References of "Vrancken, Didier"
     in
Bookmark and Share    
See detailLes perceptions des grands tournants de sa propre vie : une comparaison internationale
Cavalli, Stefano; Lalive d'Epinay, Christian; Martenot, Aude et al

in Burnay, Nathalie; Ertul, Servet; Jean-Philippe, Melchior (Eds.) Parcours sociaux et nouveaux desseins temporels (2013)

Le présent article porte sur la perception et l'identification des principaux tournants de la vie, propres à des adultes de 5 classes d'âges et ce, dans 6 pays d'Europe et d'Amérique latine. L'accent est ... [more ▼]

Le présent article porte sur la perception et l'identification des principaux tournants de la vie, propres à des adultes de 5 classes d'âges et ce, dans 6 pays d'Europe et d'Amérique latine. L'accent est placé sur la comparaison internationale et non sur les différences entre classes d'âges. La question est de savoir si dans des contextes sociétaux très différents, la reconstitution subjective des parcours renvoie à un modèle similaire de parcours de vie ou si on observe, au contraire, un impact de la dynamique historique de la société sur la représentation que l'on a de sa propre vie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (13 ULg)
See detailDémocratie ou "contre-démocratie" providentielle? réflexions autour des enjeux des politiques européennes de cohésion sociale
Vrancken, Didier ULg

in Kerschen, Nicole; Legrand, Monique; Messu, Michel (Eds.) La symphonie discordante de l'Europe sociale (2013)

Tout en tentant de comprendre le développement actuel des politiques européennes de cohésion sociale dans le cadre des reconfigurations contemporaines des politiques sociales, cet article propose d ... [more ▼]

Tout en tentant de comprendre le développement actuel des politiques européennes de cohésion sociale dans le cadre des reconfigurations contemporaines des politiques sociales, cet article propose d'examiner les mouvements de "lassitude de la solidarité" à l'aune d'une réflexion sur la "contre-démocratie", voire sur "l'impolitique", concepts développés par Pierre Rosanvallon. [less ▲]

Detailed reference viewed: 52 (13 ULg)
Full Text
See detailY a-t-il managérialisation de l'intervention sociale ?
Vrancken, Didier ULg

Conference given outside the academic context (2012)

Que ce soit au sein des entreprises privées, publiques ou au sein des associations, la managérialisation devient aujourd'hui un phénomène qui traverse également l'intervention sociale et engendre nombre ... [more ▼]

Que ce soit au sein des entreprises privées, publiques ou au sein des associations, la managérialisation devient aujourd'hui un phénomène qui traverse également l'intervention sociale et engendre nombre de contradictions pour les "travailleurs du social". [less ▲]

Detailed reference viewed: 108 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSe réaliser comme sujet dans un atelier-théâtre pour tenter de « s’en sortir ». Mises en scène de tensions au sein d’une politique de la subjectivité
Brahy, Rachel ULg; Vrancken, Didier ULg

in SociologieS (2012)

Partant d’un terrain d’investigation spécifique, l’atelier-théâtre, les auteurs proposent d’interroger les manières dont s’opère la mise au travail du sujet sur lui-même et plus précisément, d’en saisir ... [more ▼]

Partant d’un terrain d’investigation spécifique, l’atelier-théâtre, les auteurs proposent d’interroger les manières dont s’opère la mise au travail du sujet sur lui-même et plus précisément, d’en saisir les socles techniques et anthropologiques. Dans un premier temps, ils resituent le dispositif théâtral au cœur des évolutions actuelles des politiques sociales. Dans un second temps, ils s’attachent à la description des pratiques d’entrée en subjectivité à partir d’un double travail, tout en soulignant les fondements anthropologiques et sociologiques autour d’un « existentialisme du défi » amenant des publics précarisés à tenter de s’en sortir. Enfin, sont soulignées les limites, tensions et paradoxes de ces dispositifs créatifs. Au terme de cette analyse, le travail en atelier-théâtre, impulsé par des comédiens-animateurs auprès de personnes fragilisées, apparaît ouvrir une voie féconde pour une meilleure connaissance des « politiques de la subjectivité ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 69 (22 ULg)
See detailCrise de la socialisation au sein d'une Société du travail sur Soi
Vrancken, Didier ULg

Conference (2012, April 19)

Ainsi que l’ont bien identifié les organisateurs de ce colloque, il est difficile d’évoquer aujourd’hui le thème de la socialisation en sociologie sans lui accoler le terme de crise. A telle enseigne que ... [more ▼]

