References of "Fallon, Catherine"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailSiting Controversies Analysis: Framework and Method for Questioning the Procedure
Rossignol, Nicolas ULg; Parotte, Céline ULg; Joris, Geoffrey ULg et al

in Journal of Risk Research (in press)

Siting controversies are commonplace, as well against the construction of roads, railways, nuclear waste disposals, as against windfarms. Local citizens resist against siting decisions taken by the ... [more ▼]

Siting controversies are commonplace, as well against the construction of roads, railways, nuclear waste disposals, as against windfarms. Local citizens resist against siting decisions taken by the authorities, following a dynamics often quoted as ‘Not In My Back Yard’. Yet contested for its lack of analytical value, NIMBY is still used strategically by actors to qualify citizens as irrational and egoistic. Beyond this labelling, many factors are investigated to understand the dynamics behind siting controversies. In this paper, we focus on the impact of the legal procedure structuring the implantation of windfarms in the Walloon Region (Belgium), and its translations within different decision making processes in specific case studies. To that regard, we consider the legal procedure as a ‘public policy instrument’. It is neither neutral nor natural, and carry values and interests. It organizes inter-personal relations between actors, and is potentially catalyzer of frustrations. In addition, this legal procedure is the object of translations within different contexts, including different actors participating to specific decision making processes. The empirical approach of this paper is based on case studies data and on the use of an innovative methodology called ‘Open Process Workshop’. This methodology consists in a structured workshop with key stakeholders, during which the legal procedure is questioned. Overall, we demonstrate that the focus on the legal procedure - and its translations within different decision making processes - allows systemic analysis providing deep understandings of controversies and reaffirming the interlinks between ‘the social’ and ‘the technical’ in such controversies. In addition, we argue that the methodology used fosters the production of innovative knowledge, mutual understanding and collective learning between the participants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail“How are you Vulnerable?”: Using Participation for Vulnerability Analysis in Emergency Planning
Rossignol, Nicolas ULg; Turcanu, Catrinel; Fallon, Catherine ULg et al

in Journal of Risk Research (in press)

Scientists in many fields of research have developed models, theories and concepts attempting to grasp and manage dangers that are often difficult to imagine. Among the different perspectives, the Science ... [more ▼]

Scientists in many fields of research have developed models, theories and concepts attempting to grasp and manage dangers that are often difficult to imagine. Among the different perspectives, the Science and Technology Studies (STS) Vulnerability Approach seems very promising. Relying on a constructivist paradigm, it is based on an inductive collection and analysis of a wide range of factors, with a particular focus on cultural factors and actual day-to-day practices. In this paper, we present the roots of this approach and we display findings based on three case studies exploring emergency planning in three different contexts (a city near a SEVESO plant, a school near a nuclear plant, and a city confronted to multiple catastrophic scenarios). The cases studies were realized by conducting three Focus Groups with different types of stakeholders (citizens, teachers, firemen, decision makers, etc.). After presenting the results of the case studies, we discuss how stakeholders’ participation can inform such type of vulnerability analysis in the context of emergency planning. We argue that participation fosters a deep understanding of actual safety governance practices which allows innovative results to emerge as well as it initiates a learning process among the participants. It contributes to questioning the relations between decision-makers, experts and citizens. It has the potential of bypassing the positivist and quantitative rationale of safety, and thus, of redefining the vulnerability governance. As a conclusion, we question the role of such STS vulnerability approach within the actual vulnerability governance. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuantification des politiques versus démocratisation de l’évaluation : Etude des plans de cohésion sociale en Wallonie
Fallon, Catherine ULg; Feron, Pauline

in Mespoulet, Martine (Ed.) Usages des chiffres dans l’action publique territoriale (in press)

L’usage des chiffres dans l’action publique (ou la « quantification du politique ») mobilise deux registres en tension : premièrement celui de la performance, où « le chiffre est conçu comme un acteur ... [more ▼]

