References of "Dams, Lorène"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailSusceptibility of pigs to zoonotic hepatitis E virus genotype 3 isolated from a wild boar
Thiry, Damien ULg; Rose, Nicolas; Mauroy, Axel ULg et al

in Transboundary and Emerging Diseases (2016)

Detailed reference viewed: 8 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailInfection expérimentale de porcs, par voie intraveineuse ou orale, avec une souche du virus de l’hépatite E (HEV) de sanglier, une souche de HEV porcine et une souche de HEV de sanglier préalablement passée en modèle porcin
Thiry, Damien ULg; Rose, Nicolas; Mauroy, Axel ULg et al

Poster (2016, March)

La transmission zoonotique du HEV est particulièrement mise en cause dans les pays développés dans lesquels la transmission via les eaux usées est beaucoup moins fréquente que dans les pays en voie de ... [more ▼]

La transmission zoonotique du HEV est particulièrement mise en cause dans les pays développés dans lesquels la transmission via les eaux usées est beaucoup moins fréquente que dans les pays en voie de développement. Des séroprévalences élevées sont observées chez certaines espèces animales dans plusieurs pays européens. Cette étude a porté sur la transmission potentielle au porc d\'une souche de HEV provenant du sanglier (WbHEV) par inoculation intraveineuse ou par voie orale et sur l’étude des conséquences de l’infection du porc par une souche de WbHEV, une souche de WbHEV précédemment passée chez le porc et une souche porcine de HEV après inoculation orale. Tout d\'abord, une infection par voie intraveineuse a été réalisée au cours de laquelle cinq porcelets ont été répartis en deux groupes. Le premier était constitué de trois porcs inoculés avec du WbHEV et le second, de deux porcs inoculés avec un foie de porc négatif envers le HEV. Tous les porcs ont été euthanasiés et autopsiés 8, 9 et 10 jours après l’inoculation. Cette première expérience avait pour objectif d’obtenir suffisamment de virus en vue de réaliser les inoculations par voie orale. Elle a également permis d’étudier l’infectivité d’une souche de HEV-3 provenant du sanglier chez le porc. Ensuite, une infection par voie orale a été réalisée sur 12 porcelets répartis en 4 groupes inoculés respectivement avec une souche de WbHEV, une souche de WbHEV précédemment passée chez le porc, une souche porcine de HEV et un foie de porc HEV négatif. Cette expérience a duré 56 jours. Les échantillons récoltés ont ensuite été analysés par qRT-PCR, ELISA, Western blot et histopathologie. Le nombre de porcs virémiques était plus faible après infection orale qu’après inoculation intraveineuse. Ce résultat contraste avec la présence du HEV dans les matières fécales des porcs au cours des deux expériences. Les résultats montrent également une propagation du virus dans différents organes après inoculation intraveineuse, mais pas après inoculation par voie orale. Cette étude fournit la première preuve expérimentale de la propagation précoce du virus dans l\'organisme après infection intraveineuse avec une souche de HEV provenant du sanglier et montre qu’une telle souche pourrait être naturellement transmise entre les sangliers et les porcs, mais aussi entre porcs et donc survivre dans la population porcine. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOccurrence of the genotype of the receptor gene for ryanodine (Ryr1) associated with sensitivity to stress in 5 Belgian porcine production systems
China, Bernard; Leroy, Bernadette ULg; Dams, Lorène ULg et al

in Annales de Médecine Vétérinaire (2005), 149(3), 161-165

Porcine stress syndrome is related to a point mutation in Ryr1 gene encoding the ryanodin receptor. This syndrome involves mortality after stress conditions or poor quality meat. Five hundred and five ... [more ▼]

Porcine stress syndrome is related to a point mutation in Ryr1 gene encoding the ryanodin receptor. This syndrome involves mortality after stress conditions or poor quality meat. Five hundred and five individuals among 5 Belgian production systems were genotyped. This genotyping was performed by polymerase chain reaction-restriction fragment length polymophism (PCR-RFLP) or real time PCR. The results indicated that 22,4 % of the pigs were stress sensitive (TT genotype) and 77,6 % stress resistant (63,4 % CT heterozygotes and 14,2 % CC genotype). Statistical analysis allowed to split the production systems into two groups: the production system 1 and 2 presenting a high level of TT individuals (44 % and 52 % respectively) although production systems 3, 4 and 5 presented a high level of heterozygotes individuals (74 %, 92 % and 78 % respectively). At the technical level, real time PCR appeared to be a faster and an easier technique than PCR-RFLP. [less ▲]

Detailed reference viewed: 89 (7 ULg)