References of "Collard, Anne"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailLe développement et la validation du processus de raisonnement clinique
Collard, Anne ULg; Bourguignon, Jean-Pierre ULg

Poster (2014, October)

Contexte : La Faculté de Médecine de l’Université de Liège propose dès la 2ème année de son cursus un enseignement de type PBL. Nous avons étudié le développement des capacités de raisonnement en lien ... [more ▼]

Contexte : La Faculté de Médecine de l’Université de Liège propose dès la 2ème année de son cursus un enseignement de type PBL. Nous avons étudié le développement des capacités de raisonnement en lien avec la base de connaissances et son utilisation. Méthodes : Le développement des capacités de raisonnement est étudié de façon transversale par l’utilisation d’un TCS ainsi que longitudinalement exploitant les résultats des évaluations certificatives de raisonnement. Les niveaux de certitude aux réponses correctes et incorrectes aux tests de connaissances sont utilisés pour calculer un indice d’auto-évaluation du champ des connaissances sous-jacentes au raisonnement. Par ailleurs, l’effet d’une consigne de validation du processus de raisonnement en cours de séance PBL a également été étudié. Résultats : La capacité de raisonnement est manifeste dès la 2ème année et augmente avec l’expérience. Elle est corrélée à la capacité d’auto-évaluation du champ des connaissances. De plus, la validation du processus de raisonnement peut être renforcée par une consigne explicite et favorise ainsi l’apprentissage du raisonnement. Conclusion : Ces résultats ont abouti à l’élaboration d’un modèle permettant de mettre en perspective les différents facteurs impliqués dans le processus d’apprentissage du raisonnement en lien avec la base de connaissances et son utilisation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailImpact d’une consigne visant à mobiliser la capacité d’auto-validation des connaissances au cours d’une séance APP sur l’apprentissage et le développement du raisonnement biomédical
Collard, Anne ULg; Bourguignon, Jean-Pierre ULg

Conference (2014, October)

Contexte : L’APP exige que l’étudiant sélectionne les informations pertinentes d’un cas clinique et les relie par des liens de causalité expliquant la physiopathologie sous-jacente. Dans le cadre de ces ... [more ▼]

Contexte : L’APP exige que l’étudiant sélectionne les informations pertinentes d’un cas clinique et les relie par des liens de causalité expliquant la physiopathologie sous-jacente. Dans le cadre de ces séances en petits groupes, les interactions avec les pairs et l’encadrant forcent l’étudiant à organiser et structurer ses pensées et idées, utilisant ses connaissances et expliquant les interrelations entre elles. A travers cet exercice, l’APP renforce le développement du raisonnement biomédical. L’objectif est d’évaluer si un travail d’auto-validation, par l’étudiant, des connaissances sous-jacentes au raisonnement a une influence sur son apprentissage, à savoir la gestion du schéma de raisonnement biomédical. Méthodes : 20 étudiants volontaires de 3ème année ont été répartis en 3 groupes. Un exercice de délimitation du champ des connaissances a été intégré à différents moments d’une séance APP. Le nombre d’items et de liens sur les schémas physiopathologiques proposés par les étudiants aux différentes étapes de la séance ont été mesurés. Les données d’un questionnaire sur le fonctionnement en APP et un débriefing ont également été recueillies. L’année académique suivante, la même séance APP a été conduite pour l’ensemble des étudiants, sans consignes particulières. Résultats et Conclusion : L’exercice de validation et délimitation du champ des connaissances, s’il prend place avant le schéma coopératif, entraîne une réduction d’environ 60% du nombre d’éléments manquants identifiés après le schéma coopératif et renforce donc l’apprentissage individuel. Dès lors, il semblerait que la validation « forcée » de son raisonnement avant la construction du schéma coopératif et la confrontation aux connaissances sous-jacentes favorise la démarche personnelle de l’étudiant dans la prise de conscience de ses acquis et ses limites, ce qui pourrait renforcer l’apprentissage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
See detailTCS: Test de Concordancia de Script
MASSART, Valérie ULg; Collard, Anne ULg; Giet, Didier ULg

in Leclercq, Dieudonné; Cabrera, Alvaro (Eds.) Dispositivos de evaluacion de los aprendizajes en la educacion (2014)

Detailed reference viewed: 8 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntérêt d’un exercice centré sur la capacité d’auto-validation des connaissances au cours d’un dispositif d’apprentissage par problèmes
Collard, Anne ULg; Mélot, France ULg; Bourguignon, Jean-Pierre ULg

in Pédagogie Médicale (2014), 15(2), 73-89

Contexte : Les dispositifs pédagogiques recourant aux principes et au format de l’apprentissage par problèmes (APP) exigent que l’étudiant sélectionne les informations pertinentes d’un problème clinique ... [more ▼]

