References of "Ozer, Pierre"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLa désertification : un faux problème ?
Ozer, Pierre ULg

in Cafés Géographiques (2006), (Article N°880), 9

La désertification est considérée comme l’une des problématiques environnementales les plus préoccupantes du XXIe siècle. Par désertification, on entend la dégradation des terres dans les zones arides ... [more ▼]

La désertification est considérée comme l’une des problématiques environnementales les plus préoccupantes du XXIe siècle. Par désertification, on entend la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et sub-humides sèches par suite de divers facteurs, parmi lesquels les variations climatiques et les activités humaines. Cette dégradation environnementale affecte directement un milliard d’hectares et menace près de 35% des terres de la planète ainsi que les moyens de subsistance de deux milliards d’individus. Les estimations des pertes financières mondiales dues à la désertification sont colossales, de l’ordre de 40 milliards d’euros par an. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes et traduisent à quel point la dégradation des terres arides est une entrave au développement des pays les plus pauvres. [less ▲]

Detailed reference viewed: 76 (14 ULg)
Full Text
See detailMutualité « all inclusive »
Balthasar, Jean-Pierre; Collignon, Fabrice; Collin, Pierre et al

Article for general public (2006)

Promo, carte de fidélité... Les mutuelles s'inscrivent de plus en plus dans une logique de concurrence commerciale sur des aspects qui s'éloignent de la santé. Dans la vie de tous les jours, elle vous ... [more ▼]

Promo, carte de fidélité... Les mutuelles s'inscrivent de plus en plus dans une logique de concurrence commerciale sur des aspects qui s'éloignent de la santé. Dans la vie de tous les jours, elle vous accompagne. Une angine, un accouchement, une jambe cassée aux sports d'hiver, une invalidité, elle vous soulage et vous protège. C'est votre mutuelle. Récemment la nôtre nous a proposé de remplir un questionnaire relatif à ses produits et services complémentaires. Celui-ci répertorie une série d'offres potentielles que le mutualisé standard doit évaluer sur une échelle variant de 1 (aucune importance) à 10 (extrêmement important). Nous nous sommes prêtés à cet exercice. Après les questions relatives à l'objet même d'une mutualité, à savoir les soins de santé, notre opinion est sollicitée par rapport au concept de «carte de fidélité» qui proposerait des avantages (promotions, réductions, remises) sur des produits concernant notre santé et notre bien-être. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (8 ULg)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Avril 2006
Tychon, Bernard ULg; De Longueville, Florence ULg; Ozer, Pierre ULg et al

in Bulletin Agrométéorologique (2006), 5(1), 1-5

L’hiver météorologique (décembre 2005 à février 2006) peut être caractérisé de normal. Les mois de mars et avril furent plus froids que la normale et cela a pour conséquence un retard phénologique évalué ... [more ▼]

L’hiver météorologique (décembre 2005 à février 2006) peut être caractérisé de normal. Les mois de mars et avril furent plus froids que la normale et cela a pour conséquence un retard phénologique évalué à 10 – 15 jours selon les endroits. Les prévisions de rendement annoncent pour les cultures d’hiver, des rendements équivalent ou légèrement supérieurs à 2005 mais inférieurs à ceux de 2004. Il est prématuré d’émettre des prévisions pour les cultures printanières. [less ▲]

Detailed reference viewed: 3 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail2006, International Year of Deserts, Desertification and Dust
Ozer, Pierre ULg; Courel, Marie-Françoise; Goudie, Andrew S

in Africa Health (2006), 28(4), 3

Desertification ranks among the major environmental challenges of the 21st century and is defined by the United Nations Convention to Combat Desertification as ‘land degradation in arid, semiarid, and dry ... [more ▼]

Desertification ranks among the major environmental challenges of the 21st century and is defined by the United Nations Convention to Combat Desertification as ‘land degradation in arid, semiarid, and dry subhumid areas resulting from various factors, including climatic variations and human activities’. Currently, desertification affects a total area between 6 million and 12 million square kilometres and generates large loss of income, estimated at US$42 billion each year. Areas threatened by desertification occupy 34% of the Earth’s land area and are home to about 2 billion people. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 57 (5 ULg)
See detailLa désertification : une menace sérieuse pour le Bénin septentrional
Hountondji, Yvon ULg; Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2006)

