References of "JANVARY, Zsolt Levente"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’INTÉRÊT DE LA RADIOTHÉRAPIE «ABLATIVE» EN PRENANT COMME MODÈLE LA MÉTASTASE D’UN CANCER RÉNAL À CELLULES CLAIRES
COUCKE, Philippe ULg; JANVARY, Zsolt Levente ULg; JANSEN, Nicolas ULg

in Revue Médicale de Liège (2014), 69(Supp 1), 94-100

La radiothérapie en conditions stéréotaxiques, guidée par l’imagerie embarquée, est une alternative valable aux autres modalités de traitement ablatif, en particulier dans le contexte du cancer rénal ... [more ▼]

La radiothérapie en conditions stéréotaxiques, guidée par l’imagerie embarquée, est une alternative valable aux autres modalités de traitement ablatif, en particulier dans le contexte du cancer rénal métastatique (mRCC). L’efficacité du traitement dépend de la dose totale et la dose par fraction et se traduit en Dose Biologique Efficace (BED). Les tech - niques actuelles permettent d’appliquer des doses par frac - tion élevée (> 8 à 10 Gy), ce qui se traduit en effet biologique fondamentalement différent de celui observé dans le contexte d’une radiothérapie conventionnelle, résultant en un taux de réponse local atteignant 80 à 90%. Ce taux de réponse contre - dit le concept historique de tumeur «radiorésistante». L’effet thérapeutique s’explique en partie par un effet anti-angiogé - nique majeur induit par la réponse apoptotique des cellules endothéliales dans la tumeur. Ceci ouvre de nouvelles perspec - tives, en particulier dans le domaine des traitements combi - nant radiothérapie ablative et substances anti-angiogéniques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLE CYBERKNIFE AIME LES DEFIS ! Aperçu d'indications pour la radiothérapie extracrânienne robotisée
JANVARY, Zsolt Levente ULg; JANSEN, Nicolas ULg; COUCKE, Philippe ULg

in Revue Médicale de Liège (2014), 69(Supp 1), 87-93

Toute l’histoire de la radiothérapie illustre la quête continue vers une distribution de dose la plus haute possible sur la cible tumorale, tout en réduisant au maximum l’irra - diation des tissus sains ... [more ▼]

Toute l’histoire de la radiothérapie illustre la quête continue vers une distribution de dose la plus haute possible sur la cible tumorale, tout en réduisant au maximum l’irra - diation des tissus sains. La radiothérapie en conditions stéréo - taxiques est la suite logique de cette évolution tant au niveau de la précision d’exécution du traitement qu’au niveau de la concentration de la dose, et donc de l’efficacité du traitement. Cette technique a d’abord été mise en application clinique pour des lésions intra-crâniennes. Une radiothérapie de haute précision ne peut être sensible aux mouvements incontrôlés de la cible. Vu la nécessité en clinique d’aborder les mêmes concepts de précision et d’efficacité pour des cibles extra-crâ - niennes, il a fallu développer des solutions qui permettent de tenir compte du mouvement de la cible. Les solutions infor - matiques et robotiques ont été combinées dans le concept du CyberKnife ® . Nous présentons cette technique particulière d’irradiation et voulons faire part de l’expérience des deux premières années acquise au CHU de Liège. Nous voulons également revoir les indications potentielles de cette radiothé - rapie de très haute précision [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLA RADIOTHÉRAPIE MODERNE PRÉ- OU POSTOPERATOIRE POUR LES SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES
COUCKE, Philippe ULg; JANVARY, Zsolt Levente ULg

in Revue Médicale de Liège (2014), 69(Supp 1), 53-57

Les sarcomes des tissus mous sont des cancers rares qui nécessitent une approche multidisciplinaire, au niveau diagnostique et en ce qui concerne le traitement et le suivi. La chirurgie (exérèse tumorale ... [more ▼]

Les sarcomes des tissus mous sont des cancers rares qui nécessitent une approche multidisciplinaire, au niveau diagnostique et en ce qui concerne le traitement et le suivi. La chirurgie (exérèse tumorale large en marges saines) est la base du traitement. Le risque de récidive étant élevé pour cer - tains sous-groupes de patients, une radiothérapie adjuvante est le plus souvent préconisée. Classiquement, ce traitement était donné en postopératoire, mais une radiothérapie pré - opératoire, dite «néo-adjuvante», offre un certain nombre d’avantages. Nous discutons également l’adaptation de la radiothérapie à la chirurgie et vice versa, ainsi que le parcours classique d’un patient traité pour un sarcome des tissus mous. Finalement, quelques évolutions techniques futures sont briè - vement présentées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCyberknife et pathologies bénignes
LALLEMAND, François ULg; JANVARY, Zsolt Levente ULg; JANSEN, Nicolas ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(11), 568-574

