References of "Noiret, Pierre"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLe Magdalénien dans le Nord-Ouest de l'Europe
Miller, Rebecca ULg; Noiret, Pierre ULg

Poster (2011)

Detailed reference viewed: 9 (3 ULg)
Full Text
See detailExpansion of the Magdalenian in Northwest Europe
Miller, Rebecca ULg; Noiret, Pierre ULg

Poster (2011)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Full Text
See detailThe Mesolithic of Trou Al'Wesse Cave (Belgium) in Regional Context
Miller, Rebecca ULg; Stewart, John; Zwyns, Nicolas et al

in Oosterbeek, Luis; Fidalgo, Claudia (Eds.) Miscellania, Volume 47 of the Proceedings of the 15th UISPP Congress (2011)

Recent excavations at the cave site of Trou al'Wesse (Modave, Belgium) have yielded significant new data concerning the Mesolithic occupations at the site that contribute to the understanding of the ... [more ▼]

Recent excavations at the cave site of Trou al'Wesse (Modave, Belgium) have yielded significant new data concerning the Mesolithic occupations at the site that contribute to the understanding of the chronology and environmental context of the Belgian Mesolithic. We present the results of the analyses of lithic and faunal assemblages, site taphonomy and spatial distribution, and discuss the relationship of the site with other Mesolithic sites in Belgium. [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (6 ULg)
Full Text
See detailLe Michelsberg de Pont-de-Bonne (province de Liège, Belgique)
Delye, Emmanuel ULg; Gilson, Simon-Pierre; Noiret, Pierre ULg

in Revue Archéologique de Picardie (2011)

Since the beginning of research on the éperon barré of Pont-de-Bonne (Modave, Belgium), we have recovered artefacts attributed to the Middle Neolithic. More recently, during excavation of the entrance ... [more ▼]

Since the beginning of research on the éperon barré of Pont-de-Bonne (Modave, Belgium), we have recovered artefacts attributed to the Middle Neolithic. More recently, during excavation of the entrance system of the fortification, a pot hole and a waste accumulation zone have been analysed. These structures contained abundant archaeological material (ceramic sherd, lithic and bone artefact and fauna). Three radiometric dates have been obtained. The ceramic assemblage is typical of the Belgian Michelsberg and a decorated vase shows Bischheim affinities. [less ▲]

Detailed reference viewed: 164 (21 ULg)
See detailLe Paléolithique supérieur européen. Cours en ligne
Otte, Marcel ULg; Noiret, Pierre ULg

Learning material (2010)

Detailed reference viewed: 24 (3 ULg)
See detailLes gestes techniques de la Préhistoire
Otte, Marcel ULg; Noiret, Pierre ULg

Book published by De Boeck (2010)

Detailed reference viewed: 30 (8 ULg)
Full Text
See detailHabitations et territoires
Noiret, Pierre ULg

in Otte, Marcel (Ed.) Les Aurignaciens (2010)

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRecent results for the Belgian Magdalenian
Miller, Rebecca ULg; Noiret, Pierre ULg

in Street, Martin; Barton, Nick; Terberger, Thomas (Eds.) Humans, environment and chronology of the late glacial of the North European Plain (2009)

This paper presents the Belgian Magdalenian from the perspective of recent results from the cave site of Trou Da Somme, placing it in relation to the other known Belgian Magdalenian sites, including caves ... [more ▼]

This paper presents the Belgian Magdalenian from the perspective of recent results from the cave site of Trou Da Somme, placing it in relation to the other known Belgian Magdalenian sites, including caves in Middle Belgium (Chaleux, Bois Laiterie, Goyet, etc.) and open-air sites in Flanders (Orp, Kanne). Emphasis is placed on site function, chronology and lithic raw material procurement. Additionally, an engraved plaquette found at Trou Da Somme will be discussed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 111 (5 ULg)
See detailLa préhistoire
Otte, Marcel ULg; Noiret, Pierre ULg; Plumet, Patrick et al

Book published by De Boeck - 3ème éd. (2009)