Detailed reference viewed: 27 (4 ULg)
See detailLa désertification : une menace sérieuse pour le Bénin septentrional.
Hountondji, Yvon ULg; Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2006)

Detailed reference viewed: 13 (4 ULg)
See detailLutte contre la désertification au Bénin : Chronique d’un changement espéré
Hountondji, Yvon ULg; Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2006)

Parakou, centre du Bénin, début avril 2006, le soleil est au rendez-vous et tape, l'humidité étouffe. Nous partons dans le Nord, à la frontière avec le Niger. Dans le véhicule toutes fenêtres ouvertes, la ... [more ▼]

Parakou, centre du Bénin, début avril 2006, le soleil est au rendez-vous et tape, l'humidité étouffe. Nous partons dans le Nord, à la frontière avec le Niger. Dans le véhicule toutes fenêtres ouvertes, la musique, toujours présente, hurle les bienfaits à venir du Docteur Yayi Boni, le futur président de la République, élu à une forte majorité. La cassette tourne en boucle. Notre mission est d'estimer la dégradation des ressources naturelles dans les régions septentrionales du pays. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 64 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnalysis of the vegetation trends using low resolution remote sensing data in Burkina Faso (1982-1999) for the monitoring of desertification
Hountondji, Yvon ULg; Sokpon, N.; Ozer, Pierre ULg

in International Journal of Remote Sensing (2006), 27(5-6), 871-884

After about two decades of dramatic rainfall deficits that started in the late 1960s, the Sahel of West Africa has experienced increasing precipitation since the early 1990s. The implementation of the ... [more ▼]

After about two decades of dramatic rainfall deficits that started in the late 1960s, the Sahel of West Africa has experienced increasing precipitation since the early 1990s. The implementation of the United Nations Convention to Combat Desertification (UNCCD) needs the identification of areas that record declining vegetation productivity over long-time periods. In this scope, we analyse the state of the vegetation productivity using long-term time series of NOAA AVHRR NDVI data and compare it to rainfall data. For this, 128 rain gauge data (RR) were compared with the integrated NDVI during the growing period (iNDVI) values in Burkina Faso from 1982 to 1999. During the analysed period, most of the studied stations in the country were stable for the iNDVI/RR (57.8%). However, 39.8% showed a weak to strong negative trend in the iNDVI/RR while only 2.4% showed a weak positive trend. These negative trends may reflect ongoing desertification processes in Burkina Faso and could be a starting point for the identification of hot-spots areas to determine where to take action to combat desertification. [less ▲]

Detailed reference viewed: 89 (16 ULg)
Full Text
See detailDéserts, poussières et migrations
Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2006)

Chaque année, le Sahara injecte près d'un milliard de tonnes de poussières dans l'atmosphère. Plus de 100 millions de tonnes de ces poussières prennent la direction de l'Europe. Beaucoup d'entre elles se ... [more ▼]

Chaque année, le Sahara injecte près d'un milliard de tonnes de poussières dans l'atmosphère. Plus de 100 millions de tonnes de ces poussières prennent la direction de l'Europe. Beaucoup d'entre elles se perdent dans la Méditerranée avant d'atteindre le Vieux Continent. D'autres retombent au gré des pluies et recouvrent périodiquement nos véhicules. Elles constituent un véritable problème de santé publique dans le sud de l'Europe, comme en Espagne, car l'importante concentration de ces fines particules dégrade la qualité de l'air que nous respirons. Certes, ce phénomène a toujours existé. Mais il a très fortement augmenté depuis les années 1980, depuis que les zones péridésertiques sont sujettes aux processus de plus en plus pressants de désertification. La végétation ayant disparu sur des centaines de millions d'hectares, de nouveaux sols ont été emportés par le vent. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 450 (51 ULg)
Full Text
See detail2006, année internationale de la lutte contre la désertification
Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2006)

La désertification est considérée comme l'une des problématiques environnementales les plus préoccupantes du XXIe siècle. Par désertification, on entend la dégradation des terres dans les zones arides ... [more ▼]