Conventional radiotherapy is known to be an effective treatment approach even for “benign” pathologies. However, this kind of treatment yields a high potential for side effects. The Cyberknife®, a robotic ... [more ▼]

Conventional radiotherapy is known to be an effective treatment approach even for “benign” pathologies. However, this kind of treatment yields a high potential for side effects. The Cyberknife®, a robotic stereotactic radiotherapy device, enables to offset a large proportion of the disadvantages encountered with conventional radiotherapy essentially through the high precision of dose administration and sparing of healthy tissues. Therefore, it seems to be a treatment of choice in the approach of some benign intracranial diseases. We review published data on indications and outcome of Cyberknife® for intracranial “non-malignant” disease. [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAi-je bien entendu ? Je peux me faire traiter autrement que par chirurgie pour mon schwannome de l’acoustique
COUCKE, Philippe ULg; JANVARY, Zsolt Levente ULg; BAART, Véronique ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(10), 521-528

L’histoire du schwannome du nerf acoustique (SV) montre un déplacement du «standard de traitement» de la microchirurgie vers la radiothérapie. Pour ce type de tumeurs bénignes, le traitement a pour but ... [more ▼]

L’histoire du schwannome du nerf acoustique (SV) montre un déplacement du «standard de traitement» de la microchirurgie vers la radiothérapie. Pour ce type de tumeurs bénignes, le traitement a pour but d’éviter les complications fonctionnelles et de préserver la capacité auditive. Après microchirurgie pour une lésion de moins de 25 mm, on observera que le nerf facial est indemne dans approximativement 60% des cas et que la fonctionnalité du VIII est préservée dans 15% des cas pour des SV de plus de 15 mm et, dans 50% des cas, pour des SV de moins de 15 mm. Les différents progrès techniques et informatiques dans le domaine de la radiothérapie permettent aujourd’hui d’obtenir un taux de contrôle tumoral variant de 92 à 98% avec une morbidité quasi inexistante au niveau du nerf facial (<2%). La capacité auditive est maintenue dans approximativement 70% des cas. Forts de ces chiffres, on peut estimer que la prise en charge de ce type de tumeurs bénignes doit se faire par radiothérapie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAccelerated partial breast irradiation: state of the art
COUCKE, Philippe ULg; JANSEN, Nicolas ULg; JANVARY, Zsolt Levente ULg et al

in Belgian Journal of Medical Oncology [=BJMO] (2011), 5(1), 3-7

Accelerated partial breast irradiation can be applied by means of different techniques. It <br />offers an opportunity for reducing the treatment duration considerably and harbours the <br />potential for ... [more ▼]

Accelerated partial breast irradiation can be applied by means of different techniques. It <br />offers an opportunity for reducing the treatment duration considerably and harbours the <br />potential for less exposure of healthy tissue to higher radiation doses. However, evidence <br />issued from randomized trials is limited. European and American experts call our attention <br />to the potential dangers of widespread implementation of these techniques without any <br />long-term data on outcome and ask for complete information of patients on the potential <br />hazards and risks if accelerated partial breast irradiation is used instead of whole breast <br />irradiation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 50 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNew indications for radiotherapy: primary liver cancer and secondary liver oligometastases
JANVARY, Zsolt Levente ULg; JANSEN, Nicolas ULg; MARTINIVE, Philippe ULg et al

in Belgian Journal of Medical Oncology [=BJMO] (2011), 5(1), 8-13

Surgery is considered to be the standard treatment for intrahepatic malignancies, primary <br />cancers and metastatic lesions. However, a great many patients are not eligible for surgical <br ... [more ▼]

Surgery is considered to be the standard treatment for intrahepatic malignancies, primary <br />cancers and metastatic lesions. However, a great many patients are not eligible for surgical <br />intervention. Modern stereotactic radiotherapy has the potential to be an effective alternative <br />treatment modality with low toxicity for patients with primary hepatocellular carcinoma <br />and liver oligometastases. In this paper we intend to review the current status and published <br />experiences in the field of liver irradiation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail4DCT EVALUATION OF THE RESPIRATORY-RELATED MOVEMENT OF THE BREAST USING SURGICAL CLIPS AS FIDUCIALS
JANVARY, Zsolt Levente ULg; Broens, Audrey; MARTINIVE, Philippe ULg et al

Poster (2010, September)

To explore the respiratory-related displacement of the tumour bed in patients undergoing breast conserving <br />surgery followed by external-beam radiotherapy, by using respiratory correlated imaging and ... [more ▼]

