References of "Tomasella, Marco"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntérêt d'une prise en charge multidisciplinaire ambulatoire semi-intensive dans la lombalgie chronique
Demoulin, Christophe ULg; Grosdent, Stéphanie ULg; capron, Lucile et al

in Revue du Rhumatisme (2010), 77

Objectifs. – Cette étude souhaite apprécier l’efficacité d’un programme pluridisciplinaire ambulatoire semi-intensif, élaboré en fonction des exigences des organismes mutualistes belges et destiné aux ... [more ▼]

Objectifs. – Cette étude souhaite apprécier l’efficacité d’un programme pluridisciplinaire ambulatoire semi-intensif, élaboré en fonction des exigences des organismes mutualistes belges et destiné aux patients lombalgiques chroniques. Méthodes. – Parmi 262 patients souffrant de lombalgie chronique non spécifique inclus dans cette étude, 136 (73 femmes et 63hommes présentant des douleurs depuis 11,3 ans en moyenne) ont achevé un programme ambulatoire (36 séances de deux heures) comportant une éducation à l’économie rachidienne, une approche ergonomique et psychologique ainsi que des séances de reconditionnement physique. Trois séances (initiale [séance 1], intermédiaire (séance 18) et finale [séance 36]) évaluent les paramètres d’intensité de la douleur, d’incapacité fonctionnelle, de kinésiophobie, de connaissances cognitives et gestuelles ainsi que les performances physiques (force et endurance des muscles du tronc, mobilité du complexe lombo-pelvi-fémoral, endurance cardiorespiratoire). Résultats. – Tous les paramètres sont significativement améliorés lors de l’évaluation finale : diminution de l’intensité de la douleur (−44 %), des répercussions fonctionnelles (−40 %) et de la kinésiophobie (−11 %), amélioration des connaissances (+59 %) et de la gestuelle vertébrale (+95 %), augmentation de la force des muscles du tronc (+40 % en moyenne), de l’endurance des extenseurs du tronc (+90 %), de la mobilité (+8 %) et de l’endurance cardiorespiratoire (+18 %). Conclusions. – Une prise en charge pluridisciplinaire ambulatoire semi-intensive s’avère bénéfique pour les patients lombalgiques chroniques. Une adaptation des critères d’inclusion et une implication accrue du patient dans sa rééducation contribueraient à améliorer l’observance du programme. [less ▲]

Detailed reference viewed: 216 (42 ULg)
Full Text
See detailElastofibrome dorsal
TOMASELLA, Marco ULg

Conference (2009, December 14)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailElectrophysiologic contribution to cervical pain
WANG, François-Charles ULg; TOMASELLA, Marco ULg

in Revue du Rhumatisme et des Maladies Osteo-Articulaires (2008)

Detailed reference viewed: 16 (2 ULg)
See detailLa stabilisation fonctionnelle lombaire : Défintion du concept et arguments scientifiques
Demoulin, Christophe ULg; DISTREE, Vincent ULg; TOMASELLA, Marco ULg et al

in Abstract book des Mardis de la Kinésithérapie (2008)

Detailed reference viewed: 28 (4 ULg)
Full Text
See detailLa maladie d'Hirayama
TOMASELLA, Marco ULg

Conference (2007, June 05)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailBenefits of an out-patient multidisciplinary rehabilitation program in the treatment of chronic low back pain
Vanderthommen, Marc ULg; Demoulin, Christophe ULg; GROSDENT, Stéphanie ULg et al

in Abstract book of 6th Interdisciplinary World Congress on Low Back & Pelvic Pain (2007)

Detailed reference viewed: 16 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLumbar functional instability : a critical appraisal of the literature
Demoulin, Christophe ULg; Distree, Vincent ULg; Tomasella, Marco ULg

in Annales de Réadaptation et de Médecine Physique (2007), 50

The goals of this paper were to define the concept of instability, to describe the way it can be assessed, to report on impairments of the spine stabilization system in patients with low back pain (LBP ... [more ▼]

The goals of this paper were to define the concept of instability, to describe the way it can be assessed, to report on impairments of the spine stabilization system in patients with low back pain (LBP), to cite the recommended exercises and, lastly, to examine the results of programs based on lumbar stabilization. Patients suffering from lumbar instability appear to belong to a particular subgroup of subjects with LBP. In the literature, several definitions of lumbar instability have been proposed. Radiological instability, for instance, differs from functional instability. Diagnosis remains difficult: the relevance of static and dynamic radiographs appears limited whereas several signs and clinical instability tests have been described in the literature but remain controversial. The functional stability system of the spine consists of three interdependent components: the passive, the active and the neuromuscular subsystems. The benefits of lumbar stabilization programs for LBP patients have been underlined. Lumbar stabilization exercises are aimed at sensorimotor reprogrammation of spine stabilizer muscles intended to improve their motor control skill and delay of response and consequently to compensate for weakness of the passive stabilization system. [less ▲]

