References of "Lecomte, Hugues"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailAnalyse de l'évolution de la surface de la forêt wallonne par interprétation d'images aériennes : un outil complémentaire à l'inventaire forestier régional
Lejeune, Philippe ULg; Alderweireld, Matthieu ULg; Lecomte, Hugues et al

in Forêt Wallonne (2013), (125), 27-35

L'analyse des images aériennes vient en complément des données recueillies par l'inventaire permanent des ressources forestières. L'objectif est d'obtenir des données plus fréquemment actualisées en ce ... [more ▼]

L'analyse des images aériennes vient en complément des données recueillies par l'inventaire permanent des ressources forestières. L'objectif est d'obtenir des données plus fréquemment actualisées en ce qui concerne les proportions et les surfaces de mises à blanc, l'âge d'exploitation et les surfaces de plantation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMapping and monitoring issues of a forest soil network in Southern Belgium.
Colinet, Gilles ULg; Weissen, Frantz; Lecomte, Hugues et al

in Gilkes, R. J.; Prakongkep, N. (Eds.) Proceedings of the 19th World Congress of Soil Science; Soil solutions for a changing world : Brisbane Australia 1-6 August 2010 (2010, August)

Soil monitoring has become a rising concern during last decade in Europe. A Forest Soil Survey (FSS) is being implemented in Southern Belgium as a component of a forest observation and monitoring ... [more ▼]

Soil monitoring has become a rising concern during last decade in Europe. A Forest Soil Survey (FSS) is being implemented in Southern Belgium as a component of a forest observation and monitoring programme. An analysis of the monitoring network has been performed at mid-term of the first investigation stage in order to assess current soil conditions and the temporal evolution that can be detected in the future. The fertility status and the determinism of major and trace elements in forest soils have been investigated at regional scale through uni- and multivariate statistical analyses of the 410 soil samples of the network. A performance analysis of the network has been realized regardings the capacity to detect evolution of soil parameters. The first results show a moderate to strong variability according to the variable considered. High levels of variability were attributed to the presence of carbonated parent material in a distribution largely dominated by detritic terrigeneous rocks. The total contents in forest soils are mainly driven by pedo-geochemical background. The FSS allowed detailed mapping because there are clear convergences between spatial distributions of most of the elements and lithology or small natural regions. The levels of minimum detectable differences (MDD) that can be expected seem only compatible with the monitoring of soil acidification and changes in carbon stocks on the long-term. Future prospects should focus on the improvement of the MDD assessment. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (11 ULg)
Full Text
See detailInventaire Permanent des Ressources Forestières de Wallonie - Guide méthodologique
Rondeux, Jacques ULg; Lecomte, Hugues

Book (2010)

L'objectif de ce guide est avant tout de fournir aux utilisateurs des résultats de l'Inventaire permanent des Ressources forestières de Wallonie toutes indications utiles relatives aux objectifs ... [more ▼]

L'objectif de ce guide est avant tout de fournir aux utilisateurs des résultats de l'Inventaire permanent des Ressources forestières de Wallonie toutes indications utiles relatives aux objectifs poursuivis par celui-ci, à la méthodologie (méthodes de mesure, conventions, etc) sur laquelle il s'appuie et à ses limitatons, à la nature des données récoltées et à divers aspects de leur traitement ainsi qu'à diverses facettes de leur valorisation afin que toutes analyses de résultats fournis puissent se situer dans un contexte clairement défini et évitent de conduire à des interprétations erronées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 99 (16 ULg)
Full Text
See detailL'inventaire forestier permanent de la Région wallonne : bilan de 15 ans d'un outil aux multiples fonctions* (Partie 1 - Fondements méthodologiques et nature des données récoltées)
Rondeux, Jacques ULg; Lecomte, Hugues; Latte, Nicolas ULg et al

in Silva Belgica (2010), 117ème année(2), 12-16

Avant l'exécution proprement dite de l'inventaire permanent, de 1980 à 1983, un premier inventaire couvrant tout le territoire wallon (à raison d'une placette temporaire installée par 50 hectares de forêt ... [more ▼]

