous en cinquième année de leur formation initiale à l’Université de Liège. Ces étudiants ont été confrontés à une vignette clinique dont la complexité justife le recours à divers intervenants. Cette vignette a été, dans un premier temps, analysé en petits groupes disciplinaires avec l’aide d’un tuteur (4 groupes en logopédie et 2 groupes en neuropsychologie). Ensuite, des groupes interdisciplinaires (composés de logopèdes et de neuropsychologues) ont été formés pour partager leurs analyses et avancer dans la formulation du diagnostic. Enfin, les étudiants ont eu l’occasion de rencontrer des professionnels d’autres disciplines (instituteur, psycho-pédagogue, etc.) avec lesquels ils ont du discuter des questions en suspens liées à la vignette analysée. L’évaluation du dispositif suggère que globalement les étudiants ont le sentiment d’avoir progressé quant à la maitrise de certains apprentissages critiques. Plus de 90% des étudiants relatent avoir progressé en évaluation pluridisciplinaire et différents indices indiquent qu’ils perçoivent l’intérêt de recourir à un réseau de professionnels. Par ailleurs, la perception du dispositif peut être différente selon les disciplines. Ainsi, 90% des psychologues mais seulement 60% des logopèdes estiment avoir progressé dans la prise de décisions argumentées par rapport à l’évaluation. Inversement, 30% des psychologues mais plus de 70% des logopèdes relatent des progrès pour la capacité à prioriser les recommandations thérapeutiques. Ces résultats seront analysés et discutés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu référentiel aux trajectoires développementales : élaboration d’apprentissages critiques en logopédie.
Maillart, Christelle ULg; Peters, Stéphanie ULg; Willems, Sylvie ULg et al

Conference (2014, May 20)

Depuis quelques années, la formation de master en logopédie (orthophonie) de l’université de Liège tente de s’inscrire dans une approche par programme. Cette transition progressive d’une formation ... [more ▼]

Depuis quelques années, la formation de master en logopédie (orthophonie) de l’université de Liège tente de s’inscrire dans une approche par programme. Cette transition progressive d’une formation orientée objectif vers une formation orientée programme a connu plusieurs étapes déterminantes. L’une d’elle est sans conteste l’élaboration d’un reférentiel de compétences en logopédie (Maillart et al., 2010) qui a permis de dégager les cinq compétences identifiées comme centrales et essentielles à la profession de logopède. Chacune de ces compétences a été nommée, détaillée et précisée à travers ses composantes essentielles qui en explicitent la complexité. Ensuite, les contextes de mise en œuvre de chaque compétence ont été identifiés par différentes situations professionnelles. Le référentiel élaboré était donc une première étape, nécessaire mais non suffisante, pour modifier en profondeur les programmes de cours du master en logopédie. En effet, le référentiel permet de clarifier les principaux objectifs de la formation, traduits en termes de niveau final attendu de développement de chaque compétence. Par contre, il donne peu d’informations sur leur trajectoire de développement. Il ne permet pas d’identifier les différentes étapes de travail d’une compétence (les apprentissages critiques) ou les paliers de développement à atteindre au fur et à mesure de la formation initiale. Dans cet exposé, nous expliciterons la démarche qui nous a permis de dégager des apprentissages critiques spécifiques et opérationalisables et de complexité progressive à partir d’un référentiel existant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailConstruction d’un référentiel de compétences pour la formation de psychologues
Peters, Stéphanie ULg; Meulemans, Thierry ULg; Maillart, Christelle ULg et al

Conference (2014, May 19)

L’élaboration de ce référentiel de compétences pour les psychologues répond à trois motivations principales, relevées lors de démarches d’évaluation de la qualité de notre enseignement : accompagner le ... [more ▼]

