References of "Ozer, Pierre"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailGestion du risque d’érosion côtière en Côte d’Ivoire : Cas du déguerpissement dans la commune de Port-Bouët à Abidjan
Comoe, Raymond; Ozer, Pierre ULg

in Ozer, Pierre; Ginesu, Sergio; Ozer, André (Eds.) La géographie physique et les risques de pertes et préjudices liés aux changements climatiques - Livre de résumés (2016, May 19)

L’Etat de Côte d’Ivoire a décidé, depuis 2011, de faire déguerpir les populations des zones à risques du District Autonome d’Abidjan afin de réduire les impacts des catastrophes naturelles. La dernière ... [more ▼]

L’Etat de Côte d’Ivoire a décidé, depuis 2011, de faire déguerpir les populations des zones à risques du District Autonome d’Abidjan afin de réduire les impacts des catastrophes naturelles. La dernière vaste opération de déguerpissement concerne l’assainissement du littoral dans la commune de Port-Bouët menacé, selon les autorités, par l’avancée de la mer. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 92 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailDémarrage et longueur de la saison de pluies dans la région de Kinshasa et risques induits
Makanzu Imwangana, Fils; Phuati, Giscard; Ozer, Pierre ULg et al

in Ozer, Pierre; Ginesu, Sergio; Ozer, André (Eds.) La géographie physique et les risques de pertes et préjudices liés aux changements climatiques - Livre de résumés (2016, May 19)

La détermination et la prévision du démarrage de la saison de pluies sont des questions cruciales à travers la RDC en général et en particulier dans l’hinterland de la ville de Kinshasa étant donné que ... [more ▼]

La détermination et la prévision du démarrage de la saison de pluies sont des questions cruciales à travers la RDC en général et en particulier dans l’hinterland de la ville de Kinshasa étant donné que l’agriculture y est pluviale. Elles permettent de déterminer le calendrier agricole, particulièrement le semis, et influence le rendement. La question qui se pose toujours est celle de savoir s’il y a un changement climatique dans la région de Kinshasa qui se traduirait par la variation de la saison des pluies de 1961 à 2010. Et si c’est le cas, quels en sont les impacts sur l’activité agricole et autres ? Cette étude mène une analyse de la variabilité interannuelle et décennale de la saison des pluies à partir de deux séries chronologiques dans la région de Kinshasa. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlace des pertes et préjudices liés aux changements climatiques dans les accords internationaux
Perrin, Dominique ULg; Ozer, Pierre ULg

in Ozer, Pierre; Ginesu, Sergio; Ozer, André (Eds.) La géographie physique et les risques de pertes et préjudices liés aux changements climatiques - Livre de résumés (2016, May 19)

Pour les pays les plus vulnérables, les « pertes et préjudices » (traduit de l’anglais « Loss and damage ») causés par les changements climatiques sont une question cruciale. Il n’existe pas de définition ... [more ▼]

Pour les pays les plus vulnérables, les « pertes et préjudices » (traduit de l’anglais « Loss and damage ») causés par les changements climatiques sont une question cruciale. Il n’existe pas de définition convenue des « pertes et préjudices », mais l’expression fait globalement référence à toute une série de dommages subis en raison du changement climatique et ne pouvant pas être évités par des efforts d’atténuation ou d’adaptation. La question est devenue l’un des principaux enjeux de la conférence des parties (COP) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Le récent « Accord de Paris » adopté en décembre 2015 lors de la COP21 de la CCNUCC a ouvert de nouvelles pistes pour la prise en considération de cette question. L’objectif de cet exposé introductif au colloque est bien de dresser un état des lieux complet sur les enjeux complexes liés à la prise en compte des « pertes et préjudices », tant sur les aspects scientifiques relevés par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) que sur les aspects économiques, sociaux et géopolitiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCap-Haïtien ou comment construire le risque d’inondations en une décennie.
Gracius, Gracia Joseph; Ozer, Pierre ULg

in Ozer, Pierre; Ginesu, Sergio; Ozer, André (Eds.) La géographie physique et les risques de pertes et préjudices liés aux changements climatiques - Livre de résumés (2016, May 19)

Cap-Haïtien, ville située au Nord d’Haïti, connait une multiplication sans précédent des inondations. Alors que certains observateurs sont tentés de blâmer les conséquences du changement climatique, nous ... [more ▼]

