References of "Leyh, Valérie"
     in
Bookmark and Share    
See detailLe grand projet des frères Grimm ou le mythe du conte populaire allemand
Viehöver, Vera ULg; Leyh, Valérie ULg

Article for general public (2014)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
Full Text
See detailL’Alfier nero (Le Fou noir) d’Arrigo Boito – Lecture anthropologique et poétologique d’un combat d’échecs.
Leyh, Valérie ULg

in Achim Küpper, Kristine Vanden Berghe (Ed.) Guerre et jeu. Cultures d’un paradoxe à l’ère moderne (2014)

Detailed reference viewed: 35 (3 ULg)
Full Text
See detailIl était une fois en RDA… Les contes de Grimm et l’idéologie communiste
Leyh, Valérie ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Full Text
See detailSur les traces des frères Grimm à Liège
Leyh, Valérie ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detail„Lauter und stärker, wohlhäbiger, fülliger wurden die Straßen.“ – Gertrud Kolmar. Bibliographie der Übertragungen in Wort und Ton
Leyh, Valérie ULg

in Nörtemann, Regina; Viehöver, Vera (Eds.) Kolmar übersetzen. Studien zum Problem der Lyrikübertragung (2013)

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)
See detailZwischen Kosmos und Chaos. Emotionen und Gerüchte in Schnitzler Erzählung "Frau Beate und ihr Sohn"
Leyh, Valérie ULg

Conference (2012, July 05)

Mon projet de doctorat intitulé "Fama currit. Les rumeurs comme procédé littéraire dans les textes narratifs de Theodor Storm et Arthur Schnitzler" vise à étudier le phénomène des rumeurs sous les aspects ... [more ▼]

Mon projet de doctorat intitulé "Fama currit. Les rumeurs comme procédé littéraire dans les textes narratifs de Theodor Storm et Arthur Schnitzler" vise à étudier le phénomène des rumeurs sous les aspects narratologiques, psychologiques, sociologiques et poétologiques. Or d’une part, les rumeurs sont étroitement liées à des sentiments comme la peur, l’envie et la jalousie ou même le plaisir ; d’autre part, les représentations littéraires de sentiments servent souvent à la compréhension même de ces sentiments. Par une analyse détaillée du récit "Frau Beate und ihr Sohn" (1913) d’Arthur Schnitzler, il s’agira d’identifier les liens entre la propagation de rumeurs et les émotions ainsi que d’étudier, d’un point de vue plus général, les différents rapports entre les émotions représentées dans le texte narratif, le contexte historico-culturel et les normes de l’époque. La présentation devrait donc pouvoir dégager des conclusions sur la narration des émotions dans la littérature du modernisme viennois et sur l’ambivalence du phénomene des rumeurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (4 ULg)
Full Text
See detail"Blumenworte / Kriegsgestammel" - Rose Ausländer au Pays des Mots
Leyh, Valérie ULg

in Culture, le Magazine Culturel de l'Université de Liège (2012)

Detailed reference viewed: 11 (6 ULg)
Full Text
See detail„Von silbrig beschäumter, tanzender Woge selig gewiegt“ – Gertrud Kolmars Lyrik auf dem Weg zu anderen Ufern. Tagungsbericht – Gertrud Kolmar übersetzen. Theorie und Praxis
Leyh, Valérie ULg

in Zeitschrift des VdÜ (Verband deutschsprachiger Übersetzer literarischer und wissenschaftlicher Werke) (2012), 46(Juli-Dezember), 9-10

Detailed reference viewed: 27 (5 ULg)
Full Text
See detailEin Don Giovanni aus "Fleisch und Holz"
Ronga, Luca; Leyh, Valérie ULg

in Das Andere Theater (2011), 21(79), 35

Detailed reference viewed: 14 (5 ULg)
Full Text
See detailMimmo Cuticchio und die Opera dei Pupi auf Sizilien
Puleo, Elisa; Leyh, Valérie ULg

in Das Andere Theater (2011), 21(79), 24-27

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Full Text
See detailDie Marionettentheaterkompanie "Carlo Colla e Figli"
Corbella, Piero; Leyh, Valérie ULg

in Das Andere Theater (2011), 21(79), 16-19

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDie Narrenburg im Waldwinkel. Theodor Storms Auseinandersetzung mit Adalbert Stifter
Leyh, Valérie ULg

in Sprachkunst. Beiträge zur Literaturwissenschaft (2011), 42

Comme l'ont déjà évoqué plusieurs chercheurs, la nouvelle "Waldwinkel" (1874) de Theodor Storm montre de nombreuses correspondances avec le récit "Die Narrenburg" (1842) d'Adalbert Stifter. Or jusqu'à ... [more ▼]

Comme l'ont déjà évoqué plusieurs chercheurs, la nouvelle "Waldwinkel" (1874) de Theodor Storm montre de nombreuses correspondances avec le récit "Die Narrenburg" (1842) d'Adalbert Stifter. Or jusqu'à présent, ce rapport étroit entre ces deux textes narratifs n'a pas encore été étudié en profondeur. Cet article vise dès lors à analyser les continuités et discontinuités entre ces deux récits. Une étude minutieuse des stratégies narratives ainsi qu'une analyse comparative des personnages principaux permettent de constater que la nouvelle de Storm fait, certes, renaître le monde de Stifter, mais pour le faire apparaître comme un non-lieu, une utopie. La noblesse, qui chez Stifter parvient encore à se renouveler en s'alliant à la bourgeoisie, est ainsi, chez Storm, vouée au déclin. Le monde représenté dans "Waldwinkel" est, quant à lui, marqué par la réalité du capitalisme et du combat de tous contre tous. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (9 ULg)