References of "Lisein, Olivier"
     in
Bookmark and Share    
See detailLa recherche-intervention peut-elle être socialement responsable ?
Pichault, François ULg; Lisein, Olivier ULg; Rondeaux, Giseline ULg et al

Book published by Vuibert - postface d’Armand Hatchuel (2008)

Alors que la notion de «responsabilité sociale de l’entreprise (RSE)» suscite depuis plusieurs années un véritable engouement, elle est beaucoup plus rarement appliquée par les chercheurs et intervenants ... [more ▼]

Alors que la notion de «responsabilité sociale de l’entreprise (RSE)» suscite depuis plusieurs années un véritable engouement, elle est beaucoup plus rarement appliquée par les chercheurs et intervenants à leurs propres pratiques de recherche et d’intervention. Recueil de réflexions menées sur le sujet par des chercheurs et praticiens, d’Europe et du Québec, cet ouvrage se subdivise en trois parties complémentaires, articulées autour des principaux débats qui traversent aujourd’hui la recherche-intervention: le difficile équilibre à trouver entre son utilité sociale et le maintien de son indépendance; la problématique du rapport aux acteurs, notamment aux commanditaires de l’intervention; la caractérisation des postures méthodologiques adoptées par les praticiens de la recherche-intervention. S’il s’adresse principalement aux professionnels de l’intervention en organisation – consultants en stratégie, en GRH et en organisation, coaches, formateurs, etc. – cet ouvrage concerne aussi directement les clients de ces derniers – directions des ressources humaines, responsables opérationnels, gestionnaires de projets – ainsi que, de manière plus générale, tout chercheur ou étudiant en sciences humaines. [less ▲]

Detailed reference viewed: 153 (33 ULg)
See detailLa recherche-intervention face à ses tentations
Pichault, François ULg; Lisein, Olivier ULg; Rondeaux, Giseline ULg et al

in Pichault, François; Lisein, Olivier; Rondeaux, Giseline (Eds.) et al La recherche-intervention peut-elle être socialement responsable ? (2008)

Tout au long des processus de recherche-intervention, le chercheur se voit confronté à de multiples « tentations » qui constituent autant de défis en termes de responsabilité sociale. Nous centrons plus ... [more ▼]

Tout au long des processus de recherche-intervention, le chercheur se voit confronté à de multiples « tentations » qui constituent autant de défis en termes de responsabilité sociale. Nous centrons plus spécifiquement le propos de ce chapitre sur trois d’entre eux: la tentation de l’affairisme, pouvant conduire le chercheur à opérer des choix discutables en amont de la démarche, la tentation du pragmatisme, consistant à privilégier en cours de processus des relations satisfaisantes avec les acteurs au détriment d’une distance critique salutaire et la tentation de fin précipitée, incitant le chercheur à mettre fin à son intervention après la production de son diagnostic, en omettant de s’assurer que tous les moyens sont mis en place pour favoriser la mise en place durable des recommandations. Il importe en conséquence d’approfondir la réflexion sur les moyens de contrecarrer ces tentations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 142 (20 ULg)
Full Text
See detailRecherche-intervention en développement durable
Stassart, Pierre ULg; Mormont, Marc ULg; Pichault, François ULg et al

in Pichault, François (Ed.) La recherche-intervention peut-elle être socialement responsable ? (2008)

Les questions de développement durable sont non seulemenr complexes, mais le caractère crucial de leurs enjeux suppose en outre, de la part des chercheurs en sciences sociales, une approche renouvelée de ... [more ▼]