To explore the respiratory-related displacement of the tumour bed in patients undergoing breast conserving <br />surgery followed by external-beam radiotherapy, by using respiratory correlated imaging and surgical clips as fiducials. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEVALUATION OF THE AUTOMATIC IMAGE REGISTRATION FEATURES OF A KV CONE-BEAM CT IMAGING SYSTEM
JANVARY, Zsolt Levente ULg; JANSEN, Nicolas ULg; MATHOT, Michel ULg et al

in Radiotherapy & Oncology (2010), 96(supp 1),

Detailed reference viewed: 29 (4 ULg)
Full Text
See detailEVALUATION OF THE AUTOMATIC IMAGE REGISTRATION FEATURES OF A KV CONE-BEAM CT IMAGING SYSTEM
JANVARY, Zsolt Levente ULg; JANSEN, Nicolas ULg; MATHOT, Michel ULg et al

Poster (2010, September)

As a part of the clinical implementation of a kV cone-beam CT (CBCT) volumetric imaging system for new Elekta Synergy linear accelerators, the automatic image registration (IR) system of the XVI Software ... [more ▼]

As a part of the clinical implementation of a kV cone-beam CT (CBCT) volumetric imaging system for new Elekta Synergy linear accelerators, the automatic image registration (IR) system of the XVI Software was studied. We examined the effect of the variability of matching parameters of the software on the results of the patient position errors. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (6 ULg)
Full Text
See detailDevelopment of an immobilisation device for treatment of patients after breast conserving surgery for mammary carcinoma.
COUCKE, Philippe ULg; WONNER, Michel ULg; JANVARY, Zsolt Levente ULg et al

Poster (2010, September)

To develop an immobilisation device for prone positioning for breast irradiation. The basic requirements for the device are: rapid and accurate patient (re)positioning, compatibility with modern imaging ... [more ▼]

To develop an immobilisation device for prone positioning for breast irradiation. The basic requirements for the device are: rapid and accurate patient (re)positioning, compatibility with modern imaging devices and easy to handle by the treating technologists. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPourquoi les traitements de radiothérapie adjuvante pour cancer du sein ne comptent-ils plus autant de séances ?
Coucke, Philippe ULg; Jansen, Nicolas ULg; Collignon, Joëlle ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2010), 65(1), 10-14

La radiothérapie adjuvante postopératoire pour cancer du sein compte habituellement vingt-cinq séances de radiothérapie auxquelles on ajoute une surimpression centrée sur le lit tumoral. Dans le contexte ... [more ▼]

La radiothérapie adjuvante postopératoire pour cancer du sein compte habituellement vingt-cinq séances de radiothérapie auxquelles on ajoute une surimpression centrée sur le lit tumoral. Dans le contexte d’une augmentation progressive et continue de la charge de travail et afin de réduire les contraintes humaines et techniques, une radiothérapie plus courte est aujourd’hui utilisée. Ces schémas hypo-fractionnés sont validés par des essais randomisés et publiés. Sur la base de ces publications, un nouvel arbre décisionnel a été établi qui permet d’obtenir des résultats équivalents en contrôle local tout en gardant un taux de complications comparable, voire même inférieur au schéma classique [less ▲]

Detailed reference viewed: 100 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVers une radiothérapie chirurgicale :nécessité d’une radiothérapie guidée par l’imagerie
COUCKE, Philippe ULg; WITHOFS, Nadia ULg; JANSEN, Nicolas ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2010), 65(supp 1), 17-22

résumé : L’évolution extrêmement rapide en robotique et en informatique a permis l’avènement de techniques telles que le CcyberKnife®, capables d’appliquer en radiothérapie des doses dites «ablatives» et ... [more ▼]

résumé : L’évolution extrêmement rapide en robotique et en informatique a permis l’avènement de techniques telles que le CcyberKnife®, capables d’appliquer en radiothérapie des doses dites «ablatives» et ceci avec une précision chirurgicale. Ce type de traitement ablatif n’est pas réellement concevable avec des techniques conventionnelles en radiothérapie et des changements <br />majeurs de paradigmes ont eu lieu, particulièrement dans la méthodologie de définition de la cible et des marges ainsi que dans la manière dont on fractionne le traitement. Ggrâce à ces changements, on est à même de proposer aux patients des traitements <br />qui représentent un doublement au niveau de l’efficacité <br />biologique. Ppour obtenir une couverture optimale au niveau de la cible, tout en évitant les structures saines avoisinantes, il est donc impératif d’obtenir la meilleure définition possible de la cible tant au niveau de la l’extension de la lésion qu’au niveau de son «contenu», c’est-à-dire les caractéristiques métaboliques et fonctionnelles. Lla révolution technologique en cours dans le monde de l’imagerie métabolique et fonctionnelle va permettre d’utiliser l’information numérisée pour individualiser les traitements <br />et les adapter aux caractéristiques mêmes de la lésion ainsi qu’à son évolution au décours du traitement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 82 (6 ULg)