References of "Bertrand, Jean-Pierre"
     in
Bookmark and Share    
See detailVerhaeren, Poésie complètes, Poèmes en prose
Bertrand, Jean-Pierre ULg

Book published by Archives et Musée de la littérature (2016)

Edition critique de la totalité des poèmes en prose de Verhaeren écrits entre 1886 et 1895, avec un inédit. Ces textes, publiés en revue, sont ici réunis pour la première fois.

Detailed reference viewed: 21 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailZola et l'invention du roman naturaliste
Bertrand, Jean-Pierre ULg

in Saint-Amand, Denis (Ed.) La Préface. Formes et enjeux d'un discours d'escorte (2016)

Le concept d'invention escorte l'émergence de la littérature au XIXe siècle parallèlement à ce qui l'a transformé dans les sciences et les techniques. Cela signifie que la littérature peut aussi être ... [more ▼]

Le concept d'invention escorte l'émergence de la littérature au XIXe siècle parallèlement à ce qui l'a transformé dans les sciences et les techniques. Cela signifie que la littérature peut aussi être saisie comme un champ de production du nouveau, et qu'elle a à voir avec les notions de découverte, de crise, de progrès, de technique. La préface sert de laboratoire réflexif aux expérimentations romanesques, que l'auteur des Rougon-Macquart est appelé à justifier, expliquer, négocier, voire vulgariser. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
See detailSociologie, institution, fiction. Textes rassemblés par Jean-Pierre Bertrand et Anthony Glinoer
Dubois, Jacques ULg; Bertrand, Jean-Pierre ULg; Glinoer, Anthony

Book published by Socius (2016)

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes deux Emile:Verhaeren naturaliste
Bertrand, Jean-Pierre ULg

in Les Cahiers naturalistes (2016), 90

« Verhaeren naturaliste » : la cause est entendue depuis près d’un siècle pour indiquer l’entrée en poésie de l’auteur des Flamandes (1883). L’adjectif n’a de sens que par le pendant qu’il induit : « ... [more ▼]

« Verhaeren naturaliste » : la cause est entendue depuis près d’un siècle pour indiquer l’entrée en poésie de l’auteur des Flamandes (1883). L’adjectif n’a de sens que par le pendant qu’il induit : « Verhaeren mystique », qui qualifie le deuxième recueil, Les Moines (1886). Le présent article se propose de donner à comprendre ce que signifie aux yeux de Verhaeren, mais aussi de la critique, le mot « naturalisme », qui doit certes son effet promotionnel aux connotations « scandaleuses » que revêt le signifiant dans les années 1880, sans rien partager, dans la poétique de Verhaeren, l’univers et encore moins la méthode de Zola. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEureka: du poème en prose au roman métaphysique
Delville, Michel ULg; Bertrand, Jean-Pierre ULg

in Dechene, Antoine; Delville, Michel (Eds.) Le thriller métaphysique d'Edgar Allan Poe à nos jours (2016)

Detailed reference viewed: 18 (4 ULg)
See detailInventer en littérature. Du poème en prose à l'écriture automatique
Bertrand, Jean-Pierre ULg

Book published by Le Seuil (2015)

Peut-on inventer en littérature ? Et qu’invente-t-on précisément ? Si ces questions, posées en regard de ce qui s'est produit à la même époque dans les sciences ou les techniques, ne cessent d’être ... [more ▼]

