References of "Blavier, Adelaïde"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailDépression unipolaire et personnalité prémorbide : version francophone du Criteria for Typus Melancholicus
Englebert, Jérôme ULg; Stanghellini, Giovanni; Calderazzo, Déborah et al

in Psychologie Française (in press)

The Typus Melancholicus (TM) is a pre-melancholic personality structure, defined by Tellenbach and Kraus and characterized by the orderliness, conscientiousness, norm orientation and intolerance of ... [more ▼]

The Typus Melancholicus (TM) is a pre-melancholic personality structure, defined by Tellenbach and Kraus and characterized by the orderliness, conscientiousness, norm orientation and intolerance of ambiguity. This study aims to discriminate the existence of a subgroup TM, among a unipolar depressive population. In order to prove the existence of this subgroup, we translated and administrated the Criteria for Typus Melancholicus (CTM) to a sample of 20 unipolar patients and 20 control participants. The research hypothesis was to find a similar proportion to the one observed in the literature (50% of TM in the unipolar sample). The results demonstrate, as expected, that half of the unipolar sample belongs to a homogeneous subgroup that displays the TM features. Furthermore, no control subjects displays the TM features. Those results suggest that the TM features design a coherent and typical psychopathological structure that can be found in an important proportion of unipolar depressive population. Our study identifies and confirms the existence of a distinct heterogeneity (TM/noTM) inside the unipolar group. This distinction opens the door to some important perspectives in terms of therapy. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (3 ULg)
Full Text
See detailQuand l'enfant révèle un abus sexuel : le vécu du couple, ses fonctions et conséquences
Gallo, Alicia ULg; Wertz, Céline ULg; Blavier, Adelaïde ULg

Conference (2017, June 01)

Cet exposé relate les difficultés du couple à l’annonce d’un abus sexuel d’un enfant. Ce vécu mérite d’être investigué car nous savons combien la souffrance des parents influence celle des enfants et peut ... [more ▼]

Cet exposé relate les difficultés du couple à l’annonce d’un abus sexuel d’un enfant. Ce vécu mérite d’être investigué car nous savons combien la souffrance des parents influence celle des enfants et peut alimenter voire maintenir leurs symptômes. Notre échantillon comprend 6 couples dont l’enfant a été victime. Nous avons réalisé un entretien semi-structuré récoltant les informations sur les circonstances de l’abus. De plus, nous avons administré 5 questionnaires évaluant une dimension spécifique du couple. Les résultats obtenus soulignent une détresse chez chaque couple. Cependant, celle-ci s’exprime différemment, aussi bien entre les couples qu’entre les partenaires conjugaux. Néanmoins, pour chacun d’eux, la dimension de la parentalité semble être une ressource permettant un investissement auprès de leur enfant par une focalisation ayant pour conséquence l’effacement du couple conjugal. Si certains couples manifestent néanmoins un rapprochement, celui-ci se fait autour de l’enfant et du problème. Cette capacité à faire équipe nous laisse penser que ces couples disposent de ressources pour faire face à l’abus. L’intérêt porté à la détresse conjugale et parentale semble primordial car si les parents tentent dans un premier temps de mettre en place des mécanismes assurant l’homéostasie et la sécurité, ceux-ci ne sont pas toujours adaptatifs à long terme (secret de famille, surprotection, étiolement du couple). Ainsi, il nous semble impératif de soutenir et contenir la conjugalité. D’autres études sont nécessaires pour approfondir les difficultés vécues par ces couples. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes limites de l’administration de la PCL - R à une population de sujets schizophrènes dans le contexte médico-légal
Englebert, Jérôme ULg; Matteucci, Marie; De Page, Louis et al

Poster (2017, May 31)

Detailed reference viewed: 36 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailSchizophrénie et psychopathie : Analyse des difficultés d’objectivation diagnostique à partir de la PCL-R
Matteucci, Marie; Englebert, Jérôme ULg; De Page, Louis et al

