References of "Demarcin, Pierre"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailGISER - Gestion intégrée Sol Erosion Ruissellement - rapport d'activités année 3
Bielders, Charles; Degré, Aurore ULg; Demarcin, Pierre ULg et al

Report (2014)

Detailed reference viewed: 15 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUncertainty assessment of ephemeral gully identification, characteristics and topographic threshold when using aerial photographs in agricultural settings
Maugnard, Alexandre; Cordonnier, Hélène; Degré, Aurore ULg et al

in EARTH SURFACE PROCESSES AND LANDFORMS (2014)

Manual digitizing on aerial photographs is still commonly used for characterizing gully erosion over large areas. Even when automated detection procedures are implemented, manual digitizing is frequently ... [more ▼]

Manual digitizing on aerial photographs is still commonly used for characterizing gully erosion over large areas. Even when automated detection procedures are implemented, manual digitizing is frequently being resorted to in order to constitute reference datasets used for training and validation. In both cases, manual digitizing entails some subjective decisions on behalf of the operator, which introduces uncertainty into the resulting datasets. To assess the magnitude of this uncertainty, 11 experienced operators were asked to digitize and classify ephemeral gullies (EGs) on cropland following a standardized methodology. The resulting 11 datasets were compared in terms of number, type and location of EGs. Furthermore, for EGs located on a welldefined runoff flow concentration axis, the slope versus contributing area topographic thresholds required for initiating gully channels were assessed using four thresholding methods, and compared across the 11 datasets. The operators identified 259 different EGs. However, the number (52–139) and sum total length (8.9–23.7 km) of EGs varied widely across operators. Only 34% of the EGs were digitized by more than half of the operators, and 7% were identified by all. Identification of EGs located on a well-defined flow concentration axis proved least subjective. The longer the EG and the more fields the EG crossed, the larger the number of operators that were able to identify it. EGs were also most easily identified when located in sugar beet fields as compared to other crops. EG classification and topographic threshold lines were also found to be strongly operator-dependent. Quantile regression appeared to be one of the most robust thresholding methods. Operator subjectivity when digitizing EGs on orthophotographs introduces uncertainty that should be taken into account in future remote sensing-based studies of EG erosion whenever they rely, in part or in full, on manual photograph interpretation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (2 ULg)
Full Text
See detailGISER - Gestion intégrée Sol Erosion Ruissellement - rapport d'activités année 2
Pineux, Nathalie ULg; Maugnard, Alexandre; Demarcin, Pierre ULg et al

Report (2013)

Detailed reference viewed: 36 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCartographie du risque d’érosion hydrique à l’échelle parcellaire en soutien à la politique agricole wallonne (Belgique)
Maugnard, Alexandre; Bielders, Charles; Bock, Laurent ULg et al

in Étude et Gestion des Sols (2013), 20(2), 127-141

L’érosion hydrique des sols pose le problème de la protection de la ressource « sol » mais également de la prévention des impacts environnementaux et sociétaux qui y sont associés tels que la dégradation ... [more ▼]

