References of "Haxhe, Stéphanie"
     in
Bookmark and Share    
See detailReconnaissance et parentification: des mots qui vont si bien ensemble?
Haxhe, Stéphanie ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 22 (3 ULg)
See detailL'enfant parentifié: un enfant en souffrance
Haxhe, Stéphanie ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 22 (2 ULg)
Full Text
See detailDensité et complexité du lien fraternel: le contexte de la parentification
Haxhe, Stéphanie ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 18 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailAnxiété et dépression chez l'enfant parentifié. Mieux identifier pour mieux intervenir.
Haxhe, Stéphanie ULg; Stassart, Martine ULg; D'Amore, Salvatore ULg

Poster (2014, December 16)

La parentification reste un phénomème mal connu. Pourtant, les conséquences pour l'enfant sont à prendre au sérieux.

Detailed reference viewed: 35 (4 ULg)
See detailLes attitudes des jeunes hétérosexuels envers les couples homosexuels et les familles homoparentales: premiers résultats d'une étude crossnationale (Belgique, France et Italie)
D'Amore, Salvatore ULg; Green, Robert-Jay; Gross, Martine et al

Scientific conference (2014, November 22)

Cette étude exploratoire vise à examiner les variables corrélées aux attitudes positives et négatives à l'égard du mariage (SSM) et des parents de même sexe (SSP) dans trois pays (France, Belgique, Italie ... [more ▼]

Cette étude exploratoire vise à examiner les variables corrélées aux attitudes positives et négatives à l'égard du mariage (SSM) et des parents de même sexe (SSP) dans trois pays (France, Belgique, Italie) où les personnes LGBT possèdent au moment de l’étude (2012-2013) différents niveaux de reconnaissance de leurs droits civils et parentales. Les attitudes ont été évaluées à travers de questionnaires en ligne chez une cohorte de 11180 participants s’auto-déclarant hétérosexuels résidants en Belgique, France et en Italie : 53% de femmes, 47% des hommes âgés de 18 à 25. Nous avons supposé que les attitudes positives envers les SSM et SSP seraient associées au sexe féminin, à une faible religiosité, à une idéologie politique libérale et à des autres variables comme le contact avec les personnes LGBT. Les résultats confirment que certaines variables sociodémographiques ainsi que le contact et la satisfaction relationnelle avec les personnes LGBT s’associent aux attitudes positives ou négatives. En particulier une plus grande satisfaction dans les relations avec les personnes LGBT s’associe à des attitudes plus positives envers les personnes LGBT en général, le mariage homosexuel et l’homoparentalité. La qualité de la relation semble être plus importante que la quantité dans la prédiction des attitudes positives. Limitations: Les étudiants qui ont participé à l’étude ne sont pas représentatifs de la population générale dans les trois pays. Ils n’ont pas été choisis au hasard parmi toutes les universités de chaque pays, de telle sorte les résultats ne sont pas généralisables à tous les étudiants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (15 ULg)
See detailFiabilité et confiance (dans le lien filial et fraternel)
de Saint Georges, Marie-Christine; Haxhe, Stéphanie ULg

Conference (2014, October)

Comment restaurer de la fiabilité dans les liens vitaux, en particulier le lien enfant-parent, lorsque la confiance relationnelle a été atteinte?

Detailed reference viewed: 32 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailComparing Heterosexuals' attitudes toward gay and lesbian couples and parents across Belgium, France and Italy
D'Amore, Salvatore ULg; Green, RJ; Katzuny, K et al

Conference (2014, July)

Detailed reference viewed: 27 (7 ULg)
See detailCosa pensano i giovani adulti della genitorialità delle persone gay e lesbiche e dello sviluppo dei bambini
D'Amore, Salvatore ULg; Mazzoni, Silvia; Baiocco, Roberto et al

Scientific conference (2014, April 09)

Detailed reference viewed: 34 (6 ULg)
Full Text
See detailLa famille, ça s'éparpille
Haxhe, Stéphanie ULg

Article for general public (2014)

Detailed reference viewed: 42 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSiblings in the coming out process
Haxhe, Stéphanie ULg; D'Amore, Salvatore ULg

in Pereira, H.; Costa, P. (Eds.) Coming-out for LGBT Psychology in the current international scenario (2014)

