References of "Tychon, Bernard"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Juin 2006
Tychon, Bernard ULiege; Ozer, Pierre ULiege; De Longueville, Florence ULiege et al

in Bulletin Agrométéorologique (2006), 5(3), 1-7

Le mois de juin fut chaud permettant à la plupart des cultures de bénéficier de très bonnes conditions de croissance. Le retard de croissance observé depuis le début du suivi des cultures a quasi ... [more ▼]

Le mois de juin fut chaud permettant à la plupart des cultures de bénéficier de très bonnes conditions de croissance. Le retard de croissance observé depuis le début du suivi des cultures a quasi complètement disparu. La faible pluviométrie constatée au mois de juin n’a pour l’instant que peu de conséquences pour les cultures bien installées vu les réserves en eau accumulées le mois précédent. La situation des cultures est globalement favorable, laissant entrevoir des rendements généralement supérieurs à la moyenne des cinq années précédentes. Toutefois, cette prévision pourrait être revue à la baisse si la période sèche observée en juin se prolongeait en juillet. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (3 ULiège)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Mai 2006
Tychon, Bernard ULiege; De Longueville, Florence ULiege; Ozer, Pierre ULiege et al

in Bulletin Agrométéorologique (2006), 5(2), 1-5

Des précipitations fortement excédentaires ont été enregistrées au mois de mai, particulièrement dans la deuxième quinzaine. Le rayonnement fut très anormalement inférieur à la moyenne et les températures ... [more ▼]

Des précipitations fortement excédentaires ont été enregistrées au mois de mai, particulièrement dans la deuxième quinzaine. Le rayonnement fut très anormalement inférieur à la moyenne et les températures, bien qu’en moyenne proche de la normale, ont été basses dans la dernière décade. Le retard accusé par la végétation depuis le début de la saison n’a pas encore été entièrement résorbé. La situation des cultures est globalement favorable, laissant entrevoir des rendements généralement supérieurs à la moyenne des cinq années précédentes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (1 ULiège)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Avril 2006
Tychon, Bernard ULiege; De Longueville, Florence ULiege; Ozer, Pierre ULiege et al

in Bulletin Agrométéorologique (2006), 5(1), 1-5

L’hiver météorologique (décembre 2005 à février 2006) peut être caractérisé de normal. Les mois de mars et avril furent plus froids que la normale et cela a pour conséquence un retard phénologique évalué ... [more ▼]

L’hiver météorologique (décembre 2005 à février 2006) peut être caractérisé de normal. Les mois de mars et avril furent plus froids que la normale et cela a pour conséquence un retard phénologique évalué à 10 – 15 jours selon les endroits. Les prévisions de rendement annoncent pour les cultures d’hiver, des rendements équivalent ou légèrement supérieurs à 2005 mais inférieurs à ceux de 2004. Il est prématuré d’émettre des prévisions pour les cultures printanières. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (2 ULiège)
Full Text
See detailRenforcement structurel de la capacité de gestion des ressources en eau pour l'agriculture dans le bassin du Kou (Burkina Faso): Rapport Technique 2 (2005-2006)
Wellens, Joost ULiege; Tychon, Bernard ULiege; Traore, Farid et al

Report (2006)

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement ... [more ▼]

Le bassin du Kou, situé dans le sud-ouest du Burkina Faso, est depuis quelques décennies le théâtre de différentes formes de conflits liés à toute une série de problèmes que l’on rencontre généralement dans des zones irriguées. Dans le bassin du Kou, les aménagements hydroagricoles recensés couvrent une superficie totale de près de 3.200 ha. Il s’agit pour l’essentiel de périmètres privés formant la ceinture maraîchère, horticole et fruitière de Bobo-Dioulasso et d’un grand périmètre de 1.200 ha réalisé par l’Etat à Bama et spécialisé dans la production du riz. Outre l’abondance en eau liée à la présence de sources importantes, d’une nappe phréatique facilement exploitable, d’un cours d’eau pérenne et un hivernage à caractère sub-humide, la plupart des utilisateurs d’eau se retrouvent régulièrement en pénurie d’eau à cause d’une augmentation de la population et d’une intensification de l’agriculture irriguée. Ceci conduit les gestionnaires du bassin à rechercher des outils de contrôle et de suivi. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRelationship between the progress of the foliar pathogens caused by Septoria tritici and the reduction of the photosynthetic vitality of plants in Grand-Duchy of Luxembourg in 2004.
El Jarroudi, Moussa ULiege; Crumière, F.; Hausman, J.-F. et al