Les questions de développement durable sont non seulemenr complexes, mais le caractère crucial de leurs enjeux suppose en outre, de la part des chercheurs en sciences sociales, une approche renouvelée de leurs analyses et de leurs interventions. Cette approche engage des processus « multistakeholders » dont la caractéristique est d'impliquer simultanément des acteurs aux caractéristiques hétérogènes qui sont dans notre cas les acteurs de la filière bovine bio. La proposition de recherche-intervention force les chercheurs à clarifier leur relation à l'objet qu'ils étudient et la qualité de leur travail dépend de la qualité et de la légitimité des traductions successives qu'ils opkrent. Ce travail suppose de prendre au sérieux la construction de nouveaux rapports entre science de la nature, recherche technique et action collective. La question de la responsabilité sociale des chercheurs est ancrée dans cette démarche, elle renvoie à une triple dimension éthique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 149 (41 ULg)
See detaile-GRH: concepts et enjeux
Lisein, Olivier ULg

Conference given outside the academic context (2007)

Dans son intervention, Olivier Lisein, chargé de recherche au LENTIC (ULg) et assistant à HEC–Ecole de Gestion de l’Université de Liège, brossera un tableau du concept d’e-GRH et évoquera les enjeux ... [more ▼]

Dans son intervention, Olivier Lisein, chargé de recherche au LENTIC (ULg) et assistant à HEC–Ecole de Gestion de l’Université de Liège, brossera un tableau du concept d’e-GRH et évoquera les enjeux économiques, organisationnels et sociaux du recours à ce type de solutions au sein des entreprises. Il abordera des questions pratiques telles que les implications managériales et l’intérêt pour les PME de se lancer dans ce nouveau type de gestion. Il proposera également quelques conseils pour réussir l’implémentation de solutions e-GRH dans les entreprises. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailConfiance et commerce électronique: une problématique différenciée selon la nature des transactions
Lisein, Olivier ULg

Conference (2007, June)

Malgré la hausse sensible que connaît l’e-commerce, la problématique de la confiance afférente aux transactions électroniques reste d’actualité. Axée sur les choix des entreprises en matière d’e-business ... [more ▼]

Malgré la hausse sensible que connaît l’e-commerce, la problématique de la confiance afférente aux transactions électroniques reste d’actualité. Axée sur les choix des entreprises en matière d’e-business/e-commerce, notre contribution propose d’analyser l’influence qu’est susceptible de revêtir à cet égard la nature des transactions, vue sous les caractéristiques de spécificité des actifs et de récurrence de la relation (Williamson, 1975, 1985). Il en résulte quatre comportements distincts de la part des entreprises, en lien avec leur perception des enjeux liés à la confiance et au risque entourant les transactions électroniques. Basé sur l’analyse transversale d’une vingtaine d’études de cas, notre propos met ainsi en évidence des positionnements stratégiques contrastés et un recours à des mécanismes de protection différents suivant la spécificité des actifs échangés et la récurrence de la relation entretenue avec les cocontractants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 162 (12 ULg)
Full Text
See detailAccompagner des e-projets: apports et limites d’une méthodologie basée sur la théorie de la traduction
Lisein, Olivier ULg

in Pelletier, Julien (Ed.) Intervenir en entreprise: pratiques actuelles (2007)

Intervenir dans la conduite d’e-projets innovants s’apparente fréquemment à un défi de taille. Comme le montrent les expériences en la matière, arriver à des résultats tangibles et engendrer un return ... [more ▼]

