References of "Dierckx, Arnaud"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailUsing intensive multiyear fish-pass monitoring to analyse seasonal upstream movement patterns of patrimonial holobiotic potomadromous fish species in a medium size river
Benitez, Jean-Philippe ULg; Nzau Matondo, Billy ULg; Dierckx, Arnaud ULg et al

in Proceedings of the 10th International Conference on Ecohydraulics (2014, June)

Belgian rivers are fragmented by numerous obstacles which considerably limit the free access of fish to functional habitats. Fish-passes are major tools used to increase stream continuity and improve ... [more ▼]

Belgian rivers are fragmented by numerous obstacles which considerably limit the free access of fish to functional habitats. Fish-passes are major tools used to increase stream continuity and improve connectivity in the upstream direction. Using two modern multispecies fish-passes, this study aims to investigate multiyear abundance of holobiotic potamodromous fish and their seasonal movement patterns in relation with environmental factors. The fish passes were monitored continuously during 5 and 7 years and are located in two Belgian streams: the (19.3m³.s-1) and the Berwinne (1.9m³.s-1). Results revealed the presence of 20 different fish species, 14 species in the Berwinne and 19 species in the occurrence, salmonids and cyprinids species were predominant. A great interspecific and intraspecific variability in capture periodicity and in terms of stimulation by combination of factor environmental was observed. This study highlights the complexity and the omnipresence of holobiotic potamodromous fish movements at different life stages, in medium size river and brings new information on fish passes efficiency and use by these poorly known species. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailArrival of european eel in Belgian Part of the Meuse: who and how are they?
Nzau Matondo, Billy ULg; Benitez, Jean-Philippe ULg; Dierckx, Arnaud ULg et al

in Proceedings of the 10th International Conference on Ecohydraulics (2014, June)

Detailed reference viewed: 27 (8 ULg)
Full Text
See detailEvaluation de la qualité biologique des rivières wallonnes sur base des indices biologiques poissons. Support technique aux inventaires 2012.
Rimbaud, Gilles ULg; Ovidio, Michaël ULg; Dierckx, Arnaud ULg et al

Report (2012)

Ce rapport a pour objectif l’évaluation de la qualité biologique des eaux de surface basée sur les indices biologiques « poissons » dans un certain nombre de cours d’eau de Wallonie. Il résulte d’une ... [more ▼]

Ce rapport a pour objectif l’évaluation de la qualité biologique des eaux de surface basée sur les indices biologiques « poissons » dans un certain nombre de cours d’eau de Wallonie. Il résulte d’une convention entre le Service public de Wallonie et l’Université de Liège. [less ▲]

Detailed reference viewed: 99 (23 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBehavioural adaptations of rheophilic fish radio-tracked in a river highly fragmented by hydroelectric plants. Outcomes of a partial reopening of their migration routes.
Ovidio, Michaël ULg; Dierckx, Arnaud ULg; Benitez, Jean-Philippe ULg et al

in Proceedings of the 9th International Conference on Ecohydraulics (2012, September)

Using water resources for hydroelectricity production influences and limits the quality and quantity of habitat available for use by fishes and influences fish mobility. In the Amblève (River Meuse basin ... [more ▼]

Using water resources for hydroelectricity production influences and limits the quality and quantity of habitat available for use by fishes and influences fish mobility. In the Amblève (River Meuse basin, Belgium), the major part of the river is fragmented by hydroelectric power plants that largely prevent the biological movements of the fish population. In 2007, in the hydroelectric site of Lorcé, a modern pool-type fish pass was constructed, re-establishing the upstream movements of fish after more than 80 years of total obstruction. Sixteen different fish species promptly used the new fish pass and the objective of our study was to analyse their behavioural tactics and spawning activity once released upstream of the dam in a previously inaccessible environment. The study focussed on rheophilic holobiotic species, the nase (Chondrostoma nasus), the barbel (Barbus barbus), the European grayling (Thymallus thymallus) and the brown trout (Salmo trutta), which are highly representative of the fish population of the river. The fish were radio-tagged and intensively located using manual tracking techniques during their circum reproduction periods. The results indicate that most individuals of the different species seem to have found usable spawning areas and exploited a large part of the newly usable river stretch (as well as tributaries) located upstream of the fish pass. However, a major problem was observed during the post-spawning period, when the tracked individuals tried to reach their original departure sites (located downstream of the fish pass). The absence of a downstream migration device combined with the passage of all the water through the turbine severely disrupted their post-reproductive movements. [less ▲]