L’usage des chiffres dans l’action publique (ou la « quantification du politique ») mobilise deux registres en tension : premièrement celui de la performance, où « le chiffre est conçu comme un acteur contribuant à encadrer l’action en restreignant les options soumises à délibération et les choix ouverts à la décision collective », et deuxièmement la démocratie, perçue comme « un facteur d’extension du débat public et d’accroissement des sphères d’exercice de la responsabilité politique des citoyens ». Ogien relève le renforcement de cette tension, tout en soulignant l’absence de démocratisation de la mesure elle-même. Afin de remédier à cet écueil, l’auteur propose que les citoyens, rarement pris en considération dans l’élaboration et la définition des termes de la mesure, soient parties prenantes « du système du chiffre qui sert à rendre compte de leur existence et de leur destinée ». Cette contribution analyse les modalités concrètes de cette tension dans le cadre de l’évaluation d’une politique régionale mise en place au niveau local, les plans de cohésion sociale (PCS) en Région wallonne (Belgique), en mobilisant les données recueillies lors de l’évaluation des PCS terminée en mars 2013 . En effet, un enjeu important des PCS était la mise en place d’un processus d’évaluation qui se voulait « participatif» . La participation citoyenne étant une notion centrale de la philosophie PCS, un des objectifs de la Direction interdépartementale de la cohésion sociale (DiCS – administration régionale en charge du programme) était de la promouvoir à travers toutes les étapes de mise en œuvre de cette politique, y compris pour l’évaluation d’impact, inspirée en cela par les propositions méthodologiques du Conseil de l’Europe. Dans un premier temps, le bureau régional de statistique avait développé un indicateur composite « d’accès aux droits sociaux fondamentaux » afin d’objectiver la clé de répartition des ressources entre les territoires locaux. Ce n’est que dans un second temps, en fin de programme, que la DiCS était sommée de produire une « évaluation participative » mesurant l’impact des actions réalisées à travers les PCS sur la cohésion sociale et le bien-être. L’article propose de confronter ces deux démarches d’évaluation : celle qui aboutit à un indicateur quantitatif fondé sur une logique statistique et l’approche participative favorisant l’expression des parties prenantes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (10 ULg)
Full Text
See detailEvaluation des processus de mise en oeuvre des plans de cohésion sociale: rapport final
Italiano, Patrick ULg; Fallon, Catherine ULg; Thiry, Aline ULg et al

Report (in press)

Ce rapport synthétise la recherche d'évaluation des plans de cohésion sociale de la région Wallonne quant à leur mise en oeuvre locale. Il couvre les aspects de gouvernance locale, de construction de ... [more ▼]

Ce rapport synthétise la recherche d'évaluation des plans de cohésion sociale de la région Wallonne quant à leur mise en oeuvre locale. Il couvre les aspects de gouvernance locale, de construction de partenariats public-associatif, d'évaluation participative, et d'une manière plus générale de l'articulation entre politique régionale et autonomie communale [less ▲]

Detailed reference viewed: 140 (28 ULg)
Full Text
See detailFaire face à Ebola: quand l'Etat s'emmêle
Thiry, Aline ULg; Fallon, Catherine ULg; Brunet, Sébastien ULg et al

Article for general public (2014)

La crise actuelle du virus Ebola en Afrique de l’Ouest qui a probablement commencé en Guinée en décembre 2013 (Baize et al., 2014) progresse maintenant de manière fulgurante. Le 14 septembre 2014, cinq ... [more ▼]

La crise actuelle du virus Ebola en Afrique de l’Ouest qui a probablement commencé en Guinée en décembre 2013 (Baize et al., 2014) progresse maintenant de manière fulgurante. Le 14 septembre 2014, cinq pays étaient officiellement touchés: Liberia, Guinée, Sierra Leone, Nigeria et Sénégal. Le nombre total de cas recensés était alors de 5357, dont 2630 ont mené au décès des malades. Près de 45% des cas recensés d’Ebola ont été dénombrés au cours des trois dernières semaines (WHO, 2014). [less ▲]

Detailed reference viewed: 101 (17 ULg)
See detailLearning by doing. Policy analysis through focus groups investigation in bachelor curriculum
Fallon, Catherine ULg

Conference (2014, May 20)

À l’Université de Liège, les étudiants de deuxième année de baccalauréat en science politique sont invités depuis quelques années à réaliser un exercice de focus group dans le cadre du cours de ... [more ▼]

