References of "Glinoer, Anthony"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailEthos
Saint-Amand, Denis ULg; Glinoer, Anthony

in Saint-Amand, Denis; Glinoer, Anthony (Eds.) Lexique Socius (2014)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
See detailLexique Socius
Glinoer, Anthony; Saint-Amand, Denis ULg

Book published by Socius (2014)

Le lexique Socius a pour ambition de rassembler et d’expliciter les outils conceptuels utiles aux approches sociales du littéraire, en cherchant à couvrir l’ensemble des champs d’application de ces ... [more ▼]

Le lexique Socius a pour ambition de rassembler et d’expliciter les outils conceptuels utiles aux approches sociales du littéraire, en cherchant à couvrir l’ensemble des champs d’application de ces derniers, sans exclusive. Pourtant bien implantées dans les études littéraires, les approches sociales du littéraire sont instables jusque dans leurs appellations (sociocritique, histoire sociale ou sociologie de la littérature, sociologie des œuvres ou des textes, sociopoétique, etc.). Dans la mesure où elles se sont développées dans des directions différentes, selon les sous-disciplines, les zones géographiques, les perspectives (structuraliste, marxiste, textualiste, etc.), elles ont produit des ensembles conceptuels non finis, changeants, en dialogue critique les uns avec les autres. Pour rendre compte d’une telle nébuleuse de concepts eux-mêmes rarement univoques, le lexique Socius, fondé sur une logique encyclopédique qui permet de consacrer à chaque élément de la nomenclature un espace de réflexion spécifique, considère les diverses acceptions de chaque concept, en les situant dans la pensée des auteurs qui les ont définis, en en recensant les emplois et les applications et en les réinscrivant dans une perspective théorique plus globale. Sans nier les débats qui ont agité au cours de leur histoire les diverses constellations de cette nébuleuse, le lexique Socius entend garder une perspective ouverte, non exclusive, attentive à toutes les démarches qui questionnent les relations entre le littéraire et le social. Pour sélectionner les concepts qui font ou feront l’objet d’une notice, deux critères ont prévalu. Il s’agit d’une part de leur opérativité : seuls les concepts forgés (ou importés) dans le cadre d’une réflexion sociale sur le littéraire sont retenus, en distinguant entre ceux-ci et les objets de la sociologie du littéraire (par exemple : auteur, genre, style, public, avant-garde, nation, romantisme, etc.), lesquels ont déjà fait l’objet d’un travail de définition en d’autres lieux (dans le Dictionnaire du littéraire en particulier). Il s’agit d’autre part de leur pérennité : face à la multitude de concepts qui se sont accumulés au cours des décennies, voire des siècles, nous n’avons retenu que ceux qui ont conservé une actualité et des usages dans les études littéraires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)
See detailImaginaires de la vie littéraire. Fiction, figuration, configuration
Dozo, Björn-Olav ULg; Glinoer, Anthony; Lacroix, Michel

Book published by Presses universitaires de Rennes (2012)

Detailed reference viewed: 50 (10 ULg)
See detailLiterary mediations, imaginaries and sociological approaches
Saint-Amand, Denis ULg; Glinoer, Anthony

Conference (2012, March 16)

Detailed reference viewed: 14 (3 ULg)
See detailNaissance de l'Editeur. L'édition à l'âge romantique
Durand, Pascal ULg; Glinoer, Anthony

Book published by Les Impressions Nouvelles (2012)

La fonction d’éditeur est de celles qui nous paraissent aujourd’hui aussi naturelles que l’existence d’une littérature faite de livres, de prix littéraires et d’auteurs individuels. Perception trompeuse ... [more ▼]

La fonction d’éditeur est de celles qui nous paraissent aujourd’hui aussi naturelles que l’existence d’une littérature faite de livres, de prix littéraires et d’auteurs individuels. Perception trompeuse : l’édition a une histoire et, par conséquent, sa stabilité n’est pas définitivement acquise. Naissance de l’Éditeur entend rendre compte de cette histoire et cerner les facteurs qui ont autorisé l’émergence d’une fonction symbolique sans précédent. En ce sens, l’ouvrage insère dans un commentaire nourri de nombreux textes d’écrivains, journalistes, critiques littéraires ou éditeurs de la période concernée, dont l’ensemble compose quelque chose comme le portrait collectif de l’Éditeur moderne. Aux côtés de Nodier, Balzac, Gautier, Sand ou Daudet, c’est toute une galerie de témoignages qui sont ici réunis pour la première fois, sous les signatures injustement négligées de Soulié, Régnault, Asseline, Werdet ou encore Janin, portant à tour de rôle sur la double marche de la « chose littéraire » et de la « chose éditoriale » un regard souvent ironique, parfois caustique, mais toujours éloquent. L’enjeu de cette reconstruction sociologique et historique n’est pas simplement d’érudition ou de curiosité à l’égard de quelques figures tenues dans l’ombre par le culte exclusif des grands auteurs. Il est aussi d’alerter sur les logiques qui font aujourd’hui évoluer le système éditorial vers une production « sans éditeurs », articulée à de grands groupes anonymes nationaux ou internationaux, pour lesquels le livre n’est qu’un produit parmi d’autres. Mettre en évidence les facteurs ayant présidé à la constitution d’un champ littéraire et éditorial autonome revient aussi bien, en effet, à porter au jour les facteurs qui, aujourd’hui, tendent à réduire cette autonomie, produit d’une longue lutte des producteurs intellectuels contre la soumission de leur activité aux deux contraintes de l’État et de l’Économie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (23 ULg)
See detailFictions du champ littéraire
Brissette, Pascal; Dozo, Björn-Olav ULg; Glinoer, Anthony et al