Contexte : Les dispositifs pédagogiques recourant aux principes et au format de l’apprentissage par problèmes (APP) exigent que l’étudiant sélectionne les informations pertinentes d’un problème clinique et les relie par des liens explicatifs au regard de la physiopathologie sous-jacente. Dans le cadre de ces séances en petits groupes, l’interaction avec les pairs et avec l’encadrant force l’étudiant à utiliser ses connaissances antérieures, à les organiser et à les restructurer en y intégrant ses nouveaux apprentissages, en explicitant notamment les interrelations conceptuelles. À travers cet exercice, on postule que l’APP renforce le développement du raisonnement biomédical. Buts : Évaluer l’impact d’une consigne de validation des connaissances sur les éléments contenus et travaillés dans les schémas physiopathologiques au cours d’une séance retour expérimentale d’APP; comparer avec l’évolution des schémas individuels au cours de la séance retour en l’absence de consigne particulière transmise aux étudiants. Méthodes : Un exercice d’auto-validation du champ des connaissances a été intégré à différents moments d’une séance APP. Le nombre d’items et de liens figurant sur les schémas physiopathologiques élaborés par les étudiants aux différentes étapes de la séance ont été mesurés. Les données issues d’un questionnaire sur le fonctionnement en APP et d’un débriefing ont également été recueillies. Résultats et conclusion : L’exercice de validation et de délimitation du champ des connaissances, lorsqu’il est effectué avant l’élaboration du schéma coopératif, entraîne une réduction d’environ 60 % du nombre d’éléments manquants identifiés après le schéma coopératif et renforce donc l’apprentissage individuel, en favorisant la démarche personnelle de l’étudiant de la prise de conscience de ses acquis et de ses limites. [less ▲]

Detailed reference viewed: 5 (1 ULg)
Full Text
See detailLe développement du raisonnement biomédical et clinique au cours du cursus médical
Collard, Anne ULg

Doctoral thesis (2014)

La Faculté de Médecine de l'Université de Liège a fait le choix, au début des années 2000, de proposer dès la deuxième année de son cursus, un enseignement de type PBL dont un des objectifs principaux ... [more ▼]

La Faculté de Médecine de l'Université de Liège a fait le choix, au début des années 2000, de proposer dès la deuxième année de son cursus, un enseignement de type PBL dont un des objectifs principaux était le développement précoce du raisonnement clinique, essentiel à l'exercice de la médecine. Dans ce cadre, nous avons analysé le processus de raisonnement dans différents contextes et les facteurs qui impactent son développement. Ce développement du raisonnement en lien avec la base de connaissances ainsi que l'utilisation et l'évaluation de cette base de connaissances ont été explorés. Nos travaux démontrent qu'une capacité de raisonnement est manifeste dès la 2ème année du cursus et se développe avec l'expérience. Ils suggèrent que les capacités de raisonnement peuvent être évaluées très tôt dans le cursus médical et que le transfert du raisonnement dans différents contextes est opérationnel. La progression des performances en raisonnement n'évolue pas parallèlement aux performances en connaissances bien que ces deux capacités soient fortement liées. L'importance d'une base de connaissances structurée et hiérarchisée pour favoriser les performances en raisonnement est largement discutée. Un des apports majeurs de nos travaux est la mise en évidence d'une relation étroite entre les capacités de raisonnement et la capacité à auto-évaluer ses propres connaissances. L'évolution de cette capacité avec l'expérience, chez un même étudiant, a pu être démontrée ainsi que son lien avec la réussite. Ces résultats démontrent l'importance de travailler cette capacité dans le cadre des séminaires PBL afin de promouvoir le développement et la validation du processus de raisonnement. Notre réflexion a abouti à la proposition d'un modèle permettant de mettre en perspective les différents facteurs impliqués dans le processus d'apprentissage du raisonnement en lien avec la base de connaissances et son utilisation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLongitudinal assessment of progress in reasoning capacity and relation with self-estimation of knowledge base
Collard, Anne ULg; Mélot, France ULg; Bourguignon, Jean-Pierre ULg

in Assessment & Evaluation in Higher Education (2014)

The aim of the study was to investigate progress in reasoning capacity and knowledge base appraisal in a longitudinal analysis of data from summative evaluation throughout a medical problem-based learning ... [more ▼]

