References of "Claisse, Frédéric"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailBuilding on anticipation: dystopia as empowerment
Claisse, Frédéric ULg; Delvenne, Pierre ULg

in Current Sociology (2015), 63(2),

A dystopia can be defined as the depiction of a dark future building on the systematic amplification of current trends and features. It relates to a complex narrative posture that relies on the critical ... [more ▼]

A dystopia can be defined as the depiction of a dark future building on the systematic amplification of current trends and features. It relates to a complex narrative posture that relies on the critical observation of a threatening present that would lead to an apocalyptic future “if nothing was done.” Yet, however inescapable this future may be described, the very existence of such a narrative presupposes that the political community it tries to reach is actually able to do something to thwart it. Oddly enough, a successful dystopia aims at making itself obsolete: once the world it depicts is identified as a possible (or even unavoidable) future, it seems to empower its readers again, restoring what Musil called a ‘sense of possibilities’ that eventually make alternative pathways thinkable. In our contribution, we propose to broaden the range of commonly accepted dystopists (usually fiction writers and novelists like e.g. George Orwell’s 1984) to sociologists like Ulrich Beck. Building on his Risk Society (1986), Beck’s strong diagnosis about the breakdown of First Modernity and the coming of Second Modernity contains a noticeable prophetic and evangelical overtone that aims at “reinventing politics.” We defend the notion that the dystopian posture can be used to characterize both fiction and nonfiction writers such as Orwell and Beck: a common ability, based on the same set of inextricably cognitive and normative patterns, to anticipate the future and eventually empower political communities to engage in further action. [less ▲]

Detailed reference viewed: 103 (9 ULg)
Peer Reviewed
See detailFormal Incident Reporting System: Putting Solidarity on Trial
Rossignol, Nicolas ULg; Claisse, Frédéric ULg

Conference (2014, September)

The practice of “incident reporting” is commonly recognized as an effective mean to reduce the vulnerability of “at risk” socio-technical systems (e.g. nuclear plants, large industrial facilities or ... [more ▼]

The practice of “incident reporting” is commonly recognized as an effective mean to reduce the vulnerability of “at risk” socio-technical systems (e.g. nuclear plants, large industrial facilities or hospitals), as it allow the concerned community to learn from past incidents. Indeed, it is assumed that collective resilience will be upgraded via the use of institutionalized Incident Reporting System (IRS), enabling the organization to improve the quality of the actions and reactions in case of deviation from normality, or to prevent such deviation. Yet, inductive analysis of what happens with those IRS in practice are not numerous. In this paper, we address this gap and display the results of semi-structured interviews conducted in a nuclear facility. During those interviews, participants were also requested to produce a mind map of the IRS they are concerned with. As a result, we show that safety is a matter of solidarities that are situated in specific contexts. To that regard, incident reporting is a practice of decomposition and recomposition of trusts and thus of solidarities. Reporting incidents consists in putting solidarity on trial, as the collective safety was threatened. We show that such open trial is often avoided because questioning solidarities is not always desirable in order to allow the group to continue functioning. Overall, we argue that informal reporting behaviors can also contribute to upgrade collective resilience without putting solidarities on trial. [less ▲]

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAs Above, so Below: Narrative Salience and Side Effects of National Innovation Systems
Claisse, Frédéric ULg; Delvenne, Pierre ULg

in Critical Policy Studies (2014), accepté à publication

Detailed reference viewed: 18 (4 ULg)
See detailTicks of the trade: technical analysis self-justified
Claisse, Frédéric ULg

Conference (2013, October)

As opposed to fundamental analysis, financial chartism (or technical analysis) is based on the assumption that future movements of a traded asset can be inferred from past regularities. In spite, or maybe ... [more ▼]