À l’Université de Liège, les étudiants de deuxième année de baccalauréat en science politique sont invités depuis quelques années à réaliser un exercice de focus group dans le cadre du cours de méthodologie qualitative. C’est l’accumulation de matériaux – travaux écrits des étudiants, observation des focus groups par les évaluateurs de l’exercice, procès verbaux des réunions entre étudiants, courriels échangés avec le personnel scientifique et académique, éléments d’autocritique rétrospective des étudiants issus de leur rapport d’analyse – qui fait l’objet de ce chapitre. Par conséquent, s’il est certes question de montrer l’intérêt que représente la mobilisation de la technique des groupes focalisés, ce chapitre est surtout l’occasion de mettre plus particulièrement en évidence . les apports d’un tel outil dans le cadre d’un cursus universitaire à destination des étudiants en science politique. Dans ce cadre et dans un souci d’illustration, il sera régulièrement ponctué d’extraits issus des rapports d’analyse d’étudiants. D’une manière générale, la réalisation d’entretiens de groupe comporte quelques difficultés qui rendent l’apprentissage de l’étudiant d’autant plus intéressant qu’il comporte une dimension quasi ludique. Elle reste une épreuve enrichissante non seulement par la conduite de la discussion, la dynamique de groupe qu’elle génère et l’analyse dont elle fait l’objet, mais également par l’organisation et la coordination que requiert sa mise en place. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (2 ULg)
Full Text
See detailEvaluation des actions transversales du New Deal bruxellois : Rapport final
Fallon, Catherine ULg; Halin, Jordan ULg; Zeimers, Géraldine ULg et al

Report (2014)

Brussels New Deal or Sustainable Urban Growth Pact (2011) goals administrations, brussels minister's cabinets and social partners working together to promote growth and employment in Brussels Region. By ... [more ▼]

Brussels New Deal or Sustainable Urban Growth Pact (2011) goals administrations, brussels minister's cabinets and social partners working together to promote growth and employment in Brussels Region. By means of 24 interviews and 2 Focus Group, authors evaluated the quality of coordination between these actors studying 8 actions of Brussels New Deal. [less ▲]

Detailed reference viewed: 118 (25 ULg)
Full Text
See detailLeurres de la qualité dans l'enseignement supérieur ? Variations internationales sur un thème ambigu
Fallon, Catherine ULg; Leclercq, Bruno ULg

Book published by Academia-L'Harmattan (2014)

Comme d’autres services publics, l’enseignement supérieur s’est, en quelques années seulement, doté, partout dans le monde, de dispositifs d’évaluation « Qualité ». Ces nouvelles approches mobilisent le ... [more ▼]

Comme d’autres services publics, l’enseignement supérieur s’est, en quelques années seulement, doté, partout dans le monde, de dispositifs d’évaluation « Qualité ». Ces nouvelles approches mobilisent le plus souvent des principes inspirés du New Public Management qui s'enracinent dans une critique néo-libérale de l’Etat providence. D’un endroit à l’autre, ce sont toutefois des méthodes, des critères et surtout des usages très différents de l’évaluation des formations qui se rangent sous cette appellation. Les textes rassemblés dans ce volume font état de cette diversité des pratiques internationales ainsi que de l’irréductible multiplicité des projets que cherche à servir simultanément la démarche « Qualité » dans l’enseignement supérieur. En soulignant les ambiguïtés d’un dispositif tout à la fois discursif et technique, ils cherchent à en déjouer les éventuels « leurres ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (9 ULg)
Full Text
See detailSocio-Political Processes and Plan Management in Controversial Settings Applied to the Plan for Long-Term Management of Type B & C Waste: Summary Report
Fallon, Catherine ULg; Zwetkoff, Catherine ULg; Van Berendoncks, Kris et al

Report (2013)

This report is the result of research conducted by the universities of Liège and Antwerp over the course of a year. This research project, subdivided into five axes, aims to identify the conditions ... [more ▼]

This report is the result of research conducted by the universities of Liège and Antwerp over the course of a year. This research project, subdivided into five axes, aims to identify the conditions conducive to a realistic, effective and socially acceptable process to translate an action plan (the Waste Plan) into a specific implementation project that would ikely still be subject to arbitration and negotiation. Moreover, each axis of research aims to answer a particular question in order to address the issue from five different perspectives — theoretical, legal, media, societal and international:  Axis 1, “The decision-making process: from plan to project”, provides a theoretical discussion of the legitimacy of the decision-making process for B&C nuclear waste management.  Axis 2, “Evaluation of the Process of Societal Consultation about the Waste Plan”, sheds light on the expectations expressed in public consultation and on the successive stages of consultation that have already been implemented.  Axis 3, “Analysis of the Media Coverage of the 2010-2011 Waste Plan”, examines the visibility of the Waste Plan and the way it is treated in the media, as well as the actors and rhetoric occupying centre stage on the media scene.  Axis 4, “International Decision-Making Comparison”, explores decision trajectories developed in other countries (France, the United Kingdom, Sweden and Switzerland) in order to identify which lessons learned there can be transposed to the Belgian setting.  Axis 5, “Societal Support for the Solution for B&C Radioactive Waste and Spent Fuel Management in Law”, focuses on the legal and institutional framework of the decision-making process. This report is a synthesis of all the reports listed above. In this context, a dual perspective is adopted: prospective and retrospective. [less ▲]

