References of "Brahy, Rachel"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detail«Aménager un environnement : bienveillance et non-vouloir»
Brahy, Rachel ULg; Servais, Véronique ULg

Conference (2015, July 14)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail« L’engagement de participants dans un atelier de théâtre-action : ethnographie d’une co-présence bienfaisante"
Brahy, Rachel ULg

in Mermet, Laurent; Zaccaï-Reyners, Nathalie (Eds.) Au prisme du jeu. Concepts, pratiques, perspectives (2015)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe témoignage comme structure d’expression pour le théâtre-action, étude de cas : Royal Boch, la dernière défaïence
Brahy, Rachel ULg; Ieven, Emilie

in Quillet, Françoise (Ed.) La scène mondiale aujourd'hui. Des formes en mouvement (2015)

Depuis quelques années, nous constatons la présence significative des témoins et témoignages au sein du théâtre et ce, quelle que soit la forme que celui-ci prend. Le théâtre-action, théâtre participatif ... [more ▼]

Depuis quelques années, nous constatons la présence significative des témoins et témoignages au sein du théâtre et ce, quelle que soit la forme que celui-ci prend. Le théâtre-action, théâtre participatif et engagé, a recours depuis son origine à d’authentiques témoins dans certaines de ses productions. A la fois sujets et comédiens des événements qu’ils ont vécus, ces témoins possèdent un statut particulier, paradoxal du fait qu’ils entremêlent des logiques a priori contradictoires : la logique de vécu et la logique fictionnelle. La mise en tension de ces deux logiques apparait comme un nœud fécond suscitant de nombreuses interrogations. Confrontant la théorie à un cas pratique (l’étude de la pièce Royal Boch, la dernière défaïence), le présent article propose de mettre en lumière la dimension politique du témoin au sein d’une pièce de théâtre-action. Après avoir dressé un bref panorama informatif de l’histoire du théâtre-action, nous présenterons – dans un premier temps - notre étude de cas, Royal Boch, la dernière défaïence. Dans un deuxième temps, la réflexion se concentrera sur la structure du témoignage et sa mise en pratique au sein de la pièce Royal Boch. Dans un troisième temps, l’article problématisera, sous l’angle de l’authenticité, la relation entre témoignages/témoins et la dimension fictionnelle inhérente à toute pièce théâtrale. Sur base des différents éléments analysés, la réflexion mettra en exergue l’efficacité politique de la figure du témoin dans le théâtre-action. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (3 ULg)
Full Text
See detailL’animation théâtrale comme présence sociale
Brahy, Rachel ULg

Conference (2014, November 27)

Detailed reference viewed: 28 (3 ULg)
See detailQu’est-ce que le théâtre-action ? Déroulement en live et nouveaux défis !
Brahy, Rachel ULg; Arnould, Magali

Conference given outside the academic context (2014)

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
See detailLe théâtre-action en Belgique : engagement social et/ou critique politique ?
Brahy, Rachel ULg; Adam, Daniel; François, Yvon et al

Conference given outside the academic context (2014)

Detailed reference viewed: 28 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’engagement en présence : l’atelier de théâtre-action comme support à une participation sociale et politique ?
Brahy, Rachel ULg

in Lien social et politiques (2014), 71(Printemps),

Detailed reference viewed: 24 (11 ULg)
Full Text
See detailTravail sur Soi et (dé)régulation de l'intervention sociale.
Vrancken, Didier ULg; Brahy, Rachel ULg

in RHIZOME (2013), 49-50(Octobre 2013), 28-29

Detailed reference viewed: 47 (19 ULg)
Peer Reviewed
See detailJeux et enjeux en atelier-théâtre: un engagement tout au présent
Brahy, Rachel ULg

Conference (2013, August 30)

Cette contribution interroge les modalités d’engagement de soi dans l’action théâtrale. Les questions suivantes guident l’analyse. Comment les participants s’engagent dans l’atelier-théâtre? Quels ... [more ▼]

