References of "Brunet, Sébastien"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailL’enseignement des focus groups en science politique
Brunet, Sébastien ULg; Parotte, Céline ULg; Vanhaeren, Stéphanie ULg

in Brunet, Sébastien; Fallon, Catherine; Claisse, Frédéric (Eds.) La participation à l'épreuve (2013)

En sciences humaines et sociales, la mobilisation de techniques délibératives comme les groupes focalisés (focus groups) est de nos jours devenue pratique courante. Pour s’en convaincre, il suffit ... [more ▼]

En sciences humaines et sociales, la mobilisation de techniques délibératives comme les groupes focalisés (focus groups) est de nos jours devenue pratique courante. Pour s’en convaincre, il suffit d’identifier les recherches et publications qui, au cours de ces dix dernières années, ont mobilisé ladite technique. La science politique n’échappe pas à ce mouvement général puisque les groupes focalisés permettent in fine de recueillir des informations relatives aux perceptions et représentations des individus, que ceux-ci soient interrogés sur la mise en œuvre de politiques publiques, leur engagement politique, leur confiance aux institutions ou encore leur connaissance d’usage ou profane. À l’Université de Liège, les étudiants de deuxième année de bacca- lauréat en science politique sont invités depuis quelques années à réali- ser un exercice de focus group dans le cadre du cours de méthodologie qualitative. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (4 ULg)
Full Text
See detailMeeting of Minds: tempête de cerveaux dans un verre d'eau ?
Claisse, Frédéric ULg; Brunet, Sébastien ULg

in Brunet, Sébastien; Claisse, Frédéric; Fallon, Catherine (Eds.) La participation à l'épreuve (2013)

Dans ce chapitre, Sébastien Brunet et Frédéric Claisse proposent un retour critique sur Meeting of Minds, expérience hors du commun de conférence de citoyens sur les neurosciences, qui aura conjugué les ... [more ▼]

Dans ce chapitre, Sébastien Brunet et Frédéric Claisse proposent un retour critique sur Meeting of Minds, expérience hors du commun de conférence de citoyens sur les neurosciences, qui aura conjugué les efforts de 126 citoyens européens et l’expérience d’une dizaine d’instituts d’évaluation technologique, réunis à l’initiative de la Fondation Roi Baudouin et avec le soutien de la Commission europénne. Processus complexe et multi-dimensionnel, Meeting of Minds s’est finalement moins heurté aux difficultés pratiques et logistiques de la participation à échelle internationale (dans l’ensemble bien anticipées), qu’à ses propres ambivalences et contradictions. En revenant sur un épisode particulièrement emblématique de la deuxième convention européenne qui marquait le point culminant du processus, les auteurs mettent en évidence les tensions qui résultaient, d’une part, de l’ambivalence de l’expertise accordée aux citoyens et, d’autre part, de la focalisation excessive sur une méthodologie participative devenue par moments à elle-même sa propre fin. Le chapitre illustre ainsi les impasses de ce que les auteurs appellent une conception « performative » de la participation, caractérisée par l’indifférence à la production concrète des participants, dont la principale qualité est en réalité d’avoir été performée par le dispositif. Au lieu de servir d’outil d’exploration de controverse et de source d’enrichissement du processus de décision (dont Meeting of Minds était d’ailleurs déconnecté), la conférence de citoyens a paradoxalement fini par faire passer les neurosciences à l’arrière-plan pour ne plus « fabriquer » que du dispositif et de la participation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (5 ULg)
See detailLa participation à l'épreuve
Brunet, Sébastien ULg; Claisse, Frédéric ULg; Fallon, Catherine ULg

Book published by Peter Lang (2013)

« Tournant délibératif », « impératif participatif » : aujourd’hui, nombreux sont les citoyens, décideurs et chercheurs qui voient dans la participation un moyen d’approfondir et de revitaliser le ... [more ▼]