Detailed reference viewed: 103 (19 ULg)
Full Text
See detailEssai d’estimation des dommages piscicoles engendrés par les prises d’eau industrielles et les turbines hydroélectriques dans les cours d’eau de la Province de Liège. Partie B. L’Ourthe liégeoise et l’Amblève en aval de la Lienne.
Philippart, Jean-Claude ULg; Ovidio, Michaël ULg; Dierckx, Arnaud ULg et al

Report (2010)

Ce rapport à la Commission provinciale de Liège du Fonds piscicole de Wallonie est un dossier bibliographique qui analyse l’impact sur les populations de poissons migrateurs en dévalaison des centrales ... [more ▼]

Ce rapport à la Commission provinciale de Liège du Fonds piscicole de Wallonie est un dossier bibliographique qui analyse l’impact sur les populations de poissons migrateurs en dévalaison des centrales hydroélectriques installées sur l’Ourthe liégeoise (aval de Sy- Vieuxville) et sur l’Amblève en aval de la Lienne. Il s’agit de grands cours d’eau (module du débit : 57 m3/s dans l’Ourthe à Liège et 20 m3/s dans l’Amblève à Martinrive-Aywaille) appartenant à des zones à ombre et à barbeau et qui abritent une importante biodiversité piscicole dont notamment des poissons migrateurs amphihalins comme l’anguille européenne, la truite de mer et le saumon atlantique en cours de réintroduction en Wallonie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 82 (25 ULg)
Full Text
See detailEssai d’estimation des dommages piscicoles engendrés par les prises d’eau industrielles et les turbines hydroélectriques dans les cours d’eau de la Province de Liège. Partie A. La Meuse canalisée
Philippart, Jean-Claude ULg; Ovidio, Michaël ULg; Rimbaud, Gilles ULg et al

Report (2010)

Ce rapport à la Commission provinciale de Liège du Fonds Piscicole présente, sur la base d’une analyse bibliographique, une estimation des mortalités de poissons engendrées dans la Meuse liégeoise par ... [more ▼]

Ce rapport à la Commission provinciale de Liège du Fonds Piscicole présente, sur la base d’une analyse bibliographique, une estimation des mortalités de poissons engendrées dans la Meuse liégeoise par l’entraînement de ceux-ci dans les prises d’eau de refroidissement de trois centrales électriques thermiques (centrale nucléaire de Tihange-50 m3/s, centrale TGV de Seraing-3 m3/s et centrale des Awirs-11 m3/s) et dans les turbines de quatre grandes centrales hydroélectriques (CHE) au fil de l’eau (Ampsin-Neuville-270 m3/s, Yvoz-Ramet-285 m3/s, Monsin-Liège-450 m3/s et Lixhe-Visé-340 m3/s). Ces estimations se basent sur plusieurs études et spécialement sur les résultats d’une étude approfondie de l’entraînement des poissons (38 espèces) sur les systèmes de filtration de l’eau (grilles à barreaux et tambours filtrants) à la centrale nucléaire de Tihange au cours d’une année entière (fin octobre 2000- début novembre 2001) et, pour comparaison, à la centrale TGV de Seraing en 2001-2002 (voir Philippart et al., 2003). L’étude menée à Tihange a été prolongée jusqu’en début 2005 dans le cadre de la thèse doctorale de D. Sonny (2006, 2009) et a permis de bien caractériser les phénomènes de migration de dévalaison des différentes espèces dans la Meuse et de chiffrer leur importance quantitative par rapport au débit d’eau pompé-filtré dans la prise d’eau de Tihange et, par extrapolation, dans la totalité du fleuve. Ce sont ces informations sur les ordres de grandeur des flux de poissons en dévalaison dans la Meuse à Tihange qui ont été utilisées pour estimer l’impact absolu du passage des poissons dans les quatre centrales équipées de turbines Kaplan (hélice) de caractéristiques connues en termes de débit maximum par turbine et pour l’ensemble de chaque centrale et de grandeur et vitesse de rotation de la roue-hélice. On a aussi utilisé des informations bibliographiques provenant d’observations et d’expériences réalisées aux Pays-Bas (centrale hydroélectrique de Linne sur la Meuse) et en France (notamment les travaux de Larinier et Travade). [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (9 ULg)
Full Text
See detailBilan des observations sur les populations de l’anguille dans les sous-bassins hydrographiques Meuse aval, Ourthe, Amblève et Vesdre comme bases biologiques à la prise de mesures de gestion en rapport avec le Règlement Anguille 2007 de l’Union européenne.
Philippart, Jean-Claude ULg; Ovidio, Michaël ULg; Rimbaud, Gilles ULg et al