As opposed to fundamental analysis, financial chartism (or technical analysis) is based on the assumption that future movements of a traded asset can be inferred from past regularities. In spite, or maybe by virtue of its lack of scientific grounds, it enjoys an ever-growing popularity among amateur traders, as countless websites provide free, simple and powerful tools for making professional-looking charts and even automate the detection of trends. Though technical analysts account for the validity of chart patterns in terms of market psychology, constructivist explanations also abound among trading communities: it is all as if economic agents reflexively used technical analysis as a means of coordination on the market. Markers like moving averages and trend lines serve as self-referent indicators whose efficacy only gets reinforced as more agents use it as pivotal points. Performativity is the technical analyst’s most natural language: explicit mentions to mechanisms such as the self-fulfilling prophecy or the Keynesian beauty contest are the only justifications s/he needs. Some chartists even claim their discipline does not contradict the efficient-market hypothesis: if prices already reflect all past publicly available information, one may skip the hassle of dissecting balance sheets or mastering pricing models, focusing instead on candlestick or diagram patterns which, by conjecture, contain all the necessary information to explain price movements. Drawing on the comparative analysis of nonprofessional trading blogs, our paper examines how these major epistemic modes of justification of technical analysis have come to support each other, in a context of proliferation of charting tools. [less ▲]

Detailed reference viewed: 96 (2 ULg)
Full Text
See detailIdentité et nation : un tabou francophone ?
Charlier, Nathan ULg; Van Oudheusden, Michiel ULg; Claisse, Frédéric ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 40 (12 ULg)
See detailEurabian Nights: From Narrative Identities to Imagined Communities
Claisse, Frédéric ULg

Conference (2013, September)

Though the themes of ‘counter-jihad’ and ‘islamofascism’ contributed to somehow renew the far right discourse, it is arguable that the core structure of the underlying political narrative remained ... [more ▼]

Though the themes of ‘counter-jihad’ and ‘islamofascism’ contributed to somehow renew the far right discourse, it is arguable that the core structure of the underlying political narrative remained unchanged – ‘Muslims’ merely taking the place of Jews in the role of ‘enemies from within’, while Islam superseded communism as the major totalitarian threat to the Western world. Taken as a globalised narrative, counter-jihad discourse displays striking differences between its North American and European versions, the former emphasizing Islam as a rather external, terrorist threat, whereas the latter denounces it as a cultural peril, resulting from an alleged failure of multiculturalism both as a policy and as an ideology. The ‘Eurabia’ conspiracy theory often serves as the bedrock of these narratives: a deliberate, albeit covert policy framework set by European and Arab leaders in order to gradually establish a Muslim majority in Europe. Still, the question remains whether these new discursive entities function as pure ‘identity markers’ or reveal original, unprecedented forms of ‘imagined communities’ (B. Anderson). In this respect, the Eurabian scenario contrasts sharply with the traditional far right rhetoric of decline: as it sets a seemingly inescapable, dystopian horizon, it paradoxically presupposes the existence of an organized political community actually able to do something to prevent that dark future from happening. Through ‘heuristics of fear’ (H. Jonas), Eurabia aims at creating a community of politically aware individuals and empowering them for current and future struggles. In our paper, we propose to analyse such ‘imaginary institution’ of a counter-jihad society. Using controversy mapping tools to show the relation between actors of the movement, we will particularly focus on the blogging community and its notably prominent role in the spreading and structuring of the Eurabian dystopia. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (3 ULg)
See detailLa participation à l'épreuve
Brunet, Sébastien ULg; Claisse, Frédéric ULg; Fallon, Catherine ULg

Book published by Peter Lang (2013)

« Tournant délibératif », « impératif participatif » : aujourd’hui, nombreux sont les citoyens, décideurs et chercheurs qui voient dans la participation un moyen d’approfondir et de revitaliser le ... [more ▼]

« Tournant délibératif », « impératif participatif » : aujourd’hui, nombreux sont les citoyens, décideurs et chercheurs qui voient dans la participation un moyen d’approfondir et de revitaliser le processus démocratique. Cependant, les dispositifs concrets qui visent à associer à un même processus (de connaissance ou de décision) des parties prenantes aux intérêts divergents relèvent encore largement de l’expérimentation. Qu’est-ce qui fait le succès ou l’échec d’une expérience participative ? Selon quels critères l’évaluer ? Comment concevoir des dispositifs qui « tiennent » ? Davantage qu’une défense des mérites de la participation, cet ouvrage en propose une mise à l’épreuve, à travers une série de retours d’expériences. Centrés, d’une part, sur l’exploration de controverses et, d’autre part, sur l’évaluation de politiques publiques, les chapitres décrivent les défis méthodologiques auxquels des chercheurs ont été confrontés pour intégrer des publics hétérogènes au processus de décision et faire émerger des représentations essentielles à la compréhension de phénomènes politiques et sociaux. L’ouvrage invite ainsi à une meilleure appréhension de cette aventure participative passionnante mais incertaine, à travers des approches de chercheurs partageant une expérience et une culture méthodologique commune. [less ▲]

