References of "Vandoorne, Chantal"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailUne "évaluation-action" au service de l'alliance transfrontalière pour la promotion de la santé mentale
Absil, Gaëtan ULg; Govers, Patrick ULg; Vandoorne, Chantal ULg

in Fond-Harmant, Laurence (Ed.) Prévention et promotion de la santé mentale : une alliance transfrontalière innovante (2014)

Detailed reference viewed: 65 (37 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailElaboration de critères pour l'évaluation de "l'agir" du plan national nutrition santé en Belgique
Absil, Gaetan ULg; Schippers, Nathalie ULg; Vandoorne, Chantal ULg

in Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique = Epidemiology and Public Health (2013, October), 61(4), 304

Detailed reference viewed: 53 (26 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes médecins généralistes belges francophones peuvent-ils améliorer leurs performances en prévention ? Une étude qualitative
Vanmeerbeek, Marc ULg; Belche, Jean-Luc ULg; Lemaître, Anne-Françoise ULg et al

in Exercer (2013), 107

Background In French-speaking Belgium, success in implementing preventive care remains below expectations, with a socioeconomic gradient. Could GPs contribute to reduce these differences? Objectives The ... [more ▼]

Background In French-speaking Belgium, success in implementing preventive care remains below expectations, with a socioeconomic gradient. Could GPs contribute to reduce these differences? Objectives The study aims at knowing the representations of French-speaking GPs towards their preventive healthcare. The results will be used in a survey assessing the determinants of their involvement in a more systematic and equitable preventive healthcare delivery. Methods We conducted semi-directed interviews with French-speaking GPs. The content was analyzed in a thematic way with reference to the Walsh & McPhee systems model of clinical preventive care to retrieve the predisposing, reinforcing, and enabling factors. Results Preventive healthcare was limited by GPs’ specific interests and psychology. Some clinical and relational skills were sometimes lacking. The information sources were sometimes of poor quality. The lack of organizational skills hindered collective management or systematization towards equity. Media and pharmaceuticals influenced preventive healthcare. GPs wished a specific funding; possibly by “Pay for Quality”. Self assessment was too rare to be a reinforcement factor. Preventive processes were often introduced in an opportunistic way, due to the lack of time. Data circulation and coordination between the various providers was poor. A primary care focused healthcare delivery was suggested. Conclusions Conditions to tackle health inequalities towards preventive healthcare don’t seem to be present at now. To achieve this goal, GPs should be more proactive and develop their practice in a more community-oriented way. However, more research is needed to assess their personal motivation for change. Health authorities should determine a delimitation of competencies and responsibilities and provide organisational support. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"Qui s'y colle, s'y pique" - Regard d'une évaluatrice sur ses pratiques
Vandoorne, Chantal ULg

in Symposiums & ateliers - Les résumés (2013, April 05)

Detailed reference viewed: 34 (15 ULg)
Full Text
See detailPromouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire
Vandoorne, Chantal ULg

Conference (2012, November 22)

Detailed reference viewed: 28 (6 ULg)
Full Text
See detailLes acteurs aux commandes
Absil, Gaëtan ULg; Miermans, Marie-Christine ULg; Vandoorne, Chantal ULg

in Education Santé (2012), (283), 4-5

Detailed reference viewed: 23 (7 ULg)
Full Text
See detailEvaluation du premier Plan national nutrition santé belge : peut mieux faire
Absil, Gaëtan ULg; Vandoorne, Chantal ULg

in Education Santé (2012), (383), 34-37

Detailed reference viewed: 57 (13 ULg)
Full Text
See detailDes mots pour parler d'évaluation
Absil, Gaëtan ULg; Vandoorne, Chantal ULg

in Education Santé (2012), (283), 17-22

Detailed reference viewed: 39 (13 ULg)
Full Text
See detailDes repères en évaluation
Vandoorne, Chantal ULg; Demarteau, Michel

in Education Santé (2012), (283), 12-13

Detailed reference viewed: 31 (4 ULg)
Full Text
See detailL'évaluation PPSM : une démarche d'apprentissage collectif
Absil, Gaëtan ULg; Govers, Patrick ULg; Vandoorne, Chantal ULg