The aim of the study was to investigate progress in reasoning capacity and knowledge base appraisal in a longitudinal analysis of data from summative evaluation throughout a medical problem-based learning curriculum. The scores in multidisciplinary discussion of a clinical case and multiple choice questionnaires (MCQs) were studied longitudinally for 213 students from years 2 to 5. The capacity of core knowledge delimitation was calculated as the difference between the levels of average ascertainment degrees given for correct and incorrect answers at MCQ. For both multidisciplinary discussion of a clinical case evaluation and self-estimation of core knowledge, the capacity increases throughout the curriculum. The reasoning capacity assessed through multidisciplinary discussion of a clinical case is positively correlated with MCQ scores and the capacity to discriminate the mastered core knowledge. In conclusion, this study indicates that self-estimation of core knowledge is associated with an increase in reasoning performance through a well-organised knowledge base. Since that ability is related to success or failure, it is suggested that student awareness about delimitation of mastered core knowledge is considered as part of learning. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailMaturation du raisonnement biomédical évalué par la discussion d’une vignette clinique multidisciplinaire : étude longitudinale et relation avec la capacité de délimitation des connaissances
Collard, Anne ULg; Bourguignon, Jean-Pierre ULg

Conference (2012, August)

Contexte: Dans un curriculum médical comprenant des séminaires PBL, un Test de Concordance de Script nous avait permis de démontrer la maturation de la capacité de raisonnement, corrélée positivement avec ... [more ▼]

Contexte: Dans un curriculum médical comprenant des séminaires PBL, un Test de Concordance de Script nous avait permis de démontrer la maturation de la capacité de raisonnement, corrélée positivement avec la capacité de délimiter le champ de ses connaissances. L’objectif de la présente étude est de tester ces observations dans le contexte certificatif d’évaluation orale du raisonnement, sur base d’une vignette clinique discutée avec un collège d’enseignants. Résumé des travaux: Les données longitudinales d’évaluation de 279 étudiants ont été utilisées de la 2ème à la 5ème année du curriculum. Elles comprenaient les scores à l’examen oral de raisonnement ainsi que les degrés de certitude aux tests de connaissances (QCM). La capacité de délimitation du champ des connaissances a été calculée sur base de la différence entre les degrés de certitudes aux réponses correctes et les degrés de certitude aux réponses incorrectes au QCM. Résumé des résultats: Les résultats montrent, chez 213 étudiants qui réussissent d’emblée, une augmentation significative des performances à l’examen oral de raisonnement et une augmentation de la capacité de délimitation du champ des connaissances au cours des 4 années. Chez 66 étudiants qui échouent en 2ème année, cette capacité est plus faible et augmente l’année suivante après réussite de la 2ème année. Une corrélation positive entre les 2 indices étudiés est observée. Conclusions: Cette étude confirme, dans un contexte certificatif longitudinal au cours du curriculum médical, la maturation du raisonnement et celle de la capacité de délimiter le champ de ses connaissances. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRaisonnement et délimitation du champ des connaissances au cours d’un curriculum PBL
Collard, Anne ULg; Gelaes, Sabine; Bourguignon, Jean-Pierre ULg

in Pédagogie Médicale (2009, October), 10 Suppl. 1

Contexte et Problématique : Depuis 2000, des séminaires d’Apprentissage Par Problèmes ont été introduits tout au long du curriculum médical (7 ans) à l’Université de Liège. Nous avons montré ... [more ▼]

