References of "Wintgens, Sophie"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailGlobal Power after the post-Cold War: the case of Chinese Power
Wintgens, Sophie ULg

in Revista Brasileira de Politica Internacional (in press)

The pre-eminence of the realistic conception has long locked the field of study of the power in International Relations, which is nowadays highly questioned. The analysis of some “new powers” emergence is ... [more ▼]

The pre-eminence of the realistic conception has long locked the field of study of the power in International Relations, which is nowadays highly questioned. The analysis of some “new powers” emergence is as such a tremendous learning experience. In order to go beyond the classical antagonism between the institutional perspectives (cooperation) and the realistic ones (rivalry), this paper deals with the power in an alternative way, from a heterodox approach of hegemony, which allows us to make out the phenomena of insidious and not felt so domination. Following the example of China, committed to building a status of world power, sustained by a self-legitimizing discourse abounding with Third-World overtones (anti-hegemonism, multipolarization of the world, South-South cooperation, etc.), the increase in its global influence does not only depend on the availability of its – tangible and intangible – resources, nor on its ability to mobilize them adequately (smart power). China also values the image that it has of itself (self-perception), the image that it tends to convey on the international stage (representation), as well as the perception of its status by the other actors of the international system (external recognition). The power of China is measured through its capacity to “assert itself as a reference” for its emerging peers, or even for Western powers. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (12 ULg)
See detailLe "péril jaune" en RDC : mythe ou réalité ?
Wintgens, Sophie ULg; Kabamba, Bob ULg

in Santander, Sébastian (Ed.) L’Afrique, nouveau terrain de jeu des émergents (2014)

L’influence de la Chine en république démocratique du Congo (RDC) se caractérise par son caractère tardif mais fulgurant, au regard d’une présence chinoise historiquement forte en Afrique subsaharienne ... [more ▼]

L’influence de la Chine en république démocratique du Congo (RDC) se caractérise par son caractère tardif mais fulgurant, au regard d’une présence chinoise historiquement forte en Afrique subsaharienne. Son implantation offensive en RDC résulte d’une convergence d’intérêts entre un État chinois en quête de matières premières et de terres arables pour assurer son développement économique et sa stabilité politique, et un État congolais en (re)construction résolument acquis, depuis l’élection du président Joseph Kabila, au modèle de développement chinois fondé sur la séparation volontaire entre objectifs économiques et réformes politiques (prêts inconditionnés, aide déliée). En consacrant l’accroissement rapide des relations commerciales sino-congolaises, le partenariat stratégique Chine-Afrique, scellé en 2006 lors du troisième Forum de coopération sino-africain, participe plus largement de la remise en cause du rôle des puissances traditionnellement influentes dans la région. Au-delà de la concurrence économique induite vis-à-vis des États-Unis, du Japon et des institutions financières internationales au sein desquelles elle est largement représentée, l’Europe assiste plus singulièrement à la remise en question de son leadership régional et à la dépréciation normative de sa politique développementale. Entre émancipation et hégémonie, cet article vise à mettre au jour les enjeux stratégiques inhérents à l’impact du "facteur chinois" en RDC. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
Full Text
See detailChine-Allemagne, au risque de l’Europe? Le cas des panneaux solaires
Wintgens, Sophie ULg

Article for general public (2013)

According to China's Ambassador in Berlin Shi Mingde, "pragmatic cooperation between Germany and China is playing a leading role in China-EU relations". Symbolized by numerous diplomatics comings and ... [more ▼]

According to China's Ambassador in Berlin Shi Mingde, "pragmatic cooperation between Germany and China is playing a leading role in China-EU relations". Symbolized by numerous diplomatics comings and goings, and by fruitful trade, this "special relation" between China and Germany bases above all on their economic symbiosis. Whereas the European Union (EU) tries to develop a common and coherent strategic approach towards China, the context of the euro crisis strengthened the Chinese preference to a German partner perceived as the main European economic and political player. Between cooperation and competition, as illustrated by the case of solar panels, is the China-Germany relationship growing at the risk of Europe? [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (3 ULg)
See detailActeurs émergents. Perspectives pour la gouvernance mondiale
Wintgens, Sophie ULg; Grandjean, Geoffrey ULg