Detailed reference viewed: 98 (20 ULg)
Full Text
See detail"L'évaluation" participative dans le plan de cohésion sociale
Fallon, Catherine ULg; Feron, Pauline

Scientific conference (2013, October 18)

L’usage des chiffres dans l’action publique (ou la « quantification du politique ») mobilise deux registres en tension (Ogien 2010 35-38): dans le premier terme, celui de la performance, le chiffre ... [more ▼]

L’usage des chiffres dans l’action publique (ou la « quantification du politique ») mobilise deux registres en tension (Ogien 2010 35-38): dans le premier terme, celui de la performance, le chiffre encadre l’action publique, alors que le second, celui de la démocratie, se révèle un facteur de débordement quand les citoyens exercent leur droit d’intervention dans la sphère publique. Ogien (Ibid.) relève le renforcement de cette tension, mettant en cause l’absence de démocratisation de la mesure elle-même. Afin de remédier à cet écueil, l’auteur propose que les citoyens, rarement pris en considération dans l’élaboration et la définition des termes de la mesure soient parties prenantes « du système du chiffre qui sert à rendre compte de leur existence et de leur destinée » (p.38). Nous tenterons de confronter cette hypothèse à l’évaluation participative qui a été menée dans le cadre de l’évaluation des plans de cohésion sociale (PCS) en Wallonie (Belgique). Cette contribution sera basée sur les données recueillies lors de l’évaluation des PCS terminée en Mars 2013. Un enjeu important de l’évaluation des PCS en 2012 était sa dimension dite « participative » Monnier (2003). La participation citoyenne étant une notion centrale de la philosophie PCS, un des objectifs de la Direction interdépartementale de la cohésion sociale (DiCS) était de la promouvoir à travers toutes les étapes de mise en œuvre du dispositif, y compris l’évaluation – inspirée par les propositions du Conseil de l’Europe (méthode Spiral ). Dans un premier temps, le bureau régional de statistique a développé un indicateur composite « d’accès aux droits sociaux fondamentaux » afin d’objectiver la clé de répartition des ressources entre les territoires locaux. En fin de programme, la DiCS était sommée de produire une « évaluation participative » mesurant l’impact des actions réalisées à travers les PCS sur la cohésion sociale et le bien-être. L’article propose de confronter ces deux démarches de quantification : celle qui aboutit à un indicateur quantitatif fondé sur une logique technique et l’approche participative favorisant l’expression des parties prenantes. Alors que la DiCS fait référence à une « évaluation participative », qu’en est-il effectivement ? Qu’en est-il lorsque le citoyen devient auteur de l’évaluation ? Quelle information peut-être collectée – peut-on quantifier à partir d’une démarche participative ? Et comment est utilisée l’information ? La participation offre-t-elle plus de « démocratie », si oui en quels termes ? Quel enjeu politique se dessine au niveau régional ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
See detailHealth related guidelines for wind farms in Belgiu m
van den Berg, Frits; Passchier, Wim; Botteldooren, Dick et al

Conference (2013, September 15)

In 2011 the Belgian authorities have asked the Supe rior Health Council (SHC) to advise on the health e ffects of wind farms. A working group of experts with diff erent backgrounds was put together to ... [more ▼]

In 2011 the Belgian authorities have asked the Supe rior Health Council (SHC) to advise on the health e ffects of wind farms. A working group of experts with diff erent backgrounds was put together to assess all th e available literature. This group considered the req uest in the context of sustainable development and drafted an advice that was reviewed by two international ex perts. It is expected that the advice will be publi shed in the spring of 2013. The advice mentions direct effects of operational w ind turbines that may have negative consequences fo r the health and well-being of neighbouring people. It st resses the importance of factors such as the change in landscape, the possible intrusion on people’s attac hment to their environment and the effect of local economic benefits and costs associated with a wind energy project. Also, the perception of the future quality of life will determine the social acceptance of a w ind project by a local community. The advice gives a number of recommendations to better deal with all t hese aspects. The paper will give an overview and explanation of these recommendations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (2 ULg)
Full Text
See detailGestion des déchets en Région wallonne : Aspects institutionnels de la prévention proche
Fallon, Catherine ULg