Poster (2017, May 20)

Detailed reference viewed: 30 (0 ULg)
See detailTraiter l’alexithymie en Hôpital de Jour Psychiatrique : Identification des modulateurs favorisant une meilleure prise en charge
Nasello, Julian ULg; Servais, Catherine; Close, Mireille et al

Poster (2017, May 19)

L’alexithymie (i.e., incapacité à exprimer ses émotions par des mots) serait-elle sensible aux traitements psychothérapeutiques dispensés en Hôpital de Jour (HPJ) ? Quelles en seraient les variables ... [more ▼]

L’alexithymie (i.e., incapacité à exprimer ses émotions par des mots) serait-elle sensible aux traitements psychothérapeutiques dispensés en Hôpital de Jour (HPJ) ? Quelles en seraient les variables prédictives ? Notre recherche a porté sur 73 participants sélectionnés en HPJ et présentant des troubles de l’humeur. En comparant les scores d’entrée et de sortie, des réductions significatives ont été observées sur tous les aspects d’alexithymie. De plus, certaines variables impactant significativement sur l’alexithymie ont été mises en avant : variables démographiques (i.e., genre ; âge ; durée de séjour) ; médication ; variables du MMPI-2 ; support social perçu (PSS). Il apparait que le PSS ainsi que cinq variables mesurées par le MMPI-2 (e.g., les pratiques antisociales ou les attitudes négatives face au traitement) tendaient à réduire ou augmenter les niveaux d’alexithymie. Dès lors, ces résultats tendent à favoriser une conception plus flexible des traits de personnalité, à mettre en évidence le rôle fondamental de la régulation exogène des émotions et à fournir aux thérapeutes les variables à prendre en considération pour optimiser la prise en charge de l’alexithymie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailDealing with Alexithymia in a Day Psychiatric Hospital - A study identifying significant modulators to promote recovery
Nasello, Julian ULg; Servais, Catherine; Close, Mireille et al

Conference (2017, April 21)

Objective: in this research, we studied changings and modulations of alexithymia [defined by Difficulties in Identifying Feelings (DIF); in Discussing Feelings (DDF) and by an Externally-Oriented Thinking ... [more ▼]

Objective: in this research, we studied changings and modulations of alexithymia [defined by Difficulties in Identifying Feelings (DIF); in Discussing Feelings (DDF) and by an Externally-Oriented Thinking (EOT)]. The purpose was to investigate if Day Psychiatric Hospitalization (DPH) could promote significant improvements on difficulties linked to alexithymia in a population of mood disorders patients (N = 73). Methods & results: a first study showed significant reductions of alexithymia scores. Considered as a personality trait, alexithymia’s changings lead us to promote the relative stability hypothesis, by displaying that moderate to high correlational levels were achieved. A second study revealed the variables impacting significantly on alexithymia. The selected variables were: demographic (i.e. gender; age; number of days of treatment); MMPI-2 variables; and perceived social support (assessed with the MSPSS scale). We found notably a positive effect of perceived social support (PSS) that reduced difficulties associated to alexithymia and other variables that increased alexithymia levels (e.g. antisocial practices, negative attitude to treatment). Conclusion: positive effects of PSS are well known and two main hypotheses were already proposed to explain its effect: PSS acting directly or as a buffer on stressful events. In conclusion, at the one hand, we showed that it is possible to significantly decrease at a certain level a phenomenon such as alexithymia. At the other hand, we enlightened significant modulators of alexithymia that might help therapists to promote or avoid specific aspects for patients involved in a recovery process. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailTraits psychopathiques dans une population infra-clinique et traitement émotionnel
Englebert, Jérôme ULg; Bral, Laura; Dehon, Hedwige ULg et al

Poster (2017, April 19)

L’intérêt pour la psychopathie infra-clinique n’est pas neuf. Toutefois, les études sur le sujet sont encore peu nombreuses. Notre recherche a consisté à mettre à l’épreuve deux hypothèses. La première ... [more ▼]