in Bibliotheca fragmenta agronomica - Book of proceedings (2006), 11(2), 643-644

Detailed reference viewed: 21 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGreen leaf area decline of wheat top three leaves in Belgium and G-D of Luxembourg from 2003 to 2005 : the relationships with grain yield.
Martin, B.; El Jarroudi, Moussa ULiege; Tychon, Bernard ULiege

in Bibliotheca fragmenta agronomica - Book of proceedings (2006), 11(1), 167-168

Detailed reference viewed: 31 (3 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCrop yield forecast with NOAA and spot-vegetation data in Morocco.
Balaghi, Riad; Tychon, Bernard ULiege; Eerens, H. et al

Conference (2006)

Detailed reference viewed: 32 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProtection and maintenance of permanent pastures
Gobin, B.; Brodsky, L.; Tychon, Bernard ULiege et al

in Kay, Simon; Sima, Aleksandra; Loudjani, Philippe (Eds.) Proceedings of the 12th MARS PAC Annual Conference, 2006 (2006)

All farmers receiving direct payments are subject to compulsory cross-compliance which includes standards related to the maintenance and protection of permanent pastures. Questionnaire techniques and ... [more ▼]

All farmers receiving direct payments are subject to compulsory cross-compliance which includes standards related to the maintenance and protection of permanent pastures. Questionnaire techniques and spatio-temporal analyses demonstrated that the ratio of permanent pasture area to agricultural land provides a simple tool for monitoring and controlling the protection of permanent pastures at the regional to Member State level. Huge variations in the ratio across Europe were related to the importance of permanent pastures, the interpretation of definitions, sources of information used, differences in calculation, and the presence of protective and/or sensitive zones. Precautionary or complementary measures are in place in most Member States in order to prevent decreases in the ratio. The implementation of GAEC standards related to permanent pastures overlaps with the standard management requirements, national legislation and current agri-environmental programmes. The study advocates the establishment of a comprehensive geo-information platform consisting of a topologically correct inventory of all permanent pasture parcels in a 1:1 geo-referenced relation between IACS and LPIS; ancillary spatially explicit data such as orthophotos, remote sensing images and other thematic geo-databases; and, geodatabases with parcel information compiled for other monitoring purposes such as those within the framework of the Nitrates Directive or 2nd pillar support. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (1 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailForecasting Septoria tritici on winter wheat in the Grand-Duchy of Luxembourg from 2000 to 2005.
El Jarroudi, Moussa ULiege; Tychon, Bernard ULiege; Maraite, H. et al

in Bibliotheca Fragmenta Agronomica - Book of Proceedings (2006), 11(2), 751-752

This papers presents the results of a wheat diseases model called PROCULTURE for the prediction of septoriosis in the Grand Duchy of Luxembourg

Detailed reference viewed: 31 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDetection of carbon stock change in agricultural soils using spectroscopic techniques
Stevens, Antoine; Van Wesemael, Bas; Vandenschrick, Grégoire et al

in Soil Science Society of America Journal (2006), 70(3, MAY-JUN), 844-850

Soil organic carbon (SOC) represents one of the major pools in the global C cycle. Therefore, even small changes in SOC stocks cause important CO, fluxes between terrestrial ecosystems and the atmosphere ... [more ▼]

