References of "Fivet, Marie"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailL’influence du passé d’agression sexuelle sur le sentiment de compétence parentale : analyse qualitative et quantitative.
Blavier, Adelaïde ULg; Fivet, Marie; Thiltges, Esther ULg et al

Conference (2013, May 15)

L’objectif de cette présentation est d’étudier le sentiment de compétence parentale chez des mères qui ont été victimes d’agressions sexuelles pendant leur enfance (entre 0 et 16 ans) et de mettre en ... [more ▼]

L’objectif de cette présentation est d’étudier le sentiment de compétence parentale chez des mères qui ont été victimes d’agressions sexuelles pendant leur enfance (entre 0 et 16 ans) et de mettre en évidence les facteurs qui affectent cette image chez ces mères. Afin de tenir compte de la complexité du phénomène, nous avons examiné diverses caractéristiques relatives à l’agression sexuelle (durée, âge lors des premiers faits, force et menace, intensité du traumatisme subi, avoir suivi une thérapie ou non, divers troubles encore présents actuellement). En outre, nous avons pris en considération la présence d’autres maltraitances infantiles survenues durant l’enfance et/ou l’adolescence. Les outils utilisés pour la récolte des données sont le questionnaire d’autoévaluation de la compétence parentale (QAECP), le TraumaQ et un entretien semi-structuré réalisé suite à une revue de la littérature. Nous avons rencontré 11 mères victimes d’agression et 11 mères non victimes (groupe contrôle apparié). Suite à la récolte de ces données, des analyses qualitatives et quantitatives ont été réalisées. Celles-ci montrent que le sentiment de compétence parentale est inférieur chez les mères qui ont été agressées sexuellement et que plus le traumatisme psychologique est intense, plus le sentiment de compétence parentale est faible. On remarque également que ces mères victimes d’agression sexuelle perçoivent leurs parents comme étant moins compétents que les mères contrôles. De plus, lorsqu’il y a eu d’autres maltraitances infantiles, les mères se sentent encore moins compétentes. Nos résultats montrent en outre l’influence d’autres caractéristiques sur le sentiment de compétence parentale, telles que l’âge au début des faits, le statut de l’agresseur, les troubles dépressifs et les troubles du sommeil. L’ensemble de ces facteurs et leurs conséquences illustre la complexité individuelle mais aussi intergénérationnelle de cette problématique. Les résultats seront discutés à la lumière des théories scientifiques dans ce domaine. Nous terminerons l’exposé par les pistes thérapeutiques mises en place pour restaurer l’image parentale auprès de ces mères afin d’améliorer les relations qu’elles entretiennent avec leur(s) enfant(s) en vue notamment de prévenir les risques de maltraitance infantile (négligence, violence) ou la mise en place d’un cycle intergénérationnel de l’abus. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (10 ULg)