References of "Janvier, Antoine"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailCritique du capitalisme néolibéral et travail rhétorique chez Frédéric Lordon : un discours d’affectation.
Provenzano, François ULg; Janvier, Antoine ULg

in Dissensus (in press)

Les ouvrages de Frédéric Lordon ont offert ces dernières années un éclairage nouveau des mécanismes de la finance et du capitalisme en régime néolibéral, en vertu de la place centrale qu’ils accordent aux ... [more ▼]

Les ouvrages de Frédéric Lordon ont offert ces dernières années un éclairage nouveau des mécanismes de la finance et du capitalisme en régime néolibéral, en vertu de la place centrale qu’ils accordent aux affects. Il est frappant que cette entreprise – qui est triple: analyse de la finance, analyse du capitalisme, analyse de la domination – soit doublée d’une attention portée au discours même qui la développe. On peut repérer une telle attention dans la pluralité des genres de discours qu’investit Frédéric Lordon : ouvrages « savants » ou « universitaires », mais aussi courts essais engagés aux éditions Raisons d’agir, articles de presse dans Le Monde Diplomatique notamment, tenue du blog « La pompe à phynance » sur le site du même journal, et même pièce de théâtre récemment adaptée au cinéma, D’un retournement l’autre. Comédie sérieuse sur la crise financière. En quatre actes, et en alexandrins . Diversité de genre entre les différents types de textes, donc. Diversité interne à chacun de ces textes, aussi : le lecteur de Frédéric Lordon se trouve toujours à cheval sur plusieurs codes rhétoriques dont joue l’auteur dans un même ouvrage. On pourrait bien sûr tenir cette double diversité pour la simple conséquence du talent d’écriture de Lordon, ou d’un plaisir pris par l’auteur à jouer du langage et des ethos qu’il construit. Le présent article propose au contraire de considérer cette diversité comme le résultat d’un véritable travail sur les modalités rhétoriques du discours critique sur le capitalisme financiarisé, qu’il faut articuler aux principaux postulats de sa théorie sociale. L’hypothèse défendue sera, précisément, de considérer qu’il y a une construction rhétorique qui participe de l’entreprise critique et, du même coup, qui s’inscrit comme un geste politique dans une « société des affects ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
Full Text
See detailVie, langage, matérialité: les stratégies de civilité du cinéma de Kechiche
Janvier, Antoine ULg

in Cahiers du GRM (2014), 5

Partant d'une analyse des quatre premiers films de Kechiche, en particulier de "La faute à Voltaire", "L’esquive" et "La graine et le mulet", ce texte s'efforce de penser les modalités et les conséquences ... [more ▼]

Partant d'une analyse des quatre premiers films de Kechiche, en particulier de "La faute à Voltaire", "L’esquive" et "La graine et le mulet", ce texte s'efforce de penser les modalités et les conséquences du traitement cinématographique proposé par Abdellatif Kechiche de la vie ou de l’existence humaine depuis le problème que pose leur limite. On verra qu’il y va d’une certaine conception et perception de la violence, et d’une exploration soutenue et attentive de l’épaisseur affective, proto- ou para-politique, de nos formations sociales. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
Full Text
See detailVie et intériorité dans La Vie d'Adèle - le parti pris de l'extériorité
Hagelstein, Maud ULg; Janvier, Antoine ULg

in Cahiers du GRM (2014), 5

(Introduction) Mais pourquoi « la vie » d’Adèle ? À l’évidence, Kechiche ne nous en montre qu’une période limitée. Pourquoi alors La Vie d’Adèle, et pas : L’adolescence d’Adèle, La passion d’Adèle, Adèle ... [more ▼]

(Introduction) Mais pourquoi « la vie » d’Adèle ? À l’évidence, Kechiche ne nous en montre qu’une période limitée. Pourquoi alors La Vie d’Adèle, et pas : L’adolescence d’Adèle, La passion d’Adèle, Adèle et Emma, ou Les amours d’Adèle ? Le spectateur est prévenu depuis longtemps, on le lui a assez dit : le film met en scène l’histoire d’une adolescente qui cherche sa vérité intime. Et quoi de plus intime qu’une passion amoureuse ? Kechiche ne manque pas d’exposer au regards les séquences les plus privées d’une telle passion, dans de longues scènes qui ont tant fait parler d’elles. Le cadre interprétatif est là, tout prêt : Adèle éprouve les aléas de la recherche incertaine de soi ; elle fait l’épreuve de ce rite initiatique des sociétés modernes qui est en même temps le moment privilégié d’expérimentation et de construction du sujet. La Vie d’Adèle, Bildungsroman d’une jeune lilloise du 21ème siècle testant différentes configurations amoureuses avant d’approcher la vérité de son désir : d’abord un garçon, puis une copine de lycée, puis Emma, puis d’autres aventures, et pour finir, peut-être, un jeune homme. Sauf que cette « formation » ne débouche sur aucune forme subjective achevée. Adèle se cherche-t-elle vraiment ? Et surtout : est-ce là le sujet réel du film (au double sens du terme : aussi bien le thème choisi par le cinéaste que la subjectivité autour de laquelle tourne La Vie d’Adèle) ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSens et non-sens à l'école. Suivi de Violence, éducation, civilité: Pédagogie Nomade analyseur de l'institution scolaire
Janvier, Antoine ULg

in Cahiers du GRM (2013), 4

Ces deux textes ont été écrit pendant les trois années d’ouverture d’une école différente en Communauté française de Belgique, Pédagogie Nomade. Ils constituent à la fois un témoignage et une tentative de ... [more ▼]

