References of "Glowacz, Fabienne"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailDélinquance sexuelle des mineurs : une délinquance sans sexe, un traitement sexué ? Analyse du profil d’auteurs féminins et masculins d’agression sexuelle et du traitement psycho-judiciaire.
Glowacz, Fabienne ULg

Conference (2016, May 24)

Les recherches sur l’agression sexuelle des mineurs se sont prioritairement centrées sur l’étude des auteurs masculins alors que les filles ont été plutôt associées au statut de victime et non d’auteurs ... [more ▼]

Les recherches sur l’agression sexuelle des mineurs se sont prioritairement centrées sur l’étude des auteurs masculins alors que les filles ont été plutôt associées au statut de victime et non d’auteurs. Envisager la jeune fille comme auteure d’agression sexuelle a nécessité des avancées au niveau de la reconnaissance de la réalité des violences sexuelles perpétrées par les mineurs et de la délinquance sexuelle chez les femmes adultes. Les études menées en délinquance sexuelle estiment que les auteurs mineurs d’infraction à caractère sexuel (AAICS) de sexe féminin constitueraient entre 5% et 8% de l’ensemble des AAICS. Dès lors, si les filles sont plus souvent victimes d’abus sexuels que les garçons, elles semblent moins nombreuses que les garçons à commettre des agressions sexuelles. Les études en délinquance non sexuelle ont démontré que la victimisation sexuelle durant l’enfance est un facteur significativement associé au risque de conduites déviantes et de trajectoire délinquante durant l’adolescence, particulièrement pour les filles. Dans la continuité du questionnement mené dans le champ de recherche en délinquance non sexuelle (différences intra et inter-groupes selon les sexes en termes d’intensité, de gravité et de diversification des activités délinquantes), nous allons envisager ces questions par rapport à la délinquance sexuelle. L’analyse de de 225 dossiers judiciaires de mineurs, auteurs de faits qualifiés infraction à caractère sexuel (150 garçons et 75 filles) a permis de dégager les profils psycho-sociaux de ces mineurs, les trajectoires délinquantes et la nature des délits sexuels et confirme la thèse de l’hétérogénéité intra-groupale. Notre recherche a également porté sur les décisions prises à l’égard des AAICS par les juridictions de la jeunesse : taux de renvoi par le Ministère Public devant le Tribunal de la Jeunesse, caractéristiques spécifiques de cette population soumise à un jugement, éléments orientant la décision du juge de placer le mineur hors de son milieu de vie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa psychopathie féminine et femmes en détention : étude du concept sous l’angle des théories de l’attachement
Comito, Laura; Glowacz, Fabienne ULg

Conference (2016, May 24)

Selon Fourouzan, Malingrey et Brouillette-Alarie (2012), la littérature scientifique évoque qu’au cours des 25 dernières années, le taux de criminalité des femmes a augmenté dans plusieurs pays. Cette ... [more ▼]

Selon Fourouzan, Malingrey et Brouillette-Alarie (2012), la littérature scientifique évoque qu’au cours des 25 dernières années, le taux de criminalité des femmes a augmenté dans plusieurs pays. Cette augmentation de criminalité, associée à une hausse du taux d’incarcération, suscite un réel intérêt et les recherches portant sur la criminalité féminine sont actuellement plus nombreuses. La notion de psychopathie féminine y est cependant peu abordée. Le concept de psychopathie a principalement été étudié au travers de recherches se basant sur une population masculine. C’est en 1941 que H. Cleckley fournit la première description clinique de la psychopathie, dans son œuvre, « The mask of sanity » et en 1991 que R. Hare développe son échelle, la PCL-R (Psychopathy Checklist-Revised) auprès d’une population exclusivement masculine et permettant de diagnostiquer la sévérité du trouble psychopathique et le risque de criminalité violente ou non. En effet, pour Hart (1998), cité par Monhonval, Linkowski et Leistedt (2011), la psychopathie est centrale à toute évaluation du risque de violence car elle en constitue un facteur important et ne pas la considérer serait une négligence professionnelle. La psychopathie féminine constitue dès lors, une notion importante, voire centrale, dans l’évaluation de la situation des détenues en termes de réinsertion et de prédiction du risque de récidive. Dans le cadre de la présente étude portant sur des entretiens semi-structurés et évaluations psychologiques avec des femmes incarcérées au sein d’un établissement pénitentiaire belge francophone, nous présenterons une description générale du concept de psychopathie et tenterons de décrire en quoi ce type de personnalité se caractérise chez les femmes. Différentes hypothèses étiopathogéniques ont déjà été traitées pour expliquer ce trouble, et dans le cadre de notre présentation, nous allons nous centrer sur la notion d’attachement en questionnant les liens entre la psychopathie et les troubles de l’attachement . Références : Forouzan, E., Malingrey, F., & Brouillette-Alarie, S. (2012). Caractéristiques du fonctionnement social des femmes incarcérées. Criminologie, 45(1), 271-298. Monhonval, P., Linkowski, P., & Leistedt, S. (2011). La psychopathie féminine: une revue de la littérature. Revue Medicale de Bruxelles-Nouvelle Serie, 32(3), 158. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
Full Text
See detailIncarceration and parenting : is parenting a desistance factor?
Puglia, Rosa ULg; Servaes, Anne; Halin, Stéphanie ULg et al

