References of "Durand, Pascal"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailHexis
Durand, Pascal ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (in press)

Définition et discussion du concept d'« Hexis » dans la sociologie de Pierre Bourdieu.

Detailed reference viewed: 24 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail« Observation relative au poème Un Coup de Dés jamais n’abolira le Hasard par Stéphane Mallarmé » : une préface d’un nouveau genre ?
Durand, Pascal ULg

in Björn-Olav, Dozo; Saint-Amand, Denis (Eds.) Jeux et enjeux de la préface (in press)

Detailed reference viewed: 41 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMallarmé dans la prison des signes
Durand, Pascal ULg

in Cahiers du CérédI (in press)

Detailed reference viewed: 55 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailA l'ombre des guillotines en fleurs. Robert Desnos, la Liberté ou l'Amour (1927)
Durand, Pascal ULg

in Dubois, Jacques (Ed.) Erotique et politique dans la prose française contemporaine (in press)

Detailed reference viewed: 37 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes progrès de la poésie en 1867. Portrait de Gautier en grand rapporteur
Durand, Pascal ULg

in Saminadayar-Perrin, Corinne (Ed.) Théophile Gautier et l'invention médiatique de l'histoire littéraire (in press)

Detailed reference viewed: 18 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe Jacques Antoine aux éditions des Eperonniers : l'édition littéraire en Belgique au passé et au présent (première partie)
Durand, Pascal ULg; Habrand, Tanguy ULg

in Textyles : Revue des Lettres Belges de Langue Française (in press)

Première partie (POSITION ÉDITORIALE ET PATRIMONIALISATION LITTÉRAIRE : JACQUES ANTOINE) d'un article en deux volets dont le second porte sur la transition des éditions Jacques Antoine aux éditions des ... [more ▼]

Première partie (POSITION ÉDITORIALE ET PATRIMONIALISATION LITTÉRAIRE : JACQUES ANTOINE) d'un article en deux volets dont le second porte sur la transition des éditions Jacques Antoine aux éditions des Eperonniers et sur l'histoire et la politique éditoriale de cette dernière maison (CRÉATION CONTEMPORAINE ET POLITIQUES DU LIVRE : LYSIANE D’HAEYERE AUX ÉPERONNIERS). [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (30 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe Jacques Antoine aux Eperonniers : l'édition littéraire en Belgique au passé et au présent (seconde partie)
Durand, Pascal ULg; Habrand, Tanguy ULg

in Textyles : Revue des Lettres Belges de Langue Française (in press)

Second volet d'un article en deux parties portant sur l'édition littéraire contemporaine en Belgique, autour de deux maisons importantes : les éditions Jacques Antoine et les éditions des Eperonniers. La ... [more ▼]

Second volet d'un article en deux parties portant sur l'édition littéraire contemporaine en Belgique, autour de deux maisons importantes : les éditions Jacques Antoine et les éditions des Eperonniers. La seconde partie de cette étude porte plus précisément sur la transition d'une maison à l'autre et sur la politique de la création contemporaine suivie par Lysiane d'Hayere aux Eperonniers. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailHombre de letras, escritor, autor: declinación social de una función simbólica
Durand, Pascal ULg

in Zapata, Juan (Ed.) Teoría del autor (in press)

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMonte-Cristo chimiste et physicien des communications : du télégraphe optique au télégraphe électrique
Durand, Pascal ULg

in Mombert, Sarah (Ed.) Modernités d'Alexandre Dumas (in press)

La scène du télégraphe optique, dans Le Comte de Monte-Cristo, aide à mettre en lumière la modernité du roman. Cette modernité tient pour une part à une ligne de continuité établie entre chronique ... [more ▼]

