References of "Tychon, Bernard"
     in
Bookmark and Share    
Peer Reviewed
See detailIMPROVING SOIL ORGANIC CARBON (SOC) PREDICTION BY FIELD SPECTROMETRY IN BARE CROPLAND BY REDUCING THE DISTURBING EFFECT OF SOIL ROUGHNESS
Denis, Antoine ULg; Tychon, Bernard ULg; Stevens, Antoine et al

in Geoscience and Remote Sensing Symposium, 2009 IEEE International, IGARSS 2009 (2009, July 17)

The spatial estimation of Soil Organic Carbon (SOC) at large scale in outdoor condition is an important issue. It has been largely demonstrated that diffuse reflectance spectroscopic techniques, are ... [more ▼]

The spatial estimation of Soil Organic Carbon (SOC) at large scale in outdoor condition is an important issue. It has been largely demonstrated that diffuse reflectance spectroscopic techniques, are efficient for SOC determination in field conditions. However these methods are influenced by disturbing factors such as soil water content, vegetation residues and surface roughness, the later being the object of this study. Our laboratory experiments showed that the accuracy of SOC prediction from shadowed soil samples with spectroscopy techniques decreases with increasing soil shadow. In this study a new methodology using a digital camera for identifying and correcting the effect of soil shadow on field reflectance spectra measured with an Analytical Spectral Devices (ASD) during field campaign in bare crop lands has been elaborated and tested. Results showed that the proposed shadow correction method enables improving significantly SOC prediction accuracy and performs better than traditionally used methods consisting in automatic signal processing. [less ▲]

Detailed reference viewed: 85 (29 ULg)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Situation au 21 juin 2009
Tychon, Bernard ULg; Scohy, Laureline; Denis, Antoine ULg et al

in Bulletin Agrométéorologique (2009), 7(2), 1-5

Depuis le dernier bulletin publié fin avril, les conditions météorologiques ont été fort proches des normales avec toutefois quelques épisodes orageux qui ont pu causer ça et là des dégâts aux cultures ... [more ▼]

Depuis le dernier bulletin publié fin avril, les conditions météorologiques ont été fort proches des normales avec toutefois quelques épisodes orageux qui ont pu causer ça et là des dégâts aux cultures. La végétation semble avoir ralenti davantage sa croissance que ce qui s’observe d’habitude depuis dix ans, cela en particulier dans le Nord et le Nord-Ouest du pays, probablement en raison des conditions pluvieuses rencontrées dans ces zones. Cependant les prévisions de rendements à l’échelle nationale ne semblent pas être affectées. A l’exception du maïs, les rendements s’annoncent meilleurs que la moyenne des quatre dernières années. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Situation au 30 avril 2009
Tychon, Bernard ULg; Djaby, Bakary ULg; Denis, Antoine ULg et al

in Bulletin Agrométéorologique (2009), 7(1), 1-3

Alors que l’on pouvait craindre les conséquences de l’hiver froid que nous avons connu cette année, il apparaît, au niveau de nos indicateurs météorologiques et de nos indicateurs spatiaux dérivés de la ... [more ▼]

Alors que l’on pouvait craindre les conséquences de l’hiver froid que nous avons connu cette année, il apparaît, au niveau de nos indicateurs météorologiques et de nos indicateurs spatiaux dérivés de la télédétection, que les grandes cultures ont dans l’ensemble bien passé l’hiver et elles ont largement rattrapé le retard accumulé au cours des mois d’hiver et du tout début de printemps. Ceci se vérifie également sur le terrain où les stades phénologiques sont très proches de la situation normale. Aucune prévision de rendement n’est faite à ce stade. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
Full Text
See detailUtilisation des prises de vue aériennes à basse altitude pour le suivi des activités hydro-agricoles - Cas du bassin du Kou (Burkina Faso)
Wellens, Joost ULg; Diallo, Mamadou; Dakoure, Denis et al

Poster (2009, March 19)

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement ... [more ▼]