Book published by Discours social (2010)

Detailed reference viewed: 12 (3 ULg)
Full Text
See detailFictions, figurations, configurations : introduction à un projet
Brissette, Pascal; Dozo, Björn-Olav ULg; Glinoer, Anthony et al

in Discours social (2010), XXXIV

Detailed reference viewed: 30 (3 ULg)
See detailCOnTEXTES n°5 : Don et littérature
Dozo, Björn-Olav ULg; Glinoer, Anthony

Book (2009)

Detailed reference viewed: 10 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLittérature et don
Glinoer, Anthony; Dozo, Björn-Olav ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2009), 5

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDu rififi chez Mallarmé
Provenzano, François ULg; Glinoer, Anthony

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2009)

Detailed reference viewed: 15 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGénération, cénacle, mouvance : essai de sociologie quantitative des Jeunes-France
Dozo, Björn-Olav ULg; Glinoer, Anthony

in Les Cahiers du XIXe siècle (2009), III-IV

Detailed reference viewed: 61 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSociocritique, médiations et interdisciplinarité
Dozo, Björn-Olav ULg; Brissette, Pascal; Lacroix, Michel et al

in Texte : Revue de Critique et de Théorie Littéraire (2009), 45-46

Detailed reference viewed: 68 (8 ULg)
See detailNaissance de l’Éditeur. L’édition à l’âge romantique
Durand, Pascal ULg; Glinoer, Anthony

Book published by Les Impressions Nouvelles (2008)

La fonction d’éditeur est de celles qui nous paraissent aujourd’hui aussi naturelles que l’existence d’une littérature faite de livres, de prix littéraires et d’auteurs individuels. Perception trompeuse ... [more ▼]

La fonction d’éditeur est de celles qui nous paraissent aujourd’hui aussi naturelles que l’existence d’une littérature faite de livres, de prix littéraires et d’auteurs individuels. Perception trompeuse : l’édition a une histoire et, par conséquent, sa stabilité n’est pas définitivement acquise. Naissance de l’Éditeur entend rendre compte de cette histoire et cerner les facteurs qui ont autorisé l’émergence d’une fonction symbolique sans précédent. En ce sens, l’ouvrage insère dans un commentaire nourri de nombreux textes d’écrivains, journalistes, critiques littéraires ou éditeurs de la période concernée, dont l’ensemble compose quelque chose comme le portrait collectif de l’Éditeur moderne. Aux côtés de Nodier, Balzac, Gautier, Sand ou Daudet, c’est toute une galerie de témoignages qui sont ici réunis pour la première fois, sous les signatures injustement négligées de Soulié, Régnault, Asseline, Werdet ou encore Janin, portant à tour de rôle sur la double marche de la « chose littéraire » et de la « chose éditoriale » un regard souvent ironique, parfois caustique, mais toujours éloquent. L’enjeu de cette reconstruction sociologique et historique n’est pas simplement d’érudition ou de curiosité à l’égard de quelques figures tenues dans l’ombre par le culte exclusif des grands auteurs. Il est aussi d’alerter sur les logiques qui font aujourd’hui évoluer le système éditorial vers une production « sans éditeurs », articulée à de grands groupes anonymes nationaux ou internationaux, pour lesquels le livre n’est qu’un produit parmi d’autres. Mettre en évidence les facteurs ayant présidé à la constitution d’un champ littéraire et éditorial autonome revient aussi bien, en effet, à porter au jour les facteurs qui, aujourd’hui, tendent à réduire cette autonomie, produit d’une longue lutte des producteurs intellectuels contre la soumission de leur activité aux deux contraintes de l’État et de l’Économie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 122 (25 ULg)