Cette contribution interroge les modalités d’engagement de soi dans l’action théâtrale. Les questions suivantes guident l’analyse. Comment les participants s’engagent dans l’atelier-théâtre? Quels rapports instaurent-ils vis-à-vis d’eux-mêmes et d’autrui? Quelles sont les manières d’être et d’agir qui paraissent pertinentes en situation? Quel est le travail du comédien-animateur? Comment encadre-t-il l’action? Cela nous mènera à décrire des situations concrètes d’ateliers et à ressaisir les ajustements, cadrages et "mode de coordination" (Thévenot, 2009) qui président dans le dispositif. En nous référant à la sociologie des régimes d’engagement de Laurent Thévenot (2006), on verra alors comment se décline une modalité d’engagement propre à l’atelier-théâtre. Cette dernière imposerait un rapport particulier à soi, fondé sur la recherche d’une expérience dans un mouvement de convergence avec autrui. En effet, dans le dispositif, une importance particulière est accordée à la formation d’un collectif qui s’instaure, tout en douceur, au travers de jeux et exercices théâtraux. Nous appellerons cet engagement, "engagement en présence". [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (10 ULg)
See detailEpreuves expressives aménagées dans le "théâtre-action"
Brahy, Rachel ULg

Scientific conference (2013, January 28)

Detailed reference viewed: 18 (2 ULg)
See detailLa médiation à l'épreuve de l'Etat social actif
Brahy, Rachel ULg; Duchesne, Fanette

in Castelain, Bernard (Ed.) De l'autre côté du conflit : la médiation (2013)

La médiation apparaît aujourd’hui comme une réponse efficace face à l’inquiétude relative aux délitements des liens sociaux. Dans une société de plus en plus souvent qualifiée d’individualiste, comment ... [more ▼]

La médiation apparaît aujourd’hui comme une réponse efficace face à l’inquiétude relative aux délitements des liens sociaux. Dans une société de plus en plus souvent qualifiée d’individualiste, comment comprendre les pratiques de médiation ? D’une part, le médiateur répond aux demandes de prise en compte des particularités individuelles. Il accepte et valorise le postulat anthropologique d’un individu autonome, responsable et capable. Par ailleurs, le médiateur va relier, renouer le dialogue et les rapports à l’autre. Ce faisant, une anthropologie de l’interdépendance et de la vulnérabilité est également mobilisée. Comment ces deux postulats anthropologiques, a priori opposés, parviennent-ils à s’articuler dans la pratique ? En prenant en compte des exemples concrets issus de la méditation familiale, nous pourrons nourrir cette question et nous interroger – plus généralement – sur la pratique de médiation en tant qu’elle représente (ou non) une alternative aux autres modèles existants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (13 ULg)
See detailLes perceptions des grands tournants de sa propre vie : une comparaison internationale
Cavalli, Stefano; Lalive d'Epinay, Christian; Martenot, Aude et al

in Burnay, Nathalie; Ertul, Servet; Jean-Philippe, Melchior (Eds.) Parcours sociaux et nouveaux desseins temporels (2013)

Le présent article porte sur la perception et l'identification des principaux tournants de la vie, propres à des adultes de 5 classes d'âges et ce, dans 6 pays d'Europe et d'Amérique latine. L'accent est ... [more ▼]

Le présent article porte sur la perception et l'identification des principaux tournants de la vie, propres à des adultes de 5 classes d'âges et ce, dans 6 pays d'Europe et d'Amérique latine. L'accent est placé sur la comparaison internationale et non sur les différences entre classes d'âges. La question est de savoir si dans des contextes sociétaux très différents, la reconstitution subjective des parcours renvoie à un modèle similaire de parcours de vie ou si on observe, au contraire, un impact de la dynamique historique de la société sur la représentation que l'on a de sa propre vie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 58 (11 ULg)
See detail« Une ethnographie des ateliers de théâtre-action »
Brahy, Rachel ULg

Scientific conference (2012, December 19)

Detailed reference viewed: 29 (2 ULg)
Full Text
See detailS’engager dans un atelier-théâtre : vers une recomposition du sens de l’expérience
Brahy, Rachel ULg

Doctoral thesis (2012)

