References of "Bechet, Christophe"
     in
Bookmark and Share    
See detailJoseph Lebeau : penser les racines de la Belgique
Bechet, Christophe ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
See detailLa religion du Roi des Belges : de Léopold Ier à Baudouin
Bechet, Christophe ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 26 (1 ULg)
See detailLe pape Benoit XV et l'Eglise dans la tempête de 1914-1918
Bechet, Christophe ULg

Conference given outside the academic context (2015)

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
See detailLéon Pety de Thozée (1882-1908)
Bechet, Christophe ULg

in Raxhon, Philippe (Ed.) Les Gouverneurs de la Province de Liège. Histoire d'une fonction, mémoire d'une action. (2015)

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
See detailHenri de Brouckère (1844-1846)
Bechet, Christophe ULg

in Raxhon, Philippe (Ed.) Les Gouverneurs de la Province de Liège. Histoire d'une fonction, mémoire d'une action. (2015)

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
See detailCharles Van den Steen de Jehay (1832-1844)
Bechet, Christophe ULg

in Raxhon, Philippe (Ed.) Les Gouverneurs de la Province de Liège. Histoire d'une fonction, mémoire d'une action. (2015)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
See detailLes traumatisés de Sedan (1870) et la Belgique
Bechet, Christophe ULg

in Cochet, François (Ed.) Expérience combattante –XIXe-XXIe siècles, IV : L’expérience traumatique (2015)

Au lendemain de la bataille de Sedan (1er septembre 1870), la Belgique accueillit un grand nombre de blessés français et prussiens. Le transfert des grands blessés se fit grâce à l'action de l'association ... [more ▼]

Au lendemain de la bataille de Sedan (1er septembre 1870), la Belgique accueillit un grand nombre de blessés français et prussiens. Le transfert des grands blessés se fit grâce à l'action de l'association belge de secours aux militaires blessés en temps de guerre (Croix Rouge de Belgique). L'accueil favorable des autorités belges répondait autant à des considérations humanitaires que politiques. Sur le plan technique, les graves blessures causées par les armes à feu, de plus en plus puissantes, posèrent de nouveaux défis aux chirurgiens belges. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
See detailL'invasion de la Belgique, première phase du plan Schlieffen-Moltke
Bechet, Christophe ULg

in La Bataille de Charleroi, 100 ans après (2014, December)

Les mouvements des troupes allemandes en Belgique pendant les mois d'août et septembre 1914 sont le fruit d'une réflexion stratégique antérieure à la guerre. Cet article cherche à tisser le lien entre la ... [more ▼]

Les mouvements des troupes allemandes en Belgique pendant les mois d'août et septembre 1914 sont le fruit d'une réflexion stratégique antérieure à la guerre. Cet article cherche à tisser le lien entre la pensée stratégique allemande d'avant-guerre et les décisions qui furent réellement prises en 1914, dans le feu de l'action. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
See detail"Nous ne sommes pas prêts" : La Défense de la Belgique en 1914
Bechet, Christophe ULg

Conference (2014, November 20)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
See detailLe métier de chercheur – la problématique des archives militaires
Bechet, Christophe ULg

Scientific conference (2014, November 19)

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPre-war Military Planning (Belgium)
Bechet, Christophe ULg

in Daniel, Ute; Gatrell, Peter; Janz, Oliver (Eds.) et al 1914-1918-online. International Encyclopedia of the First World War (2014)

Abstract: Since the Treaty of London in 1839, pre-war planning theories in Belgium oscillated between two positions: on one hand secure and defend which border would be endangered, on the other hand ... [more ▼]

Abstract: Since the Treaty of London in 1839, pre-war planning theories in Belgium oscillated between two positions: on one hand secure and defend which border would be endangered, on the other hand constitute in Antwerp a powerful national sanctuary. This concentration of most of the available military means in Antwerp was far more appropriate in the event of a French invasion. But this perspective decreased after the Franco-Prussian war in 1870, while the possibility of a trespassing by the two belligerents became greater and greater. The fortifications of Namur and Liège were voted by the Chambers in 1887 as a deterrent to both France and Germany. Nevertheless, without totally putting aside the defence of the Belgian southwestern border, high-ranking officers seemed to fear more and more a violation of the eastern border. Due to the completion of fortifications on the Meuse in 1892, German columns were supposed to move forward south of the river, through the Belgian Ardennes. On the eve of the Great War, King Albert I would have preferred to concentrate the army on the Meuse but his Chief of Staff selected a central position in order to maintain and secure his line of communication with Antwerp. The lack of a determined and “standardized” doctrine at the highest level of the army led to a “mixed” or compromise plan adopted in a hurry during the first days of mobilization in August 1914. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (8 ULg)
Full Text
See detailLe rôle des chemins de fer. La ligne de chemin de fer Stavelot-Malmedy : construction, inauguration et expérience de guerre
Bechet, Christophe ULg

in Lensen, Jean-Pierre (Ed.) 1914-1918. Visé. Une Cité Martyre au coeur de la Grande Guerre (2014)

