References of "Kaux, Jean-François"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detailIdentification of cardiac repercussions after intense and prolonged concentric isokinetic exercise in young sedentary people.
LE GOFF, Caroline ULg; Kaux, Jean-François ULg; Couffignal, Vincent et al

in Clinical physiology and functional imaging (in press)

INTRODUCTION: Cardiopathies are the world's leading cause of mortality and morbidity. Although rare, cardiovascular accidents can occur during intense and infrequent sporting activity, particularly among ... [more ▼]

INTRODUCTION: Cardiopathies are the world's leading cause of mortality and morbidity. Although rare, cardiovascular accidents can occur during intense and infrequent sporting activity, particularly among those who are unaware of their heart condition. The development of cardiospecific biochemical markers has led to a reconsideration of the role of biology in the diagnosis of cardiovascular illnesses. The aim of this study therefore was, through the use of cardiac biomarker assays, to highlight the impact of sustained physical effort in the form of intense and prolonged concentric isokinetic exercise and to research potential cardiovascular risks. MATERIALS AND METHODS: Eighteen subjects participated in a maximal concentric isokinetic exercise involving 30 knee flexion-extensions for each leg. Five blood tests were taken to study the kinetics of the cardiac biomarkers. Haemodynamic parameters were measured continuously using a Portapres, and respiratory parameters were measured using a Sensormedics Vmax 29C. RESULTS: The results showed significant increases in the creatine kinase, myoglobin, homocysteine and haemoglobin cardiac markers. Evolutionary trends were also observed for the following biomarkers: NT-proBNP, myeloperoxydase and C-reactive protein. All the physiological parameters measured presented statistically significant changes. CONCLUSION: Isokinetic effort leads to the release of cardiac markers in the blood, but these do not exceed the reference values in healthy subjects. Maximal concentric isokinetic exercise does not, therefore, lead to an increased risk of cardiovascular pathologies. [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOne injection of platelet-rich plasma associated to a submaximal eccentric protocol to treat chronic jumper's knee
Kaux, Jean-François ULg; Croisier, Jean-Louis ULg; Bruyère, Olivier ULg et al

in The Journal of sports medicine and physical fitness (in press)

INTRODUCTION: Jumper's knee is a frequent chronic overuse syndrome of the upper part of the patellar tendon. Platelets contain lots of growth factors which could enhance the healing process of tendons ... [more ▼]

INTRODUCTION: Jumper's knee is a frequent chronic overuse syndrome of the upper part of the patellar tendon. Platelets contain lots of growth factors which could enhance the healing process of tendons. METHODS: Twenty patients with chronic upper patellar tendinopathy were enrolled. Assessments were made before infiltration of PRP, and 6 weeks and 3 months after the infiltration, using a 10--point Visual Analogic Scale, clinical examinations with a pressure algometer, algofunctional scores (IKDC and VISA--P), functional assessments (isokinetic and optojump evaluations) and imagery (ultrasounds and MRI). The PRP was obtained with an apheresis system (COM.TEC, Fresenius). Six millilitres of PRP were injected without local anaesthetic. One week after infiltration, patients started a standardised sub--maximal eccentric reeducation. RESULTS: Pain during daily activities significantly decreased with time. During functional evaluation, it decreased as well, but without significant functional improvement. No improvements in the imagery measurements were observed. Younger patients seemed to be more susceptible to have an improvement of pain by the PRP infiltration. CONCLUSION: This study demonstrates that a local infiltration of PRP associated with a submaximal eccentric protocol can improve symptoms of chronic jumper's knee in patients non--responsive to classical conservative treatments. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (12 ULg)
Full Text
See detailInjections de PRP et tendinopathies
Kaux, Jean-François ULg

Conference (2014, October 30)

Detailed reference viewed: 15 (5 ULg)
Full Text
See detailContribution à l’étude du Plasma Riche en Plaquettes (PRP) dans le traitement des lésions tendineuses
Kaux, Jean-François ULg

Doctoral thesis (2014)

Certaines tendinopathies (l’épicondylite, les tendinopathies d’Achille et rotulienne proximale ou Jumper’s knee) présentent une évolution désespérément rebelle et ce, malgré l’instauration de traitements ... [more ▼]