Poster (2016, May 24)

Incarceration leads to a break between an individual and one’s social environment, inducing significant losses of identity (Touraut, 2014). Tough delinquent identity remains prominent, during their ... [more ▼]

Incarceration leads to a break between an individual and one’s social environment, inducing significant losses of identity (Touraut, 2014). Tough delinquent identity remains prominent, during their incarceration, some inmates invest their role of father. Investing his role of father and thus his father’s identity allows the inmate to break away with delinquent’s identity (Tripp, 2009; Walker, 2009). Moreover, research on desistance underlines that turning point like job, marriage or parenthood supports the transition from criminal life to conventional life (Laub et Sampson, 2003; Lebel, Burnett, Maruna & Bushway, 2008). Indeed, becoming parent is a stage in life cycle that can shape one’s lifestyle. From qualitative researches conducted with father inmates since at least 6 months, we have identified the link between investment in parenting and desistance. The hypothesis is that investment in parenting has a positive impact on father’s prison experience, parenting sense of competence and it will support desistance process. A semi-structured interview and several questionnaires assessing relational and social life have been used in this context (WHOQOLbrief, EPS, ESUL, educational attitudes, QAECEP). First results highlight that parenting during incarceration can be difficult. Some inmates try to keep it with visits between inmate fathers and their children. These visits are influenced by different factors and have a positive impact on prison experience. Indeed, with these visits, inmates maintain a link with their children. That is a source of support and hope during incarceration. That allows investment in one father’s identity. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailMaternal sense of competence in a context of precariousness
Halin, Stéphanie ULg; Glowacz, Fabienne ULg

Poster (2016, May 24)

The exercise of parenthood is threatened by the precarious context in which parents and children live. Precariousness is defined by the lack or the absence of basic securities, such as housing, employment ... [more ▼]

The exercise of parenthood is threatened by the precarious context in which parents and children live. Precariousness is defined by the lack or the absence of basic securities, such as housing, employment, financial, emotional security, etc. In such a context, the emotional availability of a parent can be reduced, so that the quality of parent-child interactions decreases and multiple dimensions of the child development are impacted. Therefore, policies of prevention and intervention have been developed in order to overcome the difficulties experienced by parents from birth and, sometimes, from pregnancy. However, little is known about the parenting sense of competence of mother living in such a precarious context, and the possible mediating effect of perceived social support. In this study, we investigate parenting sense of competence in a sample of 38 adult mothers raising alone their children in a context of poverty. Subjects completed the French versions of the “Parenting Sense of Competence Scale (P.S.O.C.)” and the “Social Provisions Scale”, and a socio-demographic questionnaire. Results indicate that, in average, mothers report a high parenting sense of competence (μ=69.18), characterized by a high level of self-efficacy (μ=32.76) and an average level of satisfaction (μ=36.42). Mothers also report low perceived social support (T=41, percentile 21). Results also indicate a significant negative correlate between self-efficacy and the need to feel useful and necessary, while the satisfaction dimension is positively correlated with all the perceived social support dimensions, except from the “need to feel useful” dimension. In conclusion, mothers raising alone their children in a context of poverty report high levels of parenting sense of competence. However, withdrawal and isolation are associated with poorer parental satisfaction. This suggests that the social dimension of poverty is a significant aspect to consider in parenting support policies. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
See detailDélinquance et désistance : quelle méthodologie de recherche ?
Puglia, Rosa ULg; Glowacz, Fabienne ULg