Peut-on inventer en littérature ? Et qu’invente-t-on précisément ? Si ces questions, posées en regard de ce qui s'est produit à la même époque dans les sciences ou les techniques, ne cessent d’être désavouées dans leur pertinence par les inventeurs eux-mêmes, probablement au nom d'une conception magique ou sacrée du littéraire, elles participent néanmoins d'une esthétique nouvelle qui se met en place au XIXe siècle. En effet, une théorie et une pratique de l'invention littéraire ? et pas simplement de l’inventivité ? apparaissent bel et bien, qui dépassent les dogmes anciens de l'imitation et de l'imagination comme principes organisateurs de la production artistique. Comme dans les sciences naturelles et les arts et métiers, on se met à inventer en littérature et à penser l'invention. On invente ainsi des cadres nouveaux ? genres, formes ou techniques ? qui se réclament d'un certain « progrès » de l’activité littéraire. En nous faisant assister à la naissance du poème en prose, du vers libre, du monologue intérieur, du calligramme et de l'écriture automatique, le présent essai cherche à comprendre les raisons pour lesquelles ces inventions deviennent les emblèmes des mouvements littéraires de la fin du romantisme à la naissance du surréalisme, mais également ce qui les relie et les sépare. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLittérature et sémiotique: histoire et épistémologie
Provenzano, François ULg; Bertrand, Jean-Pierre ULg; Stienon, Valérie ULg

in Signata. Annales des Sémiotiques = Annals of Semiotics (2015), 5(2014), 384

La question des liens entre sémiotique et littérature amène à poser un regard rétrospectif sur une période qui paraît aujourd’hui révolue. L’émergence de la sémiotique comme discipline institutionnalisée ... [more ▼]

La question des liens entre sémiotique et littérature amène à poser un regard rétrospectif sur une période qui paraît aujourd’hui révolue. L’émergence de la sémiotique comme discipline institutionnalisée est en effet contemporaine d’un profond changement de paradigme dans les approches du texte littéraire. Au cours de la décennie 1960, la rencontre entre sémiotique et littérature produit, en un temps très bref, un nombre considérable de concepts et d’instruments d’analyse, qui vont de la théorie du dialogisme et de la polyphonie à la sémanalyse en passant par la narratologie et la sémantique structurale. L'objectif de ce dossier est de saisir cette rencontre dans la perspective d’une histoire des idées, en éclairant ce qui, dans la conjoncture des années 1960, a pu favoriser la convergence, avant de la rendre caduque ou obsolète. Une place est également réservée aux témoignages pour laisser entendre, dans un souci d'historicisation, la voix d'acteurs importants de ces années sémio-littéraires: Philippe Hamon, le groupe Mu, Marc Angenot [less ▲]

Detailed reference viewed: 98 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailModernisme et modernité
Bertrand, Jean-Pierre ULg

in Cabanès, Jean-Louis; Laisney, Vincent (Eds.) L'année 1855. La littérature à l'âge de l'Exposition universelle (2015)

L'opposition entre modernisme (Du Camp) et modernité (Baudelaire) comme mode de structuration des choix poétiques au milieu du XIXe siècle.

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
See detailAnthologie du surréalisme belge
Bertrand, Jean-Pierre ULg; Aron, Paul

Book published by Impressions Nouvelles (2015)

« Le mot “surréalisme” ne signifie rien pour moi », déclarait Magritte, alors que son ami Nougé acceptait l’étiquette « pour les commodités de la conversation ». Le surréalisme belge s’est distingué du ... [more ▼]

« Le mot “surréalisme” ne signifie rien pour moi », déclarait Magritte, alors que son ami Nougé acceptait l’étiquette « pour les commodités de la conversation ». Le surréalisme belge s’est distingué du surréalisme français par un certain nombre d’écarts: mise en cause de l’automatisme, reven- dication d’une musique surréaliste, humour et dérision sont ses marques de fabrique. D’André Souris à Tom Gutt, de Camille Goemans à Achille Chavée, la plupart des forces vives du mouvement sont rassemblées ici en des textes pour la plupart complets (et non des extraits). Y sont associés des auteurs qui n’ont pas nécessairement été surréalistes, mais sont témoins de la fécondité du mouvement, de Christian Dotremont aux ani- mateurs du Daily-Bul. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe Portrait photographique d'écrivain
Bertrand, Jean-Pierre ULg; Durand, Pascal ULg; Lavaud, Martine

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2014), 14

Il en va des phénomènes omniprésents comme des évidences : ils passent volontiers inaperçus quand ils ne sont pas reçus comme procédant d’une nature des choses plutôt que d’une émergence historique et ... [more ▼]

