References of "Hamers, Jérémy"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailLe générique de faux documentaire. Un incitant à la lucidité paradoxale du spectateur.
Hamers, Jérémy ULg

in Saint-Amand, Denis; Luneau, Marie-Pier (Eds.) Jeux et enjeux de la préface (in press)

Detailed reference viewed: 62 (13 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe faux-documentaire à l'épreuve des violences sexuelles.
Hamers, Jérémy ULg

in Goutte, Martin; Gaudin, Antoine; Laborde, Barbara (Eds.) Représentaitons-limites des corps sexuels (in press)

Detailed reference viewed: 18 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailH.M. Enzensberger contre l'amertume du vieillard. Des "groupes vidéos" à Youtube (et retour).
Hamers, Jérémy ULg

in Cahier Louis-Lumière (in press), 10

En croisant plusieurs textes sur le montage et la juxtaposition d’images hétérogènes de l’essayiste et théoricien des médias allemand Hans Magnus Enzensberger, cet article met à jour un lien d’ordre ... [more ▼]

En croisant plusieurs textes sur le montage et la juxtaposition d’images hétérogènes de l’essayiste et théoricien des médias allemand Hans Magnus Enzensberger, cet article met à jour un lien d’ordre esthétique entre divers dispositifs médiatiques passés et contemporains. L’identification de ce lien permet d’affranchir la critique théorique du paradigme évolutionniste de l’échec et du progrès (technologique et politique), pour l’ouvrir à un ensemble d’éclairages réciproques et non linéaires. Dans ce cadre, l’usage des textes d’Enzensberger dépasse, lui aussi, toute forme de périodisation. En faisant dialoguer son « Jeu de construction pour une théorie des médias » (1970), plusieurs essais rassemblés dans Médiocrité et folie (1988), ainsi que son récent entretien autobiographique Erinnerungen an einen Tumult (2014), ce texte montre comment la critique de l’auteur allemand, certes constamment redynamisée par l’apparition de « nouveaux » objets (presse tabloïd, vidéo portable, télévision, internet, smartphones), nous invite à dépasser tout déterminisme technologique pour penser en un même geste le potentiel politique des premiers groupes de vidéo engagée et des plateformes dominant internet aujourd’hui. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (2 ULg)
See detailMethis (7): Agir dans la ville.
Hamers, Jérémy ULg; Darcis, Damien ULg

Book published by Editions de l’Université de Liège (2017)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailAmok. De quelques perdants radicaux chez Hans Magnus Enzensberger.
Hamers, Jérémy ULg; Cormann, Grégory ULg

Conference (2017, March 23)

En 2006, l’écrivain et essayiste allemand Hans Magnus Enzensberger publie Le perdant radical, un « essai sur les hommes de la terreur », conformément au sous-titre de cet ouvrage d’une soixantaine de ... [more ▼]

En 2006, l’écrivain et essayiste allemand Hans Magnus Enzensberger publie Le perdant radical, un « essai sur les hommes de la terreur », conformément au sous-titre de cet ouvrage d’une soixantaine de pages dans lequel l’auteur décrit les multiples facettes d’un ensemble de figures meurtrières. Du tireur fou dans un lycée américain au combattant islamiste ceinturé d’explosifs, isolé ou organisé en groupe, tout perdant radical répond au même mécanisme : c’est « lorsqu’il aura repris à son compte le jugement des autres, ceux qu’il tient pour les gagnants (…) qu’il pète les plombs. » L’indistinction est frappante : pour Enzensberger, le perdant radical peut sévir seul ou en groupe ; son moteur profond, irréductible à un engagement politique ou religieux, reste le même dans les deux cas. Car pour l’essayiste, rien, pas même une théorie critique de la société, ne permet de rendre compte de la nature du perdant radical, si ce n’est la suppression de l’instinct de conservation. Dans plusieurs textes littéraires – on songe notamment à son poème Zur Frage der Bedürfnisse (1991) et à son entretien autobiographique fictif avec lui-même Erinnerungen an einen Tumult (2014) –, Hans Magnus Enzensberger crée ou recrée des figures de terroristes qui réalisent parfaitement le profil type du perdant radical. Andreas Baader, les jeunes bourgeois d’une secte marxiste en Suède, un terroriste islamiste en fuite, un guérillero sud-américain qui a perdu tout sens de la réalité, autant de figures fictionnelles ou refictionnalisées qui, partant d’une même position d’échec apparemment imposée de l’extérieur et assumée en tant que telle, superposent destruction et autodestruction. L’hypothèse générale à laquelle nous voudrions soumettre ces personnages de terroristes est qu’ils sont les héritiers d’une figure essentielle pour la littérature allemande et anglo-saxonne : l’amok. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (0 ULg)
See detailL'évangile digital. Théories et technologies chez H.M. Enzensberger
Hamers, Jérémy ULg

