References of "Burette, Philippe"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailLes paysages diagnostiques, apport d'un DUMG dans le domaine du raisonnement clinique
Giet, Didier ULg; Burette, Philippe ULg; Vanmeerbeek, Marc ULg et al

Conference (2014, November 27)

Introduction : En formation de base, les étudiants approchent souvent la pathologie au travers de catalogues de maladies. Cette approche pédagogique ancestrale présente des limites bien connues : peu d ... [more ▼]

Introduction : En formation de base, les étudiants approchent souvent la pathologie au travers de catalogues de maladies. Cette approche pédagogique ancestrale présente des limites bien connues : peu d'intégration des connaissances, maladies déclinées de manière neutre, classées par organe, sans notion claire de prévalence, gravité, urgence ou capacité d'intervention. Par ailleurs, l'acquisition d'un bon raisonnement clinique reste un défi, qui demande l'intégration des connaissances et une approche transversale des acquis théoriques. Peu de circonstances permettent aux étudiants d'aiguiser cette compétence. Le raisonnement clinique est un outil de travail cardinal du généraliste. Le département de MG organise déjà des séances d'apprentissage au raisonnement clinique (ARC) en petits groupes à destination de tous les étudiants en formation de base. Une approche transversale des pathologies prenant en compte les notions de gravité ou d'urgence a été recherchée. L'augmentation du nombre d'étudiants nécessitait une modalité d'apprentissage en plus grands groupes. Méthode : Une variante d'une méthode employée dans l'enseignement de la médecine tropicale, le «paysage diagnostique», a été adoptée. Sa caractéristique principale est de s'articuler autour d'un symptôme d'appel, au départ duquel 40 étudiants de 4e ou 5e année d'études raisonnent activement, sous la direction d'un tuteur généraliste. Une évaluation de la méthode a été proposée aux étudiants dans un but de régulation. Résultats : Deux «paysages diagnostiques» sont dispensés depuis trois ans, axés sur les douleurs thoraciques et la toux aigüe. Les étudiants évaluent très positivement l'approche intégratrice, les liens cliniques établis entre les pathologies et le contexte authentique. Ils identifient l'apport spécifique des généralistes. Discussion : L'investissement d'un Département de MG en formation de base dans le domaine du raisonnement clinique paraît naturel mais il pose parfois une question de légitimité au sein de la Faculté. La méthode pédagogique des «paysages diagnostiques» constitue probablement un bon ambassadeur de la MG. L'avenir dira s'il s'agit d'une bonne stratégie d'implantation facultaire. [less ▲]

Peer Reviewed
See detailCréation d'un stage obligatoire de médecine générale, pour tous les étudiants de 6e année en médecine
Dumont, Virginie ULg; Burette, Philippe ULg; MASSART, Valérie ULg et al

Poster (2014, November 27)

Introduction : Depuis 2013, un stage obligatoire d'un mois de Médecine générale (MG) a été accepté par la faculté, pour tous les étudiants de 6ème année. Il vient compléter un court stage de découverte de ... [more ▼]

Introduction : Depuis 2013, un stage obligatoire d'un mois de Médecine générale (MG) a été accepté par la faculté, pour tous les étudiants de 6ème année. Il vient compléter un court stage de découverte de la MG, programmé depuis 10 ans en 4ème année. Les objectifs sont de permettre à tous étudiants, quelle que soit leur future spécialité, de comprendre le rôle du généraliste auprès des patients et dans le système de santé, d'acquérir des habilités professionnelles utiles à tous et de susciter de l'intérêt pour la MG. Objectif : Sur base de ces objectifs, les généralistes enseignants ont élaboré des activités programmées en stage et à l'université. Ensuite, ce dispositif a été soumis à des étudiants sortant de 6ème année: leurs besoins de formation ressentis ont donc été pris en compte dans la structure finale. Les maitres de stage (MDS) ont été formés spécifiquement à ce nouveau dispositif. Méthode et moyens : Le stage est organisé mensuellement pour un groupe de 15 étudiants. Un carnet de stage commun aux stagiaires et MDS, décrit les activités obligatoires et facultatives à réaliser. Les étudiants participent activement à la vie professionnelle de leur MDS en première ligne, et reviennent pour 3 demi-journées à l'université. Des ateliers y sont programmés : recueil des représentations de la MG et besoins des étudiants, examen clinique, apprentissage à l'entrevue médicale font partie des modalités proposées lors de ces demi-journées. Les étudiants sont également invités à échanger sur leur vécu et apprentissage lors de ce stage. Résultats attendus : Le département a investi des moyens humains importants dans un suivi rapproché des étudiants et des MDS. Il en attend une amélioration des aptitudes cliniques de base et une meilleure visibilité de la MG en formation initiale. [less ▲]