L’intérêt pour la psychopathie infra-clinique n’est pas neuf. Toutefois, les études sur le sujet sont encore peu nombreuses. Notre recherche a consisté à mettre à l’épreuve deux hypothèses. La première, concerne la présence de « traits psychopathiques » dans la population tout-venant et la seconde tend à évaluer dans quelle mesure la présence de ces traits influence le traitement émotionnel. Pour tester ces hypothèses, nous avons créé une version « online » du SRP-III (Self Report Psychopathy). Aux soixante-quatre items initialement présents dans cette échelle nous avons ajouté dix-sept items afin d’être en mesure d’également coter la PCL-R (Psychopathy Check List- Revised). Deux groupes de chacun treize participants ont été créés sur base de leur score au SRP-III (un groupe « faibles caractéristiques psychopathique » et un groupe « fortes caractéristiques psychopathiques »). La seconde partie de l’étude consistait en une entrevue durant laquelle nous avons procédé à des mises en situation d’induction émotionnelle. Pour mesurer l’influence de cette induction, trois tâches cognitives étaient administrées aux sujets des deux groupes. La première hypothèse s’est vue confirmée à travers la récolte des données du questionnaire en ligne. Quant à la seconde hypothèse, les résultats statistiques n’indiquent aucune différence significative entre les groupes en ce qui concerne leur score aux tâches cognitives. Il est donc suggéré que la présence de traits psychopathiques n’influence pas le traitement émotionnel. Cette recherche confirme la présence de la psychopathie dans la population tout-venant et semble infirmer, parmi cette population, l’hypothèse d’un déficit du traitement émotionnel. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailEvaluation des traits psychopathiques dans une population de sujets schizophrènes : Les limites de la PCL-R
Englebert, Jérôme ULg; Matteucci, Marie; De Page, Louis et al

Poster (2017, April 19)

Notre étude vise à déterminer si la PCL-R (Psychopathy Check List- Revised), destinée à évaluer la psychopathie et utilisée dans le contexte médico-légal, est adaptée à des sujets diagnostiqués ... [more ▼]

Notre étude vise à déterminer si la PCL-R (Psychopathy Check List- Revised), destinée à évaluer la psychopathie et utilisée dans le contexte médico-légal, est adaptée à des sujets diagnostiqués schizophrènes. Notre hypothèse principale est que plusieurs items de l’échelle peuvent être côtés avec le même score et pourtant exprimer une manière d’être et d’agir différente si le sujet est réellement psychopathe ou s’il est schizophrène. Afin d’éprouver notre hypothèse, nous avons sélectionné sept patients présentant soit une schizophrénie, soit une personnalité psychopathiques, soit considérés comme potentiels « héboïdophrènes » (schizophrénie pseudo-psychopathique) à qui nous avons administré la PCL-R. À partir d’analyses qualitatives, nous avons ensuite établi une liste d’items de la PCL-R sensibles à la psychose. Nous observons que 45% des items se révèlent positivement ou négativement influencés par la psychose au-delà de tout trait psychopathique. Sémiologiquement, c’est la présence de la dynamique paranoïde de la schizophrénie qui influence principalement les scores attribués aux items de la PCL-R. Cette recherche suggère des hypothèses concernant l’interaction psychose-psychopathie et son rapport avec des actes de violence. La conclusion de l’étude est que la PCL-R connait des limitations importantes en ce qui concerne son application à une population de sujets schizophrènes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe desire of parenthood: intuitive co-parental behaviors and quality of couple relationship among Italian and Belgian same-sex and opposite-sex couples.
Miscioscia, Marina ULg; Blavier, Adelaïde ULg; Pagone, Paolo et al

in Frontiers in Psychology (2017), 8(110),

Studies that focused on family issues have allowed a great understanding of the aspectsrelated to its subsystems, such as parenting desire and its expectations, couples’satisfaction and quality of child’s ... [more ▼]