Detailed reference viewed: 114 (29 ULg)
Full Text
See detailIntroduction: A l'épreuve de la participation
Claisse, Frédéric ULg

in Brunet, Sébastien; Claisse, Frédéric; Fallon, Catherine (Eds.) La Participation à l'épreuve (2013)

« Tournant délibératif », « impératif participatif » : aujourd’hui, nombreux sont les citoyens, décideurs et chercheurs qui voient dans la participation un moyen d’approfondir et de revitaliser le ... [more ▼]

« Tournant délibératif », « impératif participatif » : aujourd’hui, nombreux sont les citoyens, décideurs et chercheurs qui voient dans la participation un moyen d’approfondir et de revitaliser le processus démocratique. Cependant, les dispositifs concrets qui visent à associer à un même processus (de connaissance ou de décision) des parties prenantes aux intérêts divergents relèvent encore largement de l’expérimentation. Qu’est-ce qui fait le succès ou l’échec d’une expérience participative ? Selon quels critères l’évaluer ? Comment concevoir des dispositifs qui « tiennent » ? Davantage qu’une défense des mérites de la participation, cet ouvrage en propose une mise à l’épreuve, à travers une série de retours d’expériences. Centrés, d’une part, sur l’exploration de controverses et, d’autre part, sur l’évaluation de politiques publiques, les chapitres décrivent les défis méthodologiques auxquels des chercheurs ont été confrontés pour intégrer des publics hétérogènes au processus de décision et faire émerger des représentations essentielles à la compréhension de phénomènes politiques et sociaux. L’ouvrage invite ainsi à une meilleure appréhension de cette aventure participative passionnante mais incertaine, à travers des approches de chercheurs partageant une expérience et une culture méthodologique commune. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (9 ULg)
Full Text
See detailMeeting of Minds: tempête de cerveaux dans un verre d'eau ?
Claisse, Frédéric ULg; Brunet, Sébastien ULg

in Brunet, Sébastien; Claisse, Frédéric; Fallon, Catherine (Eds.) La participation à l'épreuve (2013)

Dans ce chapitre, Sébastien Brunet et Frédéric Claisse proposent un retour critique sur Meeting of Minds, expérience hors du commun de conférence de citoyens sur les neurosciences, qui aura conjugué les ... [more ▼]

Dans ce chapitre, Sébastien Brunet et Frédéric Claisse proposent un retour critique sur Meeting of Minds, expérience hors du commun de conférence de citoyens sur les neurosciences, qui aura conjugué les efforts de 126 citoyens européens et l’expérience d’une dizaine d’instituts d’évaluation technologique, réunis à l’initiative de la Fondation Roi Baudouin et avec le soutien de la Commission europénne. Processus complexe et multi-dimensionnel, Meeting of Minds s’est finalement moins heurté aux difficultés pratiques et logistiques de la participation à échelle internationale (dans l’ensemble bien anticipées), qu’à ses propres ambivalences et contradictions. En revenant sur un épisode particulièrement emblématique de la deuxième convention européenne qui marquait le point culminant du processus, les auteurs mettent en évidence les tensions qui résultaient, d’une part, de l’ambivalence de l’expertise accordée aux citoyens et, d’autre part, de la focalisation excessive sur une méthodologie participative devenue par moments à elle-même sa propre fin. Le chapitre illustre ainsi les impasses de ce que les auteurs appellent une conception « performative » de la participation, caractérisée par l’indifférence à la production concrète des participants, dont la principale qualité est en réalité d’avoir été performée par le dispositif. Au lieu de servir d’outil d’exploration de controverse et de source d’enrichissement du processus de décision (dont Meeting of Minds était d’ailleurs déconnecté), la conférence de citoyens a paradoxalement fini par faire passer les neurosciences à l’arrière-plan pour ne plus « fabriquer » que du dispositif et de la participation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (5 ULg)
Full Text
See detailLe projet SCoPE, la construction de l'action publique en univers incertain: l'Open Process Workshop comme technique participative
Joris, Geoffrey ULg; Claisse, Frédéric ULg

in Brunet, Sébastien; Claisse, Frédéric; Fallon, Catherine (Eds.) La participation à l'épreuve (2013)