Soil organic carbon (SOC) represents one of the major pools in the global C cycle. Therefore, even small changes in SOC stocks cause important CO, fluxes between terrestrial ecosystems and the atmosphere. However, SOC stocks are difficult to quantify accurately due to their high spatial variability. The aim of this paper is to evaluate the potential of Imaging Spectroscopy (IS) using the Compact Airborne Spectrographic Imager (CASI; 405-950 nm) and field spectroscopy with an Analytical Spectral Devices spectrometer (ASD; 350-2500 nm) to measure SOC content in heterogeneous agricultural soils. We used both stepwise and partial least square (PLS) regression analysis to relate spectral measurements to SOC contents. Standard Error of Prediction (SEP) for the ASD ranged from 2.4 to 3.3 g C kg(-1) depending on soil moisture content of the surface layer. Imaging spectroscopy performed poorly, mainly due to the narrow spectral range of the CASI. Tests using both the CASI and the Shortwave infrared Airborne Spectrographic Imager (SASI; 900-2500 nm) showed better results. The variation in soil texture and soil moisture content degrades the spectral response to SOC contents. Currently, SEP allows to detect a SOC stock change of 7.2-9.9 Mg C ha(-1) in the upper 30 cm of the soil, and is therefore still somewhat high in comparison with changes in SOC stocks as a result of management or land conversion (0.34.9 Mg C ha(-1) yr(-1)). A detailed SOC maps produced by IS reflected the patterns in SOC contents due to the recent conversion from grassland to cropland. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (8 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCGMS/WOFOST model principles
Tychon, Bernard ULiege

Conference (2005, November)

Detailed reference viewed: 27 (5 ULiège)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Septembre 2005
Tychon, Bernard ULiege; Ozer, Pierre ULiege; De Longueville, Florence ULiege et al

in Bulletin Agrométéorologique (2005), 4(5), 1-3

Le mois de septembre fut anormalement chaud et ensoleillé. Les précipitations furent par contre inférieures à la moyenne. A ce stade-ci de l’année, seules les prévisions relatives aux rendements du maïs ... [more ▼]

Le mois de septembre fut anormalement chaud et ensoleillé. Les précipitations furent par contre inférieures à la moyenne. A ce stade-ci de l’année, seules les prévisions relatives aux rendements du maïs fourrager et de la betterave sucrière sont calculées. Par rapport à l’année dernière et, sur l’ensemble du territoire, les prévisions de rendements de la betterave sucrière sont équivalentes, tandis que celles du maïs sont légèrement à la baisse. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (2 ULiège)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Août 2005
Tychon, Bernard ULiege; Ozer, Pierre ULiege; De Longueville, Florence ULiege et al

in Bulletin Agrométorologique (2005), 4(5), 1-4

Le mois d’août a été caractérisé par des valeurs climatiques proches de la normale. Cependant, les températures et les valeurs de rayonnement étaient anormalement faibles. Par rapport à l’année dernière ... [more ▼]

Le mois d’août a été caractérisé par des valeurs climatiques proches de la normale. Cependant, les températures et les valeurs de rayonnement étaient anormalement faibles. Par rapport à l’année dernière et, sur l’ensemble du territoire, les prévisions de rendements des principales cultures printanières sont équivalentes dans le cas de la betterave sucrière, et à la baisse pour le maïs fourrager et la pomme de terre Bintje. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (1 ULiège)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Juillet 2005
Tychon, Bernard ULiege; Ozer, Pierre ULiege; De Longueville, Florence ULiege et al

in Bulletin Agrométéorologique (2005), 4(4), 1-5

Le mois de juillet fut anormalement pluvieux en diverses régions du pays. Les autres paramètres climatiques furent néanmoins proches de la moyenne. Les prévisions de rendements des principales cultures ... [more ▼]

Le mois de juillet fut anormalement pluvieux en diverses régions du pays. Les autres paramètres climatiques furent néanmoins proches de la moyenne. Les prévisions de rendements des principales cultures sont globalement à la baisse sur le territoire par rapport à l’année dernière. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (1 ULiège)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Juin 2005
Tychon, Bernard ULiege; Ozer, Pierre ULiege; De Longueville, Florence ULiege et al

in Bulletin Agrométéorologique (2005), 4(3), 6

Tous les paramètres climatiques furent anormaux à exceptionnels par rapport à la moyenne durant le mois de juin. Aussi, les prévisions de rendements de principales cultures sont globalement à la baisse ... [more ▼]