Ces deux textes ont été écrit pendant les trois années d’ouverture d’une école différente en Communauté française de Belgique, Pédagogie Nomade. Ils constituent à la fois un témoignage et une tentative de problématisation : problématisation de cette expérience pédagogique, de ses apports, de ses difficultés, voire de ses impasses et de ses échecs ; problématisation, plus largement, des questions d’éducation que Pédagogie Nomade a permis d’interroger, sinon à nouveaux frais, du moins d’un regard neuf. 1. Sens et non-sens à l’école. On dit souvent que l’école souffre l’absence de sens. Qu’il lui faudrait retrouver des apprentissages qui aient du sens ; des rapports entre professeurs et élèves qui aient du sens ; des finalités qui aient du sens. Les quelques lignes qui suivent proposent de prendre le parti inverse, et suggèrent que l’école souffre d’abord du trop de sens dont elle est investie, c’est- à-dire, comme nous allons le voir, de sa difficulté à se rapporter au non-sens qui l’affecte. On prendra Pédagogie Nomade, expérience scolaire menée entre 2008 et 2011 à Limerlé en Ardenne belge6, comme analyseur d’un certain nombre de problèmes éducatifs posés dans l’institution scolaire aujourd’hui, et surtout comme opérateur de leur déplacement et de leur reformulation. 2. Violence, éducation, civilité : Pédagogie Nomade analyseur de l’institution scolaire. Ce texte cherche à montrer que Pédagogie Nomade, expérimentation scolaire en Communauté française fondée sur l’idée d’égalité entre professeur et élèves et appuyée sur un principe de cogestion, prenant à rebours le mythe moderne de l’éducation, tente de formuler à nouveaux frais les problèmes posés par la violence dans le rapport pédagogique tel qu’il est structuré dans l’institution scolaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (2 ULg)
Full Text
See detailMais pourquoi "la vie" d'Adèle ? (Sur La vie d'Adèle d'A. Kechiche)
Hagelstein, Maud ULg; Janvier, Antoine ULg

Article for general public (2013)

Oui, pourquoi la « vie » d’Adèle ? À l’évidence, Kechiche ne nous en montre qu’une tranche, de la fin de ses années de lycée à ses premiers pas d’institutrice maternelle. Pourquoi alors la vie d’Adèle, et ... [more ▼]

Oui, pourquoi la « vie » d’Adèle ? À l’évidence, Kechiche ne nous en montre qu’une tranche, de la fin de ses années de lycée à ses premiers pas d’institutrice maternelle. Pourquoi alors la vie d’Adèle, et pas : l’adolescence d’Adèle, la passion d’Adèle, Adèle et Emma, ou les amours d’Adèle ? Car le spectateur est prévenu depuis longtemps, on le lui a assez dit : le film met en scène l’histoire d’une adolescente qui se cherche, qui cherche sa vérité intime. Et quoi de plus intime qu’une passion amoureuse, celle d’Adèle et Emma, jeune femme qui termine les Beaux-Arts ? Quoi de plus intime dans la passion amoureuse que le plaisir et la sexualité ? Kechiche ne manque pas d’exposer aux regards les séquences les plus privées d’une telle passion, dans de longues scènes de sexe qui ont déjà tant fait parler d’elles. Le cadre interprétatif est là, tout fait : Adèle passe par le temps de la recherche de soi, où l’on ne sait pas ce que l’on est et où l’on tente de survivre à la crise identitaire ; elle fait l’épreuve de ce rite initiatique des sociétés modernes qui est en même temps le moment privilégié d’expérimentation et de construction du sujet. Ainsi La vie d’Adèle serait le Bildungsroman d’une jeune Lilloise du 21e siècle testant différentes configurations amoureuses avant d’approcher la vérité de son désir : d’abord un garçon, puis une copine de lycée, puis Emma, puis d’autres aventures, et pour finir, peut-être, un jeune homme. Sauf que cette « formation » ne débouche sur aucune forme subjective achevée. Ceci doit éveiller notre méfiance. Adèle se cherche-t-elle vraiment ? Et surtout : est-ce là le sujet réel du film (au double sens du terme : aussi bien le thème choisi par le cinéaste que la subjectivité autour de laquelle tourne La Vie d’Adèle) ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 89 (9 ULg)
Full Text
See detailEconomie et formation des Humanités: quelle politique?
Janvier, Antoine ULg

in Dissensus (2013, May), 5

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
See detailÉmancipation intellectuelle et émancipation politique. Entretien avec Jacques Rancière
Janvier, Antoine ULg; Cukier, Alexis; Lavergne, Cécile

in Cukier, Alexis; Lavergne, Cécile (Eds.) Actualité des concepts d'aliénation et d'émancipation (2013)