Dans ce chapitre, Geoffrey Joris et Frédéric Claisse reviennent sur la recherche SCoPE, dont l’objectif était de fournir au décideur (gouvernements régionaux et fédéral belge) une sorte « d’outil ... [more ▼]

Dans ce chapitre, Geoffrey Joris et Frédéric Claisse reviennent sur la recherche SCoPE, dont l’objectif était de fournir au décideur (gouvernements régionaux et fédéral belge) une sorte « d’outil d’interface » entre science et politique, dans un contexte de gestion des risques marqué par la précaution. SCoPE s’inscrivait dans le cadre d’une démarche évaluative intégrée prenant en compte les aspects écologiques, économiques et sociaux en vue d’un développement durable. Dans un premier temps, le chapitre expose les grands apprentissages des études de terrain, portant sur les ondes électromagnétiques en Région wallonne et sur les politiques de décontamination des sols aux métaux lourds. Les auteurs montrent comment ces études de cas ont permis de dresser une série d’éléments à prendre en considération dans le cadre de processus décisionnels dans lesquels le principe de précaution est mobilisé. Le chapitre expose également une méthode participative originale mise au point spécifiquement pour la conduite de l’étude, l’Open Processus Workshop (OPW). Afin de mettre en évidence la pertinence de cet outil en tant qu’instrument d’investigation sociale, le chapitre montre comment la technique de l’OPW, suivant une approche bottom-up, permet d’enclencher un « bout de théorie » en partenariat avec les acteurs mobilisés par l’étude de cas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (10 ULg)
See detailLa participation en action
Claisse, Frédéric ULg; Laviolette, Catherine; Reuchamps, Min et al

Book published by Peter Lang (2013)

La participation a aujourd’hui le vent en poupe. Du niveau local à l’échelle internationale, un grand nombre d’expériences sociales et politiques menées au nom de la participation inventent, avec des ... [more ▼]

La participation a aujourd’hui le vent en poupe. Du niveau local à l’échelle internationale, un grand nombre d’expériences sociales et politiques menées au nom de la participation inventent, avec des publics hétérogènes, de nouvelles modalités de construction du vivre ensemble. Véritable laboratoire à ciel ouvert, la participation semble désormais un horizon incontournable de nos sociétés. Derrière ce concept protéiforme se cache cependant un foisonnement de dispositifs et de méthodes disparates utilisés dans des contextes très variés. Ce sont ces réalités participatives concrètes qui font l'objet de ce livre. En mêlant approches théoriques et empiriques, méthodes quantitatives et qualitatives, cet ouvrage propose une mise en perspective originale, collective et plurielle de la participation en action. Par leurs regards croisés, les contributions, qu'elles proviennent de praticiens de terrain ou du monde académique, proposent une réflexion tournée vers les pratiques innovantes qui fabriqueront la participation de demain. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (8 ULg)
Full Text
See detail"We come in peace" : Laibach ou l'art de la fugue
Claisse, Frédéric ULg

in Multitudes (2013), (51), 212-218

Emerging in the ideological context of the last decade of Yugoslavia, Slovenian industrial music group Laibach and its umbrella organisation, Neue Slowenische Kunst (NSK), contributed to renew the grammar ... [more ▼]

Emerging in the ideological context of the last decade of Yugoslavia, Slovenian industrial music group Laibach and its umbrella organisation, Neue Slowenische Kunst (NSK), contributed to renew the grammar of contentious politics, through the principle of “retrogardism” and the technique of overidentification to the aesthetic codes of power. The paper traces the group’s line of work, analysing its strategies while insisting on the systematically ironic dimension of its mode of utterance, especially of its art of cover songs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (6 ULg)
Full Text
See detailEn attendant la fin des temps: deux espèces d'apocalypticiens
Claisse, Frédéric ULg

Article for general public (2012)