Cap-Haïtien, ville située au Nord d’Haïti, connait une multiplication sans précédent des inondations. Alors que certains observateurs sont tentés de blâmer les conséquences du changement climatique, nous tentons ici de démontrer que l’absence totale d’aménagement du territoire, la dégradation de l’environnement, l’inexistence de bonne gouvernance et l’exode rural sont les principaux ingrédients de la création d’un risque jadis exceptionnel. Cette recherche a pour objectif d’analyser l’évolution de l’extension urbaine dans deux milieux humides (la rivière Haut-du-Cap et la mangrove à Petite-Anse) de 2004 à 2016 et d’évaluer la perception du risque d’inondation par les populations locales. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 62 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe Criquet pèlerin sera-t-il le déclencheur de l’effondrement de l’Afrique de l’Ouest ?
Diallo, Youssouf; Sory, Cisse; Ozer, Pierre ULg

in Ozer, Pierre; Ginesu, Sergio; Ozer, André (Eds.) La géographie physique et les risques de pertes et préjudices liés aux changements climatiques - Livre de résumés (2016, May 19)

Situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest, le Mali est confronté ces dernières années à une succession de crises profondes : dégradation des conditions climatiques et environnementales, précarisation ... [more ▼]

Situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest, le Mali est confronté ces dernières années à une succession de crises profondes : dégradation des conditions climatiques et environnementales, précarisation croissante de la sécurité alimentaire, développement de mouvements armés et terroristes dans le pays, instabilité institutionnelle, etc. Aussi, à l’instar de plusieurs pays de la région, le Mali fait périodiquement face aux invasions du Criquet pèlerin, Schistocerca gregaria (Forksål, 1775) (Orthoptera: Acrididae). Cet insecte redoutable est capable de passer d’une forme solitaire inoffensive à une forme grégaire vorace en formant des essaims et des bandes larvaires qui s’attaquent aux cultures et pâturages en provoquant des dégâts importants. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvolution récente du trait de côte dans le Golfe de Guinée : Exemples du Togo et du Bénin
Ozer, Pierre ULg; Hountondji, Yvon-Carmen; de Longueville, Florence

in Ozer, Pierre; Ginesu, Sergio; Ozer, André (Eds.) La géographie physique et les risques de pertes et préjudices liés aux changements climatiques - Livre de résumés (2016, May 19)

L’interface terre-mer est un environnement extrêmement fragile. De par le monde, les littoraux sont menacés par une multitude de facteurs parfois naturels et le plus souvent anthropiques. Ainsi, aux ... [more ▼]

L’interface terre-mer est un environnement extrêmement fragile. De par le monde, les littoraux sont menacés par une multitude de facteurs parfois naturels et le plus souvent anthropiques. Ainsi, aux perturbations locales occasionnées aux zones côtières par les infrastructures portuaires, les barrages, les prélèvements de sédiments à même la plage ou encore l’extension urbaine, s’ajoutent les conséquences globales des changements climatiques, dont l’élévation certaine du niveau des océans et l’amplification probable de conditions météo-marines dévastatrices. Cet article évalue la récente évolution du trait de côte au Togo et au Bénin où plusieurs études localisées démontrent que les plages sableuses connaissent des modifications (accumulation ou érosion) majeures ces dernières décennies. Dans le but d’avoir une vision globale de la dynamique côtière sur les 170 kilomètres de plages de ces deux pays d’Afrique de l’Ouest, des images satellitaires à haute définition spatiale disponibles en open access sur Google Earth sont utilisées de manière diachronique. [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 92 (7 ULg)
Full Text
See detailLa géographie physique et les risques de pertes et préjudices liés aux changements climatiques
Ozer, Pierre ULg; Ginesu, Sergio; Ozer, André ULg

Book published by Université de Liège (2016)

Selon le récent Accord de Paris issu de la Conférence des Parties (COP21) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, « les Parties reconnaissent la nécessité d’éviter et de ... [more ▼]