Certaines tendinopathies (l’épicondylite, les tendinopathies d’Achille et rotulienne proximale ou Jumper’s knee) présentent une évolution désespérément rebelle et ce, malgré l’instauration de traitements « classiques » ; différentes thérapeutiques, régulièrement utilisées (repos, orthèse, AINS locaux ou per os, électrothérapie, kinésithérapie, mésothérapie, infiltration de corticoïdes, ondes de choc, intervention chirurgicale…), ne brillent guère par leur efficacité… Dans le cadre d’épicondylites chroniques, certains travaux (avec ou sans contrôle échographique) rapportent, dans les suites d’une infiltration de sang autologue, une évolution favorable. Ce traitement permettait d’éviter une intervention chirurgicale. Diverses études soulignent les propriétés réparatrices des plaquettes qui, effectivement, pourraient accélérer la cicatrisation de différents tissus: os, muscles et tendons. Le plasma riche en plaquettes (platelet-rich plasma ou PRP) a initialement été utilisé en chirurgie maxillofaciale, en stomatologie et en chirurgie orthopédique. Cette technique pourrait représenter une thérapeutique d’avenir en médecine physique - traumatologie du sport. Mishra et Pavelko, les premiers, ont démontré que le PRP améliore la douleur de patients souffrant d’épicondylite chronique, rebelle aux traitements classiques. Les plaquettes contiennent divers métabolites et facteurs de croissance, libérés lors de leur dégranulation dans les suites de leur activation. Ces facteurs de croissance favoriseraient le remodelage tissulaire, la cicatrisation et l’angiogenèse. Actuellement, les effets du PRP restent toujours discutés voire controversés : les résultats cliniques sont parfois contradictoires même si son efficacité in vitro et sur animal apparait plus franche. Cette variabilité pourrait s’expliquer par l’absence de consensus relatif au mode de préparation du PRP, à la concentration plaquettaire (mais éventuellement aussi érythrocytaire et leucocytaire…), à la technique d’infiltration (activation ou non, avec ou sans contrôle échographique) et au protocole post-infiltration (repos, rééducation classique - excentrique…). Notre travail appréciera l’efficacité du PRP sur la cicatrisation tendineuse de l’animal et de l’homme souffrant, notamment de jumper’s knee chronique. Nous souhaiterions standardiser le protocole de recueil et de concentration plaquettaire et celui de la rééducation post-infiltration afin d’optimaliser son usage clinique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (15 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIsocinétisme et muscles rotateurs d'épaule
Forthomme, Bénédicte ULg; Crielaard, Jean-Michel ULg; Kaux, Jean-François ULg et al

in Innovations technologiques et préhension (2014, October)

Detailed reference viewed: 18 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlasma riche en plaquettes et lésions tendineuses
KAUX, Jean-François ULg; Drion, Pierre ULg; Croisier, Jean-Louis ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2014), 69(Synthèse 2014), 67-72

Platelets contain growth factors released during their degranulation following activation. These growth factors promote tissue remodeling, wound healing and angiogenesis. Currently, the clinical effect of ... [more ▼]

Platelets contain growth factors released during their degranulation following activation. These growth factors promote tissue remodeling, wound healing and angiogenesis. Currently, the clinical effect of Platelet-Rich Plasma (PRP) is still discussed or even controversial. Our researches have evaluated the effectiveness of PRP on the healing of animal tendons and human suffering from chronic jumper's knee. [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAdaptation interculturelle et validation du questionnaire VISA-P en français
Oppong-Kyei, Julian; Bruyère, Olivier ULg; Delvaux, François ULg et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction La tendinopathie patellaire est une affection musculo-squelettique très fréquentes chez le sportif et la plus fréquente au niveau du genou. Elle affecte le plus souvent des disciplines qui ... [more ▼]