Book published by Presses Universitaires de Liège (2013)

L’émergence de « nouveaux » acteurs sur la scène internationale rappelle la diversité des défis mondiaux et les opportunités d’évolution de la gouvernance globale. Cet ouvrage ana¬lyse l’impact de leur ... [more ▼]

L’émergence de « nouveaux » acteurs sur la scène internationale rappelle la diversité des défis mondiaux et les opportunités d’évolution de la gouvernance globale. Cet ouvrage ana¬lyse l’impact de leur montée en puissance sur l’économie et la politique mondiales, ainsi que sur les relations Nord-Sud. Privilégiant les études empiriques et approches originales en termes de politique interne et/ou externe, il repose sur trois axes de recherche transver¬saux : le rôle des puissances « (ré)émergentes » dans la gouvernance économique mondiale à la lumière de la crise ; les enjeux d’une coopération Sud-Sud ; la nature de ces « nouveaux » acteurs et les opportunités stratégiques qu’ils offrent aux États. Dépassant les approches classiques de Science politique et Relations internationales en misant sur l’interdisciplinarité, cet ouvrage livre un regard neuf sur deux thématiques d’actualité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 98 (8 ULg)
Full Text
See detailL’Europe face à la montée en puissance de la Chine : miracle ou péril jaune?
Wintgens, Sophie ULg

in Revue Nouvelle (2013)

Par-delà le volontarisme des discours officiels, la montée en puissance de la Chine n’est pas sans impact sur l’UE ni sur l’évolution des relations sino-européennes. Considérant la place de l’économie ... [more ▼]

Par-delà le volontarisme des discours officiels, la montée en puissance de la Chine n’est pas sans impact sur l’UE ni sur l’évolution des relations sino-européennes. Considérant la place de l’économie dans leurs stratégies respectives pour s’établir comme « puissance » mondiale, cet article tente de comprendre les enjeux clés de la « stratégie » économique chinoise et d’identifier les incitants et contraintes pour l’Europe d’un accroissement de ses échanges avec Pékin. Dans un contexte de crise où la réalité macroéconomique les enjoint à repenser leur « modèle » de développement, la Chine : miracle ou péril jaune pour l’Europe ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 81 (32 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBiotechnologies et coopération Sud-Sud : les défis liés aux OGM dans la politique brésilienne d’exportation de produits agricoles en Chine
Wintgens, Sophie ULg

in Etudes Internationales (2013)

In a context of growing liberalization, the trade of agricultural biotechnologies represents an opportunity for economic « catch-up » for emerging countries that have opened their economies and that are ... [more ▼]

In a context of growing liberalization, the trade of agricultural biotechnologies represents an opportunity for economic « catch-up » for emerging countries that have opened their economies and that are integrated into the world markets. Moreover, cooperating in the field of biotechnological innovation gives them a potential room for manoeuvre when coping with western powers. However, the regulatory confusion regarding this area poses a threat to South-South cooperation in making this innovation and its first fruits a strategic tool. Considering an alternative theoretical approach of power applied to the Sino-Brazilian partnership, this article focuses on the agribusiness sector and on the transgenic soya case in order to understand how China is building an asymmetrical interdependence between the Brazilian agricultural leader and the Chinese challenger. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (3 ULg)
Full Text
See detailSocialisation politique et engagement civique de jeunes : le Parlement Jeunesse, une expérience politique ?
Wintgens, Sophie ULg; Grandjean, Geoffrey ULg

Article for general public (2012)

Aux antipodes de l’image d’apathie et de désintérêt des jeunes, leur socialisation politique s’opère par des canaux non-conventionnels. Le Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles (PJWB) représente l’une de ... [more ▼]

