References of "VALDES SOCIN, Hernan Gonzalo"
     in
Bookmark and Share    
See detailEndocrinologie en 2010:endocrinopathies autoimmunes, syndromes paranéoplasiques endocriniens et nouvelles causes d'hypopituitarisme
VALDES SOCIN, Hernan Gonzalo ULg

Learning material (2010)

Ce cours d’Endocrinologie est destiné aux étudiants de Médecine de l’Ulg de 3ème et 4ème années de Master. Les objectifs de ce cours sont de favoriser chez les élèves, à partir de cas cliniques réels vus ... [more ▼]

Ce cours d’Endocrinologie est destiné aux étudiants de Médecine de l’Ulg de 3ème et 4ème années de Master. Les objectifs de ce cours sont de favoriser chez les élèves, à partir de cas cliniques réels vus en consultation, l’intégration de leurs aptitudes en Sémiologie, Clinique, Pathologie et Thérapeutique. Le premier cas est celui d’une femme de 75 ans qui consulte pour asthénie, frilosité et constipation. Le bilan biologique met en évidence une hypercholestérolémie, une anémie macrocytaire régénérative et une hypothyroïdie autoimmune. L’anémie macrocytaire est également explorée ,conduisant au diagnostic de déficit en vitamine B12 sur gastrite auto-immune. L’association de Thyroïdite de Hashimoto et Anémie de Biermer sur Gastrite auto-immune sera discutée. Dans notre expérience, ce syndrome, mieux connu comme syndrome ThyroGastrique, est présent dans plus de 10% des cas avec hypothyroïdie auto-immune. Il faut le différencier d’emblée des polyendocrinopathies auto-immunes (de type 1, 2 ou 3), plus rares. Sa reconnaissance précoce permet au clinicien d‘éviter une polynévrite ou une anémie par carence en vit B12. A partir d’une bonne surveillance gastroentérologique il sera évité, dans certains cas, la survenue d’ une tumeur carcinoïde de l’estomac.(1) Le deuxième cas clinique est celui d’un patient âgé de 91 ans qui est adressé pour exploration thyroïdienne dans le cadre d’une ophtalmopathie bilatérale avec perte d’acuité visuelle. Le bilan thyroïdien permet d’exclure une maladie de Basedow. Sur base des antécédents tabagiques, une radiographie de thorax est demandée. Celle-ci retrouve une masse pulmonaire de nature néoplasique. L’ophtalmopathie s’améliore après un premier traitement par corticoïdes, puis régresse après le traitement par radiothérapie de la tumeur pulmonaire. Ce sont des arguments en faveur d’une ophtalmopathie paranéoplasique. Cette ophtalmopathie est probablement d’étiologie autoi-immune, vu la réponse aux corticoïdes et à la radiothérapie. Le troisième cas clinique est celui d’une gynécomastie survenant chez un homme fumeur. Il s’agit également d’une manifestation paranéoplasique associée à une hypersécrétion de hCG, avec altération de la balance testostérone/oestrogènes. Le traitement chimiothérapique de la tumeur pulmonaire à petites cellules, s’accompagne d’une régression de la gynécomastie et d’une normalisation des taux plasmatiques de hCG chez le patient. Nous discuterons de l’intérêt diagnostique et thérapeutique d’une prise en charge adéquate des syndromes paranéoplasiques endocriniens.(2) Le quatrième cas est celui d’un triatloniste sur son vélo qui est renversé dans la voie publique. Il subit un polytraumatisme avec traumatisme crânien (traumatic brain injury ou TBI) sévère. Après de multiples hospitalisations avec épisodes de sepsis et hypotension, une insuffisance surrénalienne est suspectée. Une exploration endocrinienne approfondie conduit à diagnostiquer un panhypopituitarisme. Le traitement de l’hypopituitarisme avec substitution en hormones thyroïdiennes, testostérone, hydrocortisone et hormone de croissance améliore la revalidation et la qualité de vie du patient par la suite. Il sera discuté la prévalence du TBI en Belgique, la méconnaissance des complications endocriniennes après traumatisme crânien et les critères de dépistage actuels (3). Le dernier cas est celui d’une fille de 8 ans avec une leucémie lymphoblastique aigue. Elle est traitée par une greffe de moelle et par une radiothérapie crânienne prophylactique de 24 Gy. Au cours de l’adolescence il est observé un retard de croissance associé à une hypothyroïdie centrale, qui est traitée. La patiente est déclarée en rémission de sa leucémie et plus aucun suivi endocrinien est assuré. A l’âge de 30 ans on observe une ménopause précoce. Un hypopituitarisme est diagnostiqué et traité. Nous discuterons sur le revers des traitements oncologiques, avec notamment les complications neuroendocriniennes chez les survivants à un cancer. La physiopathologie de l’hypopituitarisme post radique sera également développée. Nous conclurons avec le concept récent que les troubles neuroendocriniens sont fréquents chez les survivants à un cancer et que des néoplasies secondaires sont possibles. Le suivi du patient oncologique nécessite ainsi d’une surveillance étroite de son médecin généraliste, de l’équipe oncologique et de l’endocrinologue. (4) Références 1. H Valdes-Socin, L Lutteri, A Latta, L Vroonen, D Betea, P Petrossians, V Geenen, A Beckers. Prévalence de gastrite auto-immune et études histologiques dans une série prospective de 240 patients avec thyroïdite de Hashimoto. In XXVII Congrès de la SFE Abstract book. Annales d’Endocrinologie (Paris) 2010. 2. H Valdés-Socin, V Niarou, S Vandeva, L Bosquée, A Beckers. Syndromes paranéoplasiques endocriniens : diagnostic et prise en charge. Revue Médicale Suisse. Aout 2009 26;5(214):1668-74. 3. H Valdes-Socin, L Vroonen, P Robe, D Martin, A Beckers. Hypopituitarisme consécutive aux dommages cérébraux: le trauma crânien et l’hémorragie sous-arachnoïdienne mis en cause. Rev Med Liège 2009 ;64(9),457-464. 4. H Valdés-Socin, MC Lebrethon, Y Beguin, M F Dresse, A Beckers. Troubles neuroendocriniens chez les survivants à un cancer : le revers de la médaille du traitement oncologique. Editions IPSEN, 2010 ; 1-18. 5. H Valdés-Socin, V Niarou, S Vandeva, L Bosquée, A Beckers. Syndromes paranéoplasiques endocriniens : diagnostic et prise en charge. Revue Médicale Suisse. Aout 2009 26;5(214):1668-74. [less ▲]