Intervenir dans la conduite d’e-projets innovants s’apparente fréquemment à un défi de taille. Comme le montrent les expériences en la matière, arriver à des résultats tangibles et engendrer un return positif sur les investissements consentis nécessitent que l’élaboration et l’implémentation de ces e-projets soient mûrement réfléchies. Il importe pour ce faire que soit menée une approche transversale, prenant en compte, outre les aspects technologiques de ces projets d’innovation, leurs composantes stratégique, organisationnelle et humaine. Autant d’éléments qui obligent l’intervenant, appelé à accompagner une démarche de réflexion et/ou d’implémentation d’un e-projet, à se montrer particulièrement vigilant dans son approche et sa conduite du changement. En ce sens, une des conditions du succès des e-projets réside incontestablement dans la façon dont sont réfléchies et conduites ces innovations. Les apports de la sociologie de l’innovation et plus précisément de la théorie de la traduction (Callon, 1986 ; Latour, 1987 ; Akrich, Callon et Latour, 1988 ; Callon, 1991) peuvent dans ce cadre s’avérer utiles et pertinents à différents égards. En cherchant notamment à intégrer, en plus des éléments contextuels, les attentes, intérêts et enjeux des parties prenantes, ce courant théorique entend permettre de mobiliser les acteurs autour d’un projet commun et de concilier au besoin leurs prises de positions divergentes. La conversion de cette théorie en un mode de gestion semble donc démontrer des avantages indéniables : son utilisation "pratique" constitue à ce titre une solution séduisante pour conduire des projets d’innovation basés sur les technologies de l’information et de la communication (TIC). Modèle d’analyse très puissant et très porteur en de nombreux points, sa transposition en un modèle de gestion peut néanmoins s’avérer assez complexe: sa mise en œuvre et la philosophie de son approche peuvent ainsi parfois se révéler davantage des contraintes que des atouts et engendrer certaines difficultés dans la conduite de projets. Tel est le contexte général de notre réflexion, où nous interrogeons les apports, limites et difficultés liés à la mobilisation de la théorie de la traduction et à sa transposition en "outil de gestion" de l’innovation technologique: les enseignements que nous retirons rétrospectivement d’interventions et de démarches d’accompagnement d’e-projets menées au travers d’une méthodologie reposant sur les préceptes de ce courant théorique nous autorisent à porter un jugement critique sur la pertinence et les difficultés de la mobilisation de la théorie de la traduction dans ce cadre. [less ▲]

Detailed reference viewed: 139 (13 ULg)
Peer Reviewed
See detailInnover par les TIC dans l'administration locale: une approche contextualiste des enjeux de l'e-administration
Lisein, Olivier ULg

in Assar, Saïd; Boughzala, Imed (Eds.) Administration électronique. Constats et perspectives (2007)

Notre propos aborde les enjeux des projets d'e-administration sous l’angle de la contribution que ces derniers ambitionnent d’apporter en termes d’innovation au sein de l'administration publique. Après ... [more ▼]

Notre propos aborde les enjeux des projets d'e-administration sous l’angle de la contribution que ces derniers ambitionnent d’apporter en termes d’innovation au sein de l'administration publique. Après une contextualisation de l’"e-volution" de la fonction publique – à travers une utilisation plus poussée des TIC destinée à y initier et concrétiser les volontés de modernisation –, nous explorons deux cas emblématiques des projets TIC menés à l’heure actuelle dans les villes et communes. Analysées au travers d’une démarche contextualiste, ces deux innovations nous permettent de mettre en évidence différentes facettes des tentatives de modernisation par les TIC dans les administrations locales. Faisant ressortir les tensions et incohérences décelables par ailleurs dans nombre de projets d'e-administration, l’analyse croisée de ces deux cas nous amène à discuter les potentialités que présente le recours accru aux TIC en tant que vecteur d’innovation et outil destiné à moderniser les services proposés par les collectivités territoriales à leurs citoyens. [less ▲]

Detailed reference viewed: 135 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntervenir dans la conduite d’e-projets subventionnés: enjeux croisés et responsabilités des parties prenantes
Lisein, Olivier ULg; Dalon, Gelica; Desmecht, James

Conference (2006, November)

Accompagner la mise en oeuvre d'e-projets s’apparente fréquemment à un défi de taille. Dans ce cadre, les apports de la théorie de la traduction sont susceptibles de s’avérer utiles à tout intervenant ... [more ▼]

