References of "Servais, Christine"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa médiation comme fiction technique. Lyotard - Derrida - Nancy - Stiegler - Rancière
Servais, Christine ULg

in Servais, Christine (Ed.) La médiation. Théorie et terrains (in press)

Ce chapitre s'attache à comprendre ce que ce champ particulier de la philosophie contemporaine fait de la question de la médiation, comment le contexte de développement des techniques de communication et ... [more ▼]

Ce chapitre s'attache à comprendre ce que ce champ particulier de la philosophie contemporaine fait de la question de la médiation, comment le contexte de développement des techniques de communication et/ou de la communication comme technique inquiète son travail , sur quelles bases, dans ce contexte, est convoquée la notion de médiation et comment, en retour, cette inquiétude peut travailler notre propre champ de recherches. Mon hypothèse est que la notion de médiation survient chez ces philosophes pour déconstruire ou infléchir un rapport trop immédiat, trop direct, entre communication et pouvoir, et ce sur deux plans. Sur un plan conceptuel tout d’abord : il faut pouvoir penser la communication comme n’étant pas un simple exercice de pouvoir ; sur le plan des pratiques et des processus de communication ensuite : il faut rompre le lien direct ou immédiat entre intentions des producteurs, représentations et effets sur les récepteurs, et favoriser les manifestations qui le rompent (pour beaucoup, il s’agit de l’art). La notion de médiation répondrait ainsi à un impératif de nature politique : il faut penser la médiation dans le cadre d’une résistance au pouvoir. [less ▲]

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntroduction : Faire de la médiation un "quasi-concept"
Servais, Christine ULg

in Servais, Christine (Ed.) La médiation. Théorie et terrains (in press)

Il s'agit d'une présentation des problématiques qui traversent l'ouvrage à partir du constat d'un écart entre l'approche théorique de la médiation et son approche par les pratiques.

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailLa médiation. Théorie et terrains
Servais, Christine ULg

Book published by De Boeck (in press)

Cette publication collective sur la notion de médiation est issue du constat suivant : dans le champ théorique comme dans le champ des pratiques, la médiation s’est aujourd’hui imposée, soit comme outil ... [more ▼]

Cette publication collective sur la notion de médiation est issue du constat suivant : dans le champ théorique comme dans le champ des pratiques, la médiation s’est aujourd’hui imposée, soit comme outil d’analyse des processus de communication, soit comme outil apte à soigner/traiter/améliorer les relations entre pairs, ou entre individus et institutions. Or la médiation reste un concept « instable », aussi bien dans la théorie, où elle est investie de toutes parts, que dans les pratiques, où elle ne répond pas à un référent unique. Ce recours aux pratiques et à la notion de médiation dans tous les domaines de la vie sociale , et ce alors même que cette notion n’est pas fondée, doit être interrogé comme tel dans un cadre scientifique et politique . Par l’examen croisé des usages de la notion dans différents champs de recherche et de ses usages dans des pratiques dites « de médiation », l’ouvrage entend présenter une approche critique et problématisée de la notion de médiation. A partir d’un corpus, d’enquêtes ou d’analyses de processus de médiation, les différents chapitres de l’ouvrage examinent les enjeux (scientifiques, théoriques, politiques ou idéologiques) auxquels l’usage du terme a répondu et répond aujourd’hui dans différents champs de recherches (sociologie, sciences de la communication, traduction, anthropologie) et de pratiques (médiation animale, scolaire, culturelle). [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (0 ULg)
Full Text
See detailL'intervention du support. Espaces et cadrages de la communication artistique. Cinéma, théâtre, édition, jeu vidéo
Servais, Christine ULg; Durand, Pascal ULg

Book published by Presses de L'Université de Liège (2017)

A travers l'analyse de cas particuliers relatifs à différentes formes médiatiques, l'ouvrage s'attache à montrer l'importance qu'il y a à considérer les supports de reproduction et de diffusion des ... [more ▼]

A travers l'analyse de cas particuliers relatifs à différentes formes médiatiques, l'ouvrage s'attache à montrer l'importance qu'il y a à considérer les supports de reproduction et de diffusion des oeuvres en tant que dispositifs participant à la production de leurs significations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe commun à l'épreuve du conflit : médiation esthétique et expérience de la communauté
Servais, Christine ULg

in Recherches en Communication (2017)

Cet article propose une conception de la médiation culturelle où la notion de médiation est lestée d’un rapport complexe au tiers, rapport susceptible de prendre en compte le conflit que peut constituer ... [more ▼]