Conference (2016, May)

Dans la littérature concernant la délinquance, les auteurs se sont, au départ, principalement intéressés aux raisons qui poussent les individus à commettre des délits mais peu ont tenté de comprendre ... [more ▼]

Dans la littérature concernant la délinquance, les auteurs se sont, au départ, principalement intéressés aux raisons qui poussent les individus à commettre des délits mais peu ont tenté de comprendre pourquoi et comment certains individus, qui ont commis des actes délictueux, sortent de la délinquance. En effet, la désistance, c’est-à-dire le processus de sortie de la délinquance, a longtemps été négligée par les chercheurs. À partir des années '50, un intérêt croissant pour ce domaine de recherche apparaît. La désistance devient alors un sujet d’étude indépendant et non plus un appendice de la recherche sur les carrières délinquantes (Mohammed, 2012). Malgré l’intérêt croissant pour ce champ de recherche, de nombreuses zones d’ombre persistent. Sur base d’une recherche longitudinale réalisée sur une population d’adultes en émergence délinquants (17-25ans), nous tentons d’avoir une approche holistique de la désistance. Celle-ci est définie ici comme un processus impliquant des changements individuels et sociaux, qui s’inscrit dans le temps et qui peut être marqué par des réitérations d’actes délinquants. Dans notre étude, la désistance sera étudiée à travers une approche mixte combinant un récit de vie et des questionnaires. L’approche narrative est essentielle dans notre recherche, elle permettra d’appréhender les transformations identitaires, les schémas de changement et de stabilité dans le parcours de vie et dans la trajectoire délinquante. Elle permettra également de mettre en avant les facteurs internes et externes identifiés comme des facteurs de désistance. Par ailleurs, comme Maruna (2001), nous posons l’hypothèse que les persistants et les désistants sont des individus similaires qui se trouvent à des stades différents du processus de changement. C’est pourquoi, en toile de fond, la désistance sera envisagée à travers le modèle transthéorique de Proshaska et DiClemente (1982) où différentes étapes se succèdent avant l’arrêt du comportement problématique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
See detailJeunes fugueurs en Belgique : Indicateurs de risque et de protection dans les signalements
Courtain, Audrey ULg; Glowacz, Fabienne ULg

Conference (2016, May)

Chaque année, 1% des foyers européens vit la fugue d’un de ses membres de moins de 18 ans. Au 2 janvier 2014, plus de onze mille jeunes français étaient recherchés comme fugueurs ; avec près de 50.000 ... [more ▼]

Chaque année, 1% des foyers européens vit la fugue d’un de ses membres de moins de 18 ans. Au 2 janvier 2014, plus de onze mille jeunes français étaient recherchés comme fugueurs ; avec près de 50.000 fugues de mineurs français par an. En Belgique, sur les années 2013-2014, l’organisme Child Focus s’est vu confier près de 1700 dossiers de fugues de mineurs. Child Focus - Fondation pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités – a été créée à la suite de l’affaire Dutroux, et traite des dossiers de disparitions de mineurs (enlèvements par un tiers, enlèvements parentaux, fugues) et d’exploitation sexuelle de mineurs. Généralement contacté par la famille du jeune ou par la police, Child Focus ne peut ouvrir un dossier de fugue qu’à la suite d’un procès-verbal. Les dossiers de fugues de mineurs ouverts auprès de Child Focus constitueraient un cinquième des fugues enregistrées par la police belge. Ces dossiers, de par leur contenu, permettent d’envisager trois axes de recherche. Le premier axe porte sur le profil des jeunes signalés en fugue (âge, sexe, contexte familial, scolarité,…). Le second axe porte sur le profil du signalant (père, mère, famille élargie, police,…). Le troisième axe porte sur les indicateurs de risque et de protection que les signalants expriment auprès de Child Focus lorsqu’ils évoquent le jeune en fugue (consommation de drogue, délinquance, santé mentale,…). Ces trois axes sont étudiés à partir de deux recherches empiriques, la première portant sur les 1700 dossiers des années 2013-2014, et la seconde portant sur 200 de ces dossiers, dont nous donnerons les résultats préliminaires. Enfin, par ces recherches, nous proposons d’évaluer la portée des filtres et de la black box permettant de comprendre comment et pourquoi certains cas de fugue sont davantage susceptibles d’être confiés à Child Focus que d’autres. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (3 ULg)
See detailDe la délinquance à la désistance : quelles dynamiques à l’adolescence ?
Glowacz, Fabienne ULg