La scène du télégraphe optique, dans Le Comte de Monte-Cristo, aide à mettre en lumière la modernité du roman. Cette modernité tient pour une part à une ligne de continuité établie entre chronique judiciaire et fable romanesque, sur fond de réseau télégraphique. Elle tient plus encore au fait que cet épisode du télégraphe rend singulièrement visible l’allégorie de la communication que le roman développe à différents niveaux de sa construction narrative, allant de son incipit très sémiologique à la « voile blanche » qui signalera sur fond d’azur méditerranéen, quatorze cents pages plus loin, le départ d’un Monte-Cristo ayant recouvré son identité perdue, en passant par les deux figures successivement incarnées par son héros, dépeint en victime sacrificielle puis en expert d’une communication dont il saura jouer de tous les ressorts — rapidité de déplacement, contrôle de l’information, maîtrise des formes spéculatives et fiduciaires de l’économie, dévoiement des formes anthropologiques de l’échange social, etc. — pour l’emporter finalement sur les trois pouvoirs coalisés de la Politique (Morcerf), de la Justice (Villefort) et de la Banque (Danglars) ; tout cela orchestré par une triple métaphore du sang, de l’argent et de l’information, dont la signification réversible ne peut être séparée d’une doctrine saint-simonienne que Dumas à la fois relaie et révoque. De même que le couloir de communication établi au château d’If entre la cellule de Dantès et celle de Faria, la scène du télégraphe fait ainsi office de point de cristallisation d’une symbolique diffuse. Cette scène si cardinale, il s'agit ici de montrer qu’elle est non seulement grosse encore de tout un savoir à dimension technique autant qu’anthropologique, mais également porteuse, vers d’autres zones du roman, d’une assez étonnante préfiguration du télégraphe électrique, en cheville avec une modernité technique dont Dumas faufile les signes de façon plus ou moins cryptée dans la trame de son roman. [less ▲]

Detailed reference viewed: 218 (56 ULg)
See detailLe symbolique et le social. La réception internationale de la pensée de Pierre Bourdieu
Durand, Pascal ULg; Dubois, Jacques; Winkin, Yves

Book published by Presses Universitaires de Liège (in press)

Detailed reference viewed: 50 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCapital symbolique
Durand, Pascal ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (in press)

Présentation et discussion du concept de « Capital symbolique » dans la sociologie de Pierre Bourdieu.

Detailed reference viewed: 24 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe Fonds Hubert Nyssen à l'Université de Liège
Durand, Pascal ULg; Habrand, Tanguy ULg

in Histoires littéraires (in press)

Biographie croisée de l'écrivain et de l'éditeur Hubert Nyssen et présentation détaillée du Fonds d'archives déposé par lui au Centre d'Etude du Livre Contemporain de l'Université de Liège.

Detailed reference viewed: 28 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIllusio
Durand, Pascal ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (in press)

Définition et discussion du concept d'« Illusio » dans la sociologie de Pierre Bourdieu.

Detailed reference viewed: 23 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe l'obscurité comme censure. Proust, Muhlfeld, Mallarmé
Durand, Pascal ULg

in Lecler, Yvan; Macé, Laurence; Poulouin, Claudine (Eds.) Censure et Critique (17e-21e siècles) (in press)

Detailed reference viewed: 37 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailApparitions, disparitions. Vers une histoire des pratiques d’édition en Belgique
Durand, Pascal ULg

in Varry, Dominique (Ed.) 50 ans d'histoire du livre : 1958-2008 (2014)

Detailed reference viewed: 101 (31 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'art de la guigne en 1862. Contexte, intertexte et sous-texte du Guignon de Mallarmé
Durand, Pascal ULg

in Brissette, Pascal; Luneau, Marie-Pier (Eds.) Deux siècles de malédiction littéraire (2014)

Deuxième texte en vers publié par Mallarmé, dans la revue L'Artiste, alors dirigée par Arsène Houssaye, qui n’en retint que les cinq premiers tercets, Le Guignon place l’entrée de son auteur dans le champ ... [more ▼]

Deuxième texte en vers publié par Mallarmé, dans la revue L'Artiste, alors dirigée par Arsène Houssaye, qui n’en retint que les cinq premiers tercets, Le Guignon place l’entrée de son auteur dans le champ poétique sous le signe d’une malédiction d’aspect très convenu, tant y paraît bien saturé l’appareil des clichés assimilant élection poétique et ratage social. La banalité du propos, gage donné aux pairs d’une adhésion fervente aux normes à quoi la plupart d’entre eux se rangent au milieu du Second Empire, y prend cependant une tournure assez singulière, témoignant d’un jeu avec les codes autant que d’une soumission à ceux-ci. Ce jeu passe par un complexe montage intertextuel articulant, au registre de la malédiction poétique, les apports d’un Nerval, d’un Gautier, d’un Baudelaire et d’un Cladel ; il passe aussi par une tonalité grotesque et paroxystique, reflet d’une distance prise à l’égard de l’imaginaire collectif ainsi synthétisé et d’une extériorisation critique de structures littéraires puissamment incorporées, au prix d’un point de vue tout ensemble interne et externe pris sur ces structures. Texte fondamentalement trivial — à tous les sens du terme —, Le Guignon tient ainsi, à la fois, de la récitation d’un credo et d’une sorte de physiologie des poètes post-romantiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 105 (43 ULg)
See detailFormulation d'un projet de recherche : à propos du discours des « Nouveaux Réactionnaires »
Durand, Pascal ULg; Sindaco, Sarah ULg