Introduction La tendinopathie patellaire est une affection musculo-squelettique très fréquentes chez le sportif et la plus fréquente au niveau du genou. Elle affecte le plus souvent des disciplines qui nécessitent soit des impulsions et des sauts soit un travail important du quadriceps. Le Victorian Institute of Sports Assessment–Patellar (VISA-P) est un questionnaire permettant d’évaluer les symptômes et leurs retentissements sur les activités physiques quotidiennes et sportives de la tendinopathie patellaire (Jumper’s knee). Comme la plus part des questionnaires de ce type, le VISA-P fut originalement développé pour des patients anglophones et n'est donc pas adapté à une population francophone. En conséquence, l'objectif de cette étude sera de traduire, adapter et valider une version française fiable du VISA-P et d'en évaluer ses propriétés psychométriques. Matériel et méthode La traduction et l’adaptation interculturelle du VISA-P ont été réalisées selon les recommandations internationales (Guidelines for the Process of Cross-Cultural Adaptation of Self-Report Measures). Ce processus s'est déroulé en 6 étapes : traductions initiales, synthèse des traductions, traduction de retour vers la langue d’origine, comité expert, test de la version pré-finale et approbation du comité expert. La version française finale obtenue fut ensuite l’objet d’une évaluation de certaines propriétés psychométriques telles que la fidélité test-retest, la cohérence interne, la validité de construit et les effets plancher et plafond. Nonante-deux sujets furent recruté au total afin de tester ces propriétés psychométriques. Trois groupes de sujets furent utilisés pour répondre conjointement aux VISA-P et à un questionnaire supplémentaire, le Medical Outcomes Survey Short Form 36 questionnaire (SF-36) pour la validité de construit : un groupe de sujets pathologiques principalement recrutés parmi les patients du Centre Hospitalier Universitaire de Liège (28), un groupe de sujets asymptomatiques (22) et un groupe de sportifs à risque recrutés dans divers clubs sportif (42). L'ensemble des participants ont été recrutés au sein de la province de Liège. Résultats Aucun sujet ne présenta de grosses difficultés à comprendre le questionnaire suite au test de la version pré-finale. Les différents membres du comité expert se montrèrent satisfait de la version finale et donnèrent donc leur approbation. La moyenne des scores obtenu est de 53 (± 17) pour le groupe pathologique, 99 (± 2) pour le groupe sain et 86 (± 14) pour le groupe à risque. Les corrélations entre le VISA-P et certaines mesures divergentes du SF-36 semblent donner des résultats faibles. Les coefficients de corrélation mesurés entre les scores du VISA-P et les items convergents du SF-36 paraissent être élevés. Aucun effet plancher ou plafond n'a pu être observer lors de l'évaluation des propriétés psychométriques du VISA-P dans le groupe pathologique. Conclusion La version française du VISA-P est donc être un questionnaire compréhensible, fiable et adapté aux patients francophones souffrant d'une tendinopathie patellaire supérieur. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAdaptation interculturelle et validation du questionnaire VISA-A en français
Oppong-Kyei, Julian; Bruyère, Olivier ULg; Delvaux, François ULg et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction La tendinopathie d’Achille, dont la discipline athlétique implique une grosse activité de course à pied, représente une source de douleurs et de handicap. Cette pathologie fait actuellement l ... [more ▼]