Tous les paramètres climatiques furent anormaux à exceptionnels par rapport à la moyenne durant le mois de juin. Aussi, les prévisions de rendements de principales cultures sont globalement à la baisse sur le territoire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (1 ULiège)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - mai 2005
Tychon, Bernard ULiege; Ozer, Pierre ULiege; Horion, S. et al

in Bulletin Agrométéorologique (2005), 4(2), 6

Si la situation météorologique est globalement normale en Belgique, dans certaines régions, le manque de précipitations cumulées depuis le début du printemps commence à inquiéter. A ce stade de l’année ... [more ▼]

Si la situation météorologique est globalement normale en Belgique, dans certaines régions, le manque de précipitations cumulées depuis le début du printemps commence à inquiéter. A ce stade de l’année culturale, les prévisions de rendements indiquent le maïs fourrager comme étant la culture la plus touchée par les conditions climatiques qui prévalent depuis plusieurs mois. Par contre, sur le plan national, par rapport à l’année passée, l’orge d’hiver et la pomme de terre Bintje marquent une certaine stabilité, tandis que le froment d’hiver et la betterave sucrière devraient voir leurs rendements légèrement augmenter. [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (0 ULiège)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Avril 2005
Tychon, Bernard ULiege; Ozer, Pierre ULiege; De Longueville, Florence ULiege et al

in Bulletin Agrométéorologique (2005), 4(1), 1-5

L’hiver météorologique (décembre 2004 à février 2005) peut être caractérisé de normal, tout comme les mois de mars et avril qui lui ont succédé. La situation des cultures d’hiver est également normale ... [more ▼]

L’hiver météorologique (décembre 2004 à février 2005) peut être caractérisé de normal, tout comme les mois de mars et avril qui lui ont succédé. La situation des cultures d’hiver est également normale, avec des rendements qui s’annoncent généralement supérieurs à ceux de 2003 et de 2004 pour le froment d’hiver. Dans le cas de l’orge d’hiver, les estimations de rendements n’atteignent pas les résultats de 2004 mais dépassent largement les rendements observés en 2003. Il est prématuré d’émettre des prévisions pour les cultures printanières. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (2 ULiège)
Full Text
See detailSuivi de l'état de l'AGRIculture WALlonne par TELédétection (projet SAGRIWATEL)
Tychon, Bernard ULiege; Istasse, Alain

Conference (2005, May 11)

Le projet de recherche et développement sur le « Suivi de l’Etat l’Agriculture Wallonne par Télédétection (SAGRIWATEL) » entamé en janvier 2003 est réalisé dans le cadre d’une étroite collaboration entre ... [more ▼]

