References of "Letawe, Céline"
     in
Bookmark and Share    
See detailAby Warburg, Textes & Fragments (1926-1929) suivi de "Plasticité du visuel. Montages et usages critiques de l'image chez A. Warburg" (M. Hagelstein)
Hagelstein, Maud ULg; Letawe, Céline ULg

Book published by Presses Universitaires de Liège (in press)

Assorti d’une série de textes inédits, cet ouvrage monographique vise à faire connaître dans le milieu francophone les écrits d’Aby Warburg (1866-1929), en particulier ceux rédigés dans les dernières ... [more ▼]

Assorti d’une série de textes inédits, cet ouvrage monographique vise à faire connaître dans le milieu francophone les écrits d’Aby Warburg (1866-1929), en particulier ceux rédigés dans les dernières années de sa vie. Peu connus, ces textes datent de la période d’élaboration de l’Atlas d’images Mnemosyne – Atlas dont le succès grandissant auprès des artistes et des théoriciens de l’art n’est plus à démontrer . Mais si Mnemosyne attire de plus en plus les spécialistes des images de tous horizons, on accorde encore peu d’intérêt aux textes et aux notes rédigées par son auteur dans les années 1926-1929. Ces textes auraient du accompagner les planches de l’Atlas si le projet avait abouti. Or, les manuscrits inédits conservés au Warburg Institute (Londres) montrent la portée philosophique des recherches tardives d’Aby Warburg. Il y développe une théorie culturelle de l’image pour le moins originale et qui a profondément influencé certaines démarches plus contemporaines (dans les domaines de l’histoire de l’art, de l’anthropologie du visuel, de la Bildwissenschaft allemande ou des Visual Studies anglo-saxonnes). À l’occasion d’un débat avec les pensées de Nietzsche et de Burckhardt, Warburg élabore une conception nouvelle de la Kultur. [less ▲]

Detailed reference viewed: 374 (21 ULg)
Peer Reviewed
See detailGünter Grass and his translators: from a collaborative dynamic to a controlling apparatus?
Letawe, Céline ULg

in Cordingley, Anthony; Frigau Manning, Céline (Eds.) Collaborative Translation: from the Renaissance to the Digital Age (in press)

Entre 1978 et 2013, Günter Grass a réuni ses traducteurs autour de chacun de ses romans pour qu’ils puissent discuter avec lui et entre eux des problèmes de traduction. L’expérience fascine, mais elle ... [more ▼]

Entre 1978 et 2013, Günter Grass a réuni ses traducteurs autour de chacun de ses romans pour qu’ils puissent discuter avec lui et entre eux des problèmes de traduction. L’expérience fascine, mais elle pose aussi de nombreuses questions. A partir de correspondances, de protocoles et d’enregistrements conservés aux archives et de comparaisons entre l’original de Günter Grass et plusieurs traductions, il a été possible non seulement de retracer le processus, mais aussi d’en évaluer le résultat, pour ainsi mieux cerner les enjeux multiples liés à ces séminaires de traducteurs. A côté de leur finalité avouée (l’amélioration de la qualité des traductions), ils participent à un système de contrôle plus large et contribuent à légitimer les traductions et à en faire la publicité, mais ils ont aussi pour effet de créer une dynamique entre les traducteurs et de leur donner davantage de visibilité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (5 ULg)
See detailBildwissenschaft, l’image entre signe et perception (K. Sachs-Hombach)
Hagelstein, Maud ULg; Letawe, Céline ULg

Conference (2016, May 13)

« Une science générale de l’image n’a pas (encore) réussi à s’établir » (I, §1) . Face à ce constat, Sachs-Hombach suppose qu’il serait possible – et nécessaire – de définir un « cadre théorique commun » ... [more ▼]