Introduction La tendinopathie d’Achille, dont la discipline athlétique implique une grosse activité de course à pied, représente une source de douleurs et de handicap. Cette pathologie fait actuellement l'objet de nouvelles découvertes sur le plan de la physiopathologie permettant l'exploration de nouvelles pistes thérapeutiques. Dans le cadre de telles études, des échelles d’évaluation sont utilisées afin d'évaluer des phénomènes subjectifs ou complexes tels la douleur, la qualité de vie, le handicap, etc. Elles sont généralement composées de plusieurs items dont la cotation est combinée en un score global ou des sous scores dimensionnels. La majorité des échelles algo-fonctionnelles sont développés dans des pays anglophones et sont par conséquence uniquement pertinents pour des sujets parlant l’anglais. Ceci est la cas pour le Victorian Institute of Sports Assessment–Achilles (VISA-A), un questionnaire développé dans le but d'évaluer la sévérité des symptômes de la tendinopathie achilléenne. L’intérêt de ce mémoire est donc de valider une version française fiable de ce questionnaire. Matériel et méthode La traduction et l’adaptation interculturelle du VISA-A ont été réalisées selon les recommandations internationales (Guidelines for the Process of Cross-Cultural Adaptation of Self-Report Measures). Ce processus s'est déroulé en 6 étapes : traductions initiales, synthèse des traductions, traduction de retour vers la langue d’origine, comité expert, test de la version pré-finale et approbation du comité expert. La version française finale obtenue fut ensuite l’objet d’une évaluation de certaines propriétés psychométriques telles que la fidélité test-retest, la cohérence interne, la validité de construit et les effets plancher et plafond. Pour ces évaluations, 116 sujets furent recruté et répartis en 3 groupes : un groupe de sujets pathologiques principalement recrutés parmi les patients du Centre Hospitalier Universitaire de Liège (31), un groupe de sujets asymptomatiques (22) et un groupe de sportifs à risque (63). Tous ces sujets durent également répondre à un questionnaire supplémentaire, le Medical Outcomes Survey Short Form 36 questionnaire (SF-36) pour la validité de construit. L'ensemble des participants ont été recrutés au sein de la province de Liège. Résultats Aucun sujets ne présenta de difficultés à comprendre le questionnaire suite au test de la version pré-finale. Les différents membres du comité expert se montrèrent satisfait de la version finale et donnèrent donc leur approbation. La moyenne des scores obtenus dans le groupe pathologique est de 59 (± 18), celle du groupe sain est de 99 (± 1) et celle du groupe à risque est de 94 (± 7). Aucun effet plancher ou plafond n'a pu être observer lors de l'évaluation des propriétés psychométriques du VISA-A (dans le groupe pathologique). Les corrélations entre le VISA-A et certaines mesures divergentes du SF-36 semblent être faibles. Les coefficients de corrélation mesurés entre les scores du VISA-A et les items convergents du SF-36 paraissent être élevé. Conclusion La version française du VISA-A est donc être un questionnaire compréhensible, fiable et adapté aux patients francophones souffrant d'une tendinopathie d'Achille. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIntérêt d’une seconde infiltration de plasma riche en plaquettes dans le traitement des tendinopathies patellaires ?
Kaux, Jean-François ULg; Croisier, Jean-Louis ULg; Buhler, Frédéric et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction : Des études cliniques ont évalué l’effet du plasma riche en plaquettes (PRP) dans le traitement de la tendinopathie patellaire. Même si une seule infiltration peut améliorer les symptômes du ... [more ▼]

Introduction : Des études cliniques ont évalué l’effet du plasma riche en plaquettes (PRP) dans le traitement de la tendinopathie patellaire. Même si une seule infiltration peut améliorer les symptômes du sportif dans cette indication, la majorité des études évaluent les effets de 3 infiltrations successives. Le but de notre étude était donc de comparer l’efficacité d’une et de 2 infiltrations (rapprochées) de PRP dans le cade de tendinopathies patellaires chroniques, rebelles aux traitements conservateurs. Matériel et méthode : Vingt sportifs souffrant de tendinopathie patellaire depuis plus de 3 mois ont été inclus et randomisés en 2 groupes, respectivement 1 ou 2 infiltrations de PRP (15 jours d’intervalle). Le PRP a été obtenu à l’aide d’une machine d’aphérèse permettant d’obtenir une concentration plaquettaire identique pour tous les sujets. Ils ont bénéficié ensuite d’une rééducation excentrique sous-maximale standardisée. Le suivi a été réalisé à l’aide d’une échelle visuelle analogique de la douleur, de scores algo-fonctionnels (IKDC et VISA-P), ainsi qu’un questionnaire « mode de vie » avant l’infiltration, 3 et 12 mois post-infiltration. Résultats: La concentration de PRP employée était la même au sein des 2 groupes (9x106/µL), et ne contenait pas d’érythrocyte ni de leucocyte. Au terme du suivi (1 an), les résultats montrent une amélioration des scores EVA dans les deux groupes et significative pour le groupe 1 (p=0,005). Les scores VISA-P et IKDC ont tous deux augmentés, significativement dans les deux groupes. Un sujet par groupe n’a pas repris d’activité physique tandis 67% ont repris le sport au niveau antérieur dans le groupe 1 et 78% dans le groupe 2. Conclusion: La comparaison entre 1 et 2 infiltrations rapprochées de PRP n’a pas permis de mettre en évidence de différence entre les 2 groupes sur un suivi d’un an. Une seconde infiltration rapprochée ne semble donc pas indiquée pour améliorer l’efficacité de ce traitement. Cependant, un suivi à plus long terme serait nécessaire. De même l’évaluation d’une seconde infiltration plus à distance (3 mois) de la première mériterait d’être explorée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparaison du VeinoPlus Sport et du TENS sur la récupération de jeunes footballeurs
God, Maxime; LE GOFF, Caroline ULg; Evrard, Frédéric et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction : Toute activité physique fatigue l’organisme ; les muscles produisent des métabolites et de d’acide lactique, limitant leur fonctionnement. Il est donc nécessaire de pouvoir récupérer de ... [more ▼]