Report (2010)

Ce rapport à la Commission provinciale de Liège du Fonds Piscicole présente un aperçu-bilan des connaissances acquises à ce jour sur les populations de l’anguille dans la Meuse liégeoise et ses petits ... [more ▼]

Ce rapport à la Commission provinciale de Liège du Fonds Piscicole présente un aperçu-bilan des connaissances acquises à ce jour sur les populations de l’anguille dans la Meuse liégeoise et ses petits affluents directs (Berwinne, Gueule, Ruisseau des Awirs, Méhaigne) ainsi que dans l’Ourthe, l’Amblève et la Vesdre et leurs affluents. Par sa position géographique, la Province de Liège abrite les milieux aquatiques stratégiques d’entrée et de sortie du bassin de la Meuse internationale, via la Meuse néerlandaise, pour les anguilles migratrices en remontée depuis la mer pour coloniser tout le bassin et en dévalaison vers celle-ci pour leur reproduction. Par ailleurs, il se fait que les informations les plus abondantes et les plus diversifiées sur la biologie des populations de l’anguille en Wallonie ont été récoltées par les chercheurs de l’Université de Liège dans les cours d’eau de la Province de Liège et d’une région voisine correspondant à une partie de l’Ourthe luxembourgeoise. Cinq types de données sont principalement examinées dans ce dossier : i) les statistiques (nombre de poissons, longueur et poids individuels) des anguilles capturées par pêche à l’électricité en rivière peu profonde au cours de la période 1965-2009, ii) les statistiques des repeuplements en civelles et en anguillettes effectués en 1967-1980, iii) les statistiques (nombre, taille, périodicité, influence des conditions environnementales) des remontées des jeunes anguilles jaunes dans les échelles à poissons de Lixhe (1982 à ce jour) et d’Ampsin-Neuville (1988-1996) sur la Meuse et de quelques autres ouvrages de franchissement situés sur des affluents (Amblève, Méhaigne, Berwinne, Aisne), iv) le dénombrement et la caractérisation (taille, périodicité des captures) des anguilles sub-adultes dévalantes retenues sur les filtres des prises d’eau de refroidissement des centrales électriques mosanes de Tihange-CNT et de Seraing-TGV et v) la réalisation d’études par marquage et télémétrie (radiopistage) de l’utilisation de l’habitat et de la mobilité d’anguilles jaunes et argentées dans la Basse Ourthe, la Méhaigne et le Ruisseau des Awirs. Les analyses de ces données permettent de décrire des éléments majeurs de la biologie de l’anguille dans le domaine géographique concerné : la répartition géographique de l’espèce, l’abondance des populations et l’évolution dans le temps de certaines de celles-ci, la composition par tailles des populations avant, pendant et après la période de pratique de repeuplements massifs en civelles, les caractéristiques de la migration de remontée et de dévalaison dans la Meuse, l’utilisation de l’habitat et la mobilité-stabilité (domaine vital) des anguilles en phase de résidence et au début de la migration d’avalaison dans des affluents du fleuve. Une attention particulière est accordée à l’importance de la restauration de la qualité des eaux de surface, du rétablissement, grâce à des échelles à poissons, de la libre circulation des anguilles en migration de remontée au niveau des obstacles physiques de tous types et de la question de leur entraînement forcé, très pénalisant en termes de mortalité directe et différée, dans les prises d’eau industrielles et les turbines hydroélectriques. Pour être complet, sont aussi évoqués sur la base de données bibliographiques régionales deux autres aspects de l’écologie de l’anguille dans le bassin de la Meuse : la prédation par les animaux piscivores (cormoran et silure) et la très forte contamination généralisée des poissons par des micropolluants organiques (notamment les PCBs) qui s’avèrent toxiques pour les anguilles elles-mêmes et les rendent impropres à la consommation humaine, ce qui a d’ailleurs conduit le Service Public de Wallonie en 2006 à interdir aux pêcheurs d’emporter les poissons pêchés. En conclusions et perspectives, le rapport définit, pour les cours d’eau de la Province de Liège, les grandes lignes des mesures (études, actions concrètes de conservation et de restauration) nécessaires pour atteindre les objectifs ambitieux du Règlement Anguille 2007 de l’Union européenne et du Plan Anguille pour la Belgique de décembre 2008 (entré en vigueur en janvier 2010). Cette démarche s’inscrit dans le contexte de l’ensemble des dispositions prévues pour tenter de sauver ce poisson grand migrateur devenu très menacé après avoir connu naguère une très grande abondance dans nos régions, exactement comme le saumon atlantique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 185 (45 ULg)