References of "Lungren, Clark"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailConserving wildlife amongst the cotton fields. A third of a century of experience at the Nazinga Game Ranch, Burkina Faso
Bouché, Philippe; Lejeune, Philippe ULg; Bailly, Vincent et al

in Environmental Monitoring & Assessment (2016), 188

Established in the early 1970 as a participatory wildlife production area, the Nazinga Game Ranch turned into an island of conservation surrounded by cultivation.We asked ourselves how long-term ungulate ... [more ▼]

Established in the early 1970 as a participatory wildlife production area, the Nazinga Game Ranch turned into an island of conservation surrounded by cultivation.We asked ourselves how long-term ungulate trends are affected in a context of continuous human pressure. To find out, we compiled and analysed the data of yearly line-transect counts of mammals carried out since 1985. Results showed that large species such as the elephant (Loxodonta africana) and large antelopes increased or showed stable populations. In contrast, medium and small ungulates showed continuously decreasing trends. During the same period, rainfall, water availability from artificial water points and the crop encroaching outside Nazinga Game Ranch increased. After an initial significant reduction, illegal human signs increased. However, we showed that human signs were positively correlated with the abundance of large ungulates but negatively correlated with the abundance of medium and small ones. In conclusion, this study showed that some isolated mammal populations could be restored and maintained in the long term, in spite of being surrounded by highly cultivated areas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (3 ULg)
Full Text
See detailLe secteur privé à la rescousse de la faune sauvage en Afrique de l’Ouest. Evaluation écologique et économique de la Zone de Chasse de Konkombouri au Burkina Faso
Bouché, Philippe ULg; Lungren, Clark; Moumouni, Dermé

in Parcs & Réserves (2011), 66(4), 12-22

Le Burkina Faso, s’est engagé depuis plusieurs années dans le domaine de la conservation de la Nature, mais souffre du manque de moyens nécessaires pour entretenir et développer son potentiel faunique. En ... [more ▼]

Le Burkina Faso, s’est engagé depuis plusieurs années dans le domaine de la conservation de la Nature, mais souffre du manque de moyens nécessaires pour entretenir et développer son potentiel faunique. En 1996, le Burkina Faso s’est engagé dans une réforme inédite dans ce pays visant à ouvrir la gestion de la faune au secteur privé. Cet article présente à travers l’exemple de la Zone de Chasse de Konkombouri comment le concessionnaire a pu, en mettant en œuvre un certain nombre d’aménagements et certaines activités de gestion de terrain, redynamiser la faune qui s’est multipliée par 3 en 12 ans et comment l’activité de grande chasse a pu créer une dynamique économique favorable à l’Etat, aux communautés locales et aux prestataires de services locaux et étrangers. L’analyse économique compare également les résultats économiques de la ZCK à d’autres zones de chasse d’Afrique Centrale et de l’Ouest. [less ▲]

Detailed reference viewed: 206 (24 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes petites populations d'éléphants du Burkina Faso. statut, distribution et déplacements
Bouché, Philippe ULg; Lungren, Clark

in Pachyderm (2004), 37

Detailed reference viewed: 24 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailStatut et tendances des effectifs d’éléphants dans les aires protégées de l’Est du Burkina Faso
Bouché, Philippe ULg; Lungren, Clark; Ouédraogo, Léonard

in Pachyderm (2002), 32

Le Burkina Faso abrite l’effectif d’éléphants de savane le plus important de toute l’Afrique de l’Ouest, là où cette espèce jouit d’une protection intégrale. Un recensement aérien par échantillon a été ... [more ▼]

Le Burkina Faso abrite l’effectif d’éléphants de savane le plus important de toute l’Afrique de l’Ouest, là où cette espèce jouit d’une protection intégrale. Un recensement aérien par échantillon a été mené dans le sud-est du Burkina Faso en avril et mai 2000. L’effectif total moyen atteignait 1.743 ± 648 éléphants, ce qui constitue la plus grande population d’éléphants de savane en Afrique de l’Ouest. La moyenne des groupes observés était de: 5,42 (Erreur standard = 11,68 animaux) (1 à 32 individus / groupe). La distribution des éléphants enregistrée confirme largement la distribution enregistrée les années précédentes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 96 (10 ULg)