Avant l'exécution proprement dite de l'inventaire permanent, de 1980 à 1983, un premier inventaire couvrant tout le territoire wallon (à raison d'une placette temporaire installée par 50 hectares de forêt) avait déjà permis de fournir une image de la situation forestière de l'époque et ouvert la voie à ce qui peut être considéré aujourd'hui comme étant non seulement un observatoire continu de la forêt wallonne mais aussi un tableau de bord des orientations et mesures de gestion qui la concernent. Observatoire, car il est le reflet de l'évolution de la forêt et de ses principaux éléments constitutifs au cours du temps. Tableau de bord, du fait de la possibilité d'en extraire non seulement des éléments pertinents d'aide à la décision en matière de gestion et de politique forestières, mais aussi des indicateurs de suivi ou de degré d'accomplissement d'objectifs ou de fonctions assignés à la forêt (Rondeux et Lecomte, 2005). S'il ne peut, compte tenu de l'échelle à laquelle il s'adresse et de la nature même des données récoltées, répondre à toutes les questions, il n'en demeure pas moins que l'inventaire comporte une gigantesque base de données multifonctionnelles géoréférencées essentiellement dendrométriques, écologiques et sylvicoles qui évolue au cours du temps et permet, de ce fait, un suivi de nos massifs et espaces forestiers. Sur plus de 15 ans, cet inventaire permanent a indéniablement joué un rôle important et sans cesse croissant en vue d'orienter et de définir une politique forestière appropriée aux caractéristiques de la forêt wallonne. Il a d'ailleurs été très souvent appelé à fournir quantité de données utiles à des prises de décision portant sur la gestion future des forêts. Aussi, il nous a paru opportun de faire le point sur les nombreux apports de cet outil d'autant qu'entre les objectifs ou missions qui lui avaient été fixés initialement et les domaines qu'il a progressivement abordés, il est vraisemblable que nombre d'acteurs du monde forestier n'ont pas forcément eu connaissance ou pris conscience de l'extrordinaire potentiel que revêt cet inventaire et des nombreuses sollicitations dont il a été l'objet depuis sa mise en oeuvre. Dans les lignes qui suivent nous ferons successivement le point sur les fondements méthodologiques de cet inventaire (paragraphe 1), les problématiques potentiellement couvertes par l'outil (paragraphe 2) et la nature des données récoltées (paragraphe 3). [less ▲]

Detailed reference viewed: 110 (33 ULg)
Full Text
See detailUne chênaie n'est pas l'autre : analyse des contextes sylvicoles du chêne en forêt wallonne
Claessens, Hugues ULg; Perin, Jérôme ULg; Latte, Nicolas ULg et al

in Forêt Wallonne (2010), 108(sept-oct), 3-18

Le chêne n’est pas une essence facile à conduire vers la production de bois de qualité. Pour beaucoup d’entre eux, leur forme a été conditionnée il y a plus d’un siècle au sein de peuplements bien ... [more ▼]

Le chêne n’est pas une essence facile à conduire vers la production de bois de qualité. Pour beaucoup d’entre eux, leur forme a été conditionnée il y a plus d’un siècle au sein de peuplements bien différents de ce qu’ils sont devenus car originellement adaptés aux conditions socio-économiques qui prévalaient aux XIXe et au début du XXe siècle. Mais dans bien des cas, la sylviculture que l’on mène maintenant est encore sous la contrainte de ce passé. Cet article envisage les contextes « historico-sylvicoles » des chênaies de Wallonie à la lumière de leur état actuel. [less ▲]

Detailed reference viewed: 80 (38 ULg)
Full Text
See detailLe douglas en Région wallonne, état des lieux et tendances
Biévelet, Cédric; Henin, Jean-Marc; Jourez, Benoît ULg et al

in Forêt Wallonne (2007), (90), 27-39

La douglasaie wallonne a connu en l’espace d’un siècle un essor considérable. Nous en proposons un état des lieux et quelques perspectives.