Introduction : Toute activité physique fatigue l’organisme ; les muscles produisent des métabolites et de d’acide lactique, limitant leur fonctionnement. Il est donc nécessaire de pouvoir récupérer de manière efficace au plus vite. En effet, une mauvaise récupération porte préjudice à la performance et à l’état physique du sportif. Aux côtés de la récupération active et de la balnéothérapie de nouvelles techniques comme de la cryothérapie et électrostimulation ont fait leur apparition pour une meilleure récupération. Le but de cette étude était de comparer l’impact de 2 types de stimulateurs : « VeinoPlus Sport » (VPS) et « TENS » sur la récupération des footballeurs amateurs après un effort de type Yo-Yo. Matériel et méthode : Dans un contexte identique, chaque sportif (20 footballeurs; âge moyen = 17,1 ans ± 0,79) a bénéficié du VPS ou du TENS lors de 2 séances différentes après 2 efforts de type Yo-Yo, séparés d’une période de récupération. Quatre prélèvements sanguins (lactate, gaz sanguins, ions, marqueurs cardiaques…) ainsi qu’un évaluation de l’explosivité par Myotest ont été réalisés respectivement avant l’épreuve, juste après, après la récupération et après la seconde épreuve. Un questionnaire relatif à l’état de fatigue a également été rempli par les sujets. Pour l’analyse statistique, nous avons utilisé le logiciel « StatPlus » et réalisé une Anova à mesures répétées ainsi qu’un test de Scheffé. Résultats : Les sportifs ont tous parcouru une plus grande distance lors des 2èmes efforts, surtout au sein du groupe VPS, mais sans différence significative. L’épreuve a déclenché une variation significative de lactatémie, du HCO3- ainsi que de la myoglobine. L’étude des autres paramètres sanguins ainsi que des paramètres de l’explosivité n’a révélé aucune évolution significative tout au long de l’étude. Par contre en ce qui concerne les critères subjectifs (« ressenti »), les footballeurs du groupe VPS ont noté, à 12h et 24h, une moindre douleur aux jambes, une moindre sensation de fatigue, une moindre diminution de la force, une plus grande légèreté ainsi qu’un meilleur état de forme par rapport au groupe TENS. Enfin, en général, et sans noter de préférence particulière pour l’un ou l’autre des appareils, les athlètes ont préféré l’utilisation de l’électrostimulation à leur récupération habituelle. Conclusion : Cette étude ne montre que des différences mineures, non significatives, entre les deux appareils. Les 2 groupes ont parcouru une distance plus grande lors du 2ème effort. Ceci suggère que le test n’était pas épuisant, malgré les signes biologiques de « fatigue ». Cependant, sur des critères subjectifs de récupération et de bien–être, une tendance était en faveur du VPS. Ces résultats seront à prendre en compte pour de nouvelles études avec cette fois des tests plus fatigants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparaison du VeinoPlus Sport et du TENS sur la récupération de jeunes footballeurs
God, Maxime; LE GOFF, Caroline ULg; Evrard, Frédéric et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction : Toute activité physique fatigue l’organisme ; les muscles produisent des métabolites et de d’acide lactique, limitant leur fonctionnement. Il est donc nécessaire de pouvoir récupérer de ... [more ▼]