L’élaboration de ce référentiel de compétences pour les psychologues répond à trois motivations principales, relevées lors de démarches d’évaluation de la qualité de notre enseignement : accompagner le parcours identitaire et pédagogique des étudiants, faciliter le travail partenarial entre enseignants, et répondre aux obligations institutionnelles. Le modèle théorique qui a guidé la construction du référentiel est celui proposé par J. Tardif (2006). Il présente notamment comme avantages de préciser les situations professionnelles dans lesquelles sont mobilisées les compétences et leurs composantes, de définir des trajectoires de développement qui témoignent ainsi de la progression de l’étudiant dans son parcours de formation, et de lier les apprentissages à des domaines de ressources permettant donc de faire le lien avec les cours du programme. Pour construire ce référentiel, trois sources ont été mobilisées : (1) les pratiques des psychologues professionnels (Hansez, Côte & Mormont, 2008), (2) la littérature existante concernant les compétences des psychologues (Batram & Roe, 2005 ; Europsy, 2005 ; Tuning, s.d.) et les critères de qualité d’une formation universitaire en psychologie (APA, 2008, 2013 ; Mayo, 2008), et (3) l’expertise des enseignants du cursus. Cette communication présentera le référentiel, composé de cinq compétences. Elle s’arrêtera également sur deux points de discussion qui ont émergé lors de la construction de ce référentiel, et qui le colorent largement : (1) la maîtrise de savoirs théoriques et méthodologiques, et (2) l’importance de développer chez les étudiants des réflexes et outils d’analyse des enjeux et effets sociétaux des pratiques et des savoirs du psychologue. Les implications de ce référentiel dans la conception du parcours de formation seront annoncées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (1 ULg)
Full Text
See detailUn rapport de stage basé sur les compétences : expérience en logopédie
Maillart, Christelle ULg

Scientific conference (2014, May 08)

Detailed reference viewed: 28 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAméliorer la formation clinique en logopédie par un stage socle au sein de l'université
Martinez Perez, Trecy ULg; Willems, Sylvie ULg; Maillart, Christelle ULg

Conference (2014, May)

La formation clinique des étudiants en logopédie (orthophonie) occupe une place importante dans leur cursus. Cette formation se dispense principalement via des stages réalisés dans des structures ... [more ▼]

La formation clinique des étudiants en logopédie (orthophonie) occupe une place importante dans leur cursus. Cette formation se dispense principalement via des stages réalisés dans des structures extérieures au centre de formation. Si cette ouverture permet aux étudiants de se confronter à la réalité du terrain, elle implique en contrepartie une hétérogénéité des lieux de stage et, par conséquent, une hétérogénéité de la formation avec certaines compétences qui sont peu ou pas travaillées dans certains lieux de stage. Face à cette problématique, un stage « socle », garant d’un base commune préalable, est désormais proposé à tous les étudiants du Master 1 Logopédie de l’Université de Liège au sein de la clinique universitaire. Ce dispositif poursuit un double objectif : (a) permettre à tous les étudiants en logopédie d’accéder aux apprentissages de base nécessaires pour une pratique future de qualité, (b) par son design, accompagner l’étudiant dans le développement réflexif et intégré de plusieurs compétences professionnelles du logopède. Plus précisément, ce stage de 60H se réalise en binôme. Chaque binôme participe à cinq séances de quatre heures sur la réalisation d’un bilan logopédique. Par ailleurs, un système de caméra permet aux étudiants d’observer activement le bilan réalisé par un second binôme et sert de support pour une séance de feedback. En 2012-2013, l’évaluation du dispositif indique notamment que : pour 84% des étudiants, ce dispositif leur a permis d’apprendre et/ou de pratiquer des notions qui ne sont pas abordé par ailleurs dans leur parcours de formation ; pour 82% des étudiants, ce dispositif les a aidé à relier la pratique aux notions abordées aux cours ; 100% des étudiants pensent pouvoir utiliser ce qu’ils ont développé lors du dispositif dans leur pratique professionnelle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailConstruire son projet professionnel dès la 1ère année d'étude en logopédie à l'université
Martinez Perez, Trecy ULg; Maillart, Christelle ULg; Peters, Stéphanie ULg

Conference (2014, May)

Le monde du travail contribue à la construction professionnelle, mais dans un contexte spécifique, limitant ainsi l’ampleur du développement de cette identité professionnelle. Au contraire, la formation ... [more ▼]