Scientific conference (2013, September 09)

Dans le cadre de la gestion des déchets ménagers dont la responsabilité incombe aux autorités régionales, la Région wallonne a délégué ( Arrêté du GW du 30 avril 1998) à des intercommunales le ... [more ▼]

Dans le cadre de la gestion des déchets ménagers dont la responsabilité incombe aux autorités régionales, la Région wallonne a délégué ( Arrêté du GW du 30 avril 1998) à des intercommunales le développement pour leurs communes affiliées (elles le sont toutes) d'une série de services en matière de gestion ou de prévention des déchets. Les intercommunales représentent des structures autonomes sous le contrôle relativement distant des responsables locaux des communes qui nomment leurs représentants au conseil d'administration. Ce niveau intermédiaire d'intercommunalité - qui est présent aussi dans d'autres secteurs tels que le redéploiement économique ou la production d'énergie verte - crée un espace spécifique en terme de territorialité, qui ne suit pas les lignes des territoires institutionnalisés (Région - Commune) mais organise des modalités de coopération à la fois proche et distante, à partir des flux financiers, d'information et de déchets. L'équipe du Spiral propose de présenter le rôle spécifique joué par les intercommunales de déchets, en prenant appui à la fois sur l'analyse du cadre institutionnel, les informations disponibles auprès de la Direction du Service Public de Wallonie en charge des déchets (y compris les récents rapports d'évaluation) ainsi sur une analyse concrète des pratiques développées par l'Intercommunale Intradel (Province de Liège) en relation avec quelques communes pilotes en matière de prévention des déchets (méthodes : entretiens et organisation d'un groupe de discussion entre communes). [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa gestion de la qualité de l’air en Belgique : une gouvernance multiniveau entre incertitudes politiques et techniques
Vanhaeren, Stéphanie ULg; Feron, Pauline ULg; Hendrickx, Kim ULg et al

in Telescope (2013), 19(hiver),

La gouvernance de l’État belge est caractérisée par un double processus de reconfiguration : vers le haut, par les dynamiques d’européanisation, et vers le bas, par un processus de régionalisation ... [more ▼]

La gouvernance de l’État belge est caractérisée par un double processus de reconfiguration : vers le haut, par les dynamiques d’européanisation, et vers le bas, par un processus de régionalisation approfondi. Par exemple, le domaine de l’environnement est aujourd’hui régionalisé, mais de nombreuses décisions sont prises au niveau de l’Union européenne, dont les instances décisionnelles n’intègrent pas pleinement le fait régional. Cet article s’appuie sur une étude menée auprès des instances fédérales et régionales chargées de la gestion de la qualité de l’air en Belgique. La traduction du cadre européen demanderait le déploiement d’une approche transversale environnement-santé associant tous les niveaux de pouvoir, mais les répondants dénoncent l’absence d’intégration de ces politiques aux niveaux régional et fédéral. Chaque niveau de pouvoir développe une dynamique propre pour réinterpréter la politique et les instruments définis au niveau européen. [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (14 ULg)
See detailGestion des déchets B&C: Analyse de la couverture médiatique du Plan Déchets 2010-2011
Parotte, Céline ULg; Fallon, Catherine ULg

Report (2013)

Ce document intitulé « analyse de la couverture médiatique du Plan Déchets de 2010-2011 » s’insère dans le cadre d’un projet de recherche plus large nommé « Processus socio-politiques et gestion de plan ... [more ▼]

Ce document intitulé « analyse de la couverture médiatique du Plan Déchets de 2010-2011 » s’insère dans le cadre d’un projet de recherche plus large nommé « Processus socio-politiques et gestion de plan en univers controversé : Proposition pour une application au Plan de gestion à long terme des déchets B&C ». Ce rapport a pour objectif de proposer une synthèse des événements couverts par la presse belge en matière de gestion des déchets radioactifs B&C et d’identifier, au travers du cadrage de la problématique, les porte-paroles que la presse convoque pour informer le public. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (4 ULg)
See detailGestion des déchets B&C: le processus décisionnel; du Plan Déchets au projet
Zwetkoff, Catherine ULg; Fallon, Catherine ULg; Parotte, Céline ULg

