References of "Goin, Emilie"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailNarrateur, personnage et lecteur. Pragmatique des subjectivèmes relationnels, des points de vue énonciatifs et de leur dialogisme
Goin, Emilie ULg

in Cahiers de Narratologie (2013)

Les instances internes au récit que sont le narrateur, le personnage et le lecteur virtuel entretiennent des relations, principalement idéologiques et affectives, que l’on peut décrire d’après une ... [more ▼]

Les instances internes au récit que sont le narrateur, le personnage et le lecteur virtuel entretiennent des relations, principalement idéologiques et affectives, que l’on peut décrire d’après une approche pragma-énonciative et rhétorique. Nous proposons une modélisation du système intra-relationnel du récit et une réflexion sur plusieurs problématiques que pose l’analyse de ces relations : le repérage des subjectivèmes relationnels, l’identification de leurs effets pragmatiques, leur assemblage en un point de vue émanant d’un sujet énonciateur particulier, les différentes articulations possibles entre les points de vue du narrateur et du personnage et leurs effets pragmatiques. D’après cette perspective nous proposons une nouvelle analyse et interprétation du récit La Femme de Gilles de Madeleine Bourdouxhe. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (13 ULg)
Full Text
See detailHiérarchisation énonciative, prismes génériques et effet de politisation
Provenzano, François ULg; Goin, Emilie ULg

Conference (2013, April 19)

Cette présentation aborde la question des genres et de leurs effets interprétatifs par le biais de l’énonciation et, plus particulièrement, par le biais des jeux de hiérarchisation énonciative dont ... [more ▼]

Cette présentation aborde la question des genres et de leurs effets interprétatifs par le biais de l’énonciation et, plus particulièrement, par le biais des jeux de hiérarchisation énonciative dont peuvent faire l’objet divers genres de discours. Nous avons choisi de contraster deux genres de discours a priori très différents (discours politique et littéraire) de manière à dépasser la conception du genre comme un ensemble de données situationnelles ou textuelles, pour y voir un double principe de transfert entre ces deux ensembles. Entre la situation et le texte, le genre (roman, témoignage, harangue, etc.) impose certaines routines communicationnelles ; entre le texte et la situation, c’est d’une autre définition du genre dont on a besoin, celle du genre comme activation d’un parcours au sein d’un espace de possibles interprétatifs, donnant ainsi au texte une orientation argumentative, une consistance évènementielle et une valeur d’acte performatif. Nous pensons que dans cette seconde acception, le genre – ici, l’effet politisant – est susceptible de généralisation, tout comme le sont les genres envisagés plus traditionnellement à partir du pôle de la production. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (12 ULg)
Full Text
See detailRéécriture. Définitions, enjeux, méthodologies
Goin, Emilie ULg

Conference (2013)

Detailed reference viewed: 35 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’argumentation par le pathos dans la métaphore. Analyse énonciative d’un phénomène dialogique.
Goin, Emilie ULg

in Colloque international « Langage et analogie. Figement. Argumentation. »: Sfax/Tozeur 4-5 octobre 2012 (2012, October 05)

En nous plaçant dans la perspective de la linguistique pragma-énonciative et de l’analyse du discours, nous envisagerons le rôle argumentatif de la dimension pathémique de la métaphore (souvent liée à la ... [more ▼]

En nous plaçant dans la perspective de la linguistique pragma-énonciative et de l’analyse du discours, nous envisagerons le rôle argumentatif de la dimension pathémique de la métaphore (souvent liée à la dimension idéologique). Nous verrons comment cette argumentation est déterminée par deux phénomènes, qui relèvent, chacun à leur manière, de l’hétérogénéité énonciative : d’une part la mobilisation d’une série de lieux communs inducteurs d’émotion et d’autre part l’identification de la source énonciative de la métaphore, celle-ci pouvant être plus ou moins assumée ou déléguée, avec des cas d’indétermination où les points de vue se superposent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCompte rendu de l’ouvrage "Relire Madeleine Bourdouxhe. Regards croisés sur son œuvre littéraire"
Goin, Emilie ULg

in Textyles : Revue des Lettres Belges de Langue Française (2012), 42

Detailed reference viewed: 15 (2 ULg)
Full Text
See detailNarrateur, personnage et leceur virtuel: vers une méthode d'analyse intra-relationnelle
Goin, Emilie ULg

Master's dissertation (2011)

Dans l'étude d'un possible dialogisme entre les instances internes au récit que sont le narrateur, le personnage et le lecteur virtuel (soit l'instance de lecture présupposée par le texte), ce travail ... [more ▼]

Dans l'étude d'un possible dialogisme entre les instances internes au récit que sont le narrateur, le personnage et le lecteur virtuel (soit l'instance de lecture présupposée par le texte), ce travail pose notamment les questions des subjectivèmes, de leur assemblage en point de vue et des articulations de points de vue hétérogènes: comment peut-on les repérer, identifier différentes formes d'assemblage/articulation et déterminer leur force illocutoire? [less ▲]

Detailed reference viewed: 96 (16 ULg)