Scientific conference (2016, April 25)

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailThe Pseudocommando and The Terrorist : Casuistic Comparison and Analysis
Leistedt, Samuel; Glowacz, Fabienne ULg

Conference (2016, February)

After attending this presentation, attendees will gain an understanding about specific types of mass murderers and the differences with terrorist offenders. This presentation will impact the forensic ... [more ▼]

After attending this presentation, attendees will gain an understanding about specific types of mass murderers and the differences with terrorist offenders. This presentation will impact the forensic science community by providing an in depth psychological and criminological description of mass murderers and terrorist profiles, including warning signs. Pseudocommandos and terrorists kill innocent people. They generally both kill during daytime, plan their offenses and generally expect to be killed during their attack. In a first part and through the study of criminal files, the authors propose a casuistic analysis of a belgian mass murderer. All the aspects of the psychopathology and criminology of this offender will be discussed, including the precise offending sequence. In a second part, the authors will compare the psychopathology of mass murderers and terrorist offenders. Despite their similarities, these two kind of offenders also have strong differences in their psychological and social characteristics.These differences are very important in terms of motivation, state of mind, psychopathology and finally for forensic evaluations. In conclusions, mass murderers and terrorists have common characteristics. Otherwise, their basic psychological and criminological functionings are different. These elements are important and should be considered in forensic evaluations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa cognitivo-linguistique : pour une tentative de rapprochement de la clinique et de l'actuariel
Courtain, Audrey ULg; Glowacz, Fabienne ULg

in Revue Internationale de Criminologie et de Police Technique et Scientifique [= RICPTS] (2016), 1

Anchored in the actuarial field, risk assessment is a tool clinicians are more and more likely to use (because they can or have to) among delinquents. But, due to epistemological differences, an important ... [more ▼]

Anchored in the actuarial field, risk assessment is a tool clinicians are more and more likely to use (because they can or have to) among delinquents. But, due to epistemological differences, an important debate has been occurring between the clinical evaluation and the actuarial one since the fifties. This paper suggests a media between those perspectives through cognitive linguistics: it allows a complementary articulation, while insisting on what is at stake for both clinical and actuarial developments. Linking language and cognitions, the paper introduces a reflexion that may be useful to actuarial assessment and clinical support, and may facilitate rapprochement between the latter. In this case, our linguistic approach focusses on different matters targeted by actuarial tools and whose clinical understanding may be deepened by studying the link between language and cognition; this clinical understanding bringing singularity to risk assessment. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (5 ULg)
See detailLa sexualité au fil des âges: l'adolescence
Glowacz, Fabienne ULg; Loumaye, Sylvie

Conference (2015, November 21)

Detailed reference viewed: 21 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailL’infraction sexuelle comme recherche de bonheur ?
Dziewa, Amandine; Glowacz, Fabienne ULg

Poster (2015, October 16)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
See detailL’insécurité de l’exclusion sociale : comment sortir de l’impuissance ?
Glowacz, Fabienne ULg

Scientific conference (2015, October 15)

Detailed reference viewed: 39 (2 ULg)
See detailLa consultation pour troubles du comportement à l'adolescence : importance du timing pubertaire
Glowacz, Fabienne ULg

Scientific conference (2015, September 19)

Detailed reference viewed: 20 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailDe la victimisation à l’agression sexuelle à l’adolescence : dynamiques des Trans-Missions intra et inter-générationnelles
Glowacz, Fabienne ULg

Conference (2015, June 05)

Parmi les facteurs étiologiques du passage à l’acte sexuel, la clinque et de nombreuses études mettent en exergue l’expérience antérieure de victimisation sexuelle chez les auteurs d’infraction à ... [more ▼]