Conference (2016, November 24)

Detailed reference viewed: 43 (1 ULg)
See detailUn cadrage général pour l'éducation aux médias?
Hamers, Jérémy ULg

Conference (2016, October 24)

Detailed reference viewed: 69 (26 ULg)
See detailDu portait pris au smartphone. Quelle(s) identité(s) pour quelle photographie ?
Hamers, Jérémy ULg; Hagelstein, Maud ULg

Conference given outside the academic context (2016)

Depuis l’émergence des réseaux sociaux et la généralisation des smartphones, le portrait photographique - plus singulièrement l’autoportrait rebaptisé « selfie » - est l’un des registres photographiques ... [more ▼]

Depuis l’émergence des réseaux sociaux et la généralisation des smartphones, le portrait photographique - plus singulièrement l’autoportrait rebaptisé « selfie » - est l’un des registres photographiques non professionnels les plus pratiqués en Occident. Dans le domaine de l’éducation aux médias ce succès engendre de vives critiques qui visent, tantôt le narcissisme d’une génération dont le portrait serait le symptôme absolu, tantôt les usages et détournements (harcèlement, bashing, etc.) auxquels ces images exposeraient le sujet photographié. A bien y regarder, ces critiques qui prétendent s’attaquer à un phénomène spécifique et récent, n’accordent pourtant qu’une place congrue à ce qui est propre à ces images : métadonnées, légendes formatées, fonction conversationnelle, dispositifs photographique nouveaux, temporalité de la mise en ligne, généralisati on du second degré et de la réflexivité, etc. Plutôt que de se joindre à la critique trop rapide de ces photographies, cette conférence tentera dès lors de dégager les fondements d’une autre approche du portrait numérique autoproduit, afin de réfléchir à ce que, aujourd’hui, ce type d’images peut nous dire de la photographie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
See detailCritique de la compilation. Hans Magnus Enzensberger et les nouveaux médias.
Hamers, Jérémy ULg

Conference (2016, October 19)

Detailed reference viewed: 26 (0 ULg)
See detailManneken-Pis, les chats et la gamelle de la police
Hamers, Jérémy ULg

Article for general public (2016)

En ces temps d’actualité terroriste, politiques, journalistes et citoyens partagent un même constat : « nous avons été attaqués dans nos libertés fondamentales. » À en croire les expressions qu’elles ... [more ▼]

En ces temps d’actualité terroriste, politiques, journalistes et citoyens partagent un même constat : « nous avons été attaqués dans nos libertés fondamentales. » À en croire les expressions qu’elles adoptent sur les réseaux sociaux, ces libertés fondamentales sont surtout des droits. Droit de vivre ses passions, ses désirs, ses amours, droit d’aller en terrasse, droit de boire encore des bières, de manger des frites et des moules. La circulation virale de multiples pieds-de-nez épicuriens après les attentats de ce 22 mars 2016 rappelle une fois de plus que, conformément aux clichés, le belge aime rire, bien manger et se moquer de tout qui s’attaquerait à sa belgitude. Faut-il pour autant y trouver la consolidation de ce que les terroristes risqueraient de nous dérober ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
See detailTerrorisme, flux médiatique et petits chatons. De quelques narrations de l'invisible.
Hamers, Jérémy ULg

Scientific conference (2016, April 28)

Partant de quelques événements terroristes récents (Paris 2015, Verviers 2015, Bruxelles 2016), cette conférence une analyse critique des multiples réactions médiatiques que ces événements ont suscité en ... [more ▼]