Studies that focused on family issues have allowed a great understanding of the aspectsrelated to its subsystems, such as parenting desire and its expectations, couples’satisfaction and quality of child’s outcomes. All these aspects are greatly interconnectedand contribute to the creation of specific family dynamics, such as the quality offamily interactions. The present study focuses on intuitive co-parental behaviors andthe quality of couple relationship observed during the decision process (intention anddesire) to be (or become) parents. Our first goal was to explore these aspects ina cross-national sample made of Italian and Belgian heterosexual, lesbian and gaycouples. We then aimed to evaluate if the degree of internalized homophobia affectsco-parental alliance. The quality of couple relationship and co-parental behaviors havebeen evaluated through the recruitment of a group of 115 stable heterosexual, gay andlesbian couples (230 individuals, 20–50 years of age) without children, who wanted tobecome parents. We used the Prenatal Lausanne Trilogue Play to evaluate the Co-parental Alliance; the couple’s satisfaction was assessed with the Dyadic AdjustmentScale and the Internalized Homophobia with the MISS-LG. In line with the existentliterature, the analysis did not find any difference between lesbian, gay and heterosexualcouples in terms of co-parental alliance. High levels of couple adjustment lead to betterparental performances among both Italian and Belgian couples. The results suggestalso that sexual stigma differs from one country to another, and it has an impact on thecapability of managing co-parenting. Clinical implications should be verified in furtherlongitudinal studies in order to observe the impact on the inter-generational transmissionof psychopathology. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (0 ULg)
See detailAnalyses des prédicteurs significatifs de l’alexithymie après une prise en charge en hôpital de jour
Nasello, Julian ULg; Quertemont, Etienne ULg; Blavier, Adelaïde ULg et al

Poster (2017, January 18)

L’alexithymie, souvent considérée comme un trait de personnalité, serait-elle sensible aux traitements psychothérapeutiques dispensés en hôpital de jour ? Quelles en seraient les variables prédictives ... [more ▼]

L’alexithymie, souvent considérée comme un trait de personnalité, serait-elle sensible aux traitements psychothérapeutiques dispensés en hôpital de jour ? Quelles en seraient les variables prédictives ? Notre recherche a porté sur un échantillon de 192 participants hospitalisés, majoritairement représenté par des patients présentant des troubles de l’humeur (64,6%). Plusieurs variables ont été prises en considération : le sexe, l’âge, la durée d’hospitalisation (M séjour = 6 semaines), la médication, les dix échelles cliniques de base du « Minnesota Multiphasic Personality Inventory-2 » (MMPI-2), l’indice de négativité au traitement du MMPI-2 (échelle TRT) et le support social perçu (PSS) mesuré par la « Multidimensional Scale of Perceived Social Support » (MSPSS). Les impacts positifs du support social perçu et les impacts négatifs de la non-adhésion au traitement se sont révélés être des prédicteurs particulièrement significatifs de l’alexithymie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
Full Text
See detailAlexithymie et Ouverture Émotionnelle : effets positifs de la psychothérapie de groupe en hôpital de jour
Triffaux, Jean-Marc ULg; Nasello, Julian ULg; Servais, Catherine et al

Poster (2017, January 18)

À partir d’un échantillon de 192 patients, nous avons évalué l’effet de l’hospitalisation de jour sur l’alexithymie et l’ouverture émotionnelle. Ces deux variables ont été mesurées à travers deux échelles ... [more ▼]

À partir d’un échantillon de 192 patients, nous avons évalué l’effet de l’hospitalisation de jour sur l’alexithymie et l’ouverture émotionnelle. Ces deux variables ont été mesurées à travers deux échelles : la TAS-20 [1] et la DOE-36 [2]. A l’époque de l’« evidence based medicine », ces résultats permettent d’améliorer nos interventions thérapeutiques et d’envisager, de manière clinique et scientifique, la durée de séjour optimale de nos patients. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
See detailLe dossier patient en psychologie clinique : Aspects juridiques, éthiques et déontologiques
Blavier, Adelaïde ULg