Detailed reference viewed: 67 (21 ULg)
Full Text
See detailVegetation diversity assessment in Southern Belgium's permanent forest inventory.
Sanchez, Christine; Claessens, Hugues ULg; Puissant, Thomas et al

in Reynolds, K. M.; Thomson, A. J.; Köhl, M. (Eds.) et al Sustainable forestry: from monitoring and modelling to knowledgemanagement and policy science (2007)

Southern Belgium’s permanent forest inventory (IPRFW) has been running since February 1994. Its main objective is to identify and control the state and evolution of Wallonia’s forests. Because of the ... [more ▼]

Southern Belgium’s permanent forest inventory (IPRFW) has been running since February 1994. Its main objective is to identify and control the state and evolution of Wallonia’s forests. Because of the growing awareness of the importance of biodiversity and the potential ability of a national forest inventory to assess and monitor it (Köhl, 1996; Tomppo, 1996), since 1997 the inventory has been compiling exhaustive listings (relevés) of the vegetation present in each woodland-based field plot. The inventory was designed to use this floristic information to determine the forest type of each sample unit, characterizing its vegetation diversity and monitoring its evolution across the repeated measures of the inventory, normally taken every 10 years. The inventory’s current methodology for vegetation description is based on the well-known phytosociological relevé method of Braun-Blanquet. This chapter presents only a few examples of data processing results. Furthermore, several problems related to field operations and data processing are also analysed in order to enhance the next inventory cycle scheduled for 2008. The proposed methodological adjustments are designed in such a way that the data and results obtained are useful not only from the point of view of biodiversity, but also for everyday forest management practice. This chapter summarizes the current status of the regional forest inventory in Wallonia with respect to vegetation diversity issues and highlights the need for further methodological progress. [less ▲]

Detailed reference viewed: 140 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvaluation of geochemical determinism of trace elements in forest soils at regional scales. Lessons from the Permanent Forest Condition Survey.
Colinet, Gilles ULg; Baize, Denis; Lacroix, Daniel et al

Conference (2006)

The natural concentration of some elements in soil varies regionally according to lithology and locally with site-specific soil forming conditions such as relief or vegetation characteristics. Knowledge ... [more ▼]

The natural concentration of some elements in soil varies regionally according to lithology and locally with site-specific soil forming conditions such as relief or vegetation characteristics. Knowledge of the natural total concentrations of trace metals is now considered as prerequisite for the detection and assesment of anthropogenic contaminations. The Permanent Forest Inventory is a programme financed by the Ministry of the Walloon Region which aims at assessing and monitoring the forest condition in Southern Belgium. A part of this programme is dedicated to the implementation of a soil quality monitoring network. The observation plots are located at the intersection of a regular grid. Ten percent of the forest plots are planned to be sampled each year, which theorically supposes a time-frequency of 10 years for the monitoring considerations. Up to now, three field campaigns have been completed and 245 soil samples analyzed. Once a plot precisely located on the field, soil is sampled by mixing twenty 20cm-deep cores taken at the perimeter of a 10m large circle. Environmental observations complete the field work. These concern the physical environment, the soil morphology and the vegetation characteristics. The following parameters are measured in the laboratory: total organic carbon, total nitrogen, pHwater, pHKCl, exchangeable acidity and aluminium, cationic exchangeable capacity, NH4Cl-exctractible cations, total, mineral, and exchangeable P, and aqua-regia extractible concentrations of Ca, Mg, K, Al, Fe, Cr, Ni, Mn, Zn, Cu, Pb, Co, and Cd. Statistical analysis were then performed on the results in order to identify the driving factors of the soil properties, especially the geochemical determinism. Relationships between parameters and between parameters and field observations were thus investigated. Then the relevance of some classifications to differenciate the soil properties was evaluated and finally the spatial structure of the parameters was compared to the geographical distribution patterns of lithology, soil associations, or ecological territories. Although some diversity can be found among the soil series in this survey, soils developped from shales and/or sandstones are largely dominant. The first results therefore show a large extreme-based variability and moderate variation coefficients. The exchangeable cations and carbonate–sensitive parameters are the most variable. Frequency distributions are often largely skewed. Exchangeable cations appear to be more closely linked to acidity status than organic content while pseudo-total concentrations show rather good linear relationships between each other, to the exception of Pb and Cd. Both elements seem linked to specific lithologies, the presence of limestone for Pb, some clay-rich parent material or limestone for Cd. Among the soil characteristics, the nature and the abundance of the coarse fragments associated to the fine earth is the most differenciating criteria for pseudo-total content. Finally, there are clear convergences between spatial distributions of most of the elements and lithology or small natural regions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (6 ULg)
Full Text
See detailPlante-t-on l'épicéa n'importe où ? L'apport d'une analyse objective de la pessière wallonne.
Claessens, Hugues ULg; Lecomte, Hugues; Lejeune, Philippe ULg et al