« Une science générale de l’image n’a pas (encore) réussi à s’établir » (I, §1) . Face à ce constat, Sachs-Hombach suppose qu’il serait possible – et nécessaire – de définir un « cadre théorique commun » et un « programme de recherche intégratif » pour les différentes disciplines concernées par la science générale de l’image. « Par cadre théorique, je comprends un ensemble de formules qui résume les hypothèses communes de différentes théories » (I, §3) . Autrement dit, le travail de définition du cadre théorique implique que l’on dégage du commun, non pas au sens d’une métathéorie surplombante qui identifierait les « conditions constitutives » des théories spécifiques/particulières, mais au sens d’une description cartographique des lieux de croisement de ces théories – envisagées du point de vue de leur contenu (c’est-à-dire essentiellement : du point de vue des moyens conceptuels mobilisés). Les outils conceptuels de base doivent être décrits et expliqués, mais aussi légitimés (telle serait la tâche proprement philosophique d’une étude critique de la Bildwissenschaft). Bien entendu, la difficulté tient au fait qu’il existe une grande variété de concepts d’image (il faut pouvoir en tenir compte), ainsi qu’une multitude de modes d’accès disciplinaires à l’expérience iconique. Le cadre théorique doit pouvoir inclure tous les phénomènes liés à l’image – et se résout par conséquent aux seules caractéristiques générales. Etablir la cartographie des « concepts fondamentaux » constitue la tache philosophique par excellence et permet de s’orienter adéquatement dans un domaine : voir quels sont les instruments conceptuels à disposition et à quels problèmes potentiels ils s’attachent. Attention par « philosophie », il faut entendre non pas une discipline instituée mais une tâche systématique que toute science porte en elle (et que plusieurs agents peuvent bien entendu endosser, indépendamment de leur formation disciplinaire). Et la question qu’il s’agit de poser en priorité (c’est-à-dire : de poser encore, de maintenir, de relancer) : Qu’est-ce qu’une image / représentation iconique (représentation par l’image) ? (I, §6), quels types d’objets rencontrent les conditions définitoires minimales de l’image ? Quels types d’expérience définissent les limites de ce qu’on peut appeler l’expérience iconique ? Une fois les contours dessinés, la carte continue à nous offrir une infinité de positions possibles entre lesquelles nous pouvons nous déplacer. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
See detailA la recherche des traducteurs. Ou comment faire parler les archives.
Letawe, Céline ULg

Conference (2015, December 09)

Detailed reference viewed: 23 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAlexander Kluge / Gerhard Richter. L’art contre le hasard
Hagelstein, Maud ULg; Letawe, Céline ULg

in Cahiers d'Etudes Germaniques (2015), 69(2),

Detailed reference viewed: 33 (7 ULg)
See detailCahiers d'Etudes Germaniques : Lecteurs/spectateurs d'Alexander Kluge
Cormann, Grégory ULg; Hamers, Jérémy ULg; Letawe, Céline ULg

Book published by Université de Provence (2015)

Detailed reference viewed: 64 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAvant-propos : Actualités de Kluge
Cormann, Grégory ULg; Hamers, Jérémy ULg; Letawe, Céline ULg

in Cahiers d'Etudes Germaniques (2015), 69(2), 7-23

Detailed reference viewed: 28 (7 ULg)
See detailTraduction et transparence. Réflexions autour de la préface de traducteur
Letawe, Céline ULg

Article for general public (2014)

Detailed reference viewed: 38 (5 ULg)
See detailDaniela Krien. Un jour nous nous raconterons tout
Letawe, Céline ULg

Article for general public (2014)

Detailed reference viewed: 25 (6 ULg)
Full Text
See detailIntroduction aux deux journées d'études : "Questions de genres"
Letawe, Céline ULg; Simons, Germain ULg

Conference (2014, April 24)

Lors de cette brève introduction, nous avons a) rappelé les objectifs de l'Entité de recherche structurelle en Langues et littératures modernes de l'ULg ; b) fourni quelques éléments généraux sur l'objet ... [more ▼]