L’érosion hydrique des sols pose le problème de la protection de la ressource « sol » mais également de la prévention des impacts environnementaux et sociétaux qui y sont associés tels que la dégradation de la qualité des eaux de surface, l’envasement des retenues d’eau et des bassins d’orage ou encore les inondations boueuses. Afin de cibler au mieux les mesures de lutte anti-érosives, il convient d’identifier les parcelles agricoles les plus à risque d’érosion. Mettant à profit la disponibilité d’importantes bases de données en matière de climat, sol, topographie, parcellaire et occupation du sol, une procédure automatisée de calcul de l’aléa érosion hydrique potentielle à l’échelle parcellaire, adaptée du modèle RUSLE, a été mise au point pour la Wallonie (Belgique). La carte de l’aléa érosion potentielle montre une sensibilité maximale à l’érosion hydrique en Ardenne et Haute-ardenne, en raison du relief accentué et d’une érosivité plus importante des pluies. Pour les principales zones agro-pédologiques de Wallonie, un suivi des principales cultures (céréales d’hiver, mais, betterave, pomme de terre, colza, lin) a également été réalisé, permettant d’estimer le facteur cultural C des principales successions culturales et ainsi l’érosion effective. La prise en compte de l’occupation du sol fait cette fois ressortir un aléa maximal dans les régions (sablo-)limoneuses et le Condroz, en raison des superficies importantes de grandes cultures industrielles. En Ardenne et Haute Ardenne, l’aléa d’érosion effective est faible en raison d’une couverture végétale dominée par les prairies permanentes. Enfin, sur base de la carte numériques des sols de Wallonie, une classification de la vulnérabilité des sols à l’érosion a été établie à partir du volume de sol pouvant être exploité par les racines. La vulnérabilité apparaît élevée sur une majorité du territoire wallon, à l’exception des Régions (sablo-)limoneuses et de la Région jurassique. Un indice d’érosion, calculé comme le rapport de l’érosion potentielle (aléa) sur l’érosion tolérable (vulnérabilité) permet de calculer le risque d’érosion hydrique et, par conséquent, de cibler au mieux les parcelles pour lesquelles l’érosion constitue une menace majeure pour leur valorisation durable. Une gestion appropriée de ces parcelles par un choix judicieux en termes d’occupation du sol (forêt, prairie, rotations culturales) et de pratiques culturales (p.ex., TCSL, inter-cultures) devrait permettre d’y réduire les risques de dégradation des sols par érosion hydrique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (19 ULg)
Full Text
See detailGISER - Gestion intégrée Sol Erosion Ruissellement - rapport d'activités année 1
Pineux, Nathalie ULg; Maugnard, Alexandre; Demarcin, Pierre ULg et al

Report (2012)

Detailed reference viewed: 103 (36 ULg)
See detailLa Carte des Sols de la Belgique, outil d'estimation de l'érosion
Demarcin, Pierre ULg; Legrain, Xavier ULg; Mokadem, Abdel Illah et al

Poster (2011, November 16)

L’érosion des sols a des conséquences très importantes pour la société, d’ordre agronomique (détérioration de la structure, perte en matière organique et en nutriments, diminution des rendements, … ... [more ▼]

L’érosion des sols a des conséquences très importantes pour la société, d’ordre agronomique (détérioration de la structure, perte en matière organique et en nutriments, diminution des rendements, …), économique (coût pour la collectivité, pour les compagnies d’assurance, …) ou environnementale (eutrophisation, contamination des eaux de surface, …). Le Projet de Cartographie Numérique des Sols (PCNSW) met en œuvre une démarche originale d’estimation de l’érosion historique sur les 50 dernières années. Des sondages à la tarière ont été réalisés sur des sites d’étude en Région limoneuse afin d’estimer l’épaisseur des volumes pédologiques. Ces observations ont été comparées à celles des levés de terrain originaux de la Carte des Sols de la Belgique. Si près de 30 % des sondages ne permettent pas de mettre en évidence une évolution en terme d’érosion, la perte en sols sur 50 ans est estimée à plus de 40 cm dans 30 % des cas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (12 ULg)
Full Text
See detailProduction de cartes généralisées à partir de la Carte Numérique des Sols de Wallonie
Legrain, Xavier ULg; Demarcin, Pierre ULg; Mokadem, Abdel Illah et al

Poster (2011, July 07)

La Belgique est parmi les premiers et rares pays à s’être dotée, entre 1947 et 1991, d’une carte des sols à grande échelle (1/20 000) sur l’ensemble de son territoire. Entretemps, le développement actuel ... [more ▼]