Il en va des phénomènes omniprésents comme des évidences : ils passent volontiers inaperçus quand ils ne sont pas reçus comme procédant d’une nature des choses plutôt que d’une émergence historique et sociale. Vitrines de libraires, quatrièmes de couverture, affiches publicitaires, catalogues d’éditeur, manuels scolaires, monographies illustrées, journaux, magazines, émissions de télévision, documentaires, vidéos continuent d’enfoncer jour après jour dans notre œil l’évidence aveuglante que l’écrivain a un visage. Il n’en a pas toujours été ainsi et c’est bien en s’en avisant que l’on peut se mettre en condition de prendre la mesure des effets que la photographie, après d’autres formes de représentation iconographique, puis en concurrence avec celles-ci, a exercés non seulement sur la mise en image de la littérature et la visibilité de ceux qui la produisent, mais encore sur leur commune définition sociale après 1840. C’est dans cet esprit général, sensible aux modalités matérielles de l’histoire des représentations ainsi qu’aux implications épistémologiques du portrait photographique d’écrivain, que s’inscrivent les contributions réunies à l’enseigne de la revue Contextes. Elles proviennent de deux journées d’études qui se sont tenues à l’Université de Liège les 6 et 7 juin 2013 en vue d’éclairer sous différents aspects l’histoire des formes, des supports et des usages du portrait photographique d’écrivain de la fin des années 1830 à l’époque contemporaine — du romantisme au Nouveau Roman ou encore de Balzac à Houellebecq. Conformément à l’objet étudié, l’approche développée se veut résolument transdisciplinaire. Historiens de l’art et de la photographie rappellent utilement les conditions de naissance et de développement exponentiel d’un genre ayant bousculé l’ordre des représentations et les esthétiques. Historiens et sociologues de la littérature font ressortir les liens établis entre portrait photographique et auteurs photographiés, avec les implications que le médium a occasionnées durablement dans l’imaginaire littéraire. Sémioticiens et spécialistes des sciences du langage mettent en œuvre leur outillage descriptif sur la matérialité et la discursivité du cliché. Avec cela de commun en ligne de mire : à quoi tient la littérarité d’un portrait photographique d’écrivain ? A cette question, le dossier apporte quelques éléments de réponse en proposant un recadrage et un décadrage. Recadrage de l’image elle-même au sein des configurations auxquelles elle participe. Décadrage du portrait en direction des effets de contexte et de support qui sont inducteurs de sa signification. SOMMAIRE Martine LAVAUD (Paris IV), « Envisager l’histoire littéraire. Pour une épistémologie du portrait photographique d’écrivain » Pascal DURAND (ULg), « De Nadar à Dornac. Hexis corporelle et figuration photographique des écrivains » Jean-Pierre BERTRAND (ULg), « Esquisse d’un protocole de lecture du portrait photographique d’écrivain » Marc-Emmanuel MÉLON (ULg), Portrait de l’écrivain absorbé. Une allégorie photographique » Adeline WRONA (Celsa, Université Paris Sorbonne), « Le portrait-carte, de la photographie au journal. Le marché périodique du portrait d’écrivain » Hélène VÉDRINE (Université Paris Sorbonne), « Portraits de masques et de fantômes. Le portrait photographique dans le livre (1860-1930) » Bernard VOUILLOUX (Université Paris Sorbonne), « Une collection d’unica : les livres à portraits d’Edmond de Goncourt » François PROVENZANO (ULg), « Portrait photographique d’écrivain et newsmagazine. Pour une approche rhétorique de l’événementialité du littéraire » Fanny LORENT (ULg), « Portrait et imaginaire photographique. Cliché et anti-cliché du Nouveau Roman » Maria Giulia DONDERO (FNRS/ULg), « Les approches sémiotiques du portrait photographique. De l’identité à l’“air” » Jérôme MEIZOZ (Université de Lausanne), « Portrait photographique et présentation de soi. Cendrars, Houellebecq » [less ▲]