Detailed reference viewed: 103 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPrévalence et incidence d'épilepsie chez 270 patients avec un traumatisme crânien (TBI) et traités par GH, suivis dans KIMS
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Mattsson, A.; Koltowska-Haggstrom, M. et al

in Annales d'Endocrinologie (2010, September), 71(5), 396

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailHypogonadisme congénital chez un homme, associé à une LK immunoréactive normale, élévation de FSH et azoospermie
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Chachati, Anne-Sophie ULg; De Roux, N. et al

in Annales d'Endocrinologie (2010, September), 71(5), 355

Detailed reference viewed: 24 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRésistance au traitement par GnRH agonistes dans le cancer de la prostate métastatique
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Waltregny, David ULg; Beckers, Albert ULg

in Annales d'Endocrinologie (2010, September), 71(5), 396

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
See detailCongenital hypogonadism in a man associated with normal immunoreactive LH, high FSH and azoospermia
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Chachati, A.; De Roux, N. et al

in European Neuroendocrine Association - Liège, 22-25 septembre 2010 (2010, September)

Detailed reference viewed: 12 (7 ULg)
See detailPrevalence and incidence of epilepsy in 270 GH-treated adult patients with traumatic brain injury (TBI) followed in KIMS database.
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Mattson, A. F.; Koltowska-Haggstrom, M. et al

in European Neuroendocrine Association - Liège, 22-25 septembre 2010 (2010, September)

Detailed reference viewed: 15 (3 ULg)
See detailComplete Resistance to Gonadotropin Hormone Releasing Hormone (Gn-RH) Agonist Therapy for Metastatic Prostate Cancer
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Waltregny, David ULg; Beckers, Albert ULg

in European Neuroendocrine Association - Liège, 22-25 septembre 2010 (2010, September)