Aux antipodes de l’image d’apathie et de désintérêt des jeunes, leur socialisation politique s’opère par des canaux non-conventionnels. Le Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles (PJWB) représente l’une de ces initiatives citoyennes à mi-chemin entre l’éducation et la participation politiques. L’engagement dans ce jeu de rôle parlementaire induit chez certains jeunes un besoin de basculement dans la « vraie » politique qui, à l’approche des élections communales, rejoint parfois l’intérêt de partis désireux de renouveler leurs listes. Le PJWB constitue, à ce titre, une véritable « expérience politique ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (8 ULg)
See detailBiotechnologies agricoles et coopération Sud-Sud: les défis liés aux OGM dans la politique brésilienne d’exportation de produits agricoles à destination de la Chine
Wintgens, Sophie ULg

Conference (2012, July 09)

Dans un contexte de libéralisation et d’interdépendance accrues, la commercialisation des biotechnologies agricoles représente une opportunité de rattrapage économique pour les pays en développement ... [more ▼]

Dans un contexte de libéralisation et d’interdépendance accrues, la commercialisation des biotechnologies agricoles représente une opportunité de rattrapage économique pour les pays en développement engagés dans un processus d’ouverture et d’intégration aux marchés mondiaux. Leur coopération dans le domaine de l’innovation biotechnologique constitue de surcroît une marge de manœuvre potentielle face aux puissances occidentales. Toutefois, la confusion règlementaire prévalant en la matière soumet ces prémices de coopération Sud-Sud au risque de l’instrumentalisation stratégique. À travers le prisme du partenariat sino-brésilien dans le secteur de l’agro-business, cet article se focalise sur le cas du soja transgénique afin de comprendre comment se construit une relation d’interdépendance dissymétrique entre un leader agricole brésilien et un challenger chinois. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (9 ULg)
See detailL’impact de la pénétration chinoise en Amérique latine : les réactions de l’Europe et des Etats-Unis
Wintgens, Sophie ULg

Scientific conference (2012, June 25)

China is becoming a major actor in Latin America. Trade between Latin America and China has strongly increased the last decade, Chinese investments in Latin America are soaring, and there are increasing ... [more ▼]

China is becoming a major actor in Latin America. Trade between Latin America and China has strongly increased the last decade, Chinese investments in Latin America are soaring, and there are increasing political, cultural and military exchanges. Lately questions have been posed about the impact of China’s involvement on Latin America’s development strategies as well as future political and security implications. What implications does the relationship with China have for the economic development of Latin America? How will it affect the relationship to the United States, the European Union, and other major powers? [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (10 ULg)
See detailLa pénétration chinoise en Amérique latine : coopération ou hégémonie ?
Wintgens, Sophie ULg

Conference (2012, May 24)

En l’espace d’une décennie (2000-2010), la Chine a profondément bouleversé la carte économique latino-américaine. Voyant leurs échanges bilatéraux progresser rapidement, nombre de pays du sous-continent ... [more ▼]

En l’espace d’une décennie (2000-2010), la Chine a profondément bouleversé la carte économique latino-américaine. Voyant leurs échanges bilatéraux progresser rapidement, nombre de pays du sous-continent se sont engagés avec elle dans de nouveaux schémas de coopération et de partenariats, écornant le traditionnel leadership des États-Unis dans la région. Là où nombre d’études portent un regard croisé sur les relations sino-latino-américaines, celle-ci se propose d’étudier la stratégie de projection internationale de la Chine en Amérique latine. En appréhendant les différentes dimensions de la puissance chinoise à travers ses actions de politique extérieure (multidirectionnelle) et la diplomatie incantatoire y afférent (discours officiels), elle mesurera la capacité d’influence de la Chine à travers l’écart entre discours (promesses) et réalité (réalisations concrètes), entre l’image d’acteur mondial dont elle se prévaut (représentation) et la position qu’elle occupe véritablement sur la scène internationale (légitimité). Avec en toile de fond l’hypothèse suivante : si la Chine change la dynamique du système international actuel, en transforme-t-elle pour autant la structure ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRepenser la 'puissance' mondiale au lendemain de la post-guerre froide
Wintgens, Sophie ULg; Mariage, Thibaud ULg

in Wintgens, Sophie (Ed.) La puissance : débat autour des jeux et enjeux du pouvoir (2012)

La prééminence de la conception réaliste a longtemps cadenassé le champ d’étude de la puissance en Relations internationales, aujourd’hui fortement contestée. L’analyse de l’émergence de «nouvelles ... [more ▼]