in Forêt Wallonne (2001), (49-50), 45-51

Depuis son introduction dans la sylviculture belge au milieu du XIXe siècle, l'épicéa s'est progressivement imposé principalement grâce à sa bonne adaptation aux difficiles conditions écologiques de l ... [more ▼]

Depuis son introduction dans la sylviculture belge au milieu du XIXe siècle, l'épicéa s'est progressivement imposé principalement grâce à sa bonne adaptation aux difficiles conditions écologiques de l'Ardenne, la facilité de sa culture et sa haute productivité en sols pauvres. Il est devenu la première essence de la forêt wallonne où il représente près de la moitié du volume de bois sur pied. Mais petit à petit, l'impact négatif de sa culture à grande échelle sur l'environnement s'est aussi révélé, notamment lors de son introduction dans des milieux fragiles qu'il a altérés, voire détruits. Ces erreurs ont progressivement amené de plus en plus d'observateurs de notre patrimoine naturel à rejeter globalement l'épicéa et sa culture en Belgique. Ces cas malheureux sur lesquels se sont focalisées l'opinion publique et scientifique sont-ils l'exeption ? Dans quelle mesure l'épicéa a-t-il colonisé à tort certains milieux ? Dans quelles conditions sa culture est-elle acceptable, tolérée ou à exclure ? C'est à ce type de question que la présente étude tente de répondre. [less ▲]

Detailed reference viewed: 142 (23 ULg)
Full Text
See detailL'inventaire forestier wallon.
Rondeux, Jacques ULg; Lecomte, Hugues

in Revue Forestiere Francaise (2001), 53(3-4), 263-267

Detailed reference viewed: 28 (6 ULg)
Full Text
See detailLa gestion forestière durable en Région wallonne : L'apport de l'inventaire permanent - Partie 2 : Intégration des indicateurs à l'inventaire
Lecomte, Hugues; Koestel, G.; Rondeux, Jacques ULg

in Silva Belgica (1999), 106(2), 7-14

Dans une étude récente KOESTEL et al. [1999], après avoir rappelé les différents critères et indicateurs de gestion forestière durable adoptés à l'échelle internationale, montrent comment, au niveau ... [more ▼]

Dans une étude récente KOESTEL et al. [1999], après avoir rappelé les différents critères et indicateurs de gestion forestière durable adoptés à l'échelle internationale, montrent comment, au niveau régional, un inventaire forestier permanent peut, outre les variables et paramètres qu'il traite habituellement, prendre en charge ces indicateurs. Moyennant quelques ajustements méthodologiques, il s'est avéré dans le cas de la Région wallonne, que l'Inventaire des Ressources ligneuses pouvait, grâce aux techniques d'échantillonnage qu'il met en oeuvre, constituer un outil pertinent pour dresser un état des lieux du développement durable en milieu forestier. En outre, du fait de son caractère permanent, il permet d'assurer le suivi de l'évolution des critères et indicateurs au cours du temps. Nous rappellerons très brièvement les bases méthodologiques de l'inventaire forestier régional (paragraphe 2) et les résultats de l'étude qui était destinée à lui faire prendre en compte des indicateurs de gestion durable (paragraphe 3). Nous nous attacherons à montrer comment ces indicateurs sont concrètement, selon les cas, observés, mesurés, calculés et traités (paragraphe 4), puis nous tirerons les quelques conclusions qui paraissent s'imposer (paragraphe 5). [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (3 ULg)
Full Text
See detailQuelques orientations chiffrées sur l'accroissement des chênaies en région wallonne
Rondeux, Jacques ULg; Lecomte, Hugues; Florkin, Pierre et al