Scientific conference (2016, November 15)

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe traumatisme psychologique des anesthésistes suite aux erreurs humaines : Quand les processus de résilience organisationnelle renforcent la résilience individuelle
Blavier, Adelaïde ULg; Nyssen, Anne-Sophie ULg

Conference (2016, August)

Les erreurs médicales provoquent souvent des dommages énormes, pour la victime en premier lieu bien évidemment mais aussi pour le ou les professionnel(s) impliqué(s) dans l’erreur ainsi que pour les ... [more ▼]

Les erreurs médicales provoquent souvent des dommages énormes, pour la victime en premier lieu bien évidemment mais aussi pour le ou les professionnel(s) impliqué(s) dans l’erreur ainsi que pour les institutions hospitalières. L’objectif de cette communication est d’analyser le vécu post-erreur humaine chez des anesthésistes en étudiant l’impact de l’événement sur ces médecins. Nous avons récolté 217 incidents/accidents qui se sont produits en anesthésie en milieu hospitalier avec une analyse complète de l’événement, son origine et ses conséquences pour le patient et l’anesthésiste. Nos résultats montrent que les dommages à court terme pour le patient influencent significativement le sentiment de colère contre soi-même chez l’anesthésiste. Les dommages à long terme pour le patient provoquent de la colère contre soi-même, des troubles de l’appétit et de la perte de plaisir. Plus les dommages pour le patient sont graves, plus ils provoquent de troubles chez l’anesthésiste, particulièrement quand le patient décède suite à l’erreur. En outre, les anesthésistes développent plus de ruminations, de sentiments de culpabilité et de pensées intrusives quand l'accident était considéré comme évitable. Enfin, nous notons l’importance pour les anesthésistes de pouvoir parler de l’événement dans un cadre bienveillant avec pour effet de diminuer les reviviscences et ruminations personnelles, de faire taire les rumeurs, et d’améliorer la qualité des relations entre collègues. Ainsi la gestion institutionnelle des erreurs humaines dans une perspective constructive et bienveillante est génératrice de résilience en permettant aux médecins d’apprendre de leurs erreurs et d’améliorer leur expertise professionnelle au lieu de développer une psychopathologie posttraumatique [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailIntimate partner violence: Perseverance vs Dropout from treatment programs targeting male batterers
Di Piazza, Laetitia ULg; Kowal, Cécile; Hodiaumont, Fabienne et al

Poster (2016, May 24)

Introduction: The Dropout phenomenon has been studied extensively in general psychotherapy and in more specific domains. Therapeutic programs for male batterers across Europe, United States or Canada also ... [more ▼]

Introduction: The Dropout phenomenon has been studied extensively in general psychotherapy and in more specific domains. Therapeutic programs for male batterers across Europe, United States or Canada also have their share of problems in their attempts to maintain users in treatment. The purpose of this study is to identify potential intrapsychic variables associated with dropout and completion of this kind of treatment. Method: Fifty one male offenders enrolled in a group treatment for domestic violence took part in the study (23 who abandoned and 28 who completed). Before the start of therapy, they were surveyed using questionnaires and structured clinical interview to collect sociodemographic data and to assess specific psychological variables, namely emotional distress (BDI), impulsive behavior (BIS-11), early relationship with their parents (PBI), life events (LEDS) and alexithymia (TAS-20), the inability to experience and express subjective emotions. Results: Correlational analysis showed that age, paternal parenting behaviors and the number of significant events reported in the past six months are the only variables correlated with treatment dropout. The younger the participants, the most likely they were to dropout of the group therapy. Moreover, men who completed treatment reported fewer difficulties in their life and less autonomy support by their father than men who prematurely terminated their therapy. Discussion: The present findings pose a serious challenge for all actors involved in specifics treatment programs. Indeed, if all individuals who committed violent acts have the same intrapsychic variables, how do we predict, especially retain and motivate, the users likely to dropout? [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailA phenomenological approach of anorexia nervosa
Minguet, Eugénie; Englebert, Jérôme ULg; Helinski, Adam et al