Lors de cette brève introduction, nous avons a) rappelé les objectifs de l'Entité de recherche structurelle en Langues et littératures modernes de l'ULg ; b) fourni quelques éléments généraux sur l'objet de recherche "genre" ; c) présenté le programme complet des deux journées dans les quatre grands domaines : littérature (en ce compris la littérature pour la jeunesse), linguistique, traduction, didactique, et d) remercié les différents partenaires qui ont contribué à la réalisation de ce symposium. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (7 ULg)
Full Text
See detailUne brochure, trois langues, trois cultures ?
Letawe, Céline ULg; Rasier, Laurent ULg

Conference (2014, March 13)

Detailed reference viewed: 40 (9 ULg)
See detailJahrestage. 21. August, 1967 Montag (lecture-débat)
Letawe, Céline ULg

Speech/Talk (2014)

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailÜber Möglichkeiten und Grenzen des Kulturtransfers. Günter Grass im Gespräch mit seinen Übersetzern
Letawe, Céline ULg

in Pasewalck, Silke (Ed.) "Interkulturalität und (literarisches) Übersetzen". Wechselwirkungen zwischen Literaturwissenschaft und Translatologie. (2014)

Detailed reference viewed: 40 (8 ULg)
See detailAlexander KLUGE / Gerhard RICHTER. L’ART CONTRE LE HASARD
Hagelstein, Maud ULg; Letawe, Céline ULg

Conference (2013, December)

Dans plusieurs de ses textes, A. Kluge affronte le problème du temps qui coule sans discontinuer avec des effets tantôt heureux tantôt désastreux. La formulation de ce problème implique presque toujours ... [more ▼]

Dans plusieurs de ses textes, A. Kluge affronte le problème du temps qui coule sans discontinuer avec des effets tantôt heureux tantôt désastreux. La formulation de ce problème implique presque toujours la référence au hasard – le cours hasardeux des choses qui fait qu’entre plusieurs indéterminations (plusieurs virtualités encore susceptibles d’êtres actualisées), à un moment, un seul événement est fixé de manière irréversible. Cette détermination hasardeuse et brutale a quelque chose de fatalement injuste : pourquoi le monde prend-il telle tournure (éventuellement catastrophique) plutôt que telle autre ? Pourquoi certains sont épargnés quand d’autres ne le sont pas ? Face à ce problème, Kluge nous donne les moyens – dans ses réflexions théoriques mais aussi par le dispositif pratique qu’il met au point dans ses œuvres – de repenser la fonction de l’art : les œuvres (visuelles ou littéraires) pourraient avoir pour vocation de dompter le flux fatal du temps, de suspendre l’ « emportance » du temps (pour citer la traduction de Vincent Pauval), en mettant « sous tension » nos représentations du monde et en y réintroduisant des indéterminations (des possibles) pour nous inviter à repenser l’histoire aussi bien dans sa terrible détermination que dans ses alternatives. Le travail entamé avec l’artiste allemand Gerhard Richter nous semble pouvoir être lu dans cette perspective. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (5 ULg)
Full Text
See detailIntroduction de la conférence inaugurale de J.-P. Bronckart "Dimensions praxéologiques et gnoséologiques de l'organisation des textes/discours" (27/11/2013) et aux deux journées d'études sur les "genres" en Langues et littératures modernes : didactique - linguistique, littérature, traduction (24 et 25 avril 2014)
Simons, Germain ULg; Letawe, Céline ULg

Conference (2013, November 27)

Cette introduction visait à présenter brièvement a) les objectifs de l'Entité de recherche structurelle du département, b) l'objet de recherche : les "genres", c) le programme des deux journées d'études ... [more ▼]

Cette introduction visait à présenter brièvement a) les objectifs de l'Entité de recherche structurelle du département, b) l'objet de recherche : les "genres", c) le programme des deux journées d'études dans les quatre grands domaines de recherche : littérature, linguistique, didactique et traduction et d) l'orateur de cette conférence inaugurale : J.P. Bronckart (Université de Genève). [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (6 ULg)
See detailQuand les traducteurs parlent de traduction. Ou le genre de la préface détourné
Letawe, Céline ULg

Conference (2013, November 23)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
See detailLes enjeux didactiques de l’implicite politique en traduction
Letawe, Céline ULg; Viehöver, Vera ULg

Conference (2013, May 03)

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)