Cet article propose une conception de la médiation culturelle où la notion de médiation est lestée d’un rapport complexe au tiers, rapport susceptible de prendre en compte le conflit que peut constituer la prise de position du destinataire auquel s’adressent les dispositifs de médiation. Cette approche de la médiation conserve la distinction entre passage et forçage, ce qui la situe dans un cadre politique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAdresse, opinion et responsabilité : un modèle de la subjectivation en public
Servais, Christine ULg

in Questions de Communication (2017)

Cet article interroge la relation entre « publics » et « collectifs » et en propose un modèle de description à caractère phénoménologique. Après un examen des implications politiques des modèles auxquels ... [more ▼]

Cet article interroge la relation entre « publics » et « collectifs » et en propose un modèle de description à caractère phénoménologique. Après un examen des implications politiques des modèles auxquels sont susceptibles de se référer les théories de la réception médiatique, on tente d’élaborer, à partir du travail de Stiegler, de Rancière et de Derrida, une approche de la réception qui permet de décrire à la fois l’émancipation et la domination, cette alternative étant l’un des points de butée des théories de la réception. Le critère déterminant est ici l’adresse, considérée comme la traduction en termes phénoménologiques de l’énonciation. La réception est alors envisagée comme une réponse à une adresse. Cette conception de l’énonciation rend compte de la dimension politique d’une réception médiatique où l’identité sociale est désormais indexée sur notre identité de destinataires de dispositifs médiatique, c’est-à-dire de publics [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailLa médiation du média : adresse au lecteur, positions, dispositions
Servais, Christine ULg

Conference (2016, May 26)

Detailed reference viewed: 21 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailFigures de l'identité et régimes de fiction dans l'espace public
Servais, Christine ULg

Conference (2016, February 09)

Cette communication interroge la notion de figure comme opérateur de publicisation de l'identité singulière, et distingue à cette fin différents régimes de fiction. Il s'agit d'analyser les dynamiques à ... [more ▼]

Cette communication interroge la notion de figure comme opérateur de publicisation de l'identité singulière, et distingue à cette fin différents régimes de fiction. Il s'agit d'analyser les dynamiques à l’œuvre entre la (re)présentation de soi et sa réception dans la formation de jugements publics, ce qui suppose de considérer ensemble le niveau de l'histoire racontée et le niveau de sa lecture. L'objectif est de proposer, pour l’analyse des scènes de publicisation de la singularité, un outillage qui soit en lien avec les questions de jugement et de responsabilité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (7 ULg)
See detailL’institutionnalisation de la médiation : questions et contradictions
Servais, Christine ULg

Conference (2015, December 04)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailParler pour soi-même dans un espace médiatique : les postures énonciatives dans le blog d'Ivan Rioufol
Servais, Christine ULg

Conference (2015, November 19)

A partir de l'analyse de l'énonciation dans le Blog d'Ivan Rioufol, je tente de mettre en évidence les caractéristiques politiques de ce discours, c'est-à-dire la manière dont il structure l'espace public ... [more ▼]

A partir de l'analyse de l'énonciation dans le Blog d'Ivan Rioufol, je tente de mettre en évidence les caractéristiques politiques de ce discours, c'est-à-dire la manière dont il structure l'espace public et la place qu'il y donne à son lecteur. Ce sont donc les effets politiques et policiers, au sens de Rancière, que j'y mets en évidence. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'"efficacité paradoxale" de la médiation esthétique et le rôle du conflit
Servais, Christine ULg

in Camart, Cécile; Mairesse, François; Prévost-Thomas, Cécile (Eds.) et al Les mondes de la médiation culturelle. Vol. 1. Approches de la médiation (2015)

Il s’agit ici de montrer que le concept de médiation a une portée critique, qu’il s’agit d’un concept propre à séparer, à distinguer, à révéler des enjeux politiques, qu’il n’est pas seulement propre à ... [more ▼]