Cet article s'attarde non seulement sur les préparatifs belges de sabotage des lignes de chemin de fer en 1914, mais également sur les conséquences de ces destructions pour la logistique allemande. L ... [more ▼]

Cet article s'attarde non seulement sur les préparatifs belges de sabotage des lignes de chemin de fer en 1914, mais également sur les conséquences de ces destructions pour la logistique allemande. L'auteur se focalise notamment sur la ligne de chemin de fer Stavelot-Malmedy à proximité du camp d'Elsenborn dont le sabotage ne fut pas à la hauteur des espérances belges. Pendant la guerre ce débouché ferroviaire fut particulièrement surveillé par le réseau d'espionnage de Dieudonné Lambrecht. [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (6 ULg)
See detailFonck meurt premier comme devant
Bechet, Christophe ULg

E-print/Working paper (2014)

Cet article revient sur le mythe du cavalier Fonck, premier soldat belge tué le 4 août 1914, sur la route Thimister-Battice

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailL’Université de Liège pendant la guerre 1914-1918
Bechet, Christophe ULg

E-print/Working paper (2014)

Histoire de l'Université de Liège pendant la Grande Guerre, axée principalement sur le drame de la place du 20 août et l'occupation des locaux par l'armée allemande.

Detailed reference viewed: 43 (11 ULg)
Full Text
See detailLa défense de Liège (1914)
Bechet, Christophe ULg

in Maréchal, Christine; Schloss, Claudine (Eds.) 1914-1918 : Vivre la guerre à Liège et en Wallonie (2014)

Christophe Bechet explique aux lecteurs le système de défense mis en place autour de Liège et la manière dont les Allemands vont s’en emparer. Il rappelle ainsi fort à propos que le point faible de cette ... [more ▼]

Christophe Bechet explique aux lecteurs le système de défense mis en place autour de Liège et la manière dont les Allemands vont s’en emparer. Il rappelle ainsi fort à propos que le point faible de cette défense est l’intervalle entre les forts. Et que Moltke, le chef d’état-major allemand qui a succédé à Schlieffen, conçoit dès lors l’idée de prendre Liège rapidement, par un coup de main, spéculant sur le fait qu’une fois la ville prise, les forts se rendraient. Mais les forts eux-mêmes ne sont pas exempts de défauts (à dire vrai plutôt nombreux !) sans compter la démoralisation des troupes qui se sentaient prises au piège. L’agonie des forts, que raconte Christophe Bechet par le détail, allait durer jusqu’au 16 août. [less ▲]

Detailed reference viewed: 78 (31 ULg)
See detailL’importance stratégique de la Basse-Meuse en août 1914
Bechet, Christophe ULg

Conference given outside the academic context (2014)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
See detailLes Empires à la veille de la Première Guerre mondiale : aurore ou crépuscule ?
Bechet, Christophe ULg

Scientific conference (2014, April 30)

Detailed reference viewed: 23 (0 ULg)
See detailSchlacht in Sicht : La "bataille de Sambre-et-Meuse" à la lumière des plans et des jeux de guerre allemands
Bechet, Christophe ULg

Conference (2014, April)

À la lumière de la documentation récente, nous retraçons dans un premier temps l’image que le Grand État-major allemand se faisait, avant le conflit, d’une future confrontation avec les troupes franco ... [more ▼]

À la lumière de la documentation récente, nous retraçons dans un premier temps l’image que le Grand État-major allemand se faisait, avant le conflit, d’une future confrontation avec les troupes franco-britanniques en Belgique. La pensée militaire allemande était-elle à ce point dogmatique que ne le laisse supposer l’image communément véhiculée du « Plan Schlieffen » ? Sur quel théâtre d’opérations s’attendait-on, au sein du Grand État-major, à rencontrer l’ennemi et quel ennemi ? Quelles règles stratégiques et tactiques avaient-elles été adoptées afin de remporter une victoire rapide ? Dans un second temps, nous confrontons ces idées formulées avant les combats à la réalité des faits. Ainsi, nous nous efforçons de déterminer si la « bataille de Sambre-et-Meuse » répondait à un canevas préétabli au sein du Grand État-major ou au contraire, confrontait les commandants d’armée à une approche nouvelle du Warfare. Nous établissons dans quelle mesure les plans, les exercices et les écrits d’avant-guerre ont pu exercer une influence sur la conduite des opérations allemandes dans l’entre-Sambre-et-Meuse entre les 21 et 24 août 1914. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)