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement dans des zones irriguées. Dans le bassin du Kou, les aménagements hydro-agricoles recensés couvrent une superficie totale de près de 3.200 ha ; il s’agit pour l’essentiel de périmètres privés formant la ceinture maraîchère et horticole de Bobo- Dioulasso et d’un grand périmètre de 1.200 ha réalisé par l’Etat à Bama et spécialisé dans la production du riz. Le développement d’une filière fruits et légumes sous l’impulsion de l’initiative privée est un trait caractéristique de la production irriguée dans la région. Outre l’abondance en eau liée à la présence de sources importantes, d’une nappe phréatique facilement exploitable, d’un cours d’eau pérenne et un hivernage à caractère sub-humide, la plupart des utilisateurs d’eau se retrouvent régulièrement en pénurie d’eau suite à l’extension non contrôlée de l’agriculture irriguée. Ceci a conduit les gestionnaires du bassin à rechercher des outils de contrôle et de suivi. A partir de plus de 300 prises de vue aérienne ‘amateurs’ à basse altitude, ayant une résolution de 0,8 m., une image d’occupation détaillée des sols a pu être élaborée. Des logiciels de mosaïquage, de traitement d’images et de SIG ont permis la construction d’une seule image géoréférencée. Les parcelles agricoles irriguées ont ainsi pu être délimitées. Leurs occupations ont été comparées et complétées avec les résultats d’un recensement hydro-agricole exhaustif organisé au même moment. Cette technique permet un suivi spatial des activités agricoles à moindre coût par rapport à l’acquisition des images satellites à haute résolution. L’approche est également moins sensible aux influences atmosphériques non-prévisibles dans la programmation des images satellites. Elle répond avec une précision largement suffisante aux objectifs de suivi et contrôle des parcelles irriguées demandés par les gestionnaires du bassin. [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (17 ULg)
Full Text
See detailSet-up of CGMS in Ethiopia and first user experiences
Djaby, Bakary ULg; Tychon, Bernard ULg; Massart, Michel

Conference (2009, March 18)

Detailed reference viewed: 31 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOptimisation des calendriers d'irrigation pour le périmètre irrigué de la Vallée du Kou à l'aide du logiciel SIMIS
Wellens, Joost ULg; Nitcheu, Martial; Sawadogo, Brehima et al

in Journées Scientifiques 2iE; 2009 (2009)

La vallée du Kou, situé dans le Sud-ouest du Burkina Faso, a été depuis le milieu des années 70, le lieu d’un développement rapide de l’irrigation. Reconnue comme une excellente plaine à vocation agricole ... [more ▼]

La vallée du Kou, situé dans le Sud-ouest du Burkina Faso, a été depuis le milieu des années 70, le lieu d’un développement rapide de l’irrigation. Reconnue comme une excellente plaine à vocation agricole, notamment pour la riziculture en raison de ses potentialités hydrauliques, le périmètre irrigué de la vallée du Kou revêt une importance majeure dans les économies à proximité. Malheureusement, ce périmètre de 1.260 ha est aujourd’hui peu performant. Les causes principales sont les pénuries en eau chroniques dues à une intensification des utilisateurs en amont du périmètre et la mauvaise gestion de l’eau sur le périmètre. C’est dans ce sens qu’il a été jugé nécessaire d’entreprendre une stratégie d’amélioration de la gestion de l’irrigation sur le périmètre. Après avoir élaboré un diagnostic des efficiences en irrigation, le logiciel SIMIS (Mateos et al., 2002) a été mis en place afin de proposer des scénarii d’irrigation fiables et équitables. [less ▲]

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFirst report of wheat powdery mildew and its severity in the Grand-Duchy of Luxembourg over the 2003-2009 period
El Jarroudi, Moussa ULg; Giraud, Frédéric; Tychon, Bernard ULg et al

in Journal of Plant Pathology [=JPP] (2009), 91(S4), 109

Detailed reference viewed: 47 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGestion interdisciplinaire du problème d'ensablement des cuvettes en milieu sahélien nigérien
Tychon, Bernard ULg; Ambouta, K, J-M

in Geo-Eco-Trop (2009), 33

Niger faces the brunt of desertification in the Sahelian belt. Many national and international programs attempt to help the country fight against this serious environmental degradation. This article ... [more ▼]

Niger faces the brunt of desertification in the Sahelian belt. Many national and international programs attempt to help the country fight against this serious environmental degradation. This article relies on an inter-university targeted program (ITP) funded by the Coopération Universitaire au Développement (CUD) called "Invasion of circular lowlands (cuvettes) of south-eastern Niger by aeolian deposits: processes, impacts and means of struggle" to demonstrate the interest of an inter / multidisciplinary approach in the research of a better solution to an environmental problem as comprehensive as that of desertification. The study is focused on a specific form of desertification, which is that of silting “cuvettes”, areas of lowlands in the south-eastern Niger. Two examples illustrate the practical contribution of this type of approach. The article also shows the link between all the teams who have contributed to the results of the ITP and the development of this special issue. [less ▲]