Conference (2012, October 23)

Detailed reference viewed: 64 (20 ULg)
Full Text
See detailETAPE - Rapport d’évaluation des résultats
Vanmeerbeek, Marc ULg; Bednarek, Stéphanie; Lachaussée, Sophie et al

Report (2012)

Contexte et objectifs ETAPE est un programme d’intervention précoce à domicile au bénéfice de familles à risque de négligence parentale. Le programme prend en charge des enfants de 0 à 30 mois, ainsi que ... [more ▼]

Contexte et objectifs ETAPE est un programme d’intervention précoce à domicile au bénéfice de familles à risque de négligence parentale. Le programme prend en charge des enfants de 0 à 30 mois, ainsi que leurs parents, au rythme d’une à deux visites à domicile par semaine. L’intervention consiste en des massages du bébé, des jeux psychomoteurs. Un temps important est en outre consacré à l’accompagnement et à la guidance du rôle parental. L’originalité du projet est qu’il est centré sur le développement psychomoteur et affectif du bébé en lien avec son ou ses parents. L’étude cherche à mesurer l’efficacité du programme en termes de développement psychomoteur de l’enfant, de qualité d’attachement au sein de la dyade parent-enfant et de compétences éducatives des parents. Méthodologie Les aptitudes psychomotrices de l’enfant ont été mesurées au moyen du test de Brunet et Lézine modifié, au début, en milieu et en fin d’intervention. Le caractère sécure ou non de l’attachement a été mesuré chez le caregiver par Q-Sort en début et en fin d’intervention. Les compétences parentales ont été évaluées tous les six mois durant l’intervention au moyen d’un questionnaire développé par l’équipe de recherche en 2008 (MASPIN) et complété par les intervenants sur base de leurs observations. Résultats Douze enfants ont été étudiés. Les trois quarts ont été pris en charge avant 1 an ; la durée moyenne d’intervention est de 11,3 mois. En moyenne, les enfants gagnent nettement en score de développement moteur global, gagnent un peu en socialisation, sont stables en développement moteur fin. La plupart régressent au score de langage, ce qui influence négativement le score global de développement. Deux enfants sur douze sont sécures au début et à la fin de l’intervention (mais ce ne sont pas les mêmes). Aucun ne termine l’intervention significativement insécurisé, mais la relation dans la dyade n’est en général pas optimale. Les résultats de MASPIN permettent d’étoffer les autres résultats obtenus et de mieux comprendre l’évolution au cas par cas. Discussion Les résultats, mesurés par les tests de Brunet-Lézine et le Q-Sort semblent modestes dans certains domaines, mais doivent être analysés à la lumière des conditions d’intervention. MASPIN a donné une vue beaucoup plus précise de la réalité et de son évolution. Ce questionnaire a aussi permis de monitorer l’intervention. Toutefois, la finesse des observations et l’aspect subjectif de la cotation empêchent une analyse globale des résultats ; la fidélité intercotateur doit encore être validée. MASPIN permet en outre de donner des repères pour le dialogue avec d’autres professionnels impliqués dans le suivi des situations, et fournit un canevas qui facilite la discussion avec les familles sur l’exercice de la parentalité et les objectifs d’intervention. L’analyse des résultats permet de prendre conscience que certaines compétences (par ex., le langage) méritent d’être mieux soutenues et stimulées par les intervenants de terrain.) Des collaborations extérieures devront être développées (par ex : psychologue, aide sociale). L’investissement requis de la part des intervenants est important. Le risque de découragement est grand ; ils doivent être soutenus et supervisés de façon efficace dans ce travail. L’instauration d’un vrai esprit d’équipe est indispensable Conclusion Le rendement de ce programme, destiné à un public particulièrement difficile, est intéressant mais variable selon les situations prises en charge, que ce soit en termes de développement psychomoteur ou d’attachement à la figure parentale. L’outil MASPIN se révèle précieux dans de multiples aspects de la prise en charge, depuis le dialogue avec les professionnels qui identifient la situation, jusqu’au monitorage des objectifs au fil de l’intervention, en passant par la construction des objectifs d’intervention avec les parents. [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (21 ULg)