Detailed reference viewed: 173 (32 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe portrait photographique d'écrivain vu de face et de profil
Bertrand, Jean-Pierre ULg; Durand, Pascal ULg; Lavaud, Martine

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2014), 14

Detailed reference viewed: 77 (16 ULg)
Peer Reviewed
See detailPeut-on définir la causerie? Le cas Sainte-Beuve
Bertrand, Jean-Pierre ULg

in Glaudes, Pierre; Lyon-Caen, Boris (Eds.) Essai et essayiste en France au XIXe siècle (2014)

Recueillant des articles parus principalement dans Le Constitutionnel entre octobre 1849 et août 1861, les Causeries du lundi ont été rassemblées entre 1850 et 1861 dans quinze volumes, parus chez Garnier ... [more ▼]

Recueillant des articles parus principalement dans Le Constitutionnel entre octobre 1849 et août 1861, les Causeries du lundi ont été rassemblées entre 1850 et 1861 dans quinze volumes, parus chez Garnier-Frères. L’ensemble forme non seulement un témoignage sur l’actualité intellectuelle du Second Empire naissant, mais surtout une œuvre critique qui ne cesse d’interroger les fondements historiques et sociaux de la chose littéraire. C’est la genèse de ce grand projet critique que nous nous proposons de suivre, en montrant en quoi il relève d’un véritable essai qui a eu pour effet de faire de la causerie un genre à part entière. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLittérature et sémiotique : histoire et épistémologie
Bertrand, Jean-Pierre ULg; Provenzano, François ULg; Stienon, Valérie ULg

in Signata. Annales des Sémiotiques = Annals of Semiotics (2014), 5

Detailed reference viewed: 21 (2 ULg)
See detailEureka: Poe et le poème analytique
Delville, Michel ULg; Bertrand, Jean-Pierre ULg

Conference (2013, September 26)

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes querelles littéraires : esquisse méthodologique
Stienon, Valérie ULg; Saint-Amand, Denis ULg; Bertrand, Jean-Pierre ULg

in COnTEXTES : Revue de Sociologie de la Littérature (2012), 10

Detailed reference viewed: 86 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSexual dysfunction induced by antidepressants and antipsychotics
LICITSYNA, Olga; Ansseau, Marc ULg; GERNAY, Delphine ULg et al

in Terapevticheskii arkhiv (2012), 84(10), 103-8

The interest in sexual dysfunction induced by psychotropic drugs has increased considerably in recent years because of the new-generation antidepressants (AD) and antipsychotics (AP) being put into ... [more ▼]

The interest in sexual dysfunction induced by psychotropic drugs has increased considerably in recent years because of the new-generation antidepressants (AD) and antipsychotics (AP) being put into medical practice. These drugs are widely used to treat not only depression and schizophrenia, but also anxiety and affective disorders. Other, additional indications for the use of antidepressants are appetite disorders, premenstrual syndrome, chronic pain, etc. Neuroleptics are administered to treat resistant depressions, aggressiveness, impulsivity, and alcoholism. Impaired sexual functioning due to AD and AP lowers quality of life in patients and increases the risk of their refusing treatment, the result of which is a phenomenon associated with the occurrence of recurrent mental illnesses. There are few scientific data on the nature and prevalence of sexual dysfunctions induced by these medications. This topic is universally underestimated as it is rarely touched upon by specialists during their consultations. The aim of the review is to show the side effects of AP and AD on the sexual sphere, to compare different classes of the drugs, and to propose possible management strategies to correct these undesirable effects. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (20 ULg)
Full Text
See detailEntretien avec Philippe Soupault
Durand, Pascal ULg; Bertrand, Jean-Pierre ULg

in Lefrère, Jean-Jacques (Ed.) Aventures littéraires (2012)

Detailed reference viewed: 92 (10 ULg)
Full Text
See detailEntretien avec Jacques Baron
Durand, Pascal ULg; Bertrand, Jean-Pierre ULg

in Lefrère, Jean-Jacques; Pierssens, Michel (Eds.) Aventures littéraires (2012)

Detailed reference viewed: 51 (8 ULg)