Contexte et Problématique : Depuis 2000, des séminaires d’Apprentissage Par Problèmes ont été introduits tout au long du curriculum médical (7 ans) à l’Université de Liège. Nous avons montré antérieurement que la capacité de raisonnement est évidente dès la 3ième année du curriculum et augmente dans le décours de celui-ci, alors que les connaissances factuelles ont présenté un déclin assez rapide après la 3ième année. Lors des évaluations orales portant sur la discussion d’une vignette clinique avec un Collège d’enseignants, ceux-ci ont fait le constat suivant : l’étudiant, encouragé au raisonnement, privilégie parfois celui-ci en négligeant voire ignorant le rapport critique aux connaissances qui sous-tendent ce raisonnement. L’étudiant raisonne mais valide difficilement son raisonnement. Questions de recherche : 1) La délimitation du champ des connaissances peut-elle être estimée et comment varie-t-elle au cours du curriculum? 2) Est-elle en relation avec le raisonnement biomédical évalué par un TCS et cette relation varie-t-elle au cours du curriculum ? Méthodes : Un test de connaissances factuelles (un test vrai/faux avec degrés de certitude) ainsi qu’un test de raisonnement (un test de Concordance de Scripts, TCS) ont été administrés à 104 étudiants (année 3 à 6) et à un panel de référents. Le domaine choisi pour mener nos investigations était l’endocrinologie. Un indice de la capacité à délimiter le champ de ses propres connaissances a été calculé comme suit : la différence entre les degrés de certitude pour les réponses correctes et ceux pour les réponses incorrectes au test vrai/faux. Une différence positive élevée indiquerait une bonne capacité à délimiter le champ de ses connaissances alors qu’une différence négative indiquerait une mauvaise capacité de délimitation. Résultats : Pour chaque année d’étude, les degrés de certitude pour les réponses correctes étaient supérieurs à ceux pour les réponses incorrectes. La différence entre ceux-ci, soit l’indice de délimitation du champ des connaissances, ne variait pas en fonction de l’année d’étude. Par ailleurs, cet indice s’est avéré être positivement corrélé aux scores TCS pour les 4 années d’études. Conclusions : La capacité à délimiter le champ de ses propres connaissances semble être reliée à la capacité de raisonnement indépendamment de la progression dans le curriculum de formation médicale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailReasoning versus knowledge retention and ascertainment throughout a problem-based learning curriculum
Collard, Anne ULg; Gelaes, Sabine ULg; Vanbelle, Sophie ULg et al

in Medical Education (2009), 43

CONTEXT: Since 2000, problem-based learning (PBL) seminars have been introduced into the curriculum of medical studies at the University of Liège. We aimed to carry out a cross-sectional investigation of ... [more ▼]

CONTEXT: Since 2000, problem-based learning (PBL) seminars have been introduced into the curriculum of medical studies at the University of Liège. We aimed to carry out a cross-sectional investigation of the maturational increase in biomedical reasoning capacity in comparison with factual knowledge retention throughout the curriculum. METHODS: We administered a factual knowledge test (i.e. a true ⁄ false test with ascertainment degree) and a biomedical reasoning test (i.e. an adapted script concordance test [SCT]) to 104 students (Years 3–6) and a reference panel. The selected topic was endocrinology. RESULTS: On the SCT, the students obtained higher scores in Years 5 and 6 than in Years 3 and 4. In Year 3, the scores obtained on SCT questions in a new context indicated transfer of reasoning skills. On the true ⁄ false test, the scores of Year 3 students were significantly higher than those of students in the other three year groups. A positive correlation between SCT scores and true ⁄ false test scores was observed only for students in Years 3 and 4. In each group, the ascertainment degree scores were higher for correct than for incorrect responses and the difference was calculated as an index of self-estimation of core knowledge. This index was found to be positively correlated to SCT scores in the four year groups studied. CONCLUSIONS: Biomedical reasoning skills are evidenced early in a curriculum involving PBL and further increase during training. This is accompanied by a decrease in factual knowledge retention. The self-estimation of core knowledge appears to be related to reasoning capacity, which suggests there is a link between the two processes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (14 ULg)
Peer Reviewed
See detailMaturation of knowledge transfer and clinical reasoning throughout the medical curriculum
Collard, Anne ULg; Gelaes, Sabine; Defraigne, Jean-Olivier ULg et al

Poster (2008, August)

Since 2000, the Faculty of Medicine at the University of Liege has introduced Problem-Based Learning (PBL) in the curriculum of medical studies (7 years). This contextualized learning raises the issue oc ... [more ▼]

Since 2000, the Faculty of Medicine at the University of Liege has introduced Problem-Based Learning (PBL) in the curriculum of medical studies (7 years). This contextualized learning raises the issue oc capacity of knowledge transfer and generalization, and maturation of clinical reasoning, troughout the curriculum. Two tests were administered to 108 students (year three to six) and to reference panel. The selected topic was endocrinology. We adapted the script concordance test (i.e., the SCT, see http://cme.umontreal.ca/tcs/) with 60 questions asking for evaluation of the impact of a new information, in a context (short clinical scenario) that was written similar versus different of the original learning context. A True/False test was used to assess factual knowledge. Progress throughout the curriculum was associated with increase in clinical reasoning performance together with a decrease in factual knowledge scores. Early capacity of knowledge transfer was observed, with no difference between the 4 years studied. Overall, the SCT score obtained out of the original context were unexpectedly higher than in such a context. We hypothesize that a new information may result in greater activation of reasoning in a new and realistic context than in a known and possibly factitious context. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailMaturation du raisonnement clinique et des connaissances factuelles au cours des études médicales et transfert a des situations inédites
Collard, Anne ULg; Gealaes, Sabine; Vanbelle, Sophie et al