« Tournant délibératif », « impératif participatif » : aujourd’hui, nombreux sont les citoyens, décideurs et chercheurs qui voient dans la participation un moyen d’approfondir et de revitaliser le processus démocratique. Cependant, les dispositifs concrets qui visent à associer à un même processus (de connaissance ou de décision) des parties prenantes aux intérêts divergents relèvent encore largement de l’expérimentation. Qu’est-ce qui fait le succès ou l’échec d’une expérience participative ? Selon quels critères l’évaluer ? Comment concevoir des dispositifs qui « tiennent » ? Davantage qu’une défense des mérites de la participation, cet ouvrage en propose une mise à l’épreuve, à travers une série de retours d’expériences. Centrés, d’une part, sur l’exploration de controverses et, d’autre part, sur l’évaluation de politiques publiques, les chapitres décrivent les défis méthodologiques auxquels des chercheurs ont été confrontés pour intégrer des publics hétérogènes au processus de décision et faire émerger des représentations essentielles à la compréhension de phénomènes politiques et sociaux. L’ouvrage invite ainsi à une meilleure appréhension de cette aventure participative passionnante mais incertaine, à travers des approches de chercheurs partageant une expérience et une culture méthodologique commune. [less ▲]

Detailed reference viewed: 91 (19 ULg)
Peer Reviewed
See detailUne politique publique de relance économique et ses impacts sur la transformation de l'administration publique: le Plan Marshall de la Région Wallonne comme incubateur
Brunet, Sébastien ULg; Delvenne, Pierre ULg; Vaessen, Alain ULg

in Joris, Geoffrey; Fallon, Catherine (Eds.) Formes et réformes des administrations publiques (2013)

Detailed reference viewed: 71 (18 ULg)
Full Text
See detailArticuler risques, planification d'urgence et gestion de crise
Brunet, Sébastien ULg; Fallon, Catherine ULg; Ozer, Pierre ULg et al

Book published by de boeck (2012)

Une maison explose en plein coeur de la ville de Liège, piégeant plusieurs victimes sous les décombres... C'est le déclenchement de nombreuses actions menées dans l'urgence par des professionnels du ... [more ▼]

Une maison explose en plein coeur de la ville de Liège, piégeant plusieurs victimes sous les décombres... C'est le déclenchement de nombreuses actions menées dans l'urgence par des professionnels du risque et de la gestion de crise. Partant de l'analyse de cet événement et de ses enseignements, cet ouvrage, fruit de rencontres entre chercheurs et professionnels, tente d'articuler risques, planification d'urgence et gestion de crise. La diversité des phénomènes auxquels nos sociétés sont confrontées est grande et l'organisation de l'action publique dans ce domaine nécessite la coordination d'acteurs et d'institutions aux compétences et horizons différents. Cet ouvrage a pour ambition de décortiquer cette réalité en l'éclairant ici avec des considérations théoriques et là avec des exemples concrets issus de l'expérience de terrain. [less ▲]

Detailed reference viewed: 105 (35 ULg)
See detailPragmatique de la planification
Brunet, Sébastien ULg; Thiry, Aline ULg

in Brunet, Sébastien; Fallon, Catherine; Ozer, Pierre (Eds.) et al Articuler risques, planification d'urgence et gestion de crise (2012)

Detailed reference viewed: 38 (9 ULg)
See detailDéveloppement durable et économie environnementale régionale
Hamaide, Bertrand; Brunet, Sébastien ULg

Book published by Publications des Facultés universitaires Saint-Louis (2012)

La notion de développement durable a été popularisée grâce au Rapport Bruntland publié en 1987 (World Commission of Environment and Development) sous forme du livre « Our Common Future », ou « Notre ... [more ▼]