Il s’agit ici de montrer que le concept de médiation a une portée critique, qu’il s’agit d’un concept propre à séparer, à distinguer, à révéler des enjeux politiques, qu’il n’est pas seulement propre à décrire des pratiques, mais également à les interroger. Le concept de médiation a une portée critique dès lors qu’il questionne le rapport entre communication et politique, notamment à travers la question des normes communes, du “sens commun”, de la transmission, du rôle du conflit, etc. En partant de l’approche de Lamizet, qui conçoit la médiation comme ce qui prend en charge et opère une relation singulier/collectif, je propose d’envisager non pas ce qui s’interpose (dispositifs, médiateurs) entre l’oeuvre et le public, mais bien la relation que le public établit avec l’oeuvre et les dispositifs, en considérant que ceux-ci font médiation, c’est-à-dire inscrivent l’individu dans une forme de communauté. A travers cette conception d’une “médiation esthétique”, on peut réintroduire la notion de médiation culturelle telle qu’elle est comprise par la plupart des auteurs (comme “transformation”, Davallon, 2003, comme “recherche infinie de significations”, Darras, 2003) dans sa dimension non seulement critique mais également politique. Cette approche de la médiation suppose qu’on la décrive en des termes qui permettent de la mettre en relation tant avec l’émancipation (Rancière, 2000, 2008) qu’avec l’aliénation ou la contrainte. Nous verrons alors qu’il faut la décrire comme mésentente (Rancière, 1995), malentendu (Derrida 1990) ou désynchronisation (Stiegler, 2003), c’est-à-dire : “incalculable” (Derrida), asymétrique, et fondée sur la possibilité de l’échec, ce que Rancière appelle l’ “efficacité paradoxale” des oeuvres. [less ▲]

Detailed reference viewed: 106 (25 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe statut politique d’une énonciation médiatique “transparente” : révélation – monstration – apparition
Servais, Christine ULg

Conference (2015, June 04)

Il s’agit de se demander quelles peuvent être, dans le cas des discours médiatiques, les conséquences d’une logique de la transparence sur la constitution de l’espace public, en partant d’une analyse de ... [more ▼]

Il s’agit de se demander quelles peuvent être, dans le cas des discours médiatiques, les conséquences d’une logique de la transparence sur la constitution de l’espace public, en partant d’une analyse de l’énonciation journalistique. Les discours médiatiques sont considérés comme opérant une médiation, c’est-à-dire une “mise au monde” (Mouillaud et Tétu, 1989) des individus destinataires, cette “mise au monde” impliquant une proposition de monde et un appel à un collectif susceptible d’en répondre, sur le modèle du jugement de goût kantien tel qu’il est analysé dans sa dimension politique par Arendt (1991). Cette position théorique a pour corollaire de considérer que l’énonciation médiatique est inachevée et ne peut être achevée que par celui (journaliste ou public) qui en répond ; la question de la responsabilité y est par conséquent susceptible de témoigner d’une inscription politique des discours. Les médias d’information se modèlent depuis quelques décennies sur un idéal d’objectivité (ou d’impartialité) qui les conduit à préférer des formes discursives opérant un effacement des marques énonciatives (Koren, 2006). Parallèlement, l’un de leurs discours de légitimité repose sur un devoir de révélation, entendue comme lutte contre l’obscurité ou le secret, et s’exprimant dans le genre “noble” de l’investigation. Si la révélation peut en soi renvoyer à un principe de publicité porteur de normes, de droits, de valeurs, l’idéal d’objectivité mène au contraire à refuser d’assumer un point de vue et, du même coup, à refuser d’assumer que le discours soit porteur de principes normatifs sujets à discussion. Or, on peut estimer qu’objectivité et révélation se rencontrent dans une forme énonciative propre, qui doit en partie son expansion aux innovations technologiques récentes : la monstration. Il s’agira d’analyser cette forme énonciative particulière de la transparence que constitue la monstration, en la confrontant d’une part au principe de révélation, et d’autre part à la notion d’apparition formalisée par Rancière (1995). Si la révélation est fondée sur une logique du dévoilement et l’apparition sur une logique de l’apparence (Rancière, 1995), la monstration relève d’une logique de l’évidence. Son mode d’adresse au destinataire, la manière dont elle “met en corps son lectorat” (Muhlmann, 2004) et les collectifs qu’elle configure ou dont elle se soutient sont par conséquent très différents. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (4 ULg)
See detailNormativité discursive et culture de la réaction
Servais, Christine ULg; Provenzano, François ULg

Scientific conference (2015, April 10)

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAppel au peuple/appel du public : décrire la réception comme une "adresse"
Servais, Christine ULg

in Questions de Communication (2015), Série Actes 26

Par rapport à d'autres productions culturelles ou scientifiques, la particularité des médias de masse est qu'ils font quelque chose au peuple en faisant quelque chose du peuple, c'est-à-dire en le ... [more ▼]

Par rapport à d'autres productions culturelles ou scientifiques, la particularité des médias de masse est qu'ils font quelque chose au peuple en faisant quelque chose du peuple, c'est-à-dire en le représentant à lui-même. La construction mass-médiatique du "peuple" a donc une dimension pragmatique que les études de réception doivent intégrer. C'est à quoi s'attache cette communication, notamment à travers la notion d'adresse, issue du travail de J. Derrida, et celle de "partage du sensible" formalisée par Jacques Rancière. [less ▲]