La Belgique est parmi les premiers et rares pays à s’être dotée, entre 1947 et 1991, d’une carte des sols à grande échelle (1/20 000) sur l’ensemble de son territoire. Entretemps, le développement actuel des applications numériques d’une part, une prise de conscience accrue de l’importance de préserver les sols d’autre part, ont amené la Région wallonne à entreprendre la digitalisation de la partie wallonne de la Carte des Sols de la Belgique, pour aboutir à la production d’une couche numérique cohérente sur l’ensemble du territoire wallon, accompagnée d’une légende unique et exhaustive : la Carte Numérique des Sols de Wallonie (CNSW). Sa très grande précision, tant spatiale que sémantique, en fait un outil d’analyse puissant, mais également particulièrement complexe à manipuler. Partant du constat qu’une grande partie du territoire peut être couverte à partir d’un nombre limité d’unités cartographiques parmi les 6 000 existantes dans la CNSW, une carte des Principaux Types de Sols de Wallonie à l’échelle du 1/250 000 en a été dérivée, offrant ainsi une vision d’ensemble et une perspective d’intégration européenne. La légende fut conçue à partir de regroupements logiques des sols sur base de trois des quatre critères majeurs des unités cartographiques de la CNSW, à savoir la texture, le drainage naturel et la nature de la charge caillouteuse lorsqu’elle est présente. Adoptant des principes de dominance par l’utilisation des termes « principalement » ou « quasi-exclusivement », elle ne peut néanmoins être qualifiée de carte d’associations de sols du fait des restrictions de regroupement adoptées. Outre le rattachement de chaque plage cartographique à une des classes ainsi définies, un processus de généralisation cartographique a été effectué dans le but d’une meilleure lisibilité à l’échelle du 1/250 000. Cette carte fut utilisée comme support à la sectorisation du territoire wallon en 24 Districts de l’Espace Rural, sur base d’une analyse à caractère géomorphopédologique. Ces Districts sont à leur tour utilisés pour la réalisation de cartes des Principaux Types de Sols à l’échelle du 1/100 000, sur le même principe que la carte à l’échelle du 1/250 000. Ces diverses cartes généralisées permettent d’envisager la confrontation de la CNSW avec plusieurs gisements de données d’analyse disponibles, selon différentes échelles. En tant qu’outil d’intégration, de structuration et de cadrage de l’information pédologique, elles doivent devenir de plus en plus le fondement de Systèmes Régionaux d’Information sur les Sols et leurs propriétés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (2 ULg)
See detailRévision de la Carte Numérique des Sols de Wallonie - Rapport final
Legrain, Xavier ULg; Demarcin, Pierre ULg; Bouhon, Antoine et al

Report (2011)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMéthodologie de constitution d'une collection d'échantillons de sols en relation avec les principaux matériaux parentaux en Wallonie (Belgique méridionale)
Legrain, Xavier ULg; Renneson, Malorie ULg; Genot, Valérie ULg et al

in Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE] (2011), 15(S2), 683-697

Over the past few years, there has been growing concern about soils and their properties, thanks to greater environmental awareness. Consequently, existing documents on soil are valuable in risk ... [more ▼]

Over the past few years, there has been growing concern about soils and their properties, thanks to greater environmental awareness. Consequently, existing documents on soil are valuable in risk assessment and for the research of well-adapted solutions. In this context, this paper reviews the main stages of soil mapping in Belgium and presents current works to valorize the Digital Soil Map of Wallonia and update associated databases. Belgium is among the first countries to be completely covered by a detailed soil map (1:20,000). The origin of the Soil Map of Belgium, its realisation between 1947 and 1991, the principles and characteristics as well as the related products are described. But since its publication, due to the increasing need of soil information and thanks to the development of geographical information systems the Walloon part of the map was digitalised between 2000 and 2003 by the Digital Soil Map of Wallonia (DSMW) Project. From this early action at regional level, a selection of immediately derived products is presented and briefly commented. However, if these products go beyond the initial objective of agricultural production increase, they do not always meet the environmental challenges nor the future legislation at European, national and regional levels. To fill this gap, the recent tasks carried out by the DMSW team are presented through a description of their methodological and technical framework. The long-term objective is to build Regional Soil Information Systems based on the use of the Digital Soil Map of Wallonia as a tool of integration, structuring and referencing of pedological information. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCartographie des sols en Belgique : aperçu historique et présentation des travaux actuels de valorisation et de révision de la Carte Numérique des Sols de Wallonie
Legrain, Xavier ULg; Demarcin, Pierre ULg; Colinet, Gilles ULg et al

in Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE] (2011), 15(S2), 647-656