in Silva Belgica (1998), 105(3), 35-43

Detailed reference viewed: 12 (3 ULg)
Full Text
See detailEstimation des dégâts de cervidés en pessière wallonne : Une application ciblée de l'inventaire régional
Rondeux, Jacques ULg; Lecomte, Hugues

in Forêt Wallonne (1997), (31), 6-9

Au sein des régions forestières comprises dans la zone d'extension du cerf (Cervus elaphus L.) en Wallonie, les dégâts dûs aux écorcements et aux frottures comptent parmi les tares les plus graves qui ... [more ▼]

Au sein des régions forestières comprises dans la zone d'extension du cerf (Cervus elaphus L.) en Wallonie, les dégâts dûs aux écorcements et aux frottures comptent parmi les tares les plus graves qui peuvent affecter un peuplement, qu'il s'agisse de son potentiel de régénération ou de la qualité du bois produit. Peu d'informations chiffrées relatives à ces dégâts existent à une échelle autre que celle de massifs ou de propriétés. La récente mise en oeuvre méthodologique de l'inventaire forestier wallon permanent basé sur un échantillonnage systématique a prévu, à l'instar d'autres inventaires réalisés en Europe, la récolte d'informations non seulement relatives au matériel ligneux et à son évolution au cours du temps mais aussi à d'autres applications. L'étude qui suit propose une méthode d'investigation des dégâts de cervidés sur l'ensemble des pessières de la forêt wallonne. Elle ne vise en aucune manière à porter un jugement sur l'équilibre "forêt-gibier" mais son objectif est, dans une large mesure, de montrer comment il est possible de préciser la nature et l'importance des dégâts encourus et de proposer ainsi une alternative aux approximations visuelles sommaires fournies à des échelles locales et non extrapolables, sous peine de devoir recourir à des hypothèses irréalistes. Après avoir défini l'opportunité même de l'étude, nous rappellerons brièvement quelques aspects méthodologiques de l'inventaire, nous en envisagerons ensuite le type de données récoltées en matière de dégâts occasionnés aux arbres, ainsi que les modalités de traitement et d'exploitation de celles-ci. Nous proposerons enfin une application concrète de la technique d'investigation aux pessières de la Région wallonne, avant de tirer quelques conclusions générales. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (8 ULg)
Full Text
See detailQuelques données inédites sur l'accroissement des peuplements de hêtre en Région wallonne
Rondeux, Jacques ULg; Lecomte, Hugues; Florkin, P. et al

Book published by Faculté des Sciences Agronomiques (1997)

This paper presents estimations of volume increments concerning stands of beech (Fagus silvatica) in the southern part of Belgium (Wallonie). The data upon which the study is based are issued from 429 ... [more ▼]

This paper presents estimations of volume increments concerning stands of beech (Fagus silvatica) in the southern part of Belgium (Wallonie). The data upon which the study is based are issued from 429 sampling units belonging to the regional walloonian forest inventory have been remeasured at the end of a period of 10 years in order to provide estimates of a periodic annual increment in volume (to an upper limit of 22 cm in girth). Those sampling units located in public forests have been selected with respect to ecological conditions and natural regions observed in the studied area. The increment amounts 5,9 m³/ha/yr in the Ardenne and 6,8 m³/ha/yr in the Jurassic Region. The variation that has been observed ranged from 4 to 7 m³/ha/yr in Ardenne and from 5 to 8 m³ in Jurassic Region considering basal areas from 15 to 25 m²/ha. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (3 ULg)
Full Text
See detailInventaire forestier régional et applications cartographiques.
Rondeux, Jacques ULg; George, B.; Lecomte, Hugues

in Silva Belgica (1997), 104(3),

Il est pratiquement possible de représenter, par voie cartographique, tous les résultats issus d'un inventaire réalisé par échantillonnage, que ce soit en termes de variables quantitatives réparties en ... [more ▼]

