References of "Dakouré, D"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailUtilisation des prises de vue aérienne à basse altitude pour le suivi des activités hydro-agricoles. Cas du bassin du Kou.
Wellens, Joost ULg; Diallo, M.; Dakouré, D. et al

Conference (2010, March)

Detailed reference viewed: 17 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPromouvoir des approches innovantes de recherche-développement en matière de GIRE au Burkina Faso.
Wellens, J.; Diallo, M.; Gardin, N. et al

Conference (2010, March)

Detailed reference viewed: 10 (3 ULg)
Full Text
See detailUtilisation des prises de vue aérienne à basse altitude pour le suivi des activités hydro-agricoles – Cas du Bassin du Kou
Wellens, Joost; Diallo, M.; Dakouré, D. et al

Scientific conference (2008, January 29)

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement ... [more ▼]

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement dans des zones irriguées. Dans le bassin du Kou, les aménagements hydro-agricoles recensés couvrent une superficie otale de près de 3.200 ha ; il s’agit pour l’essentiel de périmètres privés formant la ceinture maraîchère et horticole de Bobo-Dioulasso et d’un grand périmètre de 1.200 ha réalisé par l’Etat à Bama et spécialisé dans la production du riz. Le développement d’une filière fruits et légumes sous l’impulsion de l’initiative privée est un trait caractéristique de la production irriguée dans la région. Outre l’abondance en eau liée à la présence de sources importantes, d’une nappe phréatique facilement exploitable, d’un cours d’eau pérenne et un hivernage à caractère sub-humide, la plupart des utilisateurs d’eau se retrouvent régulièrement en pénurie d’eau suite à l’extension non contrôlée de l’agriculture irriguée. Ceci a conduit les gestionnaires du bassin à rechercher des outils de contrôle et de suivi. A partir de plus de 300 prises de vue aérienne ‘amateurs’ à basse altitude, ayant une résolution de 0,8 m., une image d’occupation détaillée des sols a pu être élaborée. Des logiciels de mosaïquage, de traitement d’images et de SIG ont permis la construction d’une seule image géoréférencée. Les parcelles agricoles irriguées ont ainsi pu être délimitées. Leurs occupations ont été comparées et complétées avec les résultats d’un recensement hydro-agricole exhaustif organisé au même moment. Cette technique permet un suivi spatial des activités agricoles à moindre coût par rapport à l’acquisition des images satellites à haute résolution. L’approche est également moins sensible aux influences atmosphériques non-prévisibles dans la programmation des images satellites. Elle répond avec une précision largement suffisante aux objectifs de suivi et contrôle des parcelles irriguées demandés par les gestionnaires du bassin. [less ▲]

Detailed reference viewed: 87 (7 ULg)