Introduction : Toute activité physique fatigue l’organisme ; les muscles produisent des métabolites et de d’acide lactique, limitant leur fonctionnement. Il est donc nécessaire de pouvoir récupérer de manière efficace au plus vite. En effet, une mauvaise récupération porte préjudice à la performance et à l’état physique du sportif. Aux côtés de la récupération active et de la balnéothérapie de nouvelles techniques comme de la cryothérapie et électrostimulation ont fait leur apparition pour une meilleure récupération. Le but de cette étude était de comparer l’impact de 2 types de stimulateurs : « VeinoPlus Sport » (VPS) et « TENS » sur la récupération des footballeurs amateurs après un effort de type Yo-Yo. Matériel et méthode : Dans un contexte identique, chaque sportif (20 footballeurs; âge moyen = 17,1 ans ± 0,79) a bénéficié du VPS ou du TENS lors de 2 séances différentes après 2 efforts de type Yo-Yo, séparés d’une période de récupération. Quatre prélèvements sanguins (lactate, gaz sanguins, ions, marqueurs cardiaques…) ainsi qu’un évaluation de l’explosivité par Myotest ont été réalisés respectivement avant l’épreuve, juste après, après la récupération et après la seconde épreuve. Un questionnaire relatif à l’état de fatigue a également été rempli par les sujets. Pour l’analyse statistique, nous avons utilisé le logiciel « StatPlus » et réalisé une Anova à mesures répétées ainsi qu’un test de Scheffé. Résultats : Les sportifs ont tous parcouru une plus grande distance lors des 2èmes efforts, surtout au sein du groupe VPS, mais sans différence significative. L’épreuve a déclenché une variation significative de lactatémie, du HCO3- ainsi que de la myoglobine. L’étude des autres paramètres sanguins ainsi que des paramètres de l’explosivité n’a révélé aucune évolution significative tout au long de l’étude. Par contre en ce qui concerne les critères subjectifs (« ressenti »), les footballeurs du groupe VPS ont noté, à 12h et 24h, une moindre douleur aux jambes, une moindre sensation de fatigue, une moindre diminution de la force, une plus grande légèreté ainsi qu’un meilleur état de forme par rapport au groupe TENS. Enfin, en général, et sans noter de préférence particulière pour l’un ou l’autre des appareils, les athlètes ont préféré l’utilisation de l’électrostimulation à leur récupération habituelle. Conclusion : Cette étude ne montre que des différences mineures, non significatives, entre les deux appareils. Les 2 groupes ont parcouru une distance plus grande lors du 2ème effort. Ceci suggère que le test n’était pas épuisant, malgré les signes biologiques de « fatigue ». Cependant, sur des critères subjectifs de récupération et de bien–être, une tendance était en faveur du VPS. Ces résultats seront à prendre en compte pour de nouvelles études avec cette fois des tests plus fatigants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparaison du VeinoPlus Sport et du TENS sur la récupération de jeunes footballeurs
God, Maxime; LE GOFF, Caroline ULg; Evrard, Frédéric et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction : Toute activité physique fatigue l’organisme ; les muscles produisent des métabolites et de d’acide lactique, limitant leur fonctionnement. Il est donc nécessaire de pouvoir récupérer de ... [more ▼]