Over the past few years, there has been growing concern about soils and their properties, thanks to greater environmental awareness. Consequently, existing documents on soil are valuable in risk ... [more ▼]

Over the past few years, there has been growing concern about soils and their properties, thanks to greater environmental awareness. Consequently, existing documents on soil are valuable in risk assessment and for the research of well-adapted solutions. In this context, this paper reviews the main stages of soil mapping in Belgium and presents current works to valorize the Digital Soil Map of Wallonia and update associated databases. Belgium is among the first countries to be completely covered by a detailed soil map (1:20,000). The origin of the Soil Map of Belgium, its realisation between 1947 and 1991, the principles and characteristics as well as the related products are described. But since its publication, due to the increasing need of soil information and thanks to the development of geographical information systems the Walloon part of the map was digitalised between 2000 and 2003 by the Digital Soil Map of Wallonia (DSMW) Project. From this early action at regional level, a selection of immediately derived products is presented and briefly commented. However, if these products go beyond the initial objective of agricultural production increase, they do not always meet the environmental challenges nor the future legislation at European, national and regional levels. To fill this gap, the recent tasks carried out by the DMSW team are presented through a description of their methodological and technical framework. The long-term objective is to build Regional Soil Information Systems based on the use of the Digital Soil Map of Wallonia as a tool of integration, structuring and referencing of pedological information. [less ▲]

Detailed reference viewed: 104 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSoil redistribution in rural catchment: how fifty years old soil survey can help model improvement
Legrain, Xavier ULg; Colard, François ULg; Colinet, Gilles ULg et al

in Geophysical Research Abstracts (2011), 13

In a context of high urbanization’s pressure in rural zones, landscape modelling of erosion opens interesting perspectives in land use planning. In most cases, validation data are the weak point. In this ... [more ▼]

In a context of high urbanization’s pressure in rural zones, landscape modelling of erosion opens interesting perspectives in land use planning. In most cases, validation data are the weak point. In this study, we present how fifty years old soil observations can help progressing towards a more accurate validation of such modelling in rural areas. As of 1947, a comprehensive systematic survey of the Belgian soil cover was initiated. Field observations were done every 75 meters by soil auger to a standard depth of 125cm (if possible). Map units were delineated on cadastral field survey maps at scale 1:5,000, based on auger observations and landscape context, then generalised on the 1:10,000 topographic base map for a publication at 1:20,000 scale. The legend of the map includes more than 6,000 different soil types and variants. More recently, the Walloon part of this map was digitalised to produce the Digital Soil Map of Wallonia (DSMW). A 10m resolution DEM was build up in 2009. Its RMSE is 0.8m. Soil erodibility and runoff production maps were derived at the same resolution. A land use map exists at 1:10,000 scale since 2005 and is updated yearly. We applied the USPED model (Unit Stream Power - based Erosion Deposition) (Moore and Burch, 1986) in a small watershed where first soil observations took place in 1956. New soil observations were done in 2010. The watershed is completely included in a cultivated area. The model was applied considering a transport capacity limitation proposed by Mitasova and Mitas (1996). Furthermore, we slightly modified it, in order to take into account recent advances in RUSLE factors computations like LS computation proposed by Desmet and Govers (1996) and Nearing (1997). The spatial distribution of erosion and deposition area produced by the model on the basis of the current DEM is consistent with a comparison between old and recent pedological observations. Furthermore, a comparison between horizons’ thickness in 1956 and 2010 gives spatially distributed quantitative information on erosion and deposition. Nevertheless, some uncertainties remain since the pedological descriptions are based on thickness classes, due to the variability of soil cartographical units, and since the current DEM is itself affected by an uncertainty on the elevation value. Future research will then focus on more accurate elevation data as starting point and then it will become conceivable to model the evolution of watershed elevation including land use and other local anthropogenic structures like hedgerows, ditches or grass strips. [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (24 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEssai de cartographie des classes d'infiltrabilité des sols de Wallonie
Demarcin, Pierre ULg; Sohier, Catherine ULg; Mokadem, Abdel Ilah et al

in Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE] (2011), 15(1), 119-128

On the basis of the digital soil map of Wallonia (1/20000), a decision tree is proposed for attributing infiltration class to each soil type. The proposition takes into account soil texture, drainage ... [more ▼]

On the basis of the digital soil map of Wallonia (1/20000), a decision tree is proposed for attributing infiltration class to each soil type. The proposition takes into account soil texture, drainage characteristics, substratum and, when appropriate, percentage of stoniness. The so defined infiltration classes are coherent with SCS methodology for abstraction computation (continuous or event based modelling). There are four groups named A, B, C and D from higher to lower basic infiltration rate. The map produced is a raster with a ground resolution of 10 meters, covering Wallonia (16900 km²), readily usable in hydrological distributed models. The paper deals with the classification and its inherent limitations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 112 (45 ULg)
Full Text
See detailDe la Carte des Sols de la Belgique à la Carte Numérique des Sols de Wallonie : vers des Systèmes Régionaux d'Information sur les Sols et leurs propriétés
Legrain, Xavier ULg; Demarcin, Pierre ULg; Colinet, Gilles ULg et al

in Bulletin du groupe francophone humidimétrie et transferts en milieux poreux (2010, November 25), 56

Detailed reference viewed: 26 (10 ULg)
Full Text
See detailMéthodologie d’acquisition d’une collection d’échantillons de sols liés aux matériaux parentaux en Wallonie
Legrain, Xavier ULg; Renneson, Malorie ULg; Genot, Valérie ULg et al

Poster (2010, November 24)

Malgré l'exiguïté de son territoire, la Wallonie est dotée d’un contexte géologique particulièrement varié et contrasté. Des grandes géostructures aux formations lithostratigraphiques, cette diversité se ... [more ▼]

Malgré l'exiguïté de son territoire, la Wallonie est dotée d’un contexte géologique particulièrement varié et contrasté. Des grandes géostructures aux formations lithostratigraphiques, cette diversité se reflète au niveau des situations pédologiques rencontrées. En effet, l’altération des roches, à l’origine du matériau parental, constitue un des processus majeurs indispensables à la formation d’un sol. Par ailleurs, à travers sa nature et sa composition, ce matériau d’origine est reconnu comme un des facteurs prépondérants influençant la pédogenèse, et de ce fait, les propriétés des sols. Fort de ce constat, l’Unité de Science du Sol de Gembloux Agro-Bio Tech, à travers la collaboration de divers projets, a entrepris la collecte d’échantillons de sols, en relation avec les matériaux parentaux à l’origine de la majorité des sols présents en Wallonie. L’objectif poursuivi est (i) d’acquérir des données à caractère « permanent », intrinsèques à ces matériaux parentaux, afin d’en dégager une signature chimique, physico-chimique, physique et spectrale, et (ii) de mettre en évidence l’influence tant du matériau parental que de l’occupation du sol sur les propriétés des horizons de surface. L’originalité du travail réside en partie dans la stratégie d’échantillonnage, basée sur une stratification pédologique et géographique, par la prise en compte respectivement de la Carte des Principaux Types de Sols de Wallonie et des Unités de l’Espace Rural. Les choix opérés ont conduit à la sélection de 12 matériaux parentaux, chacun faisant l’objet de prélèvements en 10 points (surface et profondeur). La localisation précise de ces points a été déterminée sur base d’une analyse et de la confrontation de documents cartographiques existants, se rapportant essentiellement aux sigles pédologiques, aux formations lithostratigraphiques, au relief et à l’occupation des sols. Un total de 258 échantillons a ainsi été prélevé en 120 points (76 en culture, 15 en prairie temporaire et 29 en prairie permanente). Parmi les analyses déjà réalisées citons, outre le menu d’analyse classique en pédologie (pH H2O et KCl, carbonates, granulométrie, COT, CEC, …), la détermination des formes du phosphore (total, minéral, organique ou disponible), des teneurs totales en éléments traces métalliques, la mesure de paramètres physiques ou hydriques tels que les limites d’Atterberg ou les courbes pF, ainsi que diverses analyses par spectroscopie proche infrarouge. Parmi les mesures envisagées à l’avenir, citons des analyses minéralogiques et des mesures de stabilité structurale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (14 ULg)
Full Text
See detailLa révision de la Carte Numérique des Sols de Wallonie au service d'un Système d'Information sur les Sols
Legrain, Xavier ULg; Demarcin, Pierre ULg; Bock, Laurent ULg et al