La notion de développement durable a été popularisée grâce au Rapport Bruntland publié en 1987 (World Commission of Environment and Development) sous forme du livre « Our Common Future », ou « Notre avenir à tous » pour la traduction française. S’il existe une quantité impressionnante de définitions du développement durable ou soutenable, celle du Rapport Bruntland est de loin la plus citée. Celle-ci stipule que « le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. » Qui dit popularisation ne dit pas naissance. Les problématiques environnementales et les relations entre développement économique et environnement sont bien antérieures au Rapport Bruntland. Deux événements importants se sont tenus en 1972. Tout d’abord, la première Conférence des Nations Unies sur l’Environnement s’est déroulée à Stockholm en juin 1972 (United Nations Conference on the Human Environment) et a permis, la même année, la création du PNUE(Programme des Nations Unies pour l’Environnement). Cette conférence était le premier événement mondial faisant de l’environnement une question majeure au niveau international. Ont été abordées, entre autres problématiques, la protection de l’environnement, le développement économique, les inégalités Nord-Sud, la question des générations futures, ... Bref, autant de questionnements présageant l’avènement du concept de développement durable. L’autre événement majeur de 1972 fut la publication du livre « The Limits to Growth » (Meadows et al., 1972) qui, relevant la finitude du monde et les limites de l’écosystème, montre que la croissance exponentielle (de l’économie et de la population) ne peut perdurer dans l’avenir et amènera à l’effondrement du système et la disparition future de certaines ressources. Une transition souple vers un état stationnaire est alors suggérée ce qui n’est pas sans rappeler certaines prédictions Malthusiennes. Aussi, la presque concomitance de ces deux événements au cours de l’année 1972, font de celle-ci une année charnière dans l’analyse de la durabilité ou la soutenabilité du développement économique en particulier et du développement des sociétés en général. Depuis le rapport Bruntland, une littérature importante s’est développée sur les thématiques du développement durable, opposant fréquemment les adeptes de la soutenabilité faible et de la soutenabilité forte. Dans la première partie de ce livre, même si la dichotomie entre soutenabilités forte et faible est quelque peu abordée, l’objectif principal est d’aller plus loin dans le questionnement et la réflexion à propos du concept du développement durable. Ainsi, Jean-Pierre Revéret aborde les techniques d’évaluation de la durabilité ou de la soutenabilité, telle l’évaluation environnementale stratégique, et l’analyse du cycle de vie. Quant à Franck-Dominique Vivien et ses co-auteurs, ils analysent le développement soutenable comme un problème d’innovation technique. Ces deux chapitres permettent à la fois de mieux comprendre et de pouvoir évaluer l’impact de nos actions en termes de soutenabilité et d’intégrer un nouveau type d’innovation – l’innovation environnementale – comme outil additionnel pour un plan de relance de l’économie vers une croissance plus verte et soutenable. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEspace urbain et lieux de culte. Le projet de mosquée à Glain, "objet de négociation et de controverse"
Piet, Grégory ULg; Brunet, Sébastien ULg

in Cahiers de Sciences Politiques de l'ULg (2011), 20

Si « la ville, communauté humaine élargie, est à la fois un système d’individus et d’institutions en interdépendance, et un ordre spatial » (Grafmeyer, et al., 2004 : 23), il n’en reste pas moins que ... [more ▼]