Introduction : Toute activité physique fatigue l’organisme ; les muscles produisent des métabolites et de d’acide lactique, limitant leur fonctionnement. Il est donc nécessaire de pouvoir récupérer de manière efficace au plus vite. En effet, une mauvaise récupération porte préjudice à la performance et à l’état physique du sportif. Aux côtés de la récupération active et de la balnéothérapie de nouvelles techniques comme de la cryothérapie et électrostimulation ont fait leur apparition pour une meilleure récupération. Le but de cette étude était de comparer l’impact de 2 types de stimulateurs : « VeinoPlus Sport » (VPS) et « TENS » sur la récupération des footballeurs amateurs après un effort de type Yo-Yo. Matériel et méthode : Dans un contexte identique, chaque sportif (20 footballeurs; âge moyen = 17,1 ans ± 0,79) a bénéficié du VPS ou du TENS lors de 2 séances différentes après 2 efforts de type Yo-Yo, séparés d’une période de récupération. Quatre prélèvements sanguins (lactate, gaz sanguins, ions, marqueurs cardiaques…) ainsi qu’un évaluation de l’explosivité par Myotest ont été réalisés respectivement avant l’épreuve, juste après, après la récupération et après la seconde épreuve. Un questionnaire relatif à l’état de fatigue a également été rempli par les sujets. Pour l’analyse statistique, nous avons utilisé le logiciel « StatPlus » et réalisé une Anova à mesures répétées ainsi qu’un test de Scheffé. Résultats : Les sportifs ont tous parcouru une plus grande distance lors des 2èmes efforts, surtout au sein du groupe VPS, mais sans différence significative. L’épreuve a déclenché une variation significative de lactatémie, du HCO3- ainsi que de la myoglobine. L’étude des autres paramètres sanguins ainsi que des paramètres de l’explosivité n’a révélé aucune évolution significative tout au long de l’étude. Par contre en ce qui concerne les critères subjectifs (« ressenti »), les footballeurs du groupe VPS ont noté, à 12h et 24h, une moindre douleur aux jambes, une moindre sensation de fatigue, une moindre diminution de la force, une plus grande légèreté ainsi qu’un meilleur état de forme par rapport au groupe TENS. Enfin, en général, et sans noter de préférence particulière pour l’un ou l’autre des appareils, les athlètes ont préféré l’utilisation de l’électrostimulation à leur récupération habituelle. Conclusion : Cette étude ne montre que des différences mineures, non significatives, entre les deux appareils. Les 2 groupes ont parcouru une distance plus grande lors du 2ème effort. Ceci suggère que le test n’était pas épuisant, malgré les signes biologiques de « fatigue ». Cependant, sur des critères subjectifs de récupération et de bien–être, une tendance était en faveur du VPS. Ces résultats seront à prendre en compte pour de nouvelles études avec cette fois des tests plus fatigants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailComparaison du VeinoPlus Sport et du TENS sur la récupération de jeunes footballeurs
God, Maxime; LE GOFF, Caroline ULg; Evrard, Frédéric et al

in 7ème Congrès National SFMES & SFTS 2014 (2014, September)

Introduction : Toute activité physique fatigue l’organisme ; les muscles produisent des métabolites et de d’acide lactique, limitant leur fonctionnement. Il est donc nécessaire de pouvoir récupérer de ... [more ▼]

Introduction : Toute activité physique fatigue l’organisme ; les muscles produisent des métabolites et de d’acide lactique, limitant leur fonctionnement. Il est donc nécessaire de pouvoir récupérer de manière efficace au plus vite. En effet, une mauvaise récupération porte préjudice à la performance et à l’état physique du sportif. Aux côtés de la récupération active et de la balnéothérapie de nouvelles techniques comme de la cryothérapie et électrostimulation ont fait leur apparition pour une meilleure récupération. Le but de cette étude était de comparer l’impact de 2 types de stimulateurs : « VeinoPlus Sport » (VPS) et « TENS » sur la récupération des footballeurs amateurs après un effort de type Yo-Yo. Matériel et méthode : Dans un contexte identique, chaque sportif (20 footballeurs; âge moyen = 17,1 ans ± 0,79) a bénéficié du VPS ou du TENS lors de 2 séances différentes après 2 efforts de type Yo-Yo, séparés d’une période de récupération. Quatre prélèvements sanguins (lactate, gaz sanguins, ions, marqueurs cardiaques…) ainsi qu’un évaluation de l’explosivité par Myotest ont été réalisés respectivement avant l’épreuve, juste après, après la récupération et après la seconde épreuve. Un questionnaire relatif à l’état de fatigue a également été rempli par les sujets. Pour l’analyse statistique, nous avons utilisé le logiciel « StatPlus » et réalisé une Anova à mesures répétées ainsi qu’un test de Scheffé. Résultats : Les sportifs ont tous parcouru une plus grande distance lors des 2èmes efforts, surtout au sein du groupe VPS, mais sans différence significative. L’épreuve a déclenché une variation significative de lactatémie, du HCO3- ainsi que de la myoglobine. L’étude des autres paramètres sanguins ainsi que des paramètres de l’explosivité n’a révélé aucune évolution significative tout au long de l’étude. Par contre en ce qui concerne les critères subjectifs (« ressenti »), les footballeurs du groupe VPS ont noté, à 12h et 24h, une moindre douleur aux jambes, une moindre sensation de fatigue, une moindre diminution de la force, une plus grande légèreté ainsi qu’un meilleur état de forme par rapport au groupe TENS. Enfin, en général, et sans noter de préférence particulière pour l’un ou l’autre des appareils, les athlètes ont préféré l’utilisation de l’électrostimulation à leur récupération habituelle. Conclusion : Cette étude ne montre que des différences mineures, non significatives, entre les deux appareils. Les 2 groupes ont parcouru une distance plus grande lors du 2ème effort. Ceci suggère que le test n’était pas épuisant, malgré les signes biologiques de « fatigue ». Cependant, sur des critères subjectifs de récupération et de bien–être, une tendance était en faveur du VPS. Ces résultats seront à prendre en compte pour de nouvelles études avec cette fois des tests plus fatigants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGalectin-3: a new promising cardiac biomarker in sports endurance?
LE GOFF, Caroline ULg; Devaux, Séverine; BREVERS, Eric ULg et al