La prééminence de la conception réaliste a longtemps cadenassé le champ d’étude de la puissance en Relations internationales, aujourd’hui fortement contestée. L’analyse de l’émergence de «nouvelles puissances» est à ce titre riche d’enseignements. Afin de dépasser l’antagonisme classique entre les perspectives institutionnalistes et réalistes, cette introduction propose d’appréhender la puissance via une démarche alternative, à partir d’une approche hétérodoxe de l’hégémonie permettant d’entrevoir les phénomènes de domination insidieux et non ressentis comme tels. À l’instar de la Chine, engagée dans la construction d’un statut de puissance mondiale bardée d’un discours de légitimation aux accents tiers-mondistes (anti-hégémonisme, multipolarisation du monde, coopération Sud-Sud, etc.), l’accroissement de son influence mondiale ne dépend pas seulement de la disponibilité de ses ressources – matérielles et immatérielles –, ni de son aptitude à les mobiliser adéquatement (smart power). Elle tient également à l’image qu’elle se fait d’elle-même (auto-perception) et qu’elle cherche à véhiculer sur la scène internationale (représentation), ainsi qu’à la perception de son statut par les autres acteurs du système international (reconnaissance extérieure). La puissance de la Chine se mesure in fine à travers sa capacité à « s’affirmer comme une référence » pour ses pairs émergents, voire auprès des puissances occidentales. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (10 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe Parlement Jeunesse de la Communauté française, une initiative citoyenne ?
Wintgens, Sophie ULg; Dabée, Maëlle

in Fournier, Bernard; Hudon, Raymond (Eds.) Engagements politiques et citoyens de jeunes. Bilans et expériences au Canada et en Europe (2012, February)

Créée en 1997 dans l'esprit du modèle québécois, l'ASBL Parlement Jeunesse de la Communauté française organise annuellement une simulation parlementaire à destination de jeunes francophones résidants en ... [more ▼]

Créée en 1997 dans l'esprit du modèle québécois, l'ASBL Parlement Jeunesse de la Communauté française organise annuellement une simulation parlementaire à destination de jeunes francophones résidants en Belgique, âgés de 17 à 26 ans. Cette initiative citoyenne permet ainsi à une centaine de jeunes, idéalement issus de tous milieux et de tous horizons, de découvrir les rouages internes de la démocratie, conformément aux mécanismes et procédures propres au système parlementaire belge. Là où nombre d'études scientifiques sur l'engagement politique des jeunes s'accordent sur la prévalence d'un désintérêt manifeste et – plus largement – sur une tendance générale au déclin de l'engagement politique chez les jeunes, l'action citoyenne mise en œuvre par le Parlement Jeunesse témoigne en réalité de l'existence de formes moins classiques – dans le cas présent, associative – de socialisation des jeunes à la « chose politique ». L’objectif général poursuivi dans cette contribution est d'identifier la nature et les fondements de l'engagement politique déployé à travers cette jeune initiative, ainsi que d’en mesurer la portée et les limites. Dès lors, en quoi le Parlement Jeunesse participe-t-il de l’engagement politique des jeunes ? Ne contribue-t-il qu’au renforcement d’un intérêt politique latent et préexistant ? A contrario, participe-t-il de la construction d’un engagement politique au départ d’un processus d’apprentissage pratique des rouages de la démocratie parlementaire ? En d’autres termes, quelles sont les forces et les faiblesses de cette initiative citoyenne en terme de socialisation politique de la jeunesse ? [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (1 ULg)
Full Text
See detailLa stratégie de la Chine envers l’Amérique latine. Coopération et hégémonie
Wintgens, Sophie ULg

Conference (2012)

Over the last decade, China has deeply affected the economic map of Latin America. Many of regional countries quickly increased their exchanges with China and got engaged in new partnerships, while ... [more ▼]

