References of "Brentano, Franz"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailSur l'avenir de la philosophie
Brentano, Franz; Seron, Denis ULiege

in Fisette, Denis; Fréchette, Guillaume (Eds.) Essais et conférences (in press)

Detailed reference viewed: 22 (2 ULiège)
Full Text
See detailHorwicz comme recenseur
Brentano, Franz; Seron, Denis ULiege

in Fisette, Denis; Fréchette, Guillaume (Eds.) Essais et conférences (in press)

Detailed reference viewed: 17 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailA propos d'un paradoxe optique
Brentano, Franz; Dewalque, Arnaud ULiege

in Brentano, Franz; Fréchette, Guillaume; Fisette, Denis (Eds.) Articles et conférences (in press)

Ce texte est la traduction française de deux articles de Franz Brentano publiés sous le titre "Über ein optiches Paradoxon" (1892-93). L'auteur y expose son explication de l'illusion de Müller-Lyer et la ... [more ▼]

Ce texte est la traduction française de deux articles de Franz Brentano publiés sous le titre "Über ein optiches Paradoxon" (1892-93). L'auteur y expose son explication de l'illusion de Müller-Lyer et la défend contre les objections de Theodor Lipps. L'explication proposée repose sur la thèse selon laquelle, dans une figure comportant des angles de différentes grandeur (réellement dessinés ou tracés par l'esprit), les angles plus petits sont surestimés et les angles plus grands sous-estimés, ce qui entraîne une estimation différente de la distance les séparant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (0 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMes derniers voeux pour l'Autriche
Brentano, Franz; Dewalque, Arnaud ULiege

in Fisette, Denis (Ed.) Franz Brentano. Articles et conférences (titre provisoire) (in press)

Traduction de trois articles publiés par Franz Brentano à l'occasion de son départ d'Autriche en 1895. Dans le premier, Brentano expose les circonstances dans lesquelles il a été nommé à l'Université de ... [more ▼]

Traduction de trois articles publiés par Franz Brentano à l'occasion de son départ d'Autriche en 1895. Dans le premier, Brentano expose les circonstances dans lesquelles il a été nommé à l'Université de Vienne en 1874 et a ensuite été contraint de renoncer à son titre de Professeur. Dans le deuxième, il dénonce un sophisme dans l'interprétation du droit civil autrichien par Rittner. Dans le troisième, enfin, il réclame la fondation d'un laboratoire de psychologie à la Faculté de philosophie de l'Université de Vienne et explique les raisons pour lesquelles un tel laboratoire est une condition indispensable pour l'édification d'une philosophie scientifique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 81 (4 ULiège)
Full Text
See detailPsychologie descriptive
Brentano, Franz; Dewalque, Arnaud ULiege

Book published by Gallimard (2017)

Traduction française intégrale des leçons de Brentano sur la psychologie descriptive (à partir de l'édition Chisholm-Baumgartner, 1982).

Detailed reference viewed: 179 (16 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPhilosophie scientifique et philosophie des préjugés
Brentano, Franz; Dewalque, Arnaud ULiege

in Philosophie (2013), 119

Le texte traduit ici est tiré d’un recueil réunissant plusieurs écrits du philosophe allemand Franz Brentano (1838-1917) et publié en 1925 par son disciple Alfred Kastil sous le titre Essai sur la ... [more ▼]

Le texte traduit ici est tiré d’un recueil réunissant plusieurs écrits du philosophe allemand Franz Brentano (1838-1917) et publié en 1925 par son disciple Alfred Kastil sous le titre Essai sur la connaissance. La pièce maîtresse du recueil est un manuscrit de Brentano intitulé « À bas les préjugés ! », portant le sous-titre : « Une exhortation pour inciter l’époque actuelle à renoncer, dans l’esprit de Bacon et de Descartes, à tous les a priori aveugles » (1903). Nous avons traduit la première partie de ce texte, dans laquelle Brentano s’attaque simultanément au common sense du philosophe écossais Thomas Reid et aux jugements synthétiques a priori d’Immanuel Kant. Cet extrait constitue l’un des rares documents dans lesquels Brentano expose sans détours son opposition radicale à un certain kantisme et, plus largement, à toute forme de constructivisme. Brentano s'attaque à l'idée kantienne du synthétique a priori, en jetant les bases d'un programme gnoséologique dont l'axe central est l'exhibition des sources empiriques de nos concepts fondamentaux (substance, cause, être, nécessité, etc.). Ce programme sera développé à son tour par Carl Stumpf ('Erkenntnislehre', 1939). [less ▲]

Detailed reference viewed: 259 (20 ULiège)