Peer Reviewed
See detailUne équipe de patients simulés introduite par un DUMG pour soutenir la formation de base en sémiologie et habiletés relationnelles
Giet, Didier ULg; Burette, Philippe ULg; Vanmeerbeek, Marc ULg et al

Conference (2014, November 27)

Introduction : L'apprentissage de la médecine est régulièrement confronté à la problématique de l'abstraction : les étudiants étudient les maladies (disease) dans le cadre de grands catalogues théoriques ... [more ▼]

Introduction : L'apprentissage de la médecine est régulièrement confronté à la problématique de l'abstraction : les étudiants étudient les maladies (disease) dans le cadre de grands catalogues théoriques mais n'ont pas souvent l'occasion de rencontrer des malades atteints de ces pathologies et approcher leur réalité (illness). Dans l'apprentissage de la sémiologie, il en est souvent de même : l'auscultation cardiaque s'apprend parfois dans les livres, parfois en utilisant des dispositifs techniques. Même l'apprentissage des habiletés communicationnelles s'appuie parfois sur des dispositifs pédagogiques abstraits et théoriques. Tout comme les médecins généralistes défendent leurs patients dans leur vécu et leurs particularités et demandent que les modèles théoriques soient adaptés aux réalités du malade, les généralistes enseignants sont naturellement les premiers enseignants universitaires intéressés à emmener les étudiants de l'abstrait au concret, des «diseases» aux «illnesses»… Méthode : Le Département de Liège (DUMG) a décidé de recruter et former une équipe de patients simulés (PaSi) pour sortir du carcan de l'abstraction et offrir à tous les étudiants en formation de base, des apprentissages dans un contexte authentique. Nous présenterons les conditions de recrutement et de formation des PaSi, leur mise en action dans divers dispositifs pédagogiques d'apprentissage de la sémiologie (examen clinique, anamnèse,…). Nous décrirons également leurs tâches dont la moindre n'est pas l'expression d'un feedback aux étudiants. Résultats : Après un an, les étudiants plébiscitent ces dispositifs d'apprentissage avec PaSi, appréciant le contact direct, l'obligation de construire une communication respectueuse et la sécurité de s'exercer sur une personne non souffrante. Ils identifient ces ateliers comme un apport spécifique du DUMG. Le ressenti des PaSi est également instructif : une forme de professionnalisation de la fonction se dessine. Discussion : Le recours aux PaSi peut paraître un gadget pédagogique. On peut aussi l'entendre comme une avancée vers un changement de paradigme dans l'enseignement de base, «de l'abstrait vers le concret». Le PaSi est probablement un bon ambassadeur de la MG auprès des étudiants. L'avenir dira s'il s'agit d'une bonne stratégie d'implantation facultaire. [less ▲]

Full Text
Peer Reviewed
See detailRetrospective analysis of a suburban out-ofhours clinic in Belgium
Belche, Jean-Luc ULg; Berrewaerts, Marie-Astrid ULg; Burette, Philippe ULg et al

in Acta Clinica Belgica (2014), 69(5), 341-347

Introduction: In many countries, out-of-hours medical care is under scrutiny. The aim of this article is to study the activities recorded by the first out-of-hours clinic that has been opened, as a pilot ... [more ▼]

Introduction: In many countries, out-of-hours medical care is under scrutiny. The aim of this article is to study the activities recorded by the first out-of-hours clinic that has been opened, as a pilot study, in two Walloon communes. Material and method: A retrospective analysis of anonymized data was conducted for 2009. Coding of diagnoses was conducted using the International Classification of Primary Care (ICPC-2). Results: A total of 3949 contacts were recorded in 2009 with the out-of-hours clinic, 3294 related to inhabitants of the two communes covered, which was equivalent to 13% of the total population in question. Compared to 7.2% of contacts between midnight and 8 a.m., 82.9% of contacts took place between 8 a.m. and 9 p.m., and 91.6% of contacts were handled locally, with only 8.4% resulting in hospitalization. In addition, 52% of contacts were with patients aged between 25 and 65; 29.9% of contacts were with paediatric patients (,15 years). Patients over the age of 65 made up 18% of contacts. The most common pathologies were respiratory (R). Analysis of flu diagnoses identified two epidemic peaks. Discussion: The suburban out-of-hours clinic studied fulfilled an important role in managing the demand for health care. The large majority of health problems were resolved locally, and the inhabitants did not need to go to hospital. Appointments between midnight and 8 a.m. were in the minority, which points towards adjusting the organization of the out-of-hours service during the night. The geriatric population is not highly over-represented contrary to what might be expected considering its largest number of pathologies. The on-call doctor’s skills profile should take account of the populations and morbidities encountered. Out-ofhours clinics could possibly play a sentinel role in terms of flu epidemics. Conclusion: This study describes a pilot suburban out-of-hours clinic which met three of recommendations set by the KCE in its report on out-of-hours care in general medicine: the organization of an out-of-hours clinic with logistical support, the use of a single telephone number and merging out-of-hours areas. While debate exists on the management of out-of-hours care, this study provides evidence on the role of the physician during these hours. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (11 ULg)
Full Text
See detailQu’avons-nous appris de la pandémie de grippe de 2009 ?
Vanmeerbeek, Marc ULg; Burette, Philippe ULg; Giet, Didier ULg et al