Detailed reference viewed: 11 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaîtrise et éducation: le cas Jacotot/Rancière
Janvier, Antoine ULg

in Le Télémaque (2013), 44(2),

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe la réciprocité des échanges aux dettes d’alliance : L’anti-Œdipe et l’économie politique des sociétés “primitives”
Janvier, Antoine ULg

in Actuel Marx (2012), 52

The present article aims at pinpointing the issues involved in the analysis of the economy of ‘primitive’ societies carried out by Deleuze and Guattari in Anti-Oedipus by relying on a logic of debt ... [more ▼]

The present article aims at pinpointing the issues involved in the analysis of the economy of ‘primitive’ societies carried out by Deleuze and Guattari in Anti-Oedipus by relying on a logic of debt (Nietzsche) rather than on a logic of reciprocity (Lévi-Strauss). Deleuze and Guattari’s critical discussion of Lévi-Strauss’s ethnology should related to the problematization of kinship as a system of alliance and filiation relationships suggested by French Marxist anthropology (E. Terray, C. Meillassoux) on the one hand, and to Edmund Leach’s critical anthropology on the other. This double mediation helps to show that in Anti-Oedipus, Deleuze and Guattari seek to identify the political strategies which are at work in economic relationships, that is to say, in the present case, the finite alliance strategies in ‘primitive’ societies, which are deeper than trade and production relationships. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (17 ULg)
Peer Reviewed
See detailÉcart émotif et création politique : une lecture deleuzienne des Deux sources
Janvier, Antoine ULg

in Annales bergsoniennes V: Bergson et la politique, de Jaurès à aujourd'hui (2012)

Detailed reference viewed: 8 (3 ULg)
See detailÉcart émotif et création politique : une lecture deleuzienne des Deux sources
Janvier, Antoine ULg

Diverse speeche and writing (2012)

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailPédagogie nomade : une école de l’émancipation
Janvier, Antoine ULg; Toussaint, Benoit

in Brausch, Géraldine (Ed.) Petite histoire des pratiques démocratiques (ou comment mettre en œuvre l’égalité) (2012)

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailBergson et la politique: présentation
Janvier, Antoine ULg; François, Arnaud; Caeymaex, Florence ULg

in Worms, Frédéric (Ed.) Annales Bergsoniennes (2012)

Detailed reference viewed: 9 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailKnowledge and its value
Janvier, Antoine ULg; Leclercq, Bruno ULg

Conference (2011, December 09)

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEntre Deleuze et Canguilhem:philosophie critique, vitalisme et problème de la pensée
Janvier, Antoine ULg

in Doispontos (2011), 8(2), 57-82

A epistemologia histórico-racionalista de Canguilhem, seu gosto pelo concreto, as áreas a que se refere - a medicina, o estudo da patologia, a fisiologia, a biologia - parecem longe dos grandes estudos ... [more ▼]

A epistemologia histórico-racionalista de Canguilhem, seu gosto pelo concreto, as áreas a que se refere - a medicina, o estudo da patologia, a fisiologia, a biologia - parecem longe dos grandes estudos metafísicos do "primeiro" Deleuze e de seu interesse pela sistematização conceitual abstrata. Mas nos situaremos aqui num outro nível: o dos problemas e projetos filosóficos. Sobre esse plano, apresentamos o entrecruzamento das leituras do Essai e de Nietzsche et la philosophie, para ver como é esclarecedor: enquanto um Canguilhem menos exclusivamente racionalista aí aparece, vemos na pesquisa filosofia efetivada por Deleuze algo distinto de um gesto que eleva a reflexão a um grau suplementar de abstração. Mais profundamente, tal aproximação coloca sob novas perspectivas a tripla significação da refundação do criticismo kantiano como uma filosofia de valores, de sua relação com uma "filosofia de vida" e de seu ponto culminante na problematização da imagem do pensamento. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUn apprentissage de la révolution : Marx et la conjoncture 1848-1851
Janvier, Antoine ULg

in Cahiers du GRM (2011), 1

Cet article se propose de dégager une ambiguïté dans le texte de Marx Les luttes de classes en France. Elle s’exprime à travers une dualité d’interprétation des événements de 48 : d’une part, une lecture ... [more ▼]

Cet article se propose de dégager une ambiguïté dans le texte de Marx Les luttes de classes en France. Elle s’exprime à travers une dualité d’interprétation des événements de 48 : d’une part, une lecture dialectique de la conjoncture ; d’autre part, soulignée par les textes issus de la « constellation blanquiste », une lecture non-dialectique de la conjoncture, en termes de conjonctions de forces marquées par la contingence. S’y élabore une théorisation des aventures et des avatars de l’apprentissage de la révolution par un prolétariat en voie de constitution. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (5 ULg)