Le monde du travail contribue à la construction professionnelle, mais dans un contexte spécifique, limitant ainsi l’ampleur du développement de cette identité professionnelle. Au contraire, la formation initiale prépare à un champ professionnel et non à un contexte spécifique, jouant par conséquent un rôle essentiel dans l’amorce du développement professionnel (Beckers, 2007). Dans cette optique, un nouveau cours est désormais inscrit dans le programme des étudiants en 1ère année de bachelier de Psychologie et Sciences de l’Education–Orientation Logopédie à l’Université de Liège. Ce cours, intitulé "Approches des métiers de logopède", a pour but d’accompagner les étudiants dans la construction de leur projet professionnel et de leur représentation du métier de logopède. Plus précisément, il permet aux étudiants (a) d’approcher les différentes compétences du logopède, (b) de découvrir un éventail de réalités professionnelles du logopède, (c) et d’initier une réflexion sur les pratiques professionnelles du logopède. Par ailleurs, ce cours découle de la confrontation entre le programme et le Référentiel de Compétence du Logopède de l’Université de Liège (Maillart, Grevesse, & Sadzot, 2010) : il vise à travailler une série d’apprentissages critiques non abordés par ailleurs dans le cursus des étudiants. Les objectifs du cours sont travaillés à travers une diversité de méthodes : création et appropriation d’une carte heuristique, interventions d’une dizaine de professionnels logopèdes, concertations collectives et en sous -groupes, auto-évaluation par l’étudiant, séances plénières, conférences et lectures. Ce cours concerne la quarantaine d’étudiants inscrits dans l’orientation Logopédie en 1ère année de bachelier. La construction du projet professionnel et de la représentation du métier de logopède étant un processus évolutif, ce cours se répartit sur l’entièreté de l’année académique et une continuité de ce cours en 2ème et 3ème année de bachelier est actuellement à l’étude. Les résultats de ce nouveau dispositif seront présentés et discutés lors du colloque. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEfficacité des interven8ons langagières basées sur la guidance parentale : qu’en est- il pour les popula8ons de faible statut socio-économique (SSE)?
Maillart, Christelle ULg; Martinez Perez, Trecy ULg; Jidovtseff, Boris ULg et al

Poster (2014, April 07)

Le développement langagier de l’enfant est fortement influencé par le statut socio-économique (SSE). Dès le plus jeune âge, les enfants issus de milieux défavorisés présentent un retard langagier ... [more ▼]

Le développement langagier de l’enfant est fortement influencé par le statut socio-économique (SSE). Dès le plus jeune âge, les enfants issus de milieux défavorisés présentent un retard langagier objectivable (Hoff, 2012). La qualité et la quantité du langage adressé à l’enfant sont des variables médiatrices dans l’impact du SSE (Hoff, 2003). Une méta-analyse a mis en évidence l’efficacité des interventions langagières ciblées sur l’enrichissement du langage adressé à l’enfant (Robert & Kaiser, 2011). Toutefois, les études d’intervention ont principalement porté sur des enfants issus de SSE moyen : il est difficile d’en généraliser la portée aux populations plus défavorisées. Cette étude randomisée contrôlée évalue l’efficacité d’une intervention ciblée sur le langage adressé à l’enfant dans des populations de faible SSE. Participants Quatre-vingt-seize enfants âgés de 18 à 30 mois et de faible SSE ont été recrutés au sein de 10 consultations enfants organisées par l’Office de la Naissance et de l’Enfance, en Belgique. Dans 5 de ces 10 consultations, une intervention portant sur la stimulation langagière a été proposée. Dans les 5 autres, une intervention en psychomotricité a été mise en place. Les deux interventions se déroulent en groupe (une dizaine d’enfants et leur parent) et sont appariées en termes de fréquence (1 heure par semaine) et de durée (15 semaines). Une évaluation individuelle a été proposée avant l’intervention (T1), après l’intervention (T2) et 6 mois après la fin de l’intervention (T3). Chaque testing évaluait les développements cognitif, langagier et psychomoteur de l’enfant et comportait une interaction filmée parent-enfant en situation de jeu afin d’analyser le langage adressé à l’enfant et les comportements parentaux. Principaux résultats Les résultats mettent en évidence l’efficacité et la spécificité de l’intervention langagière proposée, tant au niveau du langage des enfants que des modifications du comportement parental. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (3 ULg)
See detailOù en est la recherche sur les dysphasies ?
Maillart, Christelle ULg

Conference given outside the academic context (2014)

Detailed reference viewed: 86 (2 ULg)