Detailed reference viewed: 20 (7 ULg)
Peer Reviewed
See detailNuove fratelli?
Haxhe, Stéphanie ULg

in D'Amore, Salvatore (Ed.) Le nuove famiglie. Teoria, ricerca e interventi clinici. (2014)

Detailed reference viewed: 13 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBelgian heterosexual attitudes toward homosexual couples and families.
D'Amore, Salvatore ULg; Green, Robert-Jay; Scali, Thérèse ULg et al

in Pereira, Henrique; Costa, Pedro (Eds.) Coming-out for LBBT. Psychology in the current international scenario. (2014)

In Belgium, marriage and adoption for gays and lesbians are legal since respectively 2003 and 2006. Despite the legalization, public opinion is still not unanimous and some heterosexuals continue to ... [more ▼]

In Belgium, marriage and adoption for gays and lesbians are legal since respectively 2003 and 2006. Despite the legalization, public opinion is still not unanimous and some heterosexuals continue to disapprove those families. This study aims at examining the correlated variables of positive and negative attitudes toward same-sex marriage and same-sex parenting. Attitudes were assessed through self-report questionnaires in a cohort of 3663 heterosexual participants that are resident in Belgium, 47% Females, 53% males aged from 18 to 61. It is hypothesized that correlates of positive attitudes toward SSM and GLP will be associated with female gender, lower religiosity, liberal political ideology, and higher education and socioeconomic status. Results suggest that females are significantly more favorable than males toward same-sex marriage. People aged between 18 and 25 are significantly more favorable than older age groups. Atheists/agnostics are significantly more favorable than all religious groups. Left-wing individuals are significantly more favorable than right-wing. Females are significantly more favorable than males toward same-sex parents. These preliminary results seem to confirm our hypothesis and underline the interest of this study. [less ▲]

Detailed reference viewed: 50 (12 ULg)
Peer Reviewed
See detailThe role of siblings in the coming out process: research and vignettes
Haxhe, Stéphanie ULg; D'Amore, Salvatore ULg

Conference (2013, October 26)

Detailed reference viewed: 38 (10 ULg)
See detailL'enfant parentifié
Haxhe, Stéphanie ULg

Conference given outside the academic context (2013)

Présentation de l'ouvrage "L'enfant parentifié et sa famille" (Erès, 2013). Rencontre-débat animée par Julie Luong, journaliste (Le Vif/L'Express).

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa fratrie face au "coming-out"
Haxhe, Stéphanie ULg; D'Amore, Salvatore ULg

in Thérapie Familiale (2013), 34(2), 215-230

Detailed reference viewed: 59 (16 ULg)
Full Text
See detailL'enfant parentifié et sa famille
Haxhe, Stéphanie ULg

Book published by Erès (2013)

Le concept de parentification est, paradoxalement, aussi largement utilisé que méconnu. La rareté des ouvrages sur ce phénomène a contribué à le maintenir dans une sorte de flou, rendant complexe son ... [more ▼]

Le concept de parentification est, paradoxalement, aussi largement utilisé que méconnu. La rareté des ouvrages sur ce phénomène a contribué à le maintenir dans une sorte de flou, rendant complexe son identification. Ce que l’on sait de l’enfant parentifié, c’est qu’il assume des responsabilités importantes au sein de sa famille. Reste alors à savoir lesquelles. L’émergence et le développement des nouvelles formes familiales semblent interroger constamment la question des responsabilités de l’enfant. Que ce soit dans une famille post-divorce, monoparentale, recomposée ou primo-arrivante, dès que l’enfant vient en aide à son parent, la question de la parentification apparaît. Le risque est alors tout autant de voir des parentifications où elles n’existent pas, stigmatisant certaines formes familiales, que de passer à côté de réelles et sévères parentifications. Stéphanie Haxhe nous livre ici ses observations issues à la fois de la clinique et de la recherche. A travers les différents chapitres, elle décrit la parentification comme un processus, avec les facteurs participant à son apparition et/ou sa disparition, et propose une grille servant à en faciliter l’identification. Des pistes d’intervention sont proposées et illustrées par des situations cliniques et des références cinématographiques. La fratrie, généralement absente des écrits sur la parentification, tient également une place centrale et est abordée dans son organisation et ses ressources. [less ▲]

Detailed reference viewed: 273 (28 ULg)