Detailed reference viewed: 75 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPerspectives - Quel avenir pour les cuvettes oasiennes dans le Niger oriental ?
Tychon, Bernard ULg; Ambouta, Karimou Jean-Marie; Ozer, André ULg et al

in Geo-Eco-Trop (2009), 33

The oasian interdunal depressions of eastern Niger are areas of life providing refuge to agro-pastoral activities in a generally hostile environment. The inter-university Targeted Program (ITP) funded by ... [more ▼]

The oasian interdunal depressions of eastern Niger are areas of life providing refuge to agro-pastoral activities in a generally hostile environment. The inter-university Targeted Program (ITP) funded by the Coopération Universitaire au Développement (CUD) called "Invasion of circular lowlands (cuvettes) of south-eastern Niger by aeolian deposits: processes, impacts and means of struggle" has studied the problem of silting of these refuge areas and proposed technical means, including physical and biological fixation of dunes that threaten the villages and interdunal depressions. Given the increasing human pressure and the present climate context that seems to move towards dryer conditions, environmental degradation of the study area should be investigated more broadly. Set up of strategies to allow people to adapt their conditions of life to an environment increasingly rough should also be considered. This paper presents some possible options for adaptation and examines the question of the very future of these interdunal depressions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 82 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailStatistical Analysis of the night weather conditions favouring the epidemic of the brown rust in the Grand-Duchy of Luxemburg.
El Jarroudi, Moussa ULg; Tychon, Bernard ULg; Maraite, Henri et al

in Italian Journal of Agronomy/ Rivista di Agronomia (2008), 3

Detailed reference viewed: 34 (4 ULg)
Full Text
See detailService operations report SENEGAL 2007
Delrue, Josefien; Barbieri, Massimo; Tychon, Bernard ULg et al

Report (2008)

GMFS (Global Monitoring for Food Security) is a GMES Service Element (GSE) project, part of the ESA contribution to the EU / ESA GMES (Global Monitoring for Environment and Security) Programme. GMFS aims ... [more ▼]

GMFS (Global Monitoring for Food Security) is a GMES Service Element (GSE) project, part of the ESA contribution to the EU / ESA GMES (Global Monitoring for Environment and Security) Programme. GMFS aims to establish an earth observation based operational service for crop monitoring to support food security decision makers and EU policy objectives. The aim of this document, as expressed in the statement of work is to: - Evaluate the operations planned versus the services agreed - Review the external infrastructure - Review issues and experiences with relation to adopted standards The aim of the document is to give a complete report of all activities executed by the service partners to deliver agricultural monitoring services to the Centre de Suivi Ecologique (CSE) in Senegal for the 2007 growing season. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
See detailMonitoring soil organic carbon in croplands using imaging spectroscopy (moca project)
Stevens, Antoine; van Wesemael, Bas; Tychon, Bernard ULg et al

Conference (2008, February 12)

The detection of changes in soil organic carbon (SOC) concentration is essential in both the assessment of SOC sequestration and soil quality. Within the EU soil thematic strategy the depletion of organic ... [more ▼]

The detection of changes in soil organic carbon (SOC) concentration is essential in both the assessment of SOC sequestration and soil quality. Within the EU soil thematic strategy the depletion of organic matter is mentioned as one of the major threats to the soil resource. As one of the first countries Luxemburg has taken the initiative to monitor the SOC concentration of individual fields to allow for eventual CO2 credits and as an indicator for good agro-ecological conditions (GAEC). The aim of this project is to develop an efficient and operational methodology to detect SOC changes in croplands using Imaging Spectroscopy and to map the SOC contents of croplands with high resolution and minimal calibration. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (2 ULg)
Full Text
See detailGlobal agricultural monitoring systems by integration of earth observation and modelling techniques (globam project).
Defourny, Pierre; Bériaux, Emilie; Tychon, Bernard ULg et al

Conference (2008, February 12)

Nowadays, food security and crop production variability become a major concern. Moreover, in spite of major technological and methodological EO improvements observed since the late 1990’s, very little ... [more ▼]