Scientific conference (2010, November 16)

Detailed reference viewed: 42 (3 ULg)
See detailNos postes de garde en Médecine Générale, pour qui ? et pourquoi ?
Burette, Philippe ULg

Conference (2010, February 07)

Detailed reference viewed: 45 (6 ULg)
See detailla pandémie de grippe H1N1, un défi de taille pour le Médecin Généraliste
Burette, Philippe ULg

Conference (2009, September 22)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEpidémie de grippe dans une institution pour personnes âgées correctement vaccinées.
Burette, Philippe ULg; Bouüaert, Corine ULg; Melin, Pierrette ULg et al

in Acta Clinica Belgica (2009), 64/4

Elderly people in nursing home communities are vulnerable to contagious infections, including the influenza virus. Systematic anti-influenza vaccination is an important preventive measure; however ... [more ▼]

Elderly people in nursing home communities are vulnerable to contagious infections, including the influenza virus. Systematic anti-influenza vaccination is an important preventive measure; however, vaccination does not provide absolute protection. We report an outbreak of influenza A infection in a well-vaccinated nursing home population. Several factors can facilitate the occurrence of this type of outbreak. This report mainly addresses the discrepancy between the circulating viral strain and strains present in the recommended vaccine. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (6 ULg)
See detailMaîtriser l'oxygène en Médecine Générale
Burette, Philippe ULg

Conference (2008, May 24)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuatre ans d'application de la loi de depenalisation de l'euthanasie en Belgique
Burette, Philippe ULg; Bouüaert, Corine ULg; Vanmeerbeek, Marc ULg et al

in Presse Médicale (2008), 37(9), 1281-8

Legislation decriminalizing euthanasia came into effect in Belgium in 2002. Its application is monitored by a federal Commission, which submitted 2 reports to the Parliament, one covering the first 15 ... [more ▼]

Legislation decriminalizing euthanasia came into effect in Belgium in 2002. Its application is monitored by a federal Commission, which submitted 2 reports to the Parliament, one covering the first 15 months of application and the other the years 2004 and 2005. This article analyzes and comments on the contents of these 2 documents, which provide interesting information on the medical practice of euthanasia in Belgium. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEnfants a haut potentiel: attitude du medecin traitant
Vanmeerbeek, Marc ULg; Van Onckelen, Stephanie; Bouüaert, Corine ULg et al

in Presse Médicale (2006), 35(1 Pt 2), 86-90

Gifted children account for about 2% of the population but are not always identified. Nonsynchronous intellectual, biological and affective development may cause problems and disrupt relationships at home ... [more ▼]

Gifted children account for about 2% of the population but are not always identified. Nonsynchronous intellectual, biological and affective development may cause problems and disrupt relationships at home and in school. GP's are consulted for mood or behavior disorders or somatization. If maladjustment at school appears to be related to mood or behavior disorders, a complete psychological assessment is essential. It is especially important to rule out the differential diagnosis of ADHD because of the differences in treatment. A substantial portion of management depends on teachers and the overall school environment. GP's are involved in long-term support of children and families, and in treatment of related disorders: depression, anxiety, sleep disorders, and somatization. Drug therapy has a very limited role in treatment of related disorders. [less ▲]

Detailed reference viewed: 504 (27 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMedecin de famille et intoxication au monoxyde de carbone
Burette, Philippe ULg; Bouüaert, Corine ULg; Vanmeerbeek, Marc ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2006), 61(5-6, May-Jun), 285-90

Carbon monoxide poisoning is not easily identifiable. It is the first cause of death by accidental poisoning in Europe. The family practitioner, who has not been made aware of this problem, incurs the ... [more ▼]

Carbon monoxide poisoning is not easily identifiable. It is the first cause of death by accidental poisoning in Europe. The family practitioner, who has not been made aware of this problem, incurs the risk of diagnostic indecision or of involuntary personal poisoning. Since symptomatology is non specific, the general practitioner answering housecalls is sometimes confronted with an urgent medical problem linked to the complications of this intoxication (coronary, neurological problems...), without having ways of documenting its origin of the poisoning or any means to protect himself. Through direct contact with his patients' environment, the family practitioner, being made sensitive to this problem, can certainly contribute to care and aftercare of the patient suffering from carbon monoxide poisoning, but also to the prevention of this public health problem often called "the silent killer". [less ▲]

Detailed reference viewed: 194 (14 ULg)
See detailPrésentation du plan particulier d'intervention de Liège-Airport
Burette, Philippe ULg

Conference (1997, December 18)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)