Ainsi que l’ont bien identifié les organisateurs de ce colloque, il est difficile d’évoquer aujourd’hui le thème de la socialisation en sociologie sans lui accoler le terme de crise. A telle enseigne que l’on peut avancer qu’une réelle lecture « déclinologique » s’est répandue dans de nombreux pays européens et en particulier dans le domaine de la sociologie francophone. Ainsi cette crise de la socialisation va-t-elle souvent de pair avec la montée de l’individualisme, se déclinant notamment autour des thèmes du « retour de l’acteur », de la montée du nouvel « individualisme », de l’émergence du « sujet », de la « singularité », de la « subjectivation », etc. Tous ces thèmes laissant de plus en plus entrapercevoir un individu autonome mais surchargé par le poids des responsabilités. Un individu mis à l’épreuve (de la vie, des autres, de lui-même), un individu tenu de miser sur ses capacités mais en même temps saisi par le doute, celui d’être continuellement à la hauteur, d’« être capable ». De plus en plus d’études en sciences humaines et sociales se sont penchées sur la face sombre de cette évolution, celle de l’émergence de pathologies du lien social telles que les addictions, la dépression, le harcèlement moral, la souffrance sociale et ses multiples dimensions : souffrance au travail face à l’organisation ; précarité sociale ou encore appel constant à la subjectivité pour s’affirmer. Dans cette optique, la crise est alors perçue comme un affaiblissement du lien social en regard des sociétés qui nous ont précédés. Cette assertion sera pleinement discutée dans le cadre de cette conférence. [less ▲]

Detailed reference viewed: 121 (7 ULg)
Full Text
See detailDu travail sur Soi au gouvernement de Soi
Vrancken, Didier ULg; Macquet, Claude ULg

in Informations Sociales (2012), 169

Proposant un retour sur l’idée assez répandue de travail sur Soi, les auteurs montrent combien celle-ci s’inscrit dans un profond mouvement de recomposition des politiques sociales et de régulation de ... [more ▼]

Proposant un retour sur l’idée assez répandue de travail sur Soi, les auteurs montrent combien celle-ci s’inscrit dans un profond mouvement de recomposition des politiques sociales et de régulation de société. Tout un ensemble de techniques, de procédures, d’interventions voient le jour pour mettre les usagers des dispositifs à l’épreuve d’eux-mêmes. Mais au-delà, sans doute se soucierait-on plus des modalités de gouvernement mêmes des populations que des populations elles-mêmes, comme si importait avant tout le problème de la gestion des dispositifs, de l’administration de la question sociale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 127 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa sociologie en Belgique francophone au rythme des ordres négociés
Vrancken, Didier ULg

in Sociologies Pratiques (2012), 24

Plutôt que de procéder à un bilan de la sociologie en Belgique francophone, l'auteur opte pour une présentation de cette dernière à partir de quelques travaux qui se sont attelés à décrypter les ... [more ▼]

Plutôt que de procéder à un bilan de la sociologie en Belgique francophone, l'auteur opte pour une présentation de cette dernière à partir de quelques travaux qui se sont attelés à décrypter les arrangements, les compromis, les accords au sein d'un pays continuellement confronté à ces mêmes questions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (7 ULg)
See detailVers un nouvel ordre protectionnel ?
Vrancken, Didier ULg

in Muller, Béatrice; Barbier, Jean-Claude; Bresson, Maryse (Eds.) Les solidarités à l'épreuve des crises (2012)

Examinant les reconfigurations contemporaines des Etats sociaux, l'auteur émet l'hypothèse de l'émergence d'un nouveau régime d'action. A côté d'un régime d'action catégoriel (offrant une protection ... [more ▼]

Examinant les reconfigurations contemporaines des Etats sociaux, l'auteur émet l'hypothèse de l'émergence d'un nouveau régime d'action. A côté d'un régime d'action catégoriel (offrant une protection sociale par catégorisation), l'auteur voit émerger un nouveau régime d'action (régime d'action incitatif ou de déplacement) offrant désormais une protection par amplification des sujets [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (6 ULg)
See detailLes invisibilités barbares. Du social barbare à la société des inégaux
Vrancken, Didier ULg

in Constantopoulou, Christiana (Ed.) Barbaries contemporaines (2012)

A partir d'une réflexion sur les politiques sociales et les processus d'invisibilisation des publics les plus précarisés, cet article propose d'analyser les réactions contemporaines de défiance à l'égard ... [more ▼]

A partir d'une réflexion sur les politiques sociales et les processus d'invisibilisation des publics les plus précarisés, cet article propose d'analyser les réactions contemporaines de défiance à l'égard des politiques sociales et de lassitude de la solidarité [less ▲]

Detailed reference viewed: 206 (26 ULg)
Full Text
See detailLe travail social serait-il devenu une profession ? Quand la prudence s'invite au coeur d'un vieux débat.
Vrancken, Didier ULg

in Pensée Plurielle (2012), 2(30/31),

Réexaminant la « vieille » question de savoir si le travail social constitue ou non une profession, cet article propose une réflexion sur la dimension prudentielle des activités professionnelles des ... [more ▼]