Selon le récent Accord de Paris issu de la Conférence des Parties (COP21) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, « les Parties reconnaissent la nécessité d’éviter et de réduire au minimum les pertes et préjudices liés aux effets néfastes des changements climatiques, notamment les phénomènes météorologiques extrêmes et les phénomènes qui se manifestent lentement, et d’y remédier, ainsi que le rôle joué par le développement durable dans la réduction du risque de pertes et préjudices ». Les thèmes abordés durant le colloque sont donc liés aux impacts directs (inondations, glissements de terrain, érosion littorale, sécheresse, etc.) et indirects (pertes économiques, dégradation de conditions de vie des populations, déplacements de populations induits par les perturbations climatiques et environnementales, etc.). Les outils de gestion des risques (aménagement du territoire, systèmes d’alerte précoce, politiques de gestion, éducation et communication, gestion de crise, etc.) sont également présents. A Castelsardo, 80 scientifiques issus de 20 pays différents et représentant quatre continents se rencontrent pour présenter leurs travaux sur les risques de pertes et préjudices liés au changement climatique. Ces travaux portent sur des problématiques rencontrées dans les pays développés (France, Italie, Portugal, Roumanie, Russie) mais concernent surtout les pays du Sud présentant un degré de vulnérabilité très élevé. Ainsi, des études sont présentées sur le Bassin méditerranéen (Algérie, Liban, Maroc), en Amérique latine (Brésil, Equateur), en Afrique subsaharienne (Bénin, Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République Démocratique du Congo, Togo) ou encore dans les Açores, sur l’Ile de la Réunion et en Haïti. Il appert, comme fil conducteur, que les risques de pertes et préjudices liés au changement climatique peuvent être réduits au travers d’une meilleure planification urbaine, d’un aménagement du territoire réfléchi, de politiques d’adaptation aux effets des changements climatiques ou encore par la mise en place de systèmes tant prévisionnels de catastrophes que de réponses immédiates en temps de crise. Des différentes présentations, il semble de plus en plus évident qu’une réponse adéquate à la problématique soulevée par le Colloque ne se fera qu’au travers d’un dialogue entre différentes disciplines : sciences, sciences appliquées, sciences humaines et sociales, sciences politiques, sciences de la santé publique, etc. Ceci traduit le caractère holistique et transversal de la question du changement climatique et ouvre de nouvelles perspectives en termes de recherches multidisciplinaires et transdisciplinaires qui ne pourront aboutir concrètement qu’avec des échanges entre les différents acteurs concernés.Les thèmes abordés durant le colloque seront donc liés aux impacts directs (inondations, glissements de terrain, érosion littorale, sécheresse, etc.) et indirects (pertes économiques, dégradation de conditions de vie des populations, déplacements de populations induits par les perturbations climatiques et environnementales, etc.). Les outils de gestion des risques (aménagement du territoire, systèmes d’alerte précoce, politiques de gestion, éducation et communication, etc.) seront également les bienvenus. [less ▲]

Detailed reference viewed: 359 (19 ULg)
Full Text
See detailCOP21 : le grand enfumage
Alaluf, Mateo; Bayot, Bernard; Brouyaux, Antoinette et al

Article for general public (2016)

C’est à partir de ce vendredi que l’accord sur le climat obtenu en décembre dernier est ouvert à la signature. Entre les intentions annoncées et les moyens mis en œuvre par les Etats pour les atteindre ... [more ▼]

C’est à partir de ce vendredi que l’accord sur le climat obtenu en décembre dernier est ouvert à la signature. Entre les intentions annoncées et les moyens mis en œuvre par les Etats pour les atteindre, il subsiste un gouffre. Et la réalité est inquiétante. [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe Impact of Vulnerability and Resilience to Environmental Changes on Mobility Patterns in West Africa
Zickgraf, Caroline ULg; Vigil Diaz Telenti, Sara ULg; de Longueville, Florence et al

E-print/Working paper (2016)

From the Sahel to the coast, West Africa is experiencing a variety of climate change impacts, including sea level rise, soil salinization, floods, drought, and desertification, while simultaneously ... [more ▼]

From the Sahel to the coast, West Africa is experiencing a variety of climate change impacts, including sea level rise, soil salinization, floods, drought, and desertification, while simultaneously suffering from other forms of environmental degradation. Together, these environmental changes are significantly influencing migration patterns in and out of West Africa. This paper seeks to analyze vulnerability and resilience to environmental changes as they affect and are affected by mobility patterns in the region. We assert that the impact of environmental changes cannot be isolated from other political, social, economic, and demographic pressures that together drive human mobility. In a region where natural resources form the foundation of livelihoods and food security (fishing and agriculture), the relationship between environmental changes and socioeconomic vulnerabilities is of particular concern. This paper therefore draws from four distinct case studies to grasp the variegated and cumulative vulnerability and resilience among local populations as they relate to internal and intraregional migration. [less ▲]

Detailed reference viewed: 147 (10 ULg)
Full Text
See detailCambio climatico en Ecuador
Perrin, Dominique ULg; Ozer, Pierre ULg

Scientific conference (2016, March 10)

Detailed reference viewed: 24 (3 ULg)
Full Text
See detailQuel climat pour demain ? Conclusions de la COP21
Ozer, Pierre ULg; Perrin, Dominique ULg

Conference given outside the academic context (2016)

Detailed reference viewed: 144 (6 ULg)
Full Text
See detailCLIMATE CHANGE : Causes and consequences (2016). "Global Societal Challenges and Smart Cities"
Ozer, Pierre ULg