Detailed reference viewed: 78 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’instabilité lombaire fonctionnelle : revue de la littérature
Demoulin, Christophe ULg; Distree, Vincent ULg; Tomasella, Marco ULg et al

in Annales de Réadaptation et de Médecine Physique (2007), 50

Les patients lombalgiques présentant une instabilité lombaire semblent constituer un sous-groupe particulier. De nombreuses définitions de l’instabilité lombaire ont été proposées. L’instabilité ... [more ▼]

Les patients lombalgiques présentant une instabilité lombaire semblent constituer un sous-groupe particulier. De nombreuses définitions de l’instabilité lombaire ont été proposées. L’instabilité radiologique se distingue de l’instabilité fonctionnelle. Leur diagnostic demeure délicat : l’intérêt des clichés radiographiques statique et dynamique semble limité tandis que plusieurs signes et tests cliniques de l’instabilité ont été décrits dans la littérature mais demeurent controversés. Trois éléments composent le système de stabilisation fonctionnelle de la colonne : les sous-systèmes passif, actif et neuromusculaire qui sont interdépendants. L’intérêt de programmes de stabilisation lombaire pour les patients lombalgiques a été démontré. Les exercices de stabilisation lombaire visent une reprogrammation sensorimotrice des muscles stabilisateurs de la colonne afin d’améliorer leur potentiel, leur temps de réponse et ainsi compenser des déficits du système passif de stabilisation. Cet article souhaite définir le concept d’instabilité, préciser les moyens de son évaluation, appréhender les anomalies du système de stabilisation présentes chez les sujets lombalgiques, décrire les principaux exercices recommandés dans la littérature et enfin rapporter les bénéfices observés à la suite de programmes de stabilisation lombaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 418 (25 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailBenefits of a physical training program after back school for chronic low back pain patients
Demoulin, Christophe ULg; Maquet, Didier ULg; Tomasella, Marco ULg et al

in Journal of Musculoskeletal Pain (2006), 14(2), 21-31

Objectives: Compare a treatment combining a back school program and physical training with a treatment consisting of only aback school program undertaken by chronic low back pain [CLBP] patients. Methods ... [more ▼]

Objectives: Compare a treatment combining a back school program and physical training with a treatment consisting of only aback school program undertaken by chronic low back pain [CLBP] patients. Methods: Forty CLBP patients [21 females] completed an educational back school program. Once ended, 17 subjects [the Education-Physical Group [EPG]] started physical training sessions attended twice a week [90 minutes] for six weeks. The others constituted the Education Group [EG]. All subjects performed three tests: the pain visual analog scale, the Dallas questionnaire assessing quality of life, and an ergonomic test at the beginning [Day [D] 1], at the end [D21] of the back school program, and three months later [D120]. The EPG also carried out physical tests at the start and at the end of the physical training. Results: At D21, no significant difference in pain and Dallas scores appeared, although patients of both groups performed the ergonomic test significantly better. At D120, the decrease of pain intensity and the quality of life improvement were significant in both groups [P < 0.05]. The extent of the pain intensity decrease was significantly higher in the EPG compared to the EG. The EPG displayed improvements in most physical assessments [P < 0.05]. Only the increase of knee extensors strength correlated significantly with the improvements of quality of life and ergonomic function scores. Conclusions: This study supports positive effects of a back school program for CLBP patients. Additional physical training sessions lead to lower pain intensity, greater improvement of quality of life than back school sessions only, as well as improvement of muscle performances. The increase of the knee extensors strength might have helped to decrease the pain and improve the quality of life. [less ▲]

Detailed reference viewed: 87 (21 ULg)
Full Text
See detailExploration électromyographique des muscles paravertébraux
TOMASELLA, Marco ULg; WANG, François-Charles ULg

in Correspondances en Nerf & Muscle (2005)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTraitements conservateurs de la lombalgie.
TOMASELLA, Marco ULg

in Abstract Book of 2nd International Symposium of the Belgium Back Society. Prise en charge interdisciplinaire de la lombalgie. (2004, December 11)

Detailed reference viewed: 6 (1 ULg)
Full Text
See detailEtude EMG du multifidus lombaire dans les radiculopathies lombo-sacrées par conflit disco-radiculaire.
TOMASELLA, Marco ULg; WANG, François-Charles ULg; CRIELAARD, Jean-Michel ULg

in Abstract Book du Symposium de Médecine Physique - EMG - Réadaptation du 20 novembre 2004. (2004, November 20)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIndications des corticoides par voie peridurale dans les douleurs rachidiennes et radiculaires
Fontaine, Robert ULg; Tomasella, Marco ULg; Martin, Didier ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2004), 59(10), 557-64