Over the last decade, China has deeply affected the economic map of Latin America. Many of regional countries quickly increased their exchanges with China and got engaged in new partnerships, while questioning the American leadership. Numbers of researches tend to analyse the Sino-Latin American relationship with the eyes of reciprocity. This contribution rather makes the choice of analysing China’s strategy for growth on the world stage, focusing onto Latin America. By integrating all dimensions of the Chinese power through its foreign policy and its incantatory diplomacy, this article will identify real Chinese influence by measuring the distance between perception (cooperation) and reality (hegemony). [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (10 ULg)
See detailUE-Chine : ‘en-jeu’ ou hors-jeu?
Wintgens, Sophie ULg

in Santander, Sébastian (Ed.) Les puissances émergentes : un défi pour l'Europe? (2012)

Le partenariat entre l’Union européenne (UE) et la République populaire de Chine apparaît aujourd’hui de plus en plus comme une nécessité pour ces deux acteurs en quête d’influence croissante sur la scène ... [more ▼]

Le partenariat entre l’Union européenne (UE) et la République populaire de Chine apparaît aujourd’hui de plus en plus comme une nécessité pour ces deux acteurs en quête d’influence croissante sur la scène internationale. Au-delà du partage d’intérêts économiques et commerciaux fondant cette coopération, un objectif commun d’ordre mondial entre en jeu : la reconnaissance de leur statut et positionnement international, et ce, à des fins de rééquilibrage de la puissance dans un monde multipolaire en gestation. Si la politique de rapprochement entre l’UE et la Chine est génératrice de bénéfices mutuels, ce volontarisme se heurte toutefois à des réalités politiques et à des défis stratégiques. Au niveau bilatéral, les relations sino-européennes souffrent d’un manque de réciprocité et s’égrènent sous l’effet combiné de problèmes politiques et de politique interne propres à la nature de ces deux acteurs. Au niveau mondial, leur développement se voit également contrarié par la centralité qu’occupent les États-Unis dans les relations plus largement transpacifiques et transatlantiques. Ce strabisme aigu en direction de l’acteur américain induit de facto une relation triangulaire, et par de-là asymétrique , au sein de laquelle la "Chinamérique" fait figure de moyeu. Dans ce contexte, la relation UE-Chine apparaît-elle complètement hors-jeu? [less ▲]

Detailed reference viewed: 58 (10 ULg)
Full Text
See detailLa puissance: débat autour des jeux et enjeux du pouvoir
Wintgens, Sophie ULg; Piet, Grégory ULg

Book published by Editions de l'Université de Liège (2011)

Detailed reference viewed: 51 (13 ULg)
Full Text
See detailLa « puissance » en Relations internationales, un concept en recomposition : le cas de la puissance chinoise au lendemain de la post-guerre froide
Wintgens, Sophie ULg

Conference (2011, October 18)

Partant de la réflexion sur le système international proposée par le Professeur D. Battistella dans son récent ouvrage "Un monde unidimensionnel" (2011), la présente contribution propose de s’interroger ... [more ▼]

Partant de la réflexion sur le système international proposée par le Professeur D. Battistella dans son récent ouvrage "Un monde unidimensionnel" (2011), la présente contribution propose de s’interroger sur le concept de "puissance" en Relations internationales (RI), en s’appuyant sur le cas chinois. La prééminence de la conception réaliste a longtemps cadenassé le champ d’étude de cette notion centrale en RI aujourd’hui fortement contestée (Barnett et Duvall, 2005). L’étude de l’émergence de "nouvelles puissances", telles que le Brésil, l’Inde ou encore la Chine, est à cet égard éclairante et riche d’enseignements. Leur développement économique et l’affirmation de leur poids sur la scène internationale s’accompagnant d’un discours de responsabilisation et de légitimation (multipolarisation du monde, coopération Sud-Sud, etc.), l’efficience de leur stratégie de projection internationale ne dépend pas seulement de leurs ressources – matérielles et immatérielles, ainsi que de leur aptitude à les mobiliser adéquatement . Elle tient également à la perception de leur "statut" par les autres acteurs du système international, dont au premier chef leurs pairs et les puissances occidentales. Sous cet angle, la représentation et la reconnaissance extérieure participent de la capacité d’influence des acteurs étatiques sur la scène mondiale (Santander, 2009). De cette approche échoit une nécessaire recomposition du concept de "puissance" en RI. À l’image de la puissance chinoise bardée d’un discours "anti-hégémonique" aux accents tiers-mondistes , celle-ci ne se peut se définir exclusivement en terme de capacités, mais également en termes d’image (autoperception et représentation) et de reconnaissance internationales. Partant de l’étude de la stratégie de projection internationale de la Chine, les différentes dimensions de sa puissance peuvent être appréhendées à travers ses actions de politique extérieure (multidirectionnelle) et la diplomatie incantatoire y afférent (discours officiels), et l’efficience de sa stratégie évaluée à travers l’écart entre le discours (promesses) et la réalité (réalisations concrètes). Engagée dans la construction d’un statut de puissance, la Chine émerge en tant que "nouvel acteur" régional et global, mêlant multilatéralisme et Realpolitik, coopération et nationalisme, consensus des partenaires et rapports de force : Pékin mise en réalité sur le multilatéralisme à des fins multipolaires. (Références: BARNETT M. et DUVALL R., « Power in International Politics », International Organization, n° 59, Winter 2005, pp. 39-75 ; SANTANDER S. (dir.), L’émergence de nouvelles puissances : vers un système multipolaire ?, Paris, Ellipses, 2009) [less ▲]