Report (2013)

Ce rapport de recherche porte sur le scénario du processus décisionnel en matière de gestion des déchets B&C en rapport avec la traduction du Plan Déchets en projet d’implantation. Cette traduction ... [more ▼]

Ce rapport de recherche porte sur le scénario du processus décisionnel en matière de gestion des déchets B&C en rapport avec la traduction du Plan Déchets en projet d’implantation. Cette traduction implique une contextualisation du plan « théorique » sous forme de projet - sélection du site d’implantation, mise en œuvre (chantier matériel et immatériel) et fonctionnement en routine. Elle pose la question de la construction sociale de la légitimité du plan existant et celle du projet à venir. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (1 ULg)
See detailGestion des déchets B&C: L’assise sociétale de la solution de gestion des déchets radioactifs B et C et du combustible usé en droit
Paile, Sylvain ULg; Fallon, Catherine ULg; Parotte, Céline ULg

Report (2013)

Alors que la recherche d’une solution de gestion à long terme des déchets B&C, au moment où débute cette étude, est dans sa phase stratégique, le Plan Déchet ayant été adopté, l’ONDRAF cherche à ... [more ▼]

Alors que la recherche d’une solution de gestion à long terme des déchets B&C, au moment où débute cette étude, est dans sa phase stratégique, le Plan Déchet ayant été adopté, l’ONDRAF cherche à construire et planifier le dialogue sociétal que l’organisme tient à maintenir et entretenir dans le processus qui devra aboutir à une décision quant à une solution de gestion, finalement concrétisée par une installation de stockage définitif sur le territoire belge. Afin de l’« ancrer » dans le temps, le temps étant une composante fondamentale de la recherche de solution(s) de gestion à long terme de déchets car cette entreprise peut s’étendre sur des décennies, et d’anticiper les changements d’interlocuteurs qui surviendront de manière certaine dans le cours du processus de décision, il est apparu nécessaire d’inscrire ce dialogue participatif entre la société et l’autorité dans le cadre stable du droit. L’axe 5 de cette recherche vise à étudier les relations entre le droit et la participation sociétale dans la décision. La démarche consiste à effectuer, dans un premier temps, un état de l’art du droit applicable à l’enjeu de création et de maintien d’une assise sociétale pour une solution définitive de gestion des déchets radioactifs et du combustible usé, qui puisse permettre, dans un second temps, de formuler des recommandations éventuelles ou des changements désirables afin d’optimiser l’« efficacité sociale » du processus décisionnel de la solution de gestion des déchets radioactifs B&C et du combustible usé. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjets éoliens en Région wallonne : quand le processus décisionnel met à mal l’acceptabilité locale.
Rossignol, Nicolas ULg; Parotte, Céline ULg; Fallon, Catherine ULg

Conference (2013, January 31)

Alors que l’énergie éolienne bénéficie du soutien de la population dans les pays européens (Wolsink, 2007b), de nombreuses études notent l’existence de groupes d’opposition structurés et actifs au niveau ... [more ▼]