La désertification est considérée comme l'une des problématiques environnementales les plus préoccupantes du XXIe siècle. Par désertification, on entend la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et sub-humides sèches par suite de divers facteurs, parmi lesquels les variations climatiques et les activités humaines. Cette dégradation environnementale affecte directement un milliard d'hectares et menace près de 35 % des terres de la planète ainsi que les moyens de subsistance de deux milliards d'individus. Les estimations des pertes financières mondiales dues à la désertification sont colossales, de l'ordre de 40 milliards d'euros par an. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 196 (17 ULg)
Full Text
See detailPour 80 milliards de dollars de catastrophes naturelles
Ozer, Pierre ULg; De Longueville, Florence ULg

Article for general public (2006)

Début 2006, nous y sommes. Les sociétés de réassurances, la «Swiss Re» et la «Munich Re» en fer de lance, ont bouclé leurs comptes. Et l'heure est grave: les catastrophes naturelles de 2005 leur auront ... [more ▼]

Début 2006, nous y sommes. Les sociétés de réassurances, la «Swiss Re» et la «Munich Re» en fer de lance, ont bouclé leurs comptes. Et l'heure est grave: les catastrophes naturelles de 2005 leur auront coûté plus de 80 milliards de dollars. Record battu, non, pulvérisé, comme l'effet d'une bombe à fragmentation américaine tombée malencontreusement sur un hôpital irakien ou, moins polémique, comme un séisme qui balaye toute une génération d'écoliers au Cachemire lors d'un tremblement de terre, pourtant attendu, faute de constructions parasismiques... [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (6 ULg)
Full Text
See detailDe gevolgen van woestijnvorming
Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2006)

Woestijnvorming en armoede gaan hand in hand. Een uitgeputte bodem ontneemt het land zijn veerkracht om weerstand te bieden aan droogte of overbegrazing. Oogstopbrengsten dalen dramatisch, waardoor ... [more ▼]

Woestijnvorming en armoede gaan hand in hand. Een uitgeputte bodem ontneemt het land zijn veerkracht om weerstand te bieden aan droogte of overbegrazing. Oogstopbrengsten dalen dramatisch, waardoor ondervoeding, honger en nog meer armoede op de loer liggen.De achteruitgang van het milieu speelt ook een rol in het ontstaan van conflicten en sociale beroering, en omgekeerd. Alweer zijn het dan de allerarmsten die het gelag moeten betalen. [less ▲]

Detailed reference viewed: 193 (1 ULg)
Full Text
See detailConséquences de la désertification
Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2006)

La désertification est indissociablement liée à la pauvreté. Un sol épuisé prive le pays de sa capacité de résister à la sécheresse ou au surpâturage. Les récoltes enregistrent une baisse dramatique, qui ... [more ▼]

La désertification est indissociablement liée à la pauvreté. Un sol épuisé prive le pays de sa capacité de résister à la sécheresse ou au surpâturage. Les récoltes enregistrent une baisse dramatique, qui engendre la sous-alimentation, la faim et encore plus de pauvreté. Le déclin de l’environnement joue aussi un rôle dans l’émergence de conflits et de l’agitation sociale, et vice-versa. Et, une fois de plus, ce sont les plus démunis qui écopent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 175 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAléas climatiques versus actions anthropiques dans le développement des processus de « désertification » sur les marges sud et nord du Sahara
Taibi, Aude Nuscia; El Hannani, Mustapha; Gassani, Jean et al

in Interactions Nature-Société, analyses et modèles (2006)

Les marges sud et nord du Sahara sont soumises à des processus de dégradation anciens attestés par de nombreux travaux de terrain. Ils coïncident avec l'occurrence d'une sécheresse sévère sur les 3 sites ... [more ▼]

