References of "Docquier, Laurence"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailAdministration de la Batterie de Tests d’Evaluation de l’Attention (TEA ; Zimmermann & Fimm, 1994) à des enfants de 6 à 14 ans
Docquier, Laurence ULg; Catale, Corinne ULg; Closset, Annette et al

in Revue de Neuropsychologie (2000), 11

Cette étude a pour objectif de permettre au clinicien de disposer d’un outil pertinent dans le cadre de l’évaluation des fonctions attentionnelles chez l’enfant. Les fondements théoriques de la Batterie ... [more ▼]

Cette étude a pour objectif de permettre au clinicien de disposer d’un outil pertinent dans le cadre de l’évaluation des fonctions attentionnelles chez l’enfant. Les fondements théoriques de la Batterie TEA (Zimmermann & Fimm, 1994) et la pertinence de son application clinique en font un instrument de choix dans l’évaluation des fonctions attentionnelles. Dans le cadre de cette étude, six tests de la Batterie TEA ont été administrés à 140 enfants âgés de 6 à 14 ans (20 sujets par tranche d’âge). Le test d’Alerte phasique permet d’évaluer le temps de réaction simple (TR) mais également le TR suite à la présentation d’un signal avertisseur sonore, ce qui permet le calcul d’un index d’alerte phasique (amélioration de la vitesse de réaction suite à la présentation du signal avertisseur). Les tâches simples du test d’Attention divisée mesurent les capacités d’attention sélective visuelle (repérer 4 croix formant un carré) et auditive (repérer des modifications dans l’alternance de sons aigus et graves). Le test Go-No Go (niveau 1) permet d’évaluer les capacités d’inhibition (réponse à une cible parmi deux stimuli). Le test de Flexibilité évalue la capacité à alterner deux types de traitement (réponse alternée entre une lettre et un chiffre). Enfin, la gestion attentionnelle d’une double tâche a été évaluée par le test d’Attention divisée (réalisation simultanée des tâches simples visuelle et auditive). Les résultats des analyses de variance mettent en évidence une augmentation significative liée à l’âge des réponses correctes pour toutes les épreuves (p < .05) sauf pour le test de Flexibilité (F(6,133) = 1.21, p = .30). Il apparaît également que les TR à toutes les épreuves diminuent significativement avec l’âge (p < .0001). Des analyses complémentaires montrent également que l’effet lié à l’âge pour les TR dans les tâches d’attention sélective, d’attention divisée et de flexibilité reste significatif lorsque l’on introduit en covariable une mesure plus générale de vitesse (TR simple). Ces résultats vont dans le sens d’une amélioration liée à l’âge dans la vitesse et dans la qualité des réponses. Il apparaît aussi que les capacités d’attention sélective, de flexibilité et d’attention divisée se développent indépendamment de la vitesse de réaction motrice. Ces résultats, présentés en termes de moyenne, écart-type et minimum-maximum pour les TR et les réponses correctes, fournissent des données normatives pour l’évaluation clinique des fonctions attentionnelles chez l’enfant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 284 (6 ULg)