Nowadays, food security and crop production variability become a major concern. Moreover, in spite of major technological and methodological EO improvements observed since the late 1990’s, very little change has been observed in the operational systems. A major gap exists between the remote sensing operationally used and the current scientific state of the art in EO crop monitoring. There is a lack of relevant field data over large areas, and these data are very much needed to gain a better understanding of potential improvements of the operational systems. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (1 ULg)
Full Text
See detailUtilisation des prises de vue aérienne à basse altitude pour le suivi des activités hydro-agricoles – Cas du Bassin du Kou
Wellens, Joost ULg; Diallo, M.; Dakouré, D. et al

Scientific conference (2008, January 29)

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement ... [more ▼]

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement dans des zones irriguées. Dans le bassin du Kou, les aménagements hydro-agricoles recensés couvrent une superficie otale de près de 3.200 ha ; il s’agit pour l’essentiel de périmètres privés formant la ceinture maraîchère et horticole de Bobo-Dioulasso et d’un grand périmètre de 1.200 ha réalisé par l’Etat à Bama et spécialisé dans la production du riz. Le développement d’une filière fruits et légumes sous l’impulsion de l’initiative privée est un trait caractéristique de la production irriguée dans la région. Outre l’abondance en eau liée à la présence de sources importantes, d’une nappe phréatique facilement exploitable, d’un cours d’eau pérenne et un hivernage à caractère sub-humide, la plupart des utilisateurs d’eau se retrouvent régulièrement en pénurie d’eau suite à l’extension non contrôlée de l’agriculture irriguée. Ceci a conduit les gestionnaires du bassin à rechercher des outils de contrôle et de suivi. A partir de plus de 300 prises de vue aérienne ‘amateurs’ à basse altitude, ayant une résolution de 0,8 m., une image d’occupation détaillée des sols a pu être élaborée. Des logiciels de mosaïquage, de traitement d’images et de SIG ont permis la construction d’une seule image géoréférencée. Les parcelles agricoles irriguées ont ainsi pu être délimitées. Leurs occupations ont été comparées et complétées avec les résultats d’un recensement hydro-agricole exhaustif organisé au même moment. Cette technique permet un suivi spatial des activités agricoles à moindre coût par rapport à l’acquisition des images satellites à haute résolution. L’approche est également moins sensible aux influences atmosphériques non-prévisibles dans la programmation des images satellites. Elle répond avec une précision largement suffisante aux objectifs de suivi et contrôle des parcelles irriguées demandés par les gestionnaires du bassin. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (7 ULg)
See detailMonitoring of the dynamics of the natural resources by the geomatic in Morocco
Mahyou, Hamid ULg; Tychon, Bernard ULg

Scientific conference (2008, January 29)

Drylands cover about 40 % of Earth’s land surface and are inhabited by more than 2 billion people who depend mainly on the exploitation of these dryland ecosystem natural resources. However, it is largely ... [more ▼]

Drylands cover about 40 % of Earth’s land surface and are inhabited by more than 2 billion people who depend mainly on the exploitation of these dryland ecosystem natural resources. However, it is largely recognized that these areas are threatened by the desertification. Desertification is associated with biodiversity loss and contrib-utes to global climate change. In spite of the importance of this phenomenon, it is surprising that there is no consensus on an appropriate method to assess this degradation process. One part of the literature announces catastrophic statistics on the rate of desert extension and surface affected. Others, doubt about the methodology used by these first studies and do not find any obviousness of such an extent of desertification. The overall goal of our study is to develop remote sensing based indicators and models for the assessment of desertification in drylands. For this purpose, the monitoring of vegetation and soil is based on information resulting from the remote sensing and the biophysics data. Hyperspectral (field and remote sensing) and biophysics parameters will be established for the study area through large field campaigns combined with HR-remote sensing data. The Land Cover will be mapped using the Landsat TM images in conjunction with measurements of vegetation parameters such as biomass and vegetation cover. Hyperspectral reflectances of the vegetation and soil inside the study zone will be measured by a Spectroradiometer. Each site will be located by Global Positioning System (GPS). Several RS vegetations indices appropriate for rangeland will be studied and others will be developed. Regression analyses, between the different vegetation indices retained by remote sensing and the biophysics data will be carried out so as to establish a spatio-temporal model linking these indices to the vegetation parameters. This research has started in November 2007 [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (2 ULg)
Full Text
See detailRenforcement structurel de la capacité de gestion des ressources en eau pour l'agriculture dans le bassin du Kou (Burkina Faso): Rapport Technique 2 (2007-2008)
Wellens, Joost ULg; Tychon, Bernard ULg; Traore, Farid et al