Conference (2010, November 24)

Depuis quelques années, on assiste à un regain d’intérêt concernant les sols et leurs propriétés, en relation avec une prise de conscience accrue de l’importance de leurs fonctions environnementales et de ... [more ▼]

Depuis quelques années, on assiste à un regain d’intérêt concernant les sols et leurs propriétés, en relation avec une prise de conscience accrue de l’importance de leurs fonctions environnementales et de la nécessité de préserver ce patrimoine difficilement renouvelable. Dans ce contexte, cette communication a comme objectif de dresser un état des lieux en matière de cartographie des sols en Wallonie et de présenter les travaux de valorisation et de révision de la Carte des Sols entrepris au sein de notre groupe de recherche-développement. En préalable seront brièvement commentés les principaux jalons ayant ponctué la cartographie des sols en Belgique, les pièces maîtresses étant la Carte des Sols de la Belgique (CSB) à 1/20.000 et plus récemment, pour la partie wallonne, la Carte Numérique des Sols de Wallonie (CNSW), sans toutefois occulter les divers produits associés, développés en marge de la carte (livrets explicatifs, monographies, cartes synthétiques, bases de données de profils, …) ou issus des travaux récents du Projet de Cartographie Numérique des Sols de Wallonie, le PCNSW (Carte des Principaux Types de Sols de Wallonie à 1/250.000, Unités de l’Espace Rural, …). Un bilan sera ensuite tiré quant aux besoins actuels et aux attentes par rapport à la Carte des Sols, au regard des enjeux environnementaux et des exigences des législations actuelles et à venir, tant au niveau régional qu’européen. A travers plusieurs exemples, on montrera en quoi l’information délivrée directement par la CNSW au travers des symboles constituant les sigles pédologiques montre parfois ses limites ou du moins, ne permet pas de répondre directement aux besoins actuels. Faisant écho à ce constat, les travaux menés actuellement par le PCNSW seront présentés et développés, plus particulièrement dans leurs aspects méthodologiques et techniques. Il sera question tour à tour de mise en place d’une équipe de terrain, de révision thématique de la carte, de zones d’étude, de standards de description, de gestion et de structuration de l’information ou encore d’acquisition de matériaux de référence. Le crédo de nos travaux étant que la Carte des Sols, en tant qu’outil d’intégration, de structuration et de cadrage de l’information pédologique, doit devenir de plus en plus le fondement de Systèmes régionaux d’Information sur les Sols et leurs propriétés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (5 ULg)
Full Text
See detailLes différentes fonctions du sol
Renneson, Malorie ULg; Colinet, Gilles ULg; Lienard, Amandine ULg et al

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 45 (11 ULg)
Full Text
See detailLa gestion des sols
Renneson, Malorie ULg; Colinet, Gilles ULg; Lienard, Amandine ULg et al

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 41 (10 ULg)
See detailLes sols de la région de Soignies
Demarcin, Pierre ULg; Legrain, Xavier ULg; Desmet, Aude et al

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 18 (3 ULg)