Si « la ville, communauté humaine élargie, est à la fois un système d’individus et d’institutions en interdépendance, et un ordre spatial » (Grafmeyer, et al., 2004 : 23), il n’en reste pas moins que cette organisation de l’espace urbain est confronté à une recomposition constantes en fonction du jeu des acteurs en présence. Ainsi, dans cette contribution nous nous intéresserons plus particulièrement à l’intégration du facteur religieux dans l'espace urbain en prenant comme étude de cas le projet de construction d’une mosquée et d’un centre culturel turc dans le quartier de Glain à Liège (Belgique). Si l’héritage chrétien est présent depuis des siècles dans nos villes, quartiers et rues, voire fondu dans le paysage urbain, il n’en va pas de même de l’architecture orientale qui peut se manifester au travers de lieux de culte propres aux communautés musulmanes. Certes la géographie des religions n’est pas neuve, des auteurs comme P. Deffontaines (1948) ou X. de Planhol (1957) avaient entrevu les enjeux et controverses que pourrait générer la présence musulmane sur le plan urbanistique. Cependant, la visibilité du religieux, due notamment à la mondialisation du fait religieux (Geoffroy, et al., 2007) ou la remise en cause de nos sociétés suite aux conséquences de la modernité (Giddens, 2000) et de ses valeurs, par exemple, particulièrement à un niveau local, tendent à mettre sous tension la question de la place de ces projets particuliers. De manière générale, la déterritorialisation des religions (Willaime, 2004) – autrement dit, la distanciation qui s’opère entre le principe cujus regio, ejus religio et la réalité effective que vivent les acteurs et habitants de nos quartiers – conduit à de nouvelles configurations territoriales (Piet, 2010) qui rendent, d’une part, obsolète ce principe et, d’autre part, influencent considérablement la prise en compte des recompositions urbaines au regard de l’existence sociale des communautés musulmanes. Cette contribution met donc en perspective une controverse liée directement à la visibilité de l’islam au départ du projet de construction d’un lieu de culte dans l’espace urbain. Ce type de controverses revêt un enjeu culturel et identitaire clairement identifiable et permet « de préciser la nature des déplacements à l’œuvre dans les systèmes de représentations et de pratiques » (Despoix, 2005 : 13). La controverse qui nous occupe a cependant cela de spécifique qu’elle renvoie à un imaginaire et à une « production de l’espace » (Lefèbvre, 2001) que construisent les acteurs. Il conviendra, dans ce cas précis, de se replonger dans les méandres de cette combinaison entre l’espace urbain et la construction de nouveaux lieux de culte associés aux religions minoritaires, comme le cas de l’islam en Belgique, et ce, pour comprendre ce qui produit la situation aujourd’hui controversée d’une urbanisation envisagée plus de quatre ans avant la polémique. La question initiale tente d’identifier, dans un premier temps, le caractère négociable des lieux de cultes (« sont-ils toujours des espaces négociés ? ») et, dans un second temps, sur quoi porte la négociation (« restons-nous dans des considérations à prédominance religieuse ou est-ce, principalement, une négociation sur l’espace urbain et l’aménagement du territoire d’un quartier ou d’une ville ? »). Enfin, il s’agira de comprendre comment se combinent ces considérations religieuses et l’espace urbain. Afin de répondre au mieux à cette interrogation, l’orientation méthodologique s’inscrit dans la lignée des études sur les controverses proposées par B. Latour (2005 ; 2007) qui, à partir d’un objet, dresse toute une série d’associations « sociales » au départ d’un acteur-réseau qui tisse sa toile. La méthodologie mêle une analyse médiatique (une vingtaine d’articles de presse ont pu être identifiés ou même titre qu’une dizaine de reportages et interviews audio-visuels), des entretiens semi-directifs réalisés auprès des acteurs locaux impliqués dans la controverse et une analyse des débats d’un groupe créé au sein du réseau social Facebook (plus de quarante pages de débat ont pu être exploitées avant mars 2010 ; date à laquelle les débats n’ont plus été publics), et ce, au départ d’une approche inductive, en s’appuyant sur la théorie ancrée (Glaser et Strauss, 2010). Les entretiens nous ont essentiellement permis de comprendre l’historique de la controverse, d’identifier les rapports de forces entre les acteurs et les relations particulières qui ont pu naître entre ces derniers. À cela s’ajoute une analyse des discours des différents acteurs et groupes d’acteurs afin de comprendre leur représentation de la controverse. [less ▲]

Detailed reference viewed: 84 (9 ULg)
See detailUne mesure de protection de la population: la mise à l’abri - Vade mecum à l’usage des fonctionnaires chargés de la planification d’urgence
Thiry, Aline ULg; Vanhaeren, Stéphanie ULg; Geukens, Nick ULg et al

Diverse speeche and writing (2011)

Ce vade mecum est le fruit d’une recherche d’un an financée par le Centre Fédéral de Crise sur la mesure de mise à l’abri des populations en cas d’accident industriel majeur. Cette recherche a été ... [more ▼]

Ce vade mecum est le fruit d’une recherche d’un an financée par le Centre Fédéral de Crise sur la mesure de mise à l’abri des populations en cas d’accident industriel majeur. Cette recherche a été effectuée par le Centre de recherche Spiral du Département de Science Politique de l’Université de Liège. Structurée en plusieurs phases, la recherche scientifique s’est tout d’abord concentrée sur un état des lieux à la fois juridique et philosophique de la problématique de la mise à l’abri/confinement en Belgique. Cette première phase a consisté en une étude de la littérature accompagnée d’entretiens exploratoires. Ensuite, afin d’approfondir les points-clefs relevés lors de la première phase exploratoire une enquête de type Delphi a été réalisée auprès 330 personnes engagées dans la gestion de crise et la planification d’urgence au niveau de la Belgique. Enfin, cinq focus groups ont été menés auprès de trois publics cibles : les collectivités scolaires, les membres des disciplines et décideurs ainsi que les citoyens. Ce vade mecum, synthèse des résultats de cette recherche, se présente comme un outil de divulgation des principaux enseignements de celle-ci. Sous la forme d’un guide pratique, il a pour objectif de faciliter et clarifier toute une série d’éléments clefs liés à la mise en œuvre d’une mesure de mise à l’abri. Il est en priorité destiné aux fonctionnaires chargés de la planification d’urgence au niveau local. Remarque préalable à la lecture de ce guide Il s’agit d’insister sur le fait que ce guide n’est pas un document à caractère opérationnel. Il se veut avant tout être un outil d’aide à la planification d’urgence, son objectif premier étant de susciter la réflexion sur la mesure de mise à l’abri par la mise en en évidence d’un ensemble d’éléments clefs liés à la mesure de protection. Il convient au fonctionnaire en charge de la planification d’urgence accompagné de son autorité de préparer la mise en œuvre de la 4 mesure en l’adaptant aux réalités particulières de sa commune. Loin d’être un « produit fini », ce guide doit être retravaillé et sans cesse adapté par les acteurs locaux afin de faire sens. Il ne s’agit pas d’un outil à découvrir au moment de la crise (quelle serait en effet la pertinence d’un tel outil ?), ni d’un produit standardisé, fini, à ranger dans une armoire... [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (20 ULg)
See detailRapport Final - Recherche ANACO : analyse et opérationnalisation de la problématique du confinement et de la mise à l’abri en Belgique.
Thiry, Aline ULg; Vanhaeren, Stéphanie ULg; Geukens, Nick ULg et al