Poster (2016, May 24)

Introduction: from a phenomenological perspective, anorexic female patients seem to experience difficulties regarding the subjective feeling of their own body (embodiment) and their personal identity ... [more ▼]

Introduction: from a phenomenological perspective, anorexic female patients seem to experience difficulties regarding the subjective feeling of their own body (embodiment) and their personal identity, which lead to an intersubjectivity impairment within social interactions. Following these findings, this study investigates the “body-for-others” concept (Sartre, 1943) and altruistic hypotheses from the ethologist Albert Demaret (1973) in a sample of anorexic female patients. Two main hypotheses are tested: anorexic patients are expected to define themselves mostly through the gaze of others and as more altruistic than control participants. Method: this study included 67 anorexic female patients (based on the DSM-IV criteria) and 246 control female participants. Three self-reported questionnaires were used: the Eating Disorder Inventory: EDI-II of Garner (French version), the Identity and Eating Disorders questionnaire: IDEA of Stanghellini (French version translated and adapted by us) to assess the “body-for-others” concept and 17 complementary items for the altruistic dimension. Mann-Whitney non-parametric tests were used to compare the two groups. Results: results show that anorexic patients obtain higher scores than the control group for the three questionnaires (p<0,001 for all measurements). Discussion: the IDEA questionnaire enriches the knowledge relative to the body-self relationship and the first-person perspective, which is essential for a phenomenological approach. Furthermore, the promising results concerning the altruistic dimension in anorexia nervosa should be evaluated in future research. Nevertheless, a better validity of the items assessing the altruistic dimension is needed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 81 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa violence conjugale : persévérance vs abandon des auteurs masculins lors de leur participation à un groupe de responsabilisation
Di Piazza, Laetitia ULg; Kowal, Cécile; Hodiaumont, Fabienne et al

Poster (2016, April 02)

Le phénomène d'abandon thérapeutique lors de suivi dans le cadre de violence conjugale se trouve au cœur des préoccupations des intervenants venant en aide aux auteurs de ces violences. Ces thérapies en ... [more ▼]

Le phénomène d'abandon thérapeutique lors de suivi dans le cadre de violence conjugale se trouve au cœur des préoccupations des intervenants venant en aide aux auteurs de ces violences. Ces thérapies en groupe de responsabilisation se caractérisent par un taux d'abandon élevé, avec le risque potentiel de récidive associé. L’objectif de cette étude est d’identifier d’éventuelles caractéristiques intrapsychiques permettant de distinguer les usagers qui terminent leur suivi thérapeutique de ceux qui abandonnent au cours de celui-ci. Pour ce faire, une comparaison au sein de ces deux groupes d’individus (abandon : n=23 ; accomplissement du suivi : n=28) a été réalisée à partir de données sociodémographiques et de variables psychologiques spécifiques évaluées par des questionnaires auto-administrés (TAS-20, BIS-11, BDI, PBI, LEDS). Les résultats statistiques montrent que l’âge, le nombre d’événements stressants vécus au cours des six mois précédents l’évaluation et l’appréciation du soutien à l’autonomie perçu vis-à-vis de leur père sont les seules variables qui diffèrent significativement entre les deux groupes. Les autres dimensions mesurées telles que la dépression, l’alexithymie et l’impulsivité, quant à elles, ne produisent pas de résultats significatifs entre les deux groupes. Il semble donc, en définitive, que les hommes plus jeunes présenteront plus de risque de quitter le programme de façon précoce. Malgré tout, l’ensemble de ces résultats pose un sérieux défi pour les intervenants au sein des services d’aide spécialisés. En effet, si tous les individus qui participent aux groupes de responsabilisation présentent les mêmes caractéristiques intrapsychiques, comment prédire, mais surtout accrocher ceux qui abandonneront le programme ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (5 ULg)