Parmi les facteurs étiologiques du passage à l’acte sexuel, la clinque et de nombreuses études mettent en exergue l’expérience antérieure de victimisation sexuelle chez les auteurs d’infraction à caractère sexuel (AICS). Même si le taux de victimisation sexuelle chez les adolescents AICS est extrêmement variable d’une étude à l’autre, un vécu de victimisation, sans pour autant être le seul facteur étiologique, pourrait être considéré comme un des facteurs de risque dans une constellation plurifactorielle, et ce dans un contexte affectif et social particulier. La méta-analyse de Paolucci, Genuis et Violato (2001) révélait qu’un antécédent d’AS augmentait seulement de 8% le risque de perpétuer le cycle de victime à agresseur. Plutôt que de se centrer sur le débat portant sur les taux de prévalence existant, il nous a semblé intéressant de comprendre comment s’activent les dynamiques transmissives inter et intra-générationnelles. Le concept de cycle intergénérationnel, englobant toute forme de victimisation vécue dans l’enfance du parent et de l’enfant, a surtout été étudié chez l’enfant qui subit un abus sexuel ; notre exposé réactualisera ce concept dans le contexte de l’agression sexuelle commise par l’adolescent. Nous aborderons le cycle et la transmission de l’abus sexuel, d’une part au travers de la victimisation sexuelle d’un parent de l’adolescent commettant une agression sexuelle, et d’autre part, au travers d’un vécu de victimisation sexuelle par l’adolescent qui prend sens au niveau des agressions qu’il va commettre. C’est à partir de trois cas d’adolescent de 14 ans ayant commis des agressions sexuelles sur des enfants de jeune âge (en intra et/ou extrafamilial) que les dynamiques de transmission vont être décodées à partir d’hypothèses psycho-développementales et systémiques. Une première situation se caractérise par la levée du secret de la victimisation de la mère lors du dévoilement de l’agression sexuelle que son adolescent a commise, qui mène à envisager les dynamiques de trans-missions indirectes et de délégation par la mère, s’appuyant sur son incapacité à se connecter et à verbaliser son vécu d’abus et la rage associée, se révélant comme un des médiateurs du processus de transmission. La deuxième situation concerne un adolescent qui, tout comme sa sœur, a subi des abus sexuels par son père, et qui, à son tour, a commis de multiples abus sexuels sur sa sœur. Les dynamiques de transmission par répétition au travers du processus d’identification à l’agresseur et de légitimité destructrice seront développées. Une troisième situation d’un adolescent ayant subi des abus sexuels par un tiers extrafamilial et agissant à son tour à 14 ans des agressions sexuelles sur tous les enfants de la fratrie, nous permettra d’envisager le contexte psycho-affectif familial et de fratrie comme facilitateur de transmission intra-générationnelle. Ces trois situations illustreront la vulnérabilité de l’adolescent qui a été confronté directement ou indirectement dans son histoire personnelle et familiale à un vécu de victimisation, durant cette étape développementale qu’est l’adolescence caractérisée par des enjeux identitaires, relationnels et sexuels. [less ▲]

Detailed reference viewed: 71 (10 ULg)
Peer Reviewed
See detailAdolescentes délinquantes sexuelles : victimisation sexuelle et agression sexuelle, résonances et dissonances
Glowacz, Fabienne ULg

Conference (2015, June 03)

Peu d’études portant sur les adolescentes auteures d’une infraction à caractère sexuel sont menées à ce jour. De manière générale, la délinquance des filles a suscité un moindre intérêt et surtout a été ... [more ▼]