Detailed reference viewed: 172 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa guerre à Gaza (2009): état d'insécurité après la redéfinition des frontières du conflit israélo-arabe?
Wintgens, Sophie ULg; Piet, Grégory ULg; Stans, David ULg

Poster (2011, May 17)

Près de deux ans après la guerre à Gaza et l’opération israélienne « Plomb durci » (hiver 2008-2009), il est riche d’enseignements de tirer le bilan de cet événement ayant des répercussions locales ... [more ▼]

Près de deux ans après la guerre à Gaza et l’opération israélienne « Plomb durci » (hiver 2008-2009), il est riche d’enseignements de tirer le bilan de cet événement ayant des répercussions locales, régionales et internationales. La présente communication propose de donner les résultats d’une recherche menée pendant plus d’un an sur les conséquences de la guerre à Gaza (2009) à un niveau local (relation conflictuelle entre Israël, l’autorité palestinienne et le Hamas), et aux niveaux régional et international. La question de la frontière « virtuelle » entre Israël, ses voisins moyen-orientaux et ses partenaires internationaux est donc au centre de notre recherche. Cette communication se propose de livrer une vision originale de l’implication des relations internationales et de l’État dans la résolution d’un conflit, et de démontrer la rémanence d’un conflit dépassant les seules frontières de la Palestine et d’Israël. Pour ce faire, nous posons deux éléments essentiels dans la redéfinition des frontières du conflit : d’une part, l’opposition politique intra-palestinienne (autorité palestinienne vs. Hamas) et, d’autre part, les jeux de recomposition régionale autour du Hamas en tant que nouvel interlocuteur ou en tant qu’enjeu régional contre l'Etat israélien. Partant, trois axes de recherche sont privilégiés : le dépassement du conflit israélo-palestinien, la redéfinition des acteurs et enjeux régionaux et l’implication nouvelle d’acteurs étatiques hors de la région moyen-orientale. Le tout réside dans un état d’insécurité constant pour la région et pour l’État israélien au regard des enjeux et des recompositions régionales. La première approche nous permet de dépasser la seule lecture israélo-palestinienne du conflit en reprenant les stratégies israéliennes d’isolement du Hamas et les tensions entre l’autorité palestienne et l’acteur principal de la bande de Gaza. Ce que la guerre à Gaza (2009) a par exemple modifié dans le conflit global israélo-palestinien, c’est la prise en considération du Hamas en tant qu’interlocuteur dans les négociations. Avant cet événement, ce statut était exclu étant entendu que la scène internationale considérait le Hamas comme un groupe terroriste avec lequel la négociation ne pouvait se faire. La deuxième approche proposée par cette communication rejoint une analyse de la redéfinition des frontières du conflit israélo-palestinien en promouvant un élargissement de ce dernier : préférant le qualificatif « israélo-arabe ». Nous démontrerons en effet que la considération israélo-arabe du conflit a, à nouveau, un intérêt certain. Partant, notre analyse axe, d’une part, son argument sur une prise en compte du Hamas par les États régionaux. Cette distinction est nécessaire pour comprendre comment la cause palestinienne peut tantôt faire l’objet d’un réel soutien de la part d’État régionaux, comme la Turquie, mettant un terme à des contrats avec Israël dès le conflit, tantôt être un « prétexte » de la part d’États régionaux, utilisant et instrumentalisant la confrontation avec Israël pour servir leurs propres intérêts. Nous pourrons dans ce cadre recourir à une étude portant sur la manière dont l’opinion publique a perçu le rôle des acteurs régionaux avec la consécration du président iranien comme défenseur de la cause palestinienne et l'arrivée de la Turquie dans le jeu régional se détachant un peu plus de l’Union européenne. Enfin, il convient, dans une troisième approche, d’élargir notre étude à l’implication de la scène internationale dans la région et aux nouvelles alliances. Le cas français est intéressant à ce propos car il se trouve en tension entre un soutien à Israël, sa relation avec la Syrie et une volonté de revenir en tant qu’acteur important au Moyen-Orient. Au même titre, la position américaine et, plus particulièrement, la politique d’Obama souhaitant se démarquer de la politique de Bush (cf. discours du Caire, juin 2009) relèvent d’un intérêt certain pour notre étude des nouvelles frontières du conflit israélo-arabe. [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (11 ULg)
Full Text
See detailEntre forteresse et globalisation: l’Europe entre discours et partenariats
Santander, Sébastian ULg; Wintgens, Sophie ULg