Detailed reference viewed: 11 (2 ULg)
See detailHigh Kisspeptine-10 levels in obese hypogonadic patients : is kisspeptine-10 a periheral signal between metabolism and reproduction
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Cavalier, Etienne ULg; Beckaert, A. C. et al

in European Neuroendocrine Association - Liège, 22-25 septembre 2010 (2010, September)

Detailed reference viewed: 34 (8 ULg)
See detailNouvelles perspectives dans l'exploration des déficiences hypophysaires
Beckers, Albert ULg; Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg

Scientific conference (2010, June 29)

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
Full Text
See detailLa pathologie hypothalamo-hypophysaire post-traumatique
VALDES SOCIN, Hernan Gonzalo ULg; Beckers, Albert ULg

Conference (2010, April 24)

Detailed reference viewed: 12 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe tabac et ses effets sur le système endocrinien
VALDES SOCIN, Hernan Gonzalo ULg; VROONEN, Laurent ULg; Latta, A. et al

in Revue Médicale de Liège (2010), 65(9), 498-501

Detailed reference viewed: 15 (2 ULg)
Full Text
See detailCarences alimentaires et pathologies endocriniennes associèes à la grossesse
VALDES SOCIN, Hernan Gonzalo ULg

Scientific conference (2009, April 22)

Detailed reference viewed: 19 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTesticular effects of isolated luteinizing hormone deficiency and reversal by long-term human chorionic gonadotropin treatment.
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Salvi, Roberto; Thiry, Albert ULg et al

in Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism (2009), 94(1), 3-4

Detailed reference viewed: 11 (4 ULg)
See detailCushing disease : Influence of microsurgery on hormonal balance
Vroonen, Laurent ULg; Martin, Didier ULg; Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg et al

in European Neuroendocrine Association - Workshop : Novel insights in the management of Cushing's syndrome (2009)

Detailed reference viewed: 19 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailHypopituitarisme consécutif aux atteintes cérébrales: le traumatisme cranien et l'hémorragie sous-arachnoidienne mis en cause.
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Vroonen, Laurent ULg; Robe, Pierre ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2009), 64(9), 457-463

Brain injuries namely traumatic brain injuries (TBI) and subarachnoid haemorrhage (SAH) are relevant causes of acquired adult hypopituitarism, perhaps more prevalent than ever believed. TBI represent a ... [more ▼]

Brain injuries namely traumatic brain injuries (TBI) and subarachnoid haemorrhage (SAH) are relevant causes of acquired adult hypopituitarism, perhaps more prevalent than ever believed. TBI represent a major health problem with an annual incidence of 300 cases per 100.000. SAH affects six new cases per 1.000.000 habitants in USA. In Belgium we estimate nearly 30.000 new TBI cases and 600 SAH cases per year. In the English literature, TBI secondary hypopituitarism has been well documented in 14 retrospective and prospective series accounting for 1.077 cases. In all these series the main pituitary deficits were: GH (14%), ACTH (14%), gonadotrope (18%), TSH (7%) and diabetes insipidus (4%). SAH was documented as a cause of hypopituitarism in three retrospective series accounting for 110 cases and in one prospective series. In all these series main pituitary deficits were GH (25%), ACTH (15%), gonadotrope (8.5%), TSH (6%) and diabetes insipidus (4%). In this review, we analyze recent data and discuss diagnostic and treatment features of secondary hypopituitarism due TBI and SAH. [less ▲]

Detailed reference viewed: 121 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSyndromes paranéoplasiques endocriniens: diagnostic et prise en charge.
Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg; Niaourou, V.; Vandeva, S. et al

in Revue Médicale Suisse (2009), 5(214), 1668-74

Paraneoplastic endocrine syndromes define a group of secondary signs and symptoms associated to a neoplasia, independently from the location of the primary tumor or its metastases. Paraneoplastic or ... [more ▼]

Paraneoplastic endocrine syndromes define a group of secondary signs and symptoms associated to a neoplasia, independently from the location of the primary tumor or its metastases. Paraneoplastic or ectopic endocrine syndromes usually result from aberrant hormone precursors or hormone-like substances by tumours. Knowledge of paraneoplastic endocrine complications is important both for the early diagnosis of neoplasia and the prognosis of the patient. In this review we discuss almost all reported paraneoplastic endocrine syndromes. We analyze their prevalence, etiology, laboratory diagnosis and treatment. [less ▲]

Detailed reference viewed: 65 (2 ULg)