Detailed reference viewed: 246 (72 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa communauté du ressentiment. Adresse au lecteur et médiation d'une posture politique : l'exemple du blog d'Ivan Rioufol
Servais, Christine ULg

in Durand, Pascal; Sindaco, Sarah (Eds.) Le discours "néo-réactionnaire" (2015)

Cette communication propose de caractériser la posture énonciative des « nouveaux réactionnaires » en analysant la manière dont ils s’adressent à leurs destinataires en tant que communauté politique. Par ... [more ▼]

Cette communication propose de caractériser la posture énonciative des « nouveaux réactionnaires » en analysant la manière dont ils s’adressent à leurs destinataires en tant que communauté politique. Par conséquent, on n’y conduit pas une simple analyse des représentations, mais une analyse des postures énonciatives en termes d’adresse au récepteur, étant entendu que, en convoquant une référence, le discours convoque également le destinataire dans un monde, auquel et duquel celui-ci est appelé à répondre. C’est à caractériser cet « appel » au récepteur dans le discours des « nouveaux réactionnaires » que cette intervention est consacrée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa chance du malentendu : conflit, créativité et communication "réussie"
Servais, Christine ULg

Conference (2014, December 12)

Detailed reference viewed: 38 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa communauté du ressentiment. Analyse d'une posture énonciative
Servais, Christine ULg

Conference (2014, December 10)

Cette communication propose de caractériser la posture énonciative des « nouveaux réactionnaires » en analysant la manière dont ils s’adressent à leurs destinataires en tant que communauté politique. Par ... [more ▼]

Cette communication propose de caractériser la posture énonciative des « nouveaux réactionnaires » en analysant la manière dont ils s’adressent à leurs destinataires en tant que communauté politique. Par conséquent, on n’y conduit pas une simple analyse des représentations, mais une analyse des postures énonciatives en termes d’adresse au récepteur, étant entendu que, en convoquant une référence, le discours convoque également le destinataire dans un monde, auquel et duquel celui-ci est appelé à répondre. C’est à caractériser cet « appel » au récepteur dans le discours des « nouveaux réactionnaires » que cette intervention est consacrée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEnonciation journalistique et espace public. Une hégémonie pleine de voix ?
Servais, Christine ULg

in Communication (2014), 32(2),

L’auteure examine la manière dont l’espace public est non seulement traversé, mais également divisé et structuré par l’énonciation journalistique. En concevant l’acte d’énonciation comme inachevé, au sens ... [more ▼]

L’auteure examine la manière dont l’espace public est non seulement traversé, mais également divisé et structuré par l’énonciation journalistique. En concevant l’acte d’énonciation comme inachevé, au sens où il ne peut être rapporté à un sujet singulier, elle dirige l’analyse vers la question de la responsabilité et, à partir de là, vers une étude de la réception. L’analyse de trois formes de division à l’œuvre dans l’énonciation médiatique permet de considérer sa complexité dans son rapport à un « nous », présent ou à venir, et par conséquent à une communauté politique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 123 (28 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"views" of the city : Lumière films as an indifferent mirror of the collective
Servais, Christine ULg

in Lopez-Varela, Asuncion (Ed.) Cityscapes: world cities and their cultural industries (2014)

When, at the very end of the 19th century the brothers Auguste and Louis Lumière began to develop their cinematograph business, the company dispatched its operators throughout the world, set up a system ... [more ▼]

When, at the very end of the 19th century the brothers Auguste and Louis Lumière began to develop their cinematograph business, the company dispatched its operators throughout the world, set up a system for producing copies of films and circulating them across the globe. Many films were named after streets, bridges, plazas, intersections, monuments, etc., and were categorised as “Views”. I distinguish here “views of” and “views on” the cities, so that we can describe the relationship between public space and geographical space. I approach this corpus via two dimensions. The first has to do with the relationship to the self that is offered to the social group through the images themselves: for the first time, public space and collective life are represented in the form of “a neutral mirror” of daily life, bearing the mark of the real. The second dimension concerns the overall setup of representation: spectators were in a sense “seeing themselves” as a group for the first time. Finally I will ask to what extent these views of/on the city and its collective life, produced in this way for public projection and mass exhibition, have changed the relationship of spectators to their own collective life space. [less ▲]

Detailed reference viewed: 58 (7 ULg)