L'ouvrage retrace la préhistoire de l'humanité, dans ses modifications anatomiques, spirituelles et comportementales , depuis les origines il y a 3 millions d'années, jusqu'aux derniers peuples prédateurs ... [more ▼]

L'ouvrage retrace la préhistoire de l'humanité, dans ses modifications anatomiques, spirituelles et comportementales , depuis les origines il y a 3 millions d'années, jusqu'aux derniers peuples prédateurs, voici environ dix mille ans. Les aspects techniques, économiques, sociaux et religieux sont évoqués successivement dans leurs contextes propres. Toutes les valeurs qui constituent notre mode de vie actuel se sont lentement formées durant ce processus et la succession de leurs agencements en donne ici leur signification et leur portée réelles. Un chapitre particulier est consacré au développement de l'art paléolithique européen; un autre présente la préhistoire des civilisations américaines. [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (10 ULg)
See detailLes hommes de Lascaux. Civilisations paléolithiques en Europe
Otte, Marcel ULg; Noiret, Pierre ULg; Remacle, Laurence

Book published by Armand Colin (2009)

Au-delà des aspects techniques, souvent ardus, relatifs aux outils et aux armes, les ethnies paléolithiques se présentent comme de véritables et passionnantes traditions culturelles où se trouvent mêlés ... [more ▼]

Au-delà des aspects techniques, souvent ardus, relatifs aux outils et aux armes, les ethnies paléolithiques se présentent comme de véritables et passionnantes traditions culturelles où se trouvent mêlés les modes économiques, l'habitat, les règles sociales et l'art. Ces sociétés, dont les territoires varient au fil du temps, furent actives durant des dizaines de millénaires et soumises à des processus évolutifs profonds. Après la réhabilitation des sociétés traditionnelles actuelles, vient le moment où nous pouvons écrire, avec une grande précision, l'histoire des peuples aux sources des civilisations classiques européennes et de leurs systèmes de valeurs. Retracer l'histoire la plus ancienne renouvelle constamment notre émerveillement, sans limite dans l'espace ni dans le temps. La finesse adaptative dont témoignent les sociétés traditionnelles, les profondeurs de leurs mythologies, l'éblouissement de leurs arts plongent leurs origines dans les cultures qui se sont succédées et ont brillé l'une après l'autre par leurs performances, du couteau en silex aux fresques somptueuses de Lascaux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 42 (3 ULg)
See detailLe Paléolithique supérieur de la Moldavie. Essai de synthèse d'une évolution multi-culturelle
Noiret, Pierre ULg

Book published by Service de Préhistoire de l'Université de Liège (2009)

Les industries lithiques du Paléolithique supérieur en Moldavie sont fondées sur l’exploitation de roches locales et appartiennent principalement à des traditions culturelles connues en Europe ... [more ▼]