Scientific conference (2013, November 28)

Les années 1990-2000 ont été marquées, en France, par l'émergence d'un courant de pensée et d'une nébuleuse d'acteurs intellectuels communément rassemblés sous l'étiquette des « Nouveaux Réactionnaires » ... [more ▼]

Les années 1990-2000 ont été marquées, en France, par l'émergence d'un courant de pensée et d'une nébuleuse d'acteurs intellectuels communément rassemblés sous l'étiquette des « Nouveaux Réactionnaires » (tels que Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut, Alexandre Adler, Philippe Muray, Jean Clair, Éric Zemmour, Michel Houellebecq, etc.). Journalistes, romanciers, essayistes, chroniqueurs, philosophes, affichant une posture de refus à l'égard du politiquement correct, de la gauche morale et de la pensée unique, ils forment une sorte de personnage générique, composé de singularités en rupture avec toute assignation sociologique. Le projet de recherche entend dresser le tableau raisonné de ce collectif dispersé, sous les deux rapports d'une sociographie de groupe et d'une analyse rhétorique de leur discours ; il entend aussi mettre à l'épreuve différentes hypothèses explicatives sur l'émergence historique et politique du phénomène. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (9 ULg)
Full Text
See detailUn dernier Poe
Durand, Pascal ULg

in Lefrère, Jean-Jacques; Pierssens, Michel (Eds.) Alcools. Actes du XVIe colloque des Invalides (2013, October)

Evocation et analyse du rituel du « Poe Toaster » (sur la tombe originelle de Poe au cimetière de Baltimore), suivies du point de vue porté par Mallarmé sur l'esthétique du monument érigé dans ce même ... [more ▼]

Evocation et analyse du rituel du « Poe Toaster » (sur la tombe originelle de Poe au cimetière de Baltimore), suivies du point de vue porté par Mallarmé sur l'esthétique du monument érigé dans ce même cimetière, en 1875, à la mémoire de l'auteur du « Corbeau ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAspects du symbolique dans la sociologie de Pierre Bourdieu. Formation et transformations d'un concept générateur
Durand, Pascal ULg; Dubois, Jacques ULg; Winkin, Yves ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2013)

L’auteur du « Sens pratique » a toujours veillé à marquer sa défiance à l’égard des exposés théoriques trop systématiques, estimant qu’ils induisaient un théoricisme assez vain. Plusieurs notions clés de ... [more ▼]

L’auteur du « Sens pratique » a toujours veillé à marquer sa défiance à l’égard des exposés théoriques trop systématiques, estimant qu’ils induisaient un théoricisme assez vain. Plusieurs notions clés de son appareil théorique, telles que celles d’« habitus » ou de « champ », n’en ont pas moins fait l’objet de mises au point méthodiques et ont été reprises à ce titre par de nombreux commentateurs. Rien de semblable pour le « symbolique ». Une explication partielle en réside dans le fait que la notion n’accède que rarement chez Bourdieu à la forme substantive. Ce flou sémantique a été propice à bien des interprétations réductrices, dont celle qui tend à rabattre le « symbolique » tantôt simplement sur le culturel, tantôt plus largement sur l’immatériel, est l’une des plus reçues, que ce soit du côté des études littéraires, où il en est fait grand usage en ce sens, ou du côté d’autres sociologues peu disposés à se mesurer véritablement à la pensée qu’ils discutent. C'est peut-être bien, pourtant, dans cette catégorie du « symbolique » que se condense la pensée sociologique de Bourdieu dans ce qu’elle a de plus irréductible. On tente ici de le montrer en profilant à travers l’œuvre – depuis les premiers travaux anthropologiques jusqu’au grand cours du Collège de France sur l’État – quelques-uns des principaux emplois, champs et lieux d’intervention dans le cadre desquels le « symbolique » aura joué de son pouvoir de redéfinition critique d’autres concepts et de conversion du regard sur des objets, des pratiques, des concepts ordinairement réifiés ou relayés sans recul par la sociologie de sens commun. [less ▲]

Detailed reference viewed: 65 (10 ULg)
See detail« Et, moi, je paraphe » : hexis littéraire et figuration photographique
Durand, Pascal ULg

Conference (2013, June 06)

Detailed reference viewed: 22 (6 ULg)