Scientific conference (2016, January 05)

Detailed reference viewed: 163 (37 ULg)
See detailAlors, on change ! Spéciale Climat COP21
Ozer, Pierre ULg

Speech/Talk (2016)

Catégorie: Vie quotidienne Programme: Alors on change ! Description Alors On Change ! sera à Paris pour la COP21... avec des propositions inspirantes pour nous aider à changer notre comportement et à ... [more ▼]

Catégorie: Vie quotidienne Programme: Alors on change ! Description Alors On Change ! sera à Paris pour la COP21... avec des propositions inspirantes pour nous aider à changer notre comportement et à relever le défi climatique. L'occasion sera belle de faire la chasse aux idées reçues et d'insister sur notre capacité individuelle à agir. Au programme, 3 portraits, un invité expert en bilan carbone et le tout présenté au coeur de happenings concoctés par des participants à la COP21, invités ou pas, désireux de faire de cette "grand-messe" autre chose qu'un chapelet de voeux pieux ! Pour vous éclairer, un graphique mettra en perspective l'impact en émission CO2 de différents secteurs d'activité (transport, consommation, travail, placements financiers...). Il servira de base pour faire une chasse aux idées reçues et sera explicité par son auteur, Frédéric Chômé, expert en bilan carbone : - Non, ce n'est pas le transport qui pollue le plus. - Oui, c'est notre épargne, si petite soit-elle, qui est le bras de levier le plus puissant pour réduire nos émissions CO2. Et cela ne signifie pas pour autant qu'un geste de non-consommation ou consommation responsable n'en vaille pas la peine : "Avec le climat, on parle de tout : de sciences, de philosophie, de sociologie, d'économie, de justice,... Donc, on doit tout changer dans un monde englué dans une triple inertie, à la fois politique, technologique et comportementale", affirme Pierre Ozer, géographe de ULg. " Alors, on change ! " s'est toujours appuyée sur les citoyens qui ont changé de comportement et cela reste le principe fondamental de la ligne éditoriale pour cette spéciale COP21 qui dressera le portrait de trois d'entre eux. - Uwe et son compagnon sont végétariens, en passe de devenir végétaliens. Ce couple vivant en communauté germanophone a le respect ancré en lui : respect de soi, des autres et des autres espèces. Renoncer à la viande, voire aux autres protéines animales ? Bien plus qu'un symbole... Un portrait réalisé par Aurélie Michel, journaliste à Télévesdre. - Pierret System est une PME spécialisée en portes et châssis à Transinne. Son patron Jean-Luc s'est adressé à Factor X, une autre PME, pour établir son bilan carbone et chercher des pistes pour réduire son empreinte. Récupérer et recycler les portes et châssis que l'entreprise remplace en est une qui emmène cette entreprise sur un modèle d'économie circulaire. Un portrait signé Antoine Masson, de TVLux. - Antoine a pris conscience de l'impact en CO2 de ses placements financiers et a décidé d'en reprendre le contrôle. Il est devenu animateur de groupes d'investisseurs pour Financité... Un portrait rêvé par Isabelle Salesse et Olivier Appart (RTBF). En dressant trois portraits, chacun ancré dans une réalité spécifique (consommation, travail, placements financiers), " Alors, on change ! " propose trois voies inspirantes. Libre à chacun d'agir là où il se sent le plus inspiré... En mettant en valeur les happenings de la COP 21 plutôt que les discours qui s'y tiennent, l'émission choisit de mettre l'accent sur l'engagement citoyen de celles et ceux qui veulent que le monde change. [less ▲]

Detailed reference viewed: 75 (10 ULg)
Full Text
See detailCOP21 ou quand "les pays développés montrent la voie"
Ozer, Pierre ULg

Article for general public (2016)

Le 29 novembre 2015, quelques centaines d'étudiants de l'ULg devaient se rendre à Paris pour faire entendre la voix de la société civile à la veille de la 21e Conférence des parties (pays) sur le climat ... [more ▼]

Le 29 novembre 2015, quelques centaines d'étudiants de l'ULg devaient se rendre à Paris pour faire entendre la voix de la société civile à la veille de la 21e Conférence des parties (pays) sur le climat (COP21). Les attentats du vendredi 13 novembre en auront décidé autrement. La marche pour le climat sera successivement annulée à Paris, puis à Bruxelles, puis à Ostende… En réalité, les seuls endroits où les rassemblements de personnes seront autorisés le 29 novembre sont les grands centres commerciaux du pays aux enseignes internationales, protégés par les forces de l'ordre armées jusqu'aux dents [...] [less ▲]