Les marges sud et nord du Sahara sont soumises à des processus de dégradation anciens attestés par de nombreux travaux de terrain. Ils coïncident avec l'occurrence d'une sécheresse sévère sur les 3 sites d'étude, débutée dans les années 1970 en Algérie (piémont sud de l'Atlas Saharien), au Maroc (bassin de l'oued Dadès) et en Mauritanie (lac d'Aleg, Brakna). Les suivis diachroniques par télédétection satellitaire (Landsat et SPOT) et aérienne (1954 à 2002) et des observations récentes, montrent la pérennité voire l'extension de certaines zones de dégradation localisées à proximité des agglomérations et points d'eau, malgré le retour des précipitations. Le rythme et les modalités de développement des dynamiques en œuvre, qui prennent la forme d'une dégradation qualitative et quantitative des couverts végétaux steppiques et de savane ainsi qu'une revivification des dunes d'Aleg, attestent du rôle prépondérant de certains activités humaines dans les processus de dégradation de ces milieux, en corrélation avec la crise climatique dont on peut se demander si elle n'est pas devenue un facteur secondaire. Sans ignorer les enjeux socio-économiques de développement, notre démarche vise à comprendre les logiques d'action des dynamiques complexes parfois abusivement désignées sous le terme simplificateur de «désertification». [less ▲]

Detailed reference viewed: 61 (1 ULg)
Full Text
See detailLe poids des morts
Ozer, Pierre ULg; Von Frenckell, Marianne ULg

Article for general public (2005)

Quand le Pakistan se prive d'un outil précieux d'aide à sa population sinistrée, pour préserver des intérêts militaires... [...] Avec l'objectif d'atténuer les répercussions de catastrophes d'origine ... [more ▼]

Quand le Pakistan se prive d'un outil précieux d'aide à sa population sinistrée, pour préserver des intérêts militaires... [...] Avec l'objectif d'atténuer les répercussions de catastrophes d'origine naturelle ou humaine sur la vie des gens et la propriété, la Charte internationale «Espace et catastrophes majeures» a été créée fin 2000. Son objectif est de délivrer gratuitement, via Internet, des données satellites en temps quasi réel permettant d'identifier les zones touchées par ces désastres. Ces documents sont de plus en plus souvent utilisés pour orienter les équipes de secouristes qui oeuvrent sur le terrain. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 64 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTsunami en Asie du Sud-Est : retour sur la gestion d’un cataclysme naturel apocalyptique
Ozer, Pierre ULg; De Longueville, Florence ULg

in Cybergeo : Revue Européenne de Géographie = Cybergeo - European Journal of Geography (2005)

The tsunami that affected the Indian ocean’s rims on December 26, 2004 claimed close to 226 000 deaths, essentially on the island of Sumatra, Indonesia, which suffered overwhelming devastation. This ... [more ▼]

The tsunami that affected the Indian ocean’s rims on December 26, 2004 claimed close to 226 000 deaths, essentially on the island of Sumatra, Indonesia, which suffered overwhelming devastation. This article asks whether a tsunami warning system is needed in the Indian Ocean where the probability to experience a similar catastrophe is very scarce. In addition, other alternatives including land use planning and education focused on tsunami risk management are presented. Their application could strongly reduce financial and human losses if such hazard had to occur again. [less ▲]

Detailed reference viewed: 75 (12 ULg)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Septembre 2005
Tychon, Bernard ULg; Ozer, Pierre ULg; De Longueville, Florence ULg et al

in Bulletin Agrométéorologique (2005), 4(5), 1-3

Le mois de septembre fut anormalement chaud et ensoleillé. Les précipitations furent par contre inférieures à la moyenne. A ce stade-ci de l’année, seules les prévisions relatives aux rendements du maïs ... [more ▼]

Le mois de septembre fut anormalement chaud et ensoleillé. Les précipitations furent par contre inférieures à la moyenne. A ce stade-ci de l’année, seules les prévisions relatives aux rendements du maïs fourrager et de la betterave sucrière sont calculées. Par rapport à l’année dernière et, sur l’ensemble du territoire, les prévisions de rendements de la betterave sucrière sont équivalentes, tandis que celles du maïs sont légèrement à la baisse. [less ▲]

Detailed reference viewed: 9 (2 ULg)
Full Text
See detailAutour d’un thé
Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2005)

Il y a peu, j'étais au Niger, un pays dont, pour une fois, on parlait abondamment car trois millions de personnes souffraient de malnutrition et risquaient d'y laisser la vie à cause d'une saison des ... [more ▼]