Back pain is very frequent in western countries and it represents a very high social cost. The treatment is based on five modalities: medication, physiotherapy, invasive technics, rehabilitation programs ... [more ▼]

Back pain is very frequent in western countries and it represents a very high social cost. The treatment is based on five modalities: medication, physiotherapy, invasive technics, rehabilitation programs and psycho-social approaches. Several treatments may be proposed simultaneously and introduced gradually. Steroid administration by epidural injection is frequently used in Belgium, even though no prospective randomised studies have shown a real benefit over the long term. The indications for epidural injection must be carefully chosen. These include subacute pain (less than six months) in the lower limbs despite a well observed medical treatment. Patients are invited to give informed consent; the technic must be performed in an appropriate environment by an experienced physician. The initial treatment of back pain is medical. This pathology is multifactorial and the relief of symptoms is often incomplete. The patient should be urged to feel responsible for and involved in his treatment. [less ▲]

Detailed reference viewed: 125 (18 ULg)
Full Text
See detailContribution à l'étude électromyographique de la musculature paravertébrale dorso-lombaire.
Tomasella, Marco ULg

Doctoral thesis (2004)

La musculature paravertébrale lombaire est classiquement présentée sous la forme d’une masse commune, constituée de l’épi-épineux, du long dorsal et de l’ilio-costal. Bogduk et al. (1982) et MacIntosch et ... [more ▼]