A l'approche de la date fatidique du 21 décembre 2012, l'article revient sur la posture "catastrophiste" en insistant sur le rôle de la fiction et de l'imagination dans nos stratégies collectives d ... [more ▼]

A l'approche de la date fatidique du 21 décembre 2012, l'article revient sur la posture "catastrophiste" en insistant sur le rôle de la fiction et de l'imagination dans nos stratégies collectives d'évitement du pire. Assimilés à tort aux prophètes de malheur, les auteurs de dystopie comme Orwell ou Huxley ne nous décrivent l'avènement d'une menace que pour mieux la conjurer. Sans cette espèce d' "apocalypticiens prophylactiques", comme se décrivait Günther Anders, il est probable que notre capacité à penser la catastrophe serait sérieusement atrophiée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (10 ULg)
Full Text
See detailA design for living: metaleptic devices and trends of gnostic imagination in contemporary science-fiction
Claisse, Frédéric ULg

Conference (2012, October)

As a narrative pattern and a cultural motif, the confusion between fictional worlds and reality traditionally leads to metaphysical arguments about liberty and destiny. Despite their drawing heavily on ... [more ▼]

As a narrative pattern and a cultural motif, the confusion between fictional worlds and reality traditionally leads to metaphysical arguments about liberty and destiny. Despite their drawing heavily on scientific imagination and technoscientific artefacts, science fiction movies exploring that theme never really broke with the way it has been treated since Calderon de la Barca’s Life is a dream: the hero’s quest leads him to doubt his own identity and dispute the ontological status of the world he lives in, leaving him and the viewer perplexed as to the ultimate nature of things. Yet, in the last fifteen years, an increasing number of science-fiction movies renewed that interrogation, notably by placing the issue of design at the centre of the plot: fictional worlds are not only denounced as fictional, but also shown as works in progress, literally rebuilt according to the plan of not-so-hidden designers acting as demiurges. In Dark City, Vanilla Sky or, more recently, Inception and The Adjustment Bureau, the emphasis on design and architecture together with the use of computational metaphors result in the promotion of one particular world to the status of “reference” universe, to be held as more “real” than other, fabricated and computed worlds made accessible by sophisticated devices operating as metaleptic instruments (such as Neo’s cable plug or the “bio-ports” in ExistenZ). This paper wishes to explore this shift towards “gnostic", Matrix-like science-fictional narratives, particularly in relation to the dramatic development of networking and surveillance capabilities that occurred during the same period. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (9 ULg)
Full Text
See detailSimulacres et Futurs antérieurs: Contributions à une approche narrative du politique
Claisse, Frédéric ULg

Doctoral thesis (2012)

The thesis assembles five publications dealing with the role played by fiction in our experience and apprehension of the world. Can fiction convey contents of knowledge or even constitute a source of ... [more ▼]

The thesis assembles five publications dealing with the role played by fiction in our experience and apprehension of the world. Can fiction convey contents of knowledge or even constitute a source of knowledge in itself? This question is broken down into a series of studies about the implicit sociology of American writer William S. Burroughs; industrial music as a critical device; the configuration power of Nineteen Eighty-Four in the denunciation of new technologies of surveillance and social control; the deep homology between power and narrativity; as well as counter-fiction within “societies of control”. The general introduction preceding these publications aims at building two examples of “fictional forms of intelligibility” conceived as cognitive and pragmatic resources used by members of society: “simulacrum”, which consists in criticising a target, in a systematically ironical mode, so as to turn its language and mode of functioning against it; “future perfect”, which proposes the anticipation of a threat described as having already occurred, in order to demonstrate the urgency in taking action to thwart it. The thesis defends a minimalist and holist conception of fictional knowledge: it is as a means at the service of the mimetic modelling of social and political processes that fiction activates a sense of possibilities and exerts a cognitive function. In this way, these collected works intend to give the first elements of a research programme in social and political sciences around power of and as a narrative. Narrative appears not only as an object, but especially as a tool for analyzing politics. [less ▲]

Detailed reference viewed: 146 (56 ULg)
Full Text
See detailL'énergie de la participation est-elle renouvelable ? La production de scénarios énergétiques et ses malentendus
Claisse, Frédéric ULg; Italiano, Patrick ULg

in Claisse, Frédéric; Laviolette, Catherine; Reuchamps, Min (Eds.) et al La participation en action (2012, June 22)