Peu d’études portant sur les adolescentes auteures d’une infraction à caractère sexuel sont menées à ce jour. De manière générale, la délinquance des filles a suscité un moindre intérêt et surtout a été entachée de mythes, de stéréotypes et de représentations qui ont entravé la levée du voile. Dans le champ de recherche sur l’agression sexuelle, la femme a été prioritairement associée au statut de victime, et il a longtemps été impensable que des adolescentes puissent commettre des violences sexuelles. Envisager la jeune fille comme auteure d’agression sexuelle a nécessité des avancées au niveau de la reconnaissance de la réalité des violences sexuelles perpétrées par les mineurs et de la délinquance sexuelle chez les femmes adultes (Tardif, Auclair, Jacob et Carpentier, 2005). Lane et Lobanov-Rostovsky (1997) estiment que les AAICS de sexe féminin constitueraient entre 5% et 8% de l’ensemble des AAICS. Il apparait donc que les filles sont plus souvent victimes d’abus sexuels que les garçons mais elles semblent moins nombreuses que les garçons à commettre des agressions sexuelles. Par ailleurs, les études en délinquance non sexuelle ont démontré que la victimisation sexuelle durant l’enfance est un facteur significativement associé au risque de conduites déviantes et de trajectoire délinquante durant l’adolescence, particulièrement pour les filles. Au niveau de l’âge adulte, il a été relevé des taux élevés d’antécédents de victimisation sexuelle (Goodkind, Ng et Sarri, 2006) : les femmes en détention présentent deux à trois fois plus d’antécédents de victimisation sexuelle durant leur enfance que les autres. L’abus sexuel apparait clairement pour les filles, plus que pour les garçons, comme un facteur de risque par rapport à l’adoption de conduites délinquantes durant l’adolescence. Des caractéristiques propres à l’abus sexuel peuvent augmenter le risque de délinquance et d’agirs violents, comme la durée et la chronicité de la période d’abus ainsi que le non-dévoilement des violences subies. Dans une de nos études, nous avons relevé que les adolescentes engagées dans la délinquance ayant été victimes d’abus sexuel sont plus nombreuses à présenter un PTSD que les adolescentes victimes non délinquantes, et surtout présentent davantage de symptômes d’évitement (Glowacz et Buzitu, 2014). La délinquance a dès lors été considérée comme une conduite d’évitement visant une mise à distance émotionnelle de la douleur associée à la victimisation sexuelle. Les conduites délinquantes apparaissent comme une forme de stratégie adaptative via une mise à distance du trauma, qui cependant entrave le processus de résilience. Bien que le taux de victimisation sexuelle dans la population des adolescentes délinquantes sexuelles soit variable selon les études, la victimisation est reconnue comme un des facteurs étiologiques de l’agression sexuelle. Wijkman, Bijleveld et Hendriks (2014) l’évaluent à 37% dans leur échantillon de jeunes délinquantes sexuelles alors que d’autres études arrivent à des taux plus élevés. Dans le cadre de la présente étude portant sur l’analyse de dossiers psycho-judiciaires, nous présenterons d’abord les profils des adolescentes délinquantes sexuelles et une ébauche de typologie. Nous nous intéresserons ensuite aux adolescentes AICS pour lesquelles il est signalé une victimisation sexuelle afin d’en identifier les spécificités mais surtout les résonances et les dissonances au niveau de l’abus sexuel subi et de l’abus sexuel commis. Les facteurs sociaux, familiaux, psycho-développementaux seront analysés à la lumière des dynamiques de transmission de l’abus sexuel subi par la perpétration d’agressions sexuelles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 185 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailConsommation de pornographie à l’adolescence : quelles représentations de la sexualité et de la pornographie, pour quelle sexualité ?
Puglia, Rosa ULg; Glowacz, Fabienne ULg

in Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence (2015), 63(4), 231-237

Cette recherche, réalisée sur une population de 319 adolescents (150 filles et 169 garçons) âgés de 15 à 19 ans, présente deux grands objectifs. Premièrement, elle vise à évaluer l’impact de ... [more ▼]

Cette recherche, réalisée sur une population de 319 adolescents (150 filles et 169 garçons) âgés de 15 à 19 ans, présente deux grands objectifs. Premièrement, elle vise à évaluer l’impact de l’accessibilité et de la visualisation de la pornographie au niveau des représentations de ce média et de la sexualité. Deuxièmement, elle vise à évaluer l’influence de la consommation pornographique au niveau du développement psycho-sexuel des adolescents. Un protocole comprenant plusieurs dimensions telles que les relations sentimentales, la sexualité, la pornographie, et les représentations a été administré aux participants de manière groupale et anonyme. Il en ressort que les adolescents consommateurs de pornographie soulignent davantage les effets positifs associés à la pornographie, qu’ils reconnaissent une influence de ce média sur leur vie sexuelle et qu’ils adoptent des pratiques sexuelles plus diversifiées que celles de leurs pairs non-consommateurs. En revanche, consommateurs et non-consommateurs soulignent de manière identique les effets négatifs associés à ce média. Cette conscientisation des effets négatifs aurait un effet modérateur sur l’influence de la pornographie. Actuellement, la consommation de pornographie est un comportement expérimenté par une majorité d’adolescents ; elle pourrait s’inscrire dans un processus développemental adolescentaire et se comprendre comme une conduite exploratoire répondant à diverses fonctions dont la recherche de repères au niveau de la sexualité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 259 (29 ULg)