Les industries lithiques du Paléolithique supérieur en Moldavie sont fondées sur l’exploitation de roches locales et appartiennent principalement à des traditions culturelles connues en Europe (l’Aurignacien, le Gravettien, puis l’Épigravettien). Cependant, elles coexistent avec d’autres industries marquées par la présence d’outils aménagés par retouche bifaciale, dans des contextes réputés anciens (plus de 30.000 ans), mais se révélant à l’analyse mal datées et souvent peu homogènes. Ces industries appartiennent à trois ou quatre traditions culturelles supplémentaires, dont les définitions restent vagues. Après avoir fouillé les sites de Mitoc–Malu Galben (Roumanie) et de Cosăuţi (République Moldave) en compagnie de leur responsable (V. Chirica et I.A. Borziac) et avec l’aide de nos collègues de l’Université de Liège (le Prof. Marcel Otte, I. López Bayón et V. Ancion) et de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (P. Haesaerts et Fr. Damblon), nous avons entrepris l’étude comparative des données chronologiques, stratigraphiques, fauniques et matérielles (outillages lithiques et osseux, témoins esthétiques) de 21 sites pour la période comprise entre 35.000 et 10.000 ans BP. Nous avons constitué ainsi un corpus d’une cinquantaine d’ensembles archéologiques. Une lecture critique des informations publiées par les fouilleurs a permis une répartition de tous les ensembles étudiés (ou presque) dans un schéma chronostratigraphique régional bien assuré et bien daté, élargi en fin de travail à l’ensemble de l’Europe centrale et orientale. Ces ensembles appartiennent à l’Aurignacien typique (33.000-29.000 BP), au Gravettien (29.500-23.000 BP), à la Culture du Prut (27.000-26.000 BP), à l’Aurignacien tardif (vers 25.000 puis 20.000 BP), à l’Épigravettien ancien (20.000-17.000 BP) puis récent (13.500-11.000 BP). Les vestiges de débitage, les outils domestiques et les armatures liées à la chasse ont été décrits et soumis à une analyse factorielle des. Si l’analyse technologique n’a porté que sur des indications de présence/absence de caractéristiques technologiques, l’analyse typologique a pu être menée sur des données plus complètes (les pourcentages de tous les outils lithiques, dans chaque ensemble étudié), permettant de mettre en évidence les particularités et l’évolution des traditions culturelles étudiées. Les industries lithiques caractérisées par la présence de pièces bifaciales ne semblent désormais plus pouvoir être décrites en tant que plusieurs entités culturelles distinctes ; au contraire, les analyses ont montré leur relative homogénéité technologique et typologique. Il est probable qu’elles représentent une expression culturelle unique, coexistant avec les autres traditions et localisée dans une zone géographique restreinte ; cela justifie l’emploi de la dénomination de « Culture du Prut ». Cette culture est marquée par la production prédominante d’éclats, employés comme supports à l’outillage, et dans une moindre mesure de lames à partir de nucléus peu préparés et encore assez « plats », alors que dans l’Aurignacien et surtout dans le Gravettien les lames sont les supports principaux, obtenus à partir de nucléus volumétriques, bien préparés et entretenus. L’étude des restes fauniques a permis de mettre en évidence des différences marquées entre traditions culturelles : les Aurignaciens ont chassé le cheval et le bison ; les Gravettiens, le cheval et le renne, puis le bison et peut-être le mammouth. C’est après l’hiatus de 23.000-20.000 BP que l’analyse faunique est la plus significative : les Épigravettiens se sont alors véritablement spécialisés dans la chasse au renne ; dans la plupart des sites, les restes de ces animaux atteignent souvent 70 à 80 % de tous les restes identifiables, devant le cheval et  plus rarement  le bison (ou l’aurochs) et le mammouth. En outre, des petits animaux étaient piégés pour leur fourrure (lièvres, renards) et des poissons et des oiseaux complétaient l’alimentation, ainsi sans doute que des aliments végétaux. À cette spécialisation épigravettienne correspond une entité ethnique homogène, entre 20.000 et 17.000 BP. Des sites à fonction limitée existent alors, à côté de grandes installations occupées peut-être plus longtemps mais surtout plus souvent qu’auparavant. Toutes les installations sont saisonnières. Comme dans les traditions culturelles antérieures, les contacts extra-régionaux semblent limités et les roches locales continuent d’être exploitées. Des comparaisons avec l’Europe centrale et orientale ont permis de lier ce Paléolithique supérieur moldave à quelques phénomènes culturels plus larges : l’exploration par les Aurignaciens d’un territoire s’étendant jusqu’au centre de la Plaine russe et jusqu’aux contreforts septentrionaux de l’Oural (dès 33.000 BP), les origines géographiques multiples du Gravettien (vers 30.000 BP), la présence d’industries lithiques non-aurignaciennes et non-gravettiennes (à pièces bifaciales, sans doute autour de 27.000-26.000 BP), la résurgence de traits techniques d’allure « aurignacoïde » (dès 21.000 BP), et le retour massif de la tradition des outils à dos (à partir de 20.000 BP). Ainsi, les données moldaves s’inscrivent-elles logiquement dans une paléo-histoire large, à l’échelle de l’ensemble du continent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 107 (6 ULg)
Full Text
See detailLe territoire de la basse vallée du Rhin, de la Meuse et de leurs affluents à la fin du Paléolithique supérieur (Belgique, Hollande, Allemagne du Nord-Ouest)
Otte, Marcel ULg; Noiret, Pierre ULg

in Djindjian, François; Kozlowski, Janusz; Bicho, Nuno (Eds.) Le concept de territoire dans le Paléolithique supérieur européen (2009)