Dans cette thèse, nous traitons des animations théâtrales mises en place par les compagnies de théâtre-action situées en Communauté française de Belgique. La question centrale qui nous guide est celle des ... [more ▼]

Dans cette thèse, nous traitons des animations théâtrales mises en place par les compagnies de théâtre-action situées en Communauté française de Belgique. La question centrale qui nous guide est celle des formes concrètes que revêtent les pratiques contemporaines d’animation. Par ailleurs, nous nous intéressons également aux changements survenus dans l’exercice de l’activité. En effet, les premières compagnies à se revendiquer du « théâtre-action » naissent autour des mouvements de 1968. D’abord perçues comme expérimentales, ces pratiques pourraient bien, aujourd’hui, être considérées comme désuètes, à tout le moins, déconnectées des problématiques contemporaines. Notre enquête s’ouvre à partir de cette idée et nous montrons ensuite comment s’est acheminée une progressive reconversion des pratiques. En privilégiant le cadre théorique de la sociologie pragmatique française (et plus exactement, celui des « régimes d’engagement » établi par Laurent Thévenot) nous détaillons les modalités d’engagement dans un « atelier-théâtre ». Alors qu’originellement, le dispositif théâtral privilégiait les formats de la revendication « critique » et mobilisait prioritairement des personnes issues du monde ouvrier, on constate aujourd’hui une relation forte entre les compagnies de théâtre-action et le monde de l’accompagnement social. Cette proximité produit inévitablement un déplacement signifiant qui, pourtant, ne s’apparente pas à une totale superposition des secteurs. L’analyse de notre matériel empirique (composé d’entretiens et d’observation ethnographiques) témoigne d’une irréductible spécificité inhérente à l’engagement dans le monde du théâtre et de la fiction. Ainsi, les manières de prendre part à un monde commun et de s’engager en public sont repensées. En définitive, nous dégageons l’existence d’un « espace public esthétique » et précisons les voies par lesquelles un « engagement en présence » permettrait d’y accéder. [less ▲]

Detailed reference viewed: 187 (40 ULg)
Peer Reviewed
See detailPersonnes vulnérables en création collective. Une intervention théâtrale comme outil face à l’incertain ?
Brahy, Rachel ULg

Conference (2012, July 06)

Lorsque l’incertitude se décline dans les parcours de vie, elle se traduit souvent par un sentiment diffus de mal-être. Or, l’incertitude quant à l’avenir toucherait plus durement encore les personnes ... [more ▼]

Lorsque l’incertitude se décline dans les parcours de vie, elle se traduit souvent par un sentiment diffus de mal-être. Or, l’incertitude quant à l’avenir toucherait plus durement encore les personnes qu’on qualifie aujourd’hui de «vulnérables» (Soulet, 2005) : ces femmes et ces hommes qui, à un moment donné, font appel à un Centre Public d’Action Sociale pour obtenir un revenu d’intégration sociale ; celles et ceux qui suivent inlassablement des formations dans l’espoir d’accéder un jour à l’emploi. En Belgique francophone, il existe une série de dispositifs qui touchent directement à cette question du sens ; abordant de manière inédite une «question sociale» ainsi reformulée. Parmi ces dispositifs «innovants», notre analyse s’attachera aux ateliers-théâtre (animés par des comédiens-animateurs issus de compagnies de théâtre-action). Partant de ce terrain d’investigation spécifique, nous interrogerons la façon dont s’opère la mise au travail du sujet sur lui-même (Vrancken, Macquet, 2006). Trois questions retiendront notre attention : tout d’abord, l’outil théâtral s’offre-t-il comme une modalité «alternative» de travail social ? Ensuite, en quoi est-il (ou non) à même de se faire «support» (Martuccelli, 2002) face à cette question du sens et de l’incertain ? Et finalement, un tel dispositif ne se présente-t-il pas comme une voie féconde pour une meilleure connaissance des «politiques de la subjectivité» ; elles-mêmes largement incertaines et difficiles à cerner ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailMémoires des Belges… Pourquoi et comment se souvient-on d’un événement socio-historique ?
Brahy, Rachel ULg; Fontaine, Sébastien

Conference (2012, June 22)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)