in Chabal, Pierre (Ed.) Régions, institutions, politiques. (2011)

La présente contribution se penche sur le mode de positionnement international de l’Union européenne (UE) pour s’intéresser à ses politiques extérieures ainsi qu’aux discours tant académiques qu’officiels ... [more ▼]

La présente contribution se penche sur le mode de positionnement international de l’Union européenne (UE) pour s’intéresser à ses politiques extérieures ainsi qu’aux discours tant académiques qu’officiels qui les accompagnent. L’analyse empirique se focalise sur la stratégie méditerranéenne et latino-américaine de l’Union. Cette étude comparative permet de confronter la réalité au discours qui présente l’Europe comme un acteur construisant des ponts – et non pas des murs – entre le Nord et le Sud. [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe concept de "gouvernance", ou comment comprendre le changement de nos institutions ?
Piet, Grégory ULg; Wintgens, Sophie ULg

in Piet, Grégory; Wintgens, Sophie (Eds.) Penser les institutions (2011)

L’institution prend une place essentielle dans la pratique des sciences sociales, juridiques, économiques, etc., et ce, tant en termes de théorisation que d’approches empiriques. Aujourd’hui, cependant, à ... [more ▼]

L’institution prend une place essentielle dans la pratique des sciences sociales, juridiques, économiques, etc., et ce, tant en termes de théorisation que d’approches empiriques. Aujourd’hui, cependant, à la lecture du concept de « gouvernance » ambiant, voire à la mode , il est intéressant de questionner notre manière de penser les institutions, que ce soit sur les pratiques qui les caractérisent, sur les rapports de forces internes ou ceux qu’elles entretiennent avec l’extérieur. Pourquoi tenter d’interroger les institutions au regard de la gouvernance ? Deux raisons sont principalement avancées. La première prend la forme d’une hypothèse posant l’existence d’un changement dans nos institutions et dont il reste à en identifier le caractère. Partant, quels rôles doit-on réserver aux acteurs et à la société civile ? Que peut-on dire de la prise en considération des institutions dans l’action publique ? La seconde raison se décline quant à elle en question de recherche et interroge un possible éclairage, par la notion de « gouvernance », du changement des institutions. Notre propos se scindera en deux parties. La première portera sur les indicateurs du changement de nos institutions et du caractère polysémique de la « gouvernance », tandis que la seconde tentera de savoir en quoi la compréhension du concept de « gouvernance » peut aider à l’étude de l’évolution des institutions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 78 (12 ULg)