Report (2011)

La recherche ANACO a eu pour objectif principal d’analyser la problématique de la mise à l’abri des populations en cas d’accident industriel majeur. Financée par le Centre Fédéral de Crise, cette ... [more ▼]

La recherche ANACO a eu pour objectif principal d’analyser la problématique de la mise à l’abri des populations en cas d’accident industriel majeur. Financée par le Centre Fédéral de Crise, cette recherche, d’une durée d’un an, a été effectuée par le Centre de recherche Spiral du Département de Science Politique de l’Université de Liège de novembre 2010 à novembre 2011. Le présent rapport, synthèse de contenu des trois rapports intermédiaires, reprend étape par étape la méthodologie ainsi que les principaux résultats obtenus durant les différentes phases de la recherche. Ce rapport final est accompagné d’un Vade mecum, outil de divulgation des principaux résultats de la recherche, destiné principalement aux fonctionnaires chargés de la planification d’urgence au niveau local. Après une brève présentation de la méthodologie générale de la recherche, le rapport sera divisé en trois parties reprenant les phases clefs de la recherche. La première partie présente la phase exploratoire de la recherche. Elle a consisté en une analyse à la fois juridique et pratique de la problématique de la mise à l’abri/confinement en Belgique. Cette phase a également consisté en une étude de la littérature scientifique accompagnée d’entretiens exploratoires. La deuxième partie de ce rapport correspond à la deuxième phase de la recherche, phase participative, lors de laquelle, les points-clefs relevés durant la première phase exploratoire ont été approfondis à l’aide d’une enquête de type Delphi. Cette deuxième partie a donc mis en exergue les éléments d’analyse issus de la démarche participative initiée par le Delphi en ligne. Enfin, la troisième et dernière partie du rapport, se centre sur l’analyse des focus groups et du workshop de clôture de la phase participative. Divisée en deux parties, elle est composée d’éléments théoriques et d’analyses de contenu. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (25 ULg)
See detailTroisième rapport intermédiaire - Recherche ANACO : analyse et opérationnalisation de la problématique du confinement et de la mise à l’abri en Belgique.
Thiry, Aline ULg; Vanhaeren, Stéphanie ULg; Geukens, Nick ULg et al

Report (2011)

Ce troisième rapport intermédiaire s’inscrit dans les deuxième et troisième phases participatives de la recherche ANACO. Pour rappel, cette recherche d’une durée de douze mois a pour objectif principal ... [more ▼]

Ce troisième rapport intermédiaire s’inscrit dans les deuxième et troisième phases participatives de la recherche ANACO. Pour rappel, cette recherche d’une durée de douze mois a pour objectif principal d’analyser la problématique de la mise à l’abri/confinement en Belgique et d’aboutir à la rédaction d’un vade mecum qui sera mis à la disposition des autorités et des acteurs de la gestion de crise et de la planification d’urgence. Le présent rapport, troisième et dernier rapport intermédiaire de la recherche ANACO, se centre l’analyse des focus groups et du workshop de clôture de la phase participative. Divisé en deux parties, il est composé d’éléments théoriques et d’analyses de contenu. Les retranscriptions des focus groups ainsi les protocoles utilisés lors des groupes de discussion et du workshop sont présentés en annexe. [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (15 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailParliamentary Technology Assessment as Indications of Reflexive Modernization
Delvenne, Pierre ULg; Fallon, Catherine ULg; Brunet, Sébastien ULg

in Technology in Society (2011), 33(1-2), 36-43

This article links the theory of reflexive modernization to Parliamentary Technology Assessment (PTA) by considering the latter as an indication of modern Western societies becoming more reflexive, that is ... [more ▼]