The north European plain appears to have been abandoned during the Last Glacial Maximum. However, beginning with the Dryas I, evidence for population movement and re-colonisation of Belgium and Germany ... [more ▼]

The north European plain appears to have been abandoned during the Last Glacial Maximum. However, beginning with the Dryas I, evidence for population movement and re-colonisation of Belgium and Germany can be observed with the establishment of Magdalenian populations. Cultural traits are identical to those observed in Northern France. Later, regional traditions develop during the Bölling (Hamburgian, Creswellian). Finally, a very early Mesolithic appears during the Alleröd and Dryas III. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (3 ULg)
Full Text
See detailL'industrie lithique MK du site du Rocher du Vieux Château à Pont-de-Bonne (Modave, B) à travers les collections muséales
Delye, Emmanuel ULg; Noiret, Pierre ULg

in Notae Praehistoricae (2008), 28

We propose a short study of the Michelsberg lithic industry from Pont-de-Bonne, conserved in the main Belgian museums. A statistical analysis has been applied to the lithic data available for the Belgian ... [more ▼]

We propose a short study of the Michelsberg lithic industry from Pont-de-Bonne, conserved in the main Belgian museums. A statistical analysis has been applied to the lithic data available for the Belgian Michelsberg. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (11 ULg)
Full Text
See detailLe musée de Préhistoire
Noiret, Pierre ULg

in Le patrimoine de l'Université de Liège (2008)

Detailed reference viewed: 11 (3 ULg)
See detailLa protohistoire
Otte, Marcel ULg; David-Elbiali, Mireille; Éluère, Christiane et al

Book published by De Boeck - 2ème éd. (2008)

Avec la protohistoire, l'Europe voit le passage des chasseurs primitifs aux sociétés agropastorales, aux sources des ethnies d'aujourd'hui. Ces bouleversements sont d'ordre économique, sociologique et ... [more ▼]

Avec la protohistoire, l'Europe voit le passage des chasseurs primitifs aux sociétés agropastorales, aux sources des ethnies d'aujourd'hui. Ces bouleversements sont d'ordre économique, sociologique et technique, mais l'essentiel semble issu de la pensée elle-même. Désormais, les sociétés élaborent leurs propres valeurs et fondent leur véritable destin historique: les dieux ont pris l'image des hommes. La conquête spirituelle s'étend à tous les aspects technologiques, jusqu'à la maîtrise des alliages métalliques et, bientôt, aux premières écritures. En domestiquant leurs ressources alimentaires, les peuples européens ont progressivement constitué leur propre histoire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (3 ULg)
Full Text
See detailConclusion
Otte, Marcel ULg; Chirica, Vasile; Haesaerts, Paul et al

in Otte, Marcel; Chirica, Vasile; Haesaerts, Paul (Eds.) L'Aurignacien et le Gravettien de Mitoc-Malu Galben (Moldavie roumaine) (2007)

Detailed reference viewed: 15 (2 ULg)
Full Text
See detailMitoc-Malu Galben: industrie osseuse et témoins esthétiques
Chirica, Vasile; Noiret, Pierre ULg

in Otte, Marcel; Chirica, Vasile; Haesaerts, Paul (Eds.) L'Aurignacien et le Gravettien de Mitoc-Malu Galben (Moldavie roumaine) (2007)

Detailed reference viewed: 21 (4 ULg)
Full Text
See detailMitoc-Malu Galben: étude de l'industrie lithique
Otte, Marcel ULg; Noiret, Pierre ULg; Chirica, Vasile et al

in Otte, Marcel; Chirica, Vasile; Haesaerts, Paul (Eds.) L'Aurignacien et le Gravettien de Mitoc-Malu Galben (Moldavie roumaine) (2007)

Detailed reference viewed: 38 (3 ULg)