Accompagner la mise en oeuvre d'e-projets s’apparente fréquemment à un défi de taille. Dans ce cadre, les apports de la théorie de la traduction sont susceptibles de s’avérer utiles à tout intervenant appelé à accompagner une démarche de réflexion et/ou d’implémentation d’une innovation technologique. En cherchant notamment à intégrer, en plus des éléments contextuels, les attentes, intérêts et enjeux des parties prenantes, ce courant entend mobiliser les acteurs autour d’un projet commun et favoriser la "construction" conjointe de l’innovation. Cette approche se heurte néanmoins à la définition a priori de certaines dimensions des e-projets subventionnés par des fonds publics, rendue nécessaire notamment pour rencontrer les attentes du pouvoir subsidiant. Accompagner des projets figés par des conventions n’est par conséquent pas sans entraîner son lot de difficultés supplémentaires pour l’intervenant, que nous entendons considérer à partir d’un retour croisé sur trois expériences récentes en la matière. Celui-ci nous autorise en outre à soulever dans notre réflexion la double question du rôle de l’intervenant et de sa marge de manœuvre dans le cadre de projets subventionnés ainsi que celle de la responsabilité des parties prenantes par rapport à leurs enjeux divergents. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (10 ULg)
See detailAccompagner des e-projets inter-organisationnels: apports et limites de la théorie de la traduction
Lisein, Olivier ULg

Conference given outside the academic context (2006)

Bien que fréquemment dominée par une logique techniciste, la conduite de e-projets ne peut se concevoir suivant ses seules composantes technologiques. Au contraire, comme le démontrent tant la littérature ... [more ▼]

Bien que fréquemment dominée par une logique techniciste, la conduite de e-projets ne peut se concevoir suivant ses seules composantes technologiques. Au contraire, comme le démontrent tant la littérature scientifique que l’expérience pratique accumulée par les intervenants, la gestion de tels projets est à apparenter à une démarche de changement global, confrontée à une multiplicité de questions et d’enjeux. Citons entre autres la définition des besoins – tant initiaux qu’émergents en cours de projet –, l’impact sur les modes d’organisation du travail, les positionnements et jeux d’acteurs, la conciliation d’intérêts divergents, etc. Autant d’éléments qui obligent l’intervenant, appelé à accompagner une démarche de réflexion et/ou d’implémentation d’un e-projet, à se montrer particulièrement vigilant dans son approche et sa conduite du changement. Dans ce cadre, les apports de la théorie de la traduction peuvent s’avérer utiles et pertinents à différents égards. En cherchant notamment à intégrer, en plus des éléments contextuels, les attentes, intérêts et enjeux des parties prenantes à travers une méthode itérative, elle permet de dépasser les limites fréquemment associées aux autres courants liés à la gestion de l’innovation technologique. Si la sociologie de la traduction semble à ce titre constituer une solution séduisante pour conduire des projets d’innovation, elle n’en présente toutefois pas moins certaines limites. Modèle d’analyse très puissant et très porteur en de nombreux points, sa transposition en un modèle de gestion peut s’avérer assez complexe: sa mise en œuvre et la philosophie de son approche peuvent ainsi parfois se révéler davantage des contraintes que des atouts. Le recours à la théorie de la traduction nécessite de plus une adhésion partagée des protagonistes du projet à la logique de ce courant, ce qui n’est pas toujours le cas dans les faits, la faute en incombant notamment à la certaine "lourdeur méthodologique" qui le caractérise. Tel est donc le contexte général de notre présentation, où nous entendons procéder à un retour croisé sur trois e-projets que nous avons accompagnés en recourant aux préceptes de la théorie de la traduction: la conception d’un site de vente par internet mutualisant l’offre de plusieurs entreprises du secteur textile, le développement d’une interface multimodale innovante pour l’exploitation d’archives audio-visuelles et l’élaboration d’applicatifs collaboratifs ciblés sur les acteurs de l’économie sociale. Subventionnés sur fonds publics, ces trois e-projets inter-organisationnels offrent un cadre d’analyse pertinent nous permettant d’interroger a posteriori les apports, limites et difficultés liées à l’utilisation de la théorie de la traduction comme "outil de gestion" de l’innovation technologique. Les contextes de ces différents projets, les jeux d’acteurs et divergences d’intérêts des organisations concernées, l’instrumentalisation de la technologie ou encore la définition a priori de certaines dimensions du projet – notamment pour rencontrer les objectifs des appels à projets – constituent autant d’éléments que nous analyserons dans notre communication. Les enseignements que nous retirons aujourd’hui de ces interventions nous autorisent ainsi à porter un jugement critique sur les spécificités de la gestion de tels projets et la mobilisation de la théorie de la traduction dans ce cadre. [less ▲]