Partant de quelques événements terroristes récents (Paris 2015, Verviers 2015, Bruxelles 2016), cette conférence une analyse critique des multiples réactions médiatiques que ces événements ont suscité en télévision comme sur internet. Editions spéciales de journaux télévisés, enquêtes d'amateurs sur des sites dédiés aux théories du complot, détournements d'images sur les réseaux sociaux seront abordés ici comme autant de narrations qui, malgré leur hétérogénéité, répondent toutes à l'invisibilité partielle et momentanée de l'acte terroriste au moment où il surgit dans le paysage médiatique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 68 (2 ULg)
See detailParticipation à la conférence/débat "Conspirationnisme et pensée critique"
Hamers, Jérémy ULg

Conference given outside the academic context (2016)

Detailed reference viewed: 28 (2 ULg)
See detailDen Blick auf den Punkt bringen. Ästhetisch-narrative Betrachtungen zu Christian Schwochows Westen.
Hamers, Jérémy ULg

Scientific conference (2016, February 26)

Detailed reference viewed: 20 (1 ULg)
See detailWerner Herzog : sur le chemin des corps
Cormann, Grégory ULg; Hamers, Jérémy ULg

Scientific conference (2016, February 15)

Detailed reference viewed: 81 (21 ULg)
See detailIntervenant à la conférence/débat "Les médias et la peur de l'autre"
Hamers, Jérémy ULg

Conference given outside the academic context (2016)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
Full Text
See detailNous sommes en direct.
Hamers, Jérémy ULg

Article for general public (2016)

Detailed reference viewed: 30 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'atlas à l'épreuve de l'image en mouvement (Warburg, Farocki, Didi-Huberman)
Hagelstein, Maud ULg; Hamers, Jérémy ULg

in MethIS : Méthodes et Interdisciplinarité en Sciences Humaines (2016)

Partant des travaux récents de Georges Didi-Huberman sur l’atlas d’images (A. Warburg) comme outil et support d’une nouvelle heuristique du montage, ce texte confronte l’installation Histoires de fantômes ... [more ▼]

Partant des travaux récents de Georges Didi-Huberman sur l’atlas d’images (A. Warburg) comme outil et support d’une nouvelle heuristique du montage, ce texte confronte l’installation Histoires de fantômes pour grandes personnes (G. Didi-Huberman, A. Gisinger, 2012), composée pour partie d’images en mouvement, à la pensée de la table warburgienne comme lieu d’une perpétuelle reconfiguration et d’une nouvelle lisibilité du monde. Se pourrait-il en effet qu’une image en mouvement, prise d’ordinaire dans un continuum clos, se dote, à travers le montage, des mêmes potentialités critiques – c’est-à-dire d’un même pouvoir inquiétant – que l’image fixe offerte au déambulateur de l’atlas ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 119 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail« La Théorie critique n’a aucun rapport avec la société. » Kluge, Adorno et l’indomptable Leni Peickert
Hamers, Jérémy ULg; Cormann, Grégory ULg

in Tijdschrift voor Filosofie (2016), 78(1), 97-120

In Artists Under the Big Top: Perplexed (1968), Alexander Kluge’s second feature film, as well as in its short sequel The Indomitable Leni Peickert (1969), the filmmaker reflects about the possibility to ... [more ▼]

In Artists Under the Big Top: Perplexed (1968), Alexander Kluge’s second feature film, as well as in its short sequel The Indomitable Leni Peickert (1969), the filmmaker reflects about the possibility to create a « reformed circus » which aims at reintroducing some sensuality in the spectator’s experience. Taking this project as well as its central figure, the apparently passive elephant, as a metaphorical starting point, this article reconstitutes a virtual dialogue between the filmmaker and his friend and former master Theodor W. Adorno around the issue of communicability and effectiveness of Critical Theory. Crossing several text fragments by the philosopher (Dialectic of Enlightenment, Resignation and Education After Auschwitz a.o.) with film excerpts, short stories and interviews by Kluge, this dialogue made of real exchanges, as well as direct and indirect quotes of Adorno in Kluge’s films – considered here to be belated joint projects –, finally tries to give an answer to following crucial question: how can Adorno’s critical reflection remain politically, that is socially effective. [less ▲]

Detailed reference viewed: 64 (5 ULg)
See detailLe complot à l'ère du webdocumentaire par et pour tous. Approche critique.
Hamers, Jérémy ULg

Conference (2015, December 12)

Detailed reference viewed: 35 (0 ULg)