in Cardiovascular Research (2014, July), 103(Supplement 1), 255

Detailed reference viewed: 16 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvaluation of troponin T on AQT90 Flex and COBAS 8000 as a rule in/out tool in an emergency ward
LE GOFF, Caroline ULg; EVRARD, Séverine ULg; BREVERS, Eric ULg et al

in Clinical Chemistry & Laboratory Medicine (2014, June), 52(Special Suppl), 510

BACKGROUND: Troponin measurement is the gold standard for diagnosis of Acute Myocardial Infarction (AMI). Troponin (highly sensitive (hs), T or I) is measured by immunochemistry instrument or by Point of ... [more ▼]

BACKGROUND: Troponin measurement is the gold standard for diagnosis of Acute Myocardial Infarction (AMI). Troponin (highly sensitive (hs), T or I) is measured by immunochemistry instrument or by Point of Care (POCT). POCT can be useful in emergency lab or ward for a faster diagnosis of patients with chest pain. Our study compared analytical performance of a POCT AQT90 Flex (Radiometer Medical) (AQT) and TnThs Cobas 8000 (Roche Diagnostics) (Cobas). We also compared the clinical performance of both methods at recommended cut-off (14 ng/L for Cobas and 30 ng/ L for AQT). METHODS: We selected 104 patients (296 samples) (range: 6-13822 ng/L) admitted in the Emergency ward for which at least 1 troponin determination (Cobas 8000) had been re-quested in the past 24 hours according to rule in/out procedure applied by this ward. Samples were then measured with the AQT. Inter-assay CV was maximum 8.6% and 9.6% for Cobas and AQT respectively. The cut-off defined as the 99th percentile for Roche was 14 ng/L and the recommended decision threshold value was 30 ng/L for Radiometer. Retrospective analysis of final diagnostic was obtained for all participants: we considered as “true positive” patients for whom a final diagnostic was ST segment-Elevation Myocardial Infarction (STEMI) or non STEMI (NSTEMI). RESULTS: On the whole range of measure, the 2 methods showed a good correlation (r2=0.98). Regression equation was Cobas = 0.98 AQT + 31 ng/L (95%CI of the intercept: (26.7;37.7) and 95% CI of the slope (0.96;1)). When we stratified, for the values <54 ng/L, the equation became Cobas = 0.52 AQT +1.1 ng/L (95%CI of the intercept: (-4.8;5.5) and 95% CI of the slope (0.39;0.69)). Bland and Altman plot did not show any bias. At admission [2-7 hours], 78 (81%) of admitted patients were finally considered as AMI, sensitivity was 92 % [96%] for Cobas and 78% [91%] for AQT. Specificity was 15% for Cobas (cut-off 14ng/L) or 73% (cut-off 54 ng/L) and 76% for AQT. CONCLUSIONS: Overall, there was a good correlation between the 2 methods. However, using a cut-off of 14 ng/L for Cobas is questionable for a rule in/out procedure in an emergency ward. Using 54 ng/L for Roche and 30 ng/L