Detailed reference viewed: 21 (6 ULg)
See detailGérer l’innovation par les TIC dans l’administration locale: un regard contrasté sur trois projets de e-administration
Lisein, Olivier ULg

Scientific conference (2006, May)

Soucieuse de répondre aux critiques qui lui sont adressées, l’administration publique développe ces dernières années plusieurs initiatives visant la modernisation de ses services. Parmi celles-ci, le ... [more ▼]

Soucieuse de répondre aux critiques qui lui sont adressées, l’administration publique développe ces dernières années plusieurs initiatives visant la modernisation de ses services. Parmi celles-ci, le recours aux TIC occupe une place prépondérante. Présentés comme la solution devant permettre à l’administration de se métamorphoser et d’accroître l’efficacité des services rendus aux citoyens, les projets de e-gouvernement et de e-administration se multiplient aux différents niveaux de pouvoir. Les administrations locales n’échappent pas à cette tendance. Si des innovations axées sur l’implémentation de projets d’administration électronique y sont concrétisées, leur succès doit néanmoins être relativisé sur de nombreux points, notamment en termes d’utilisation effective des solutions TIC. A partir de trois cas concrets, mis en œuvre dans des administrations communales belges, notre intervention a pour objectif de cerner le pourquoi de cette appropriation mitigée des projets de e-administration. L’analyse croisée de ces trois expériences au travers des différents courants de pensée entourant l’innovation technologique permet de déceler et expliquer les facteurs qui peuvent justifier le décalage existant entre les intentions de départ et les usages réels des applications mises en place. Un regard contrasté sur les trois cas étudiés permet en outre d’identifier, sur base de la théorie de la traduction, plusieurs pistes de réflexion pour l’élaboration et le pilotage de projets novateurs de ce type. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailL’administration locale dans la société de l’information: d'une perspective diffusionniste à une approche basée sur la théorie de la traduction
Rorive, Brigitte; Lisein, Olivier ULg

Conference (2005, March)

Les administrations publiques développent ces dernières années plusieurs initiatives visant à améliorer leurs modes de gestion et à moderniser leurs relations avec la population, notamment par un recours ... [more ▼]

Les administrations publiques développent ces dernières années plusieurs initiatives visant à améliorer leurs modes de gestion et à moderniser leurs relations avec la population, notamment par un recours accru aux technologies de l'information et de la communication (TIC). Si des projets de e-administration sont progressivement mis sur pied par les collectivités locales, ils ne rencontrent toutefois encore qu’un succès relatif à l'heure actuelle. A partir de trois cas concrets, mis en œuvre dans des administrations communales belges, notre communication entend cerner le pourquoi d’une appropriation mitigée des projets de e-gouvernement ainsi que proposer, sur base de la sociologie de la traduction, des pistes de réflexion pour une meilleure conduite et une gestion optimalisée des projets de e-administration. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (8 ULg)
See detailJe gère le changement
Rorive, Brigitte; Lisein, Olivier ULg

Conference given outside the academic context (2005)

Tout gestionnaire de projet informatique s'est un jour trouvé confronté à la fronde des utilisateurs, dirigeants ou partenaires des projets et ce, aussi bien dans les entreprises, les administrations, les ... [more ▼]