Conference (2008, April)

Contexte et objectif: L'acquisition de connaissances et le développement du raisonnement clinique constituent des objectifs majeurs de la formation médicale. Depuis 2000, la Faculté de médecine de l ... [more ▼]

Contexte et objectif: L'acquisition de connaissances et le développement du raisonnement clinique constituent des objectifs majeurs de la formation médicale. Depuis 2000, la Faculté de médecine de l'Université de Liège a introduit des séminaires d'Apprentissage Par Problèmes tout au long de son curriculum de formation (7 ans). L'objectif de cette recherche est d'évaluer la maturation du raisonnement clinique et la capacité de transfert à de nouvelles situations par comparaison à l'évolution des connaissances factuelles, dans un curriculum privilégiant la contextualisation des apprentissages (à partir de vignette cliniques). Méthodologie: Un test de connaissances factuelles (Vrai/Faux) et un test de raisonnement clinique (Test de Concordance de Scripts) ont été administrés à 104 étudiants (de la 3ième à la 6ième année) et à un panel de référents. Le Test de Concordance de Scripts (TCS) a été adapté en créant 2 séries de questions : une série portant sur des situations similaires à celles de l'apprentissage et une série portant sur des situations inédites. Le domaine de recherche choisi était l'endocrinologie. Résultats et Conclusion: La maturation au cours du curriculum est associée à un accroissement des performances au TCS et à une diminution des performances au test de connaissances factuelles. Une corrélation positive entre les performances aux deux tests est observée uniquement pour les étudiants plus jeunes (3ème et 4ème années). La différence entre les performances au TCS en contexte d'apprentissage versus en contexte inédit ne change pas en fonction du niveau d'étude, ce qui suggère une capacité de transfert présente dès le début de la formation APP. Contrairement à nos attentes, le score aux questions TCS portant sur des situations inédites était supérieur à celui obtenu pour des situations similaires à celles de l'apprentissage. Ces résultats suggèrent qu'un contexte nouveau et/ou plus plausible pourraient activer davantage le raisonnement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailEvaluation des capacités de raisonnement clinique et de transfert des connaissances durant les études en médecine: Elaboration d'un test de Concordance de Scripts
Collard, Anne ULg; Gelaes, Sabine; Defraigne, Jean-Olivier ULg et al

Conference (2007, March)

Contexte et objectif: En 2000, la Faculté de Médecine de l'ULg a introduit le PBL tout au long du cursus des études. Les enseignements en PBL étant contextualisés (basés sur des vignettes cliniques) l ... [more ▼]

Contexte et objectif: En 2000, la Faculté de Médecine de l'ULg a introduit le PBL tout au long du cursus des études. Les enseignements en PBL étant contextualisés (basés sur des vignettes cliniques) l'apprenant devra décontextualiser les acquis afin de pouvoir les utiliser dans des situations inédites. L'objectif de cette recherche est de développer une méthodologie permettant d'adapter le TCS à l'évaluation de la maturation des capacités de décontextualisation/recontextualisation (entre la troisième et la sixième année du cursus). Méthodologie: Le TCS, créé pour l'évaluation du raisonnement diagnostique et thérapeutique en fin de formation, sera utilisé ici autour d'un même raisonnement physiopathologique appliqué à des problèmes qui diffèrent sur le contexte. Concrètement, nous élaborons un TCS à partir de deux séries de questions. La série "contexte original" comporte des informations extraites des vignettes utilisées lors de la formation, sans éléments distracteurs. L'objectif d'apprentissage est mis au premier plan dans le scénario et la fonction physiologique étudiée est perturbée dans le même sens que dans la vignette originale de formation. La série "contexte inédit" ne comporte que des informations nouvelles, avec des éléments distracteurs neutres. L'objectif d'apprentissage apparait au second plan et la fonction étudiée varie dans un sens différent de la vignette originale d'apprentissage. L'information dont l'impact est à évaluer est hors du contexte original pour les deux séries. Résultats et Conclusions: L'endocrinologie est le module d'enseignement choisi pour constituer les questions Celles-ci sont rédigées à propos du diabète (type 1 et 2), de l'hyper- et hypo-thyroïdie, du syndrome de Cushing et de l'acromégalie. Il apparait possible de concevoir un TCS centré sur le raisonnement physiopathologique en vue d'étudier l'impact de la contextualisation des apprentissages. [less ▲]

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)