Le projet de recherche et développement sur le « Suivi de l’Etat l’Agriculture Wallonne par Télédétection (SAGRIWATEL) » entamé en janvier 2003 est réalisé dans le cadre d’une étroite collaboration entre une équipe de scientifiques provenant de différents organismes de recherche wallons (Centre Wallon de Recherches Agronomiques, Université de Liège, Université Catholique de Louvain, Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux) et l’Administration Wallonne de l’Agriculture (DGA). Il vise à mettre en place pour l’Administration Wallonne de l’Agriculture des outils de suivi de l’agriculture tant pour ce qui concerne ses activités de production que pour ce qui concerne ses activités en lien avec la protection du milieu (mesures agro-environnementales). Ces outils sont conçus, selon les cas, pour du contrôle, de l’encadrement ou encore pour le suivi global de l’évolution de l’agriculture à l’échelle de la région wallonne. Le système vise à valoriser la base de données du Système Intégré de Gestion et de Contrôle (SIGC) qui est en mesure de fournir des informations pour des applications autres que celles pour lesquelles il a été conçu. En association avec de l’information satellite ou aérienne et des modèles de croissance des cultures une série d’applications concrètes ont été élaborées pour : - la prévision des productions agricoles - la délimitation de zones à stress hydrique - le repérage et l’estimation de surfaces ou de longueurs de bandes enherbées, haies,… - le repérage de la couverture hivernale des sols - le repérage du sens du labour - le suivi des successions culturales - le suivi de la diversité des cultures - l’évolution de la taille des parcelles - … Le système bénéficie de l’apport du SIGC graphique qui fonctionne en Belgique de manière opérationnelle depuis 1997. L’utilisation originale qui est faite du SIGC dans cette étude constitue une nouvelle valorisation de ce système cartographique au départ destiné uniquement à du contrôle des déclarations des agriculteurs. L’approche est intéressante car elle permet un meilleur suivi de l’état de l’agriculture pour l’Administration avec un outil dont elle a la maîtrise, lui permettant de répondre rapidement aux demandes, notamment de l’Europe. En outre, l’outil s’est révélé rapidement opérationnel et adaptable à de nouvelles demandes ce qui constitue un avantage non négligeable quand l’on analyse les fréquentes évolutions de la PAC de ces dernières années. Enfin, l’approche optimise les informations transmises par les agriculteurs lors de leur déclaration PAC, leur évitant des pertes de temps dans des demandes de renseignement répétitives conduisant en quelque sorte à une simplification administrative. L’accès à l’information au sein de la Direction Générale de l’Agriculture se fera via une interface WEB-GIS. Un prototype sera opérationnel dans moins de deux mois. Il est prévu qu’à terme, d’autres Institutions Wallonnes et les agriculteurs wallons euxmêmes puissent bénéficier de cette avancée technologique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (4 ULiège)
Full Text
See detailGeoTraceAgri final project report (GTA)
Debord, Michel; Chauchard, Alain; Tychon, Bernard ULiege et al

Report (2005)

Are the universalisation and the globalisation of trade exchanges synonymous with a standardization in which agro-food products uprooted of their soil will no longer be differentiated from manufacturers ... [more ▼]

Are the universalisation and the globalisation of trade exchanges synonymous with a standardization in which agro-food products uprooted of their soil will no longer be differentiated from manufacturers or supermarket brands? Original food products belong to the inheritance of the territories and the consumers are attracted more and more by their authenticity. The GeoTraceAgri project resolutely supports agriculture and the sustainable promotion of the territory as opposed to universalisation which standardizes and moves away those who produce for consumers. Geotraceability aims at associating information of geographical nature with the traditional data of traceability. Farming origin and operations have become factual and verifi able data is available everywhere in the world, thus making it possible to bring additional guarantees to the signs of quality. The GeoTraceAgri (GTA) project largely contributed to the realisation of geotraceability. With the implementation from January 1,2005 of the new Common Agricultural Policy and its regulation imposing on the Member States a single system of declaration, all the agricultural parcels now form part of a European database of geographical references. This new regulation reinforces the basis of the concept of geotraceability, whereas throughout the project it was necessary to defi ne geo-indicators for integrated or crop production with very few geographical data on the farming precedents. The development of the GTA prototype rests on a decentralized architecture and Web services. It was indeed necessary to conceive a system which is readily accessible on Internet for farmers, co-operatives and collectors, and potentially with the administrations which have control responsibilities. In term of acceptability, the potential users realise the potential economic benefi ts of the concept and of the indicators of geotraceability in their plan of exploitation, on the other hand sociological acceptability is less evident which induces the need for communication to make for its adoption. This fi nal report fi nal illustrates the fi rst stage : the GeoTraceAgri partners are continuing their research on the defi nition of an integrated system of geotraceability for the Common agricultural policy and the plan of analysis of the results of GeoTraceAgri should lead to the marketing within two years of an application making it possible to integrate the geo-indicators into management software for the actors of the agro food chain. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (1 ULiège)