Tout gestionnaire de projet informatique s'est un jour trouvé confronté à la fronde des utilisateurs, dirigeants ou partenaires des projets et ce, aussi bien dans les entreprises, les administrations, les écoles, les associations, etc. Comment gérer ces résistances et conflits relatifs aux projets informatiques ? Y a-t-il différents modèles de gestion du changement ? Lesquels privilégier ? Peut-on en outre se doter d'outils d'analyse pour agir efficacement ? Voici quelques thèmes qui seront abordés lors de cet atelier, qui fera également la part belle aux retours d’expériences. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'administration locale dans la société de l'information: de la diffusion à la traduction
Rorive, Brigitte; Lisein, Olivier ULg

in Systèmes d'Information et Management (2005), 10(1), 39-61

While facing several challenges, public administration is developing initiatives to modernize the way services are offered. The use of ICT is one of them. State administrations as well as local ones are ... [more ▼]

While facing several challenges, public administration is developing initiatives to modernize the way services are offered. The use of ICT is one of them. State administrations as well as local ones are launching e-administration projects. But e-government is still in progress and his success has to be looked at in perspective. Based on three Belgian case studies of e- administration, our contribution aims to understand why those projects do not really meet citizens and enterprises expectations. By using the Actor-Network Theory, our analyses focus on several ways and practises to manage cyber-administration projects. [less ▲]

Detailed reference viewed: 122 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInteractions du cadre juridique et des stratégies e-commerce: étude exploratoire dans le secteur de l'assurance
Lisein, Olivier ULg

Conference (2004, May)

Prenant une place croissante dans la conduite des affaires, le commerce électronique, au travers des nouveaux modes de relations transactionnelles qu’il engendre, pose de nombreux défis stratégiques aux ... [more ▼]

Prenant une place croissante dans la conduite des affaires, le commerce électronique, au travers des nouveaux modes de relations transactionnelles qu’il engendre, pose de nombreux défis stratégiques aux entreprises et soulève de multiples interrogations juridiques. Alors que de nombreuses recherches étudient ces aspects relatifs au commerce électronique sous un angle unidisciplinaire, notre contribution entend aborder la question des stratégies e-commerce d’une façon davantage transversale, à l’encontre des courants stratégique et juridique. A partir de l’étude de cas concrets, issus du secteur de l’assurance, notre recherche exploratoire interroge la conception des stratégies B2C et entend cerner les interactions respectives du cadre juridique et de la stratégie d’affaires de l’entreprise sur les choix posés en matière de politique e-commerce. [less ▲]

Detailed reference viewed: 56 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailModernisation de l’interface citoyen - fonction publique: vers une intégration réfléchie des TIC
Lisein, Olivier ULg

in Pyramides (2003), 7(Printemps), 135-147

Le secteur public connaît, ces dernières années, une profonde et sérieuse remise en question. Nombreux sont ainsi les états où une politique générale de modernisation de la fonction publique est, ou va ... [more ▼]

Le secteur public connaît, ces dernières années, une profonde et sérieuse remise en question. Nombreux sont ainsi les états où une politique générale de modernisation de la fonction publique est, ou va être, instaurée. Au centre des préoccupations, le citoyen y bénéficie d’une place de choix: il fait l’objet de nombreuses attentions et peut donc désormais s’attendre à davantage d’égards. Qualité du service et satisfaction de la population deviennent en effet des concepts clés de la fonction publique. Pour atteindre ces objectifs, c’est toute la conception des relations qu’entretiennent citoyen et secteur public qui est revue. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) présentent, dans ce cadre, de nombreux atouts. L’interface citoyen - secteur public s’en trouve modernisé avec, comme objectif avoué, une proximité accrue avec la population pour une plus grande satisfaction de celle-ci. Si ce recours aux TIC offre d’indéniables opportunités - tant en termes d’innovation de services que dans la manière dont ceux-ci sont prestés -, il n’en soulève pas moins certaines questions, l’accès aux services étant, pour le citoyen, complètement revu. Sur base d’une analyse critique de la littérature et de l’étude d’un cas concret, notre contribution entend questionner l’implémentation et la gestion des TIC dans l’interface citoyen - fonction publique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (11 ULg)