Alors que l’énergie éolienne bénéficie du soutien de la population dans les pays européens (Wolsink, 2007b), de nombreuses études notent l’existence de groupes d’opposition structurés et actifs au niveau local, près des projets de parcs ou des parcs existants (Breukers & Wolsink, 2007). La Belgique et plus précisément la Région wallonne ne semblent pas déroger à ces observations. En effet, la population wallonne dans un récent sondage IPSOS (2010), montre un soutien relatif à l’énergie éolienne (86% des riverains d’un parc éolien se montrent favorables à l’énergie éolienne). Pourtant les promoteurs éoliens wallons et les décideurs publics font aussi état de façon paradoxal des limites de cette adhésion sociale par la rencontre de groupes d’opposants organisés ou des riverains des communes concernées capables d’influencer l’issue du projet. De là, on observe l’intérêt des différents acteurs pour le citoyen et son intégration dans le processus de décision. Ceci se traduit comme tel : l’intérêt du promoteur privé pour les citoyens résulte d’un constat d’échecs de projets précédemment introduits et de la volonté de voir les suivants acceptés. Par ailleurs, les pouvoirs publics aussi soulignent l’intérêt d’intégrer le citoyen dans le processus décisionnel. Aussi, le vade mecum réalisé sur initiative du ministère de la Région wallonne et le cadre de référence pour l’implantation d’éoliennes en Région wallonne de 2002 le promeuvent également : « une communication efficace et complète envers la population (est) un élément essentiel à la réussite d’un projet ». Dans le cadre d’un projet de recherche commandité par Electrabel en 2010, le Spiral (ULg) en collaboration avec le Centre Environnement et le Département de Psychologie, Cognition et Comportement (ULg), a eu l’occasion d’étudier les ressorts de l’acceptabilité locale en Région wallonne en vue de l’analyse et du développement d’outils adaptés permettant d’améliorer les processus décisionnels et de participation. Cette contribution se présentera en deux parties. Dans un premier temps, nous montrerons que le processus décisionnel en vigueur en Région Wallonne n’est pas étranger à l’acceptation difficile de certains projets de parc éolien. Le processus (au sens large, formel et informel) d’implantation d’un parc éolien est aux mains des promoteurs, de l’autorité politico-administrative et des citoyens. Chacun d’eux a des objectifs, une vision du projet et des discours qui leur sont propres. Pourtant, malgré leurs dynamiques propres, tous sont soumis à la même dynamique procédurale avec des armes parfois inégales. C’est précisément la manière dont les interactions, les rapports de forces entre ces entités se nouent et se jouent qui influencera l’issue du projet. Le processus tel qu’il est observé met en lui-même à mal le sentiment de justice procédurale des riverains, entendue comme le droit à un traitement équitable, comme le droit aux mêmes considérations que les autres dans le cadre d’une décision politique concernant la manière dont des biens et opportunités doivent être distribués (Kuehn, 2000). Dans un deuxième temps, nous présenterons les pistes de réflexion avancées par les acteurs de terrain pour construire un processus qui permette une meilleure appropriation. Les résultats de cette recherche empirique sont issus d’une combinaison de méthodes qualitatives mobilisées (38 entretiens semi-directifs, 4 focus group et un Atelier Scénario) dans le cadre d’un protocole précis. Quatre cas de projets d’implantation d’éoliennes répartis sur le territoire wallon et sélectionnés selon des critères bien établis ont pu être étudiés. En complément de l’analyse un grand nombre de documents issus des dossiers relatifs aux projets éoliens, disponibles aux administrations communales en question, dans la presse, sur Internet, quatre focus group (Stewart, Shamdasani & Rook, 2007) avec les riverains concernés et des entretiens semi-directifs ont été menés avec les différentes parties prenantes aux projets de parc éolien (bourgmestres, échevins, promoteurs, riverains, responsables de coopératives, fonctionnaires régionaux, etc.). L’identification des structures et les caractéristiques institutionnelles génératrices de conflit a permis d’envisager la base de contenu de la réflexion de Atelier Scénario (Fung, 2007 ; Sintomer, 2007) avec l’ensemble des acteurs liés au processus décisionnel d’implantation de parc éolien en Région wallonne pour mieux envisager les améliorations à y apporter au travers de l’exercice de prospective. [less ▲]

Detailed reference viewed: 242 (21 ULg)
See detailMonographie du plan de cohésion sociale de la commune de Tubize – Evaluation des plans de cohésion sociale en région Wallonne
Thiry, Aline ULg; Dassargues, Alix ULg; Fallon, Catherine ULg et al

Report (2013)

Il s'agit d'une étude approfondie du Plan de Cohésion Sociale de la commune de Tubize réalisée dans le cadre de l'évaluation des processus de mise en oeuvre des PCS au niveau local. La monographie propose ... [more ▼]

Il s'agit d'une étude approfondie du Plan de Cohésion Sociale de la commune de Tubize réalisée dans le cadre de l'évaluation des processus de mise en oeuvre des PCS au niveau local. La monographie propose une analyse minutieuse des cinq entretiens approfondis qui ont été menés avec des acteurs-clefs du PCS de la commune. Au total, six monographies ont été réalisées afin de comprendre les mécanismes et les éléments-clefs de la mise en oeuvre des PCS au niveau local. La synthèse des six études de cas fait l'objet d'un rapport intermédiaire de la recherche intitulé: "intégration des études de cas approfondies". [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (7 ULg)