Financé dans le cadre du programme de recherche fédéral sur le développement durable, le projet SEPIA avait pour but « d’examiner la faisabilité d’une analyse de durabilité intégrée (integrated ... [more ▼]

Financé dans le cadre du programme de recherche fédéral sur le développement durable, le projet SEPIA avait pour but « d’examiner la faisabilité d’une analyse de durabilité intégrée (integrated sustainability assessment, ISA) du système énergétique belge et d’en débattre avec les représentants de groupes sociaux. » SEPIA illustre le « tournant réflexif » pris ces dernières années par l’approche des nouveaux risques technologiques et environnementaux, lesquels mettraient à l’épreuve les découpages scientifiques traditionnels et imposeraient un mode de gestion publique intégrée, prenant en compte différentes disciplines et cadres cognitifs, dans un contexte d’incertitudes multiples, scientifiques et politiques. Dans cette perspective, le défi de la transition énergétique impliquerait de réinventer des processus délibératifs qui fassent davantage appel à la participation et au dialogue entre société civile, société politique et experts scientifiques. Projet à l’architecture complexe et multidimensionnelle, SEPIA associait une approche experte et une dimension participative, avec une cascade de processus de traitement de données. Dans ses aspects participatifs, SEPIA devait aboutir à la construction de scénarios énergétiques, élaborés par un premier panel d’experts et d’acteurs dans le domaine de l’énergie. La méthode prospective adoptée était celle du backcasting : un futur souhaitable est préalablement posé, obligeant à s’interroger sur les mesures et les étapes nécessaires pour y parvenir et relier ce futur au présent. L’exercice consistait, pour les participants à ce panel, à imaginer des scénarios contrastés permettant à la Belgique de se conformer, à l’horizon 2050, à un ensemble contraignant de huit objectifs de développement durable, dont celui de réduire de 80 % les émissions de gaz à effets de serre. Ces scénarios devaient ensuite être modélisés grâce à un logiciel de simulation énergétique selon les seuils et paramètres identifiés par les experts. Un second panel, composé d’acteurs concernés, était alors chargé d’évaluer les scénarios selon une approche normative multi-critères. Enfin, le résultat de cette évaluation devait être encore retraité par un autre logiciel pour le soutien à la décision en groupe, selon une méthodologie basée sur la logique floue. Un tel souci, indissociablement méthodologique et normatif, d’interroger aussi bien des experts que des groupes sociaux concernés par la problématique, ne va pas sans malentendus quant à la nature même de la participation. Ce sont ces malentendus que notre communication se propose d’interroger. La participation avait-elle un objectif précis en termes de résultats ou était-elle une finalité en soi ? L’évaluation des scénarios devait-elle être centrée sur la désirabilité ou sur la probabilité ? Quelles compétences déterminées devait-on mobiliser autour de la table, sachant que la liste de variables à prendre en compte est potentiellement infinie ? Comment les participants, experts ou stakeholders, s’accommodent-ils d’un design de recherche aussi complexe ? La participation au processus est-elle en soi une gratification ou d’autres incitants sont-ils nécessaires pour mobiliser des expertises de haut niveau ? Ces malentendus ne sont pas propres à SEPIA : ils sont au cœur de tout dispositif de recherche dès lors qu’il s’agit d’associer une réflexion méthodologique à un impératif de participation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (11 ULg)
Full Text
See detailQue sont les fachos devenus ?
Jacquemain, Marc ULg; Claisse, Frédéric ULg

Article for general public (2012)

L'article analyse la transformation de l'extrême-droite en Europe en mettant en avant sa diversifisation et sa rupture avec le fascisme historique. L'extrême-droite a été longtemps politiquement contenue ... [more ▼]

L'article analyse la transformation de l'extrême-droite en Europe en mettant en avant sa diversifisation et sa rupture avec le fascisme historique. L'extrême-droite a été longtemps politiquement contenue au prix de la diffusion dans une partie du champ démocratique de l'essentiel de ses conceptions idéologiques, à la faveur du "backlash" dénoncé par le démographe français Hugues Lagrange. [less ▲]

Detailed reference viewed: 613 (53 ULg)