La musculature paravertébrale lombaire est classiquement présentée sous la forme d’une masse commune, constituée de l’épi-épineux, du long dorsal et de l’ilio-costal. Bogduk et al. (1982) et MacIntosch et al. (1986) ont précisé les modalités d’insertion des différents faisceaux musculaires en individualisant le multifidus lombaire, caractérisé par son innervation monosegmentaire. Contrairement au longissimus, à l’iliocostalis et aux muscles des membres inférieurs, tous dotés d’une innervation plurisegmentaire, ce muscle paraspinal médial constitue une cible électromyographique intéressante pour la mise au point de radiculopathies lombo-sacrés. La contribution de l’EMG de la musculature paravertébrale pour le diagnostic de radiculopathies, de certaines pathologies musculaires ou d’une maladie de Charcot (SLA) a déjà été rapportée mais la plupart des études ont considéré la seule activité EMG de repos. Nous avons souhaité explorer le multifidus dorso-lombaire par EMG à l’aiguille de la même manière qu’un muscle des membres : - recherche d’une éventuelle activité spontanée au repos ; - analyse quantitative de la morphologie des potentiels d’unité motrice individuels lors de l’effort de contraction musculaire volontaire . Dans la première partie de ce travail nous avons établi les normes de référence EMG du multifidus dorso-lombaire au sein d’une population contrôle. Au repos, aucune activité spontanée n’a été enregistrée sur l’ensemble des 75 sujets sains. Ce résultat, pourtant logique et attendu, contraste singulièrement avec d’autres travaux qui rapportent au sein d’une population asymptomatique une activité EMG de repos atteignant plus de 40%. Nos exigences méthodologiques pourraient expliquer cette discordance. Lors d’un effort de contraction volontaire, nous avons défini les limites normatives pour les myotomes T8 et L5 au cours de l’analyse quantitative des PUMs en mode multi-MUP. La mise en relation des paramètres d’amplitude et de durée des PUMs permet l’élaboration de normogrammes, calculés à partir des valeurs moyennes et individuelles. Dans la littérature, l’intérêt de ces techniques d’analyse EMG est bien démontré ; mais aucune base de données normatives ne semble disponible, chaque praticien exploitant ses propres normes. Nous pouvons maintenant proposer des normes de référence contribuant effectivement au diagnostic de radiculopathies lombo-sacrées, de certaines myopathies et pathologies de la corne antérieure. Dans la seconde partie de ce travail, nous avons étudié le multifidus lombaire par EMG à l’aiguille sur une population de 35 patients présentant une lombocruralgie ou une lombosciatalgie dont l’origine disco-radiculaire a été formellement démontrée par imagerie médicale (CT-scanner ou RMN). La recherche d’une activité spontanée de dénervation au repos s’est avérée décevante. Un seul des 35 patients présentait au repos de nombreux potentiels de fibrillation. Ce faible pourcentage (3%) résume à lui seul la principale difficulté de cette exploration, à savoir le délai de réalisation de l’EMG par rapport au début de la symptomatologie clinique. Idéalement, pour la musculature paraspinale, ce délai se situe dans les 10 à 15 jours. Or, en pratique, la réalisation aussi précoce d’une ENMG (avec CT-scanner lombaire) apparaît difficile. En appliquant la méthode d’analyse quantitative en mode multi-MUP, nous dégageons les conclusions suivantes :  Dans le groupe des radiculalgies aiguës à subaiguës, 18% seulement des patients présentent des caractéristiques neurogènes lors de l’analyse des PUMs individuels et un seul (6%) montre des anomalies neurogènes exclusivement localisées au multifidus (EMG des muscles périphériques et neurographie de stimulo-détection normales).  Dans le groupe des radiculalgies chroniques, 33% révèlent des caractéristiques neurogènes lors de l’analyse des PUMs individuels et seulement 11% des patients (2 sur 18) présentent des anomalies neurogènes exclusivement localisées au multifidus (EMG des muscles périphériques et neurographie de stimulo-détection normales). Dans le contexte d’une radiculalgie lombo-sacrée par hernie discale, nous démontrons que l’électromyographie isolée du multifidus lombaire ne contribue guère de manière sensible ou spécifique au diagnostic topographique de l’atteinte radiculaire (activité spontanée de repos : 3% et morphologie neuropathique des PUMs individuels : 9%). L’analyse EMG du multifidus lombaire associée à celle des membres inférieurs s’avère un peu plus performante (atteinte « neurogène » combinée : 26%). Pour expliquer le faible rendement du multifidus lombaire lors de la mise au point diagnostique des radiculopathies, certaines hypothèses peuvent être avancées : - La somatotopie des fascicules nerveux au niveau du site lésionnel pourrait épargner les fibres nerveuses du rameau postérieur destinées au multifidus ; - La présence de signes de dénervation active serait précoce et fugace en raison de la mise en jeu rapide des mécanismes de réinnervation collatérale ; - L’innervation strictement monosegmentaire du multifidus ne serait peut être pas aussi spécifique telle qu’elle est décrite par Bogduk et al. (1982). - Une lésion démyélinisante focale du rameau postérieur lors d’un conflit disco- radiculaire expliquerait l’absence de répercussion axonale du multifidus lombaire lors de l’EMG de détection à l’aiguille ; - Certaine lomboradiculalgie exprimerait une stimulation nociceptive par médiation biochimique. Notre travail confirme cependant la pertinence des données neurographiques de stimulo-détection (ondes tardives H et F) pour établir le diagnostic de radiculopathies lombo-sacrées, contrairement au concept défendu par certains qui ne considèrent que les seuls paramètres de l’exploration électromyographique proprement dite. Dans la dernière partie de cette analyse, nous montrons l’intérêt du multifidus pour quelques cas particuliers de radiculopathies d’expression clinique, radiologique ou électrophysiologique difficile. Nous confirmons l’excellente sensibilité diagnostique de l’EMG à l’aiguille (activité spontanée de repos et morphologie des PUMs individuels) du multifidus dorso-lombaire dans le cadre de diverses affections myogènes et neurodégénérative de la corne antérieure. En conclusion, l’ENMG prolonge, approfondit et sensibilise les données de l’examen clinique. Une anomalie isolée suffit rarement pour poser un diagnostic. C’est l’intégration d’éléments convergents qui permet de donner un sens aux plaintes du patient. Il serait vain d’opposer EMG et neurographie ; ces deux techniques, comme le démontrent les tableaux de synthèse 23 (cf. p. 89), 28 (cf. p. 95) et 36 (cf. p.106) doivent rester complémentaires. Certes, la contribution de l’analyse du multifidus lombaire dans les radiculopathies est faible, mais elle peut s’avérer ponctuellement utile. Cette étude EMG ne devra pas se limiter à la recherche de la seule activité spontanée de repos mais comportera aussi une analyse quantitative de la morphologie des PUMs du multifidus. Dans les myopathies, l’atteinte fréquente de la musculature axiale et proximale justifie pleinement le choix du multifidus, dont nous confirmons l’excellente sensibilité. Enfin, la mise en évidence d’une dénervation subaiguë ou chronique au niveau de la musculature paravertébrale permettrait de poser plus précocement le diagnostic de SLA et d’accélérer ainsi la prise en charge thérapeutique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (2 ULg)
Full Text
See detailPrise en charge de la douleur chronique en équipe pluridisciplinaire
Fontaine, Robert ULg; Fuchs, Sonia; Hardy, Régine ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2004), 59(2), 81-88

Assessment of chronic pain is one of medicine's most difficult challenges. A structured and flexible multidisciplinary approach allows full characterisation of the various components of the pain syndrome ... [more ▼]

Assessment of chronic pain is one of medicine's most difficult challenges. A structured and flexible multidisciplinary approach allows full characterisation of the various components of the pain syndrome. This then allows the use of a rational combination of pharmacologic, physical, psychological, and surgical techniques. It is essential to gain the patient's confidence, collaboration, and compliance. Patients can better manage their situation when their needs are clarified and when care is oriented toward concrete therapeutic objectives. [less ▲]

Detailed reference viewed: 230 (23 ULg)