Detailed reference viewed: 160 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtude préliminaire sur le risque d’inondation en milieu urbain (Algérie)
Nouri, Myriem ULg; Ozer, André ULg; Ozer, Pierre ULg

in Geo-Eco-Trop : Revue Internationale de Géologie, de Géographie et d'Ecologie Tropicales (2016), 40(3), 201-208

Flooding is a dominant risk in the Algerian territory. It often appears when streams overflow, when they are dry all the year (the wadis) in the agricultural plains. However, in the last decades, they are ... [more ▼]

Flooding is a dominant risk in the Algerian territory. It often appears when streams overflow, when they are dry all the year (the wadis) in the agricultural plains. However, in the last decades, they are appearing more frequently in urban areas, causing human and material losses. In order to define the areas that could be flooded, locate recurrent events and identify their reasons, the preliminary historical study of floods in urban areas was developed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 50 (10 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’impact climatique du développement
Ozer, Pierre ULg

in Zacharie, Arnaud (Ed.) La nouvelle géographie du développement - Coopérer dans un monde en mutation (2016)

Detailed reference viewed: 33 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailHow climate extremes are affecting the movement of populations in the Asia Pacific region
Gemenne, François ULg; Blocher, Julia ULg; De Longueville, Florence ULg et al

in Price, Susanna; Singer, Jane (Eds.) Global Implications of Development, Disasters and Climate Change: Responses to Displacement from Asia Pacific (2016)

Detailed reference viewed: 116 (18 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLong-term analysis of rainfall and temperature data in Burkina Faso (1950–2013)
De Longueville, Florence; Hountondji, Yvon-Carmen; Kindo, Issa et al

in International Journal of Climatology (2016)

Detailed reference viewed: 80 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMesure des flux de CO2 et séquestration de carbone dans les écosystèmes terrestres ouest-africains (Synthèse Bibliographique)
Ago, Expédit Evariste ULg; Agbossou, Euloge Kossi; Ozer, Pierre ULg et al

in Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE] (2016), 20(1), 1-15

In West Africa, as elsewhere in other parts of the world, preserving terrestrial ecosystems has proven essential to any emissions mitigation policy for greenhouse gases, notably carbon dioxide. A ... [more ▼]

In West Africa, as elsewhere in other parts of the world, preserving terrestrial ecosystems has proven essential to any emissions mitigation policy for greenhouse gases, notably carbon dioxide. A meaningful assessment of the contribution of a given region to the global carbon cycle implies the need to think in terms of balance, taking into account the totality of the carbon export and import within the ecosystems [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (15 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailImpact of shoreline changes on population in Cotonou, Benin
de Longueville, Florence; Hountondji, Yvon Carmen; Gemenne, François ULg et al

Poster (2015, December 10)

The coast of Cotonou (Benin) is affected by an intensive coastal erosion for several decades, mainly due to unsuitable port infrastructures and human activities. In the future, the process will very ... [more ▼]

The coast of Cotonou (Benin) is affected by an intensive coastal erosion for several decades, mainly due to unsuitable port infrastructures and human activities. In the future, the process will very likely be worsen by sea level rise as a consequence of global warming. In this study, we use a combination of very high resolution satellite images from Google Earth recorded in 2002, 2011, 2013 and 2014 and carry out field missions in September 2012, September 2013, July 2014 and February 2015 to assess the retreat of the coastline and to understand the dynamic of population in the risk area. Multi-temporal analyses of satellite images show that nearly 93 hectares of land (including 40 hectares off) were progressively eroded by the sea between 2002 and 2014 on the stretch of the first eight kilometers at the east of the Safiato groyne. This corresponds to an average coastline’s retreat of 115 meters in 13 years, with variations from 38 to 145 meters, depending on the location. Thanks to the comparison between the images of 2002 and 2014, we assess that around 765 houses disappeared by the encroachment of the sea over the distance of 8 km to the East of the Safiato groyne, of which 60 villas and about 705 makeshift houses (informal settlements). Well-off population leave the risk area when their houses are threatened and go inland, fishermen prefer to stay in the risk area to be close to their activities and precarious population have no financial and social capitals to migrate, they are trapped in the risk area. Other precarious population coming from somewhere else settle in the coastal area and grow the at-risk population. The use of intermediate images and the results of field works confirm a rapid process of settlement/destruction of makeshift houses in the coastal area. Poor people carry out simply short displacements in the risk area. There is an urgent need to secure these populations. Update and respect of urban planning regulations, good governance, cooperation with other countries and involvement of local communities are all factors that are expected to reach this objective. [less ▲]

Detailed reference viewed: 70 (11 ULg)