Il y a peu, j'étais au Niger, un pays dont, pour une fois, on parlait abondamment car trois millions de personnes souffraient de malnutrition et risquaient d'y laisser la vie à cause d'une saison des pluies déficitaire dans un pays déjà gangrené par la désertification. Et, après des mois d'indifférence puis de tergiversations, les autres pays du grand village planétaire décidèrent de sauver ces moins nantis. In extremis. Notre mission était d'organiser au mieux la distribution de l'aide alimentaire. Et nous voici déjà confrontés à un problème inattendu : l'insuffisance de véhicules pour transporter les vivres dans les villages les plus reculés et difficiles d'accès. Les quelques 4x4 rapidement réquisitionnés ne suffisaient pas. Un soir de vent de sable, j'ai discuté avec les locaux autour du thé. Au détour de notre conversation, je leur ai appris que nous avions en Belgique de gros bolides aux quatre roues motrices appelés « Touareg ». Etonnés, les touaregs, ceux d'appellation d'origine contrôlée, ont observé le silence et m'ont longuement regardé droit dans les yeux. La lune était notre seule lumière, le vent était retombé, et ce silence n'était perturbé que par les pleurs de quelques enfants affamés ne trouvant pas le sommeil. Le plus vieux d'entre eux esquissa alors un large sourire et me dit : « c'est que vos routes sont en très mauvais état ». Alors, je leur ai dissimulé que nous ne connaissions pas les pistes sinon via les images du Paris-Dakar. J'ai gardé pour moi que les routes ravagées par les ravines ou les nids d'autruches comblés par des immondices pour les rendre un temps soit peu carrossables n'existaient pas chez nous. Je ne leur ai pas dit non plus que Bruxelles comptait plus de véhicules tout-terrain que le Niger. Non, je n'ai rien dit de tout cela. J'ai ébauché à mon tour un large sourire et j'ai goûté au deuxième thé, légèrement sucré, le thé de l'amitié, comme ils disent... [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (2 ULg)
Full Text
See detailBulletin agrométéorologique - Août 2005
Tychon, Bernard ULg; Ozer, Pierre ULg; De Longueville, Florence ULg et al

in Bulletin Agrométorologique (2005), 4(5), 1-4

Le mois d’août a été caractérisé par des valeurs climatiques proches de la normale. Cependant, les températures et les valeurs de rayonnement étaient anormalement faibles. Par rapport à l’année dernière ... [more ▼]

Le mois d’août a été caractérisé par des valeurs climatiques proches de la normale. Cependant, les températures et les valeurs de rayonnement étaient anormalement faibles. Par rapport à l’année dernière et, sur l’ensemble du territoire, les prévisions de rendements des principales cultures printanières sont équivalentes dans le cas de la betterave sucrière, et à la baisse pour le maïs fourrager et la pomme de terre Bintje. [less ▲]

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
Full Text
See detailOr bleu / Or noir
BALTHASAR, JEAN PIERRE; COLLIGNON, FABRICE; DE WIT, PIERRE et al

Article for general public (2005)

Au grand mécontentement général, le prix du pétrole augmente irrésistiblement. Malgré cela, notre société ne semble pas disposée à changer ses habitudes. [...] Ces mois de vacances ont été riches en ... [more ▼]

Au grand mécontentement général, le prix du pétrole augmente irrésistiblement. Malgré cela, notre société ne semble pas disposée à changer ses habitudes. [...] Ces mois de vacances ont été riches en catastrophes climatiques. Ainsi, en Afrique de l'Ouest, des milliers de personnes ont disparu suite à une longue famine consécutive à un ciel resté trop longtemps avare en précipitations. En Méditerranée occidentale, on ne compte plus les milliers d'hectares de forêt partis en fumée à cause de la sécheresse. Au même moment, l'Europe centrale et orientale est lasse de patauger dans l'eau. Les spécialistes qualifient ces inondations comme étant les plus graves qu'aient connues la Suisse et la Roumanie. L'Inde est également noyée alors que Taïwan se prépare à la tempête la plus violente de son histoire. Et après ces préliminaires dramatiques, voici Katrina qui sème chaos et désolation. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (8 ULg)