This article links the theory of reflexive modernization to Parliamentary Technology Assessment (PTA) by considering the latter as an indication of modern Western societies becoming more reflexive, that is, acknowledging and responding to the limitations of modern traditions by institutionalizing new processes of technology assessment to address a realm of change where uncertainty is no longer contained within modern structures. Our conceptual framework must address both the emergence and functioning of PTA in the form of institutions and the practices that are pursued within (or around, and linked to) such institutions, with due attention being paid to the multiple approaches currently being debated around the transformation of modernity and reflexivity. Reflexive modernization offers a relevant theoretical approach to analyzing hybrid entities like PTA institutions. We demonstrate this by analyzing three such institutions (Science and Technology Options Assessment [STOA, European Parliament], Institute for Society and Technology [IST, Flan- ders, Belgium] and Rathenau Institute [The Netherlands]), mapping their different approaches and practices in terms of features of reflexive modernization. There appears to be an overall reflexivity pathway, on which some PTAs have moved farther than others, but their progress is fractured by the resilience of modern institutions. We conclude that to ensure their role in the current institutional landscapes of evolving modern societies, the most important thing for PTA institutions is therefore to somehow develop a relevant approach while dealing with the necessary margin of maneuver for further adaptation and transformation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 61 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailControverses et processus décisionnel : l’implication du citoyen comme “expert d’usage”
Parotte, Céline ULg; Piet, Grégory ULg; Brunet, Sébastien ULg

Conference (2011, May 19)

Si les mécanismes de démocratie délibérative et participative sont de plus en plus souvent convoqués au cœur de nos systèmes de démocratie représentative, il nous intéressera, en procédant d’une démarche ... [more ▼]

Si les mécanismes de démocratie délibérative et participative sont de plus en plus souvent convoqués au cœur de nos systèmes de démocratie représentative, il nous intéressera, en procédant d’une démarche inductive, de comprendre, dans un premier temps, quelle place le processus décisionnel accorde aux citoyens ordinaires et, dans un second temps, quel est le poids de ces citoyens dans ce processus. [less ▲]

Detailed reference viewed: 61 (21 ULg)
See detailDeuxième rapport intermédiaire - Recherche ANACO : analyse et opérationnalisation de la problématique du confinement et de la mise à l’abri en Belgique.
Thiry, Aline ULg; Vanhaeren, Stéphanie ULg; Geukens, Nick ULg et al

Report (2011)

Ce deuxième rapport intermédiaire s’inscrit dans la première phase participative de la recherche ANACO. Pour rappel, cette recherche d’une durée de douze mois a pour objectif principal d’analyser la ... [more ▼]

Ce deuxième rapport intermédiaire s’inscrit dans la première phase participative de la recherche ANACO. Pour rappel, cette recherche d’une durée de douze mois a pour objectif principal d’analyser la problématique de la mise à l’abri/confinement en Belgique et d’aboutir à un plan d’action qui sera mis à la disposition des autorités et des acteurs de la gestion de crise et de la planification d’urgence. La première phase de la recherche, qui avait fait l’objet du précédent rapport, avait permis d’établir un état des lieux à la fois juridique et philosophique de la problématique de la mise à l’abri/confinement en Belgique. Elle consistait en une étude de la littérature accompagnée d’entretiens exploratoires. La phase participative de ce rapport permet d’approfondir les points-clefs relevés lors de la première phase exploratoire à l’aide d’une enquête de type Delphi. Ce rapport contient une première analyse des réponses au Delphi en ligne. Une structuration et une analyse plus poussée de ces résultats ainsi qu’une confrontation avec le public cible feront l’objet d’une troisième phase de recherche. Le rapport commence par un exposé de la méthodologie utilisée et une brève présentation du logiciel implémentant la méthodologie Delphi Mesydel et des caractérisques de l’échantillon. Les détails de l’enquête sont exposés en annexe. Dans un second temps, il sera exposé la synthèse des résultats obtenus lors des deux tours du Delphi en ligne ainsi qu’une brève présentation de l’étude de cas aux Pays-Bas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (6 ULg)