Réexaminant la « vieille » question de savoir si le travail social constitue ou non une profession, cet article propose une réflexion sur la dimension prudentielle des activités professionnelles des travailleurs sociaux. Ce faisant, il invite à prendre en considération les évolutions professionnelles actuelles du travail social à partir des reconfigurations se jouant au niveau de la dynamique des politiques sociales au sein d’un État social devenant de plus en plus un État d’intervention sur les personnes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 78 (17 ULg)
See detailTravailler le social dans une société du travail sur Soi
Vrancken, Didier ULg

in Aballea, François (Ed.) Institutionnalisation, désinstitutionnalisation de l’intervention sociale (2012)

Tout en analysant les reconfigurations et les mouvements d'inflexion actuellement en cours au sein du travail social, cet article propose de les situer dans un contexte sociétal plus général, celui de l ... [more ▼]

Tout en analysant les reconfigurations et les mouvements d'inflexion actuellement en cours au sein du travail social, cet article propose de les situer dans un contexte sociétal plus général, celui de l'avènement de "Sociétés du travail sur Soi". [less ▲]

Detailed reference viewed: 94 (6 ULg)
See detailPostface : le gouvernement des travailleurs âgés entre approches critique et pragmatique
Vrancken, Didier ULg

in Moulaert, Thibauld (Ed.) Gouverner les fins de carrière à distance. Outplacement et vieillissement actif (2012)

Postface à l'ouvrage de Thibauld Moulaert portant sur l'articulation entre approches sociologiques critiques et pragmatiques du vieillissement actif

Detailed reference viewed: 21 (7 ULg)
See detailRefaire société. Les enjeux des politiques européennes de cohésion sociale
Vrancken, Didier ULg

Scientific conference (2011, October 28)

A partir de l’examen des différents Plans de Cohésion Sociale (PCS) qui ont vu le jour sous l’impulsion des politiques européennes et ce, dans un contexte de crise de modèle des Etats sociaux européens ... [more ▼]

A partir de l’examen des différents Plans de Cohésion Sociale (PCS) qui ont vu le jour sous l’impulsion des politiques européennes et ce, dans un contexte de crise de modèle des Etats sociaux européens, cet exposé proposera une approche critique des tentatives actuelles de recomposition des politiques sociales. Ce mouvement puise largement son inspiration dans un projet de participation de tous au sein de la société. Il s’agit désormais d’animer, de faire participer, d’inciter, de produire de l’intégration là où autrefois l’action publique visait prioritairement à protéger, à conférer un statut et une position sociale. Une nouvelle intention publique aurait fait son apparition dans le champ des politiques sociales. Elle viserait davantage à solliciter les individus, à faire appel à leur subjectivité tout en multipliant les lieux d’écoute. Toutefois, pour devenir globalement plus individualisées et subjectives, les politiques sociales ont dû puiser là où précisément des politiques de la subjectivité étaient éprouvées de longue date, à savoir dans les schémas assistanciels de l’aide sociale. On assisterait ainsi à une reconfiguration des frontières du social. Saisi de nouvelles attentes plus singulières et particularistes, il puiserait de plus en plus largement son inspiration aux sources du travail social, se « travaillerait », se mettrait en action par l’intermédiaire d’intervenants rompus aux techniques relationnelles et aux conduites d’entretien [less ▲]

Detailed reference viewed: 42 (9 ULg)
See detailDes pratiques de retraite aux politiques sociales : un parcours résolument sociologique
Vrancken, Didier ULg

Scientific conference (2011, May 06)

Partant des travaux d'Amme-Marie Guillemard sur les conduites de retraite, cette conférence avait pour but de souligner l'apport de cette auteure à l'analyse sociologique des polititiques sociales

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
See detailLe Nouvel Ordre Protectionnel.
Vrancken, Didier ULg

Scientific conference (2011, January 11)

Présentation des grande lignes de la thèse développée dans l'ouvrage Le Nouvel Ordre protectionnel publié chez Parangon en 2010.

Detailed reference viewed: 46 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDe la mise à l'épreuve des individus au gouvernement de soi
Vrancken, Didier ULg

in Mouvements : Sociétés, Politique, Culture (2011), 65

Depuis quelques années, le concept d’« épreuve » connaît un indéniable succès en sciences sociales. Bien sûr, les acceptions sont multiples, les approches théoriques également. Nous assisterions toutefois ... [more ▼]

Depuis quelques années, le concept d’« épreuve » connaît un indéniable succès en sciences sociales. Bien sûr, les acceptions sont multiples, les approches théoriques également. Nous assisterions toutefois aujourd’hui à une tentative de reformulation de la question sociale, visant à percevoir celle-ci comme une succession d’épreuves individuelles mettant en scène des victimes appelées à parler, à prendre la parole et à livrer le récit de leur infortune dans toute une série de dispositifs d’aide et d’intervention. Ces dispositifs voient peu à peu le jour dans des secteurs aussi différents que ceux de l’aide sociale, de l’insertion professionnelle, de l’aide à la jeunesse, des politiques de la ville, de la santé, de la santé mentale et dans tous ces lieux où se joue la construction contemporaine d’un sujet que l’on voudrait plus actif, impliqué, responsable ou encore autonome. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (18 ULg)