Report (2008)

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement ... [more ▼]

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement dans des zones irriguées. Dans le bassin du Kou, les aménagements hydroagricoles recensés couvrent une superficie totale de près de 3.200 ha. Il s’agit pour l’essentiel de périmètres privés formant la ceinture maraîchère, horticole et fruitière de Bobo-Dioulasso et d’un grand périmètre de 1.200 ha réalisé par l’Etat à Bama et spécialisé dans la production du riz. Outre l’abondance en eau liée à la présence de sources importantes, d’une nappe phréatique facilement exploitable, d’un cours d’eau pérenne et un hivernage à caractère sub-humide, la plupart des utilisateurs d’eau se retrouvent régulièrement en pénurie d’eau à cause d’une augmentation de la population et d’une intensification de l’agriculture irriguée. Ceci conduit les gestionnaires du bassin à rechercher des outils de contrôle et de suivi. [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
See detailElaboration du bilan d'eau du bassin versant du Kou et analyse critique des principaux composants
Wellens, Joost ULg; Traore, Farid; Niamian, Marie-Jeanne et al

Report (2008)

Situé au Sud-ouest du Burkina Faso, d’une superficie de 1.823 km², le bassin versant du Kou, avec ses importantes ressources en eau, fait l’objet d’une exploitation intensive de ses réserves (alimentation ... [more ▼]

Situé au Sud-ouest du Burkina Faso, d’une superficie de 1.823 km², le bassin versant du Kou, avec ses importantes ressources en eau, fait l’objet d’une exploitation intensive de ses réserves (alimentation en eau potable, irrigation des zones agricoles, ...). Face à la croissance démographique, l’élaboration d’un état de lieux des ressources en eau s’avère indispensable. L’objectif de cette étude est la réalisation d’un bilan d’eau du bassin versant du Kou et s’inscrit dans le cadre d’un travail de recherche contribuant à l’amélioration de la connaissance, de la gestion et de la protection des ressources en eau pour l’agriculture. Cela a nécessité l’utilisation du modèle hydrologique HYSIM. La mise en œuvre de ce modèle, réalisée sur une année hydrologique (année 2000), et particulièrement sur le sous bassin versant en amont de Badara a révélé la relative complexité de ce bassin versant due à la présence de nombreux processus hydrologiques actifs en son sein: ruissellement de surface, contribution de la nappe aux débits d’écoulement, précipitations, évapotranspiration, infiltration. Les résultats obtenus sont satisfaisants et indiquent que pour un apport d’eau annuel de 1027,7 mm, à l’exutoire 57% provient de la pluie et 43% provient de la nappe, à travers le bassin 77% (863,8 mm) est perdu par évapotranspiration, 13% (151,5 mm) participe au ruissellement de surface et 10% (112 ,4 mm) s’infiltre. [less ▲]

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
See detailElaboration d'un modèle de prévision des rendements cotonniers dans la province du Houet (Burkina Faso)
Bronne, Charles Emmanuel; Wellens, Joost ULg; Diakite, Mamadou et al

in www.GE-eau.org (2008)

Cette étude consiste à trouver un modèle de prévision de la production de coton dans la rovince du Houet d’une part, mais également de tenter d’évaluer la sensibilité de la méthode vis-à-vis des données ... [more ▼]

Cette étude consiste à trouver un modèle de prévision de la production de coton dans la rovince du Houet d’une part, mais également de tenter d’évaluer la sensibilité de la méthode vis-à-vis des données nécessaires à cette prévision. Celles-ci sont de trois types : des données météorologiques, des données NDVI et des données agro-météorologiques. Ces facteurs sont issus d’une série de logiciels : VAST, AgroMetShell, WinDisp et Statistica. Plusieurs modèles de prévision ont été construits, et mettent en évidence une bonne corrélation entre certaines variables explicatives et les données de rendements du coton dans la province du Houet. Le meilleur modèle trouvé se caractérise par un coefficient de détermination (R²) de 0.75 et une erreur-type de 73 kg/hectare, ce qui représente une erreur d’environ 6.5%. Ce modèle retenu fait appel à seulement 4 variables d’entrée faciles à obtenir. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (2 ULg)