Il est pratiquement possible de représenter, par voie cartographique, tous les résultats issus d'un inventaire réalisé par échantillonnage, que ce soit en termes de variables quantitatives réparties en classes d'amplitudes fixées ou de variables qualitatives codées sur une échelle de valeurs prédéfinie. A la condition d'être de type systématique [RONDEUX, 1993], cet échantillonnage assure une représentation cartographique homogène d'autant plus fine, lisible et fiable que la maille définissant l'emplacement des unités de sondage est dense et que la variabilité de l'élément ou de la variable à illustrer est faible. La localisation géographique de l'information, en particulier forestière, permet de donner une autre dimension aux résultats et offre d'évidentes perspectives de valorisation de ceux-ci, en particulier lorsqu'il s'agit de problèmes relevant de la gestion de l'espace et de stratégies touchant son organisation à une large échelle. Ces propos sont illustrés par la réalisation de cartes relatives à une situation photographiée par le premier inventaire forestier wallon mis en oeuvre [RONDEUX, 1988] entre 1980 et 1984. Elles concernent, à titre d'exemple et compte tenu des contraintes exposées au paragraphe 2, la répartition entre propriétés publiques et privées, les types de peuplement (feuillus ou résineux) et la structure de ceux-ci, les volumes à l'hectare de la totalité du matériel ligneux vivant et les niveaux de productivité des peuplements d'épicéa commun. Nous envisagerons sur un plan général le type de relations unissant un inventaire par échantillonnage à une représentation cartographique thématique (paragraphe 2), nous présenterons ensuite les documents proposés après avoir précisé la définition aussi stricte que possible des variables entrant en ligne de compte (paragraphe 3) avant de terminer par une brève conclusion (paragraphe 4). [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Full Text
See detailStudy on European forestry information and communication system - Reports on forestry inventory and survey systems - Volume 1 - Country report for Belgium
Lecomte, Hugues; Hebert, Jacques ULg; Rondeux, Jacques ULg

Report (1997)

Belgium is divided into 3 regions: Walloon, Flemish and Brussels regions. Each one has its own political autonomy in various fields, in particular the natural resources management. Wooded area in the ... [more ▼]

Belgium is divided into 3 regions: Walloon, Flemish and Brussels regions. Each one has its own political autonomy in various fields, in particular the natural resources management. Wooded area in the Walloon region covers 530.600 ha. A first temporary inventory has been realised in the beginning of the 1980s. A new permanent forest inventory is carried out since the beginning of the 1994. The Flemish region will start the first permanent inventory of its 128.600 ha of wooded area in 1997. With only 2.000 ha the Brussels region does not organise a forest inventory up to now. The method used in the Walloon region is summarised below as the Flemish inventory method is quite similar. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (1 ULg)
Full Text
See detailStudy on european forest information and communication system. Country report for Belgium
Lecomte, Hugues; Hebert, Jacques ULg; Rondeux, Jacques ULg

in study on european forest information and communication system (1996, September 12)

Belgium is divided into 3 regions : Walloon, Flemish and Brussels regions. Each one has its own political autonomy in various fields, in particular the natural resources management. Wooded area in the ... [more ▼]

Belgium is divided into 3 regions : Walloon, Flemish and Brussels regions. Each one has its own political autonomy in various fields, in particular the natural resources management. Wooded area in the walloon region covers 530,600 ha. A first temporary inventory has been realised in the beginning of the 1980s. A new permanent forest inventory is carried out since the beginning of the 1994. The Flemish region will start the first permanent inventory of its 128,600 ha of wooded area in 1997. With only 2,000 ha the Brussels region does not organise a forest inventory up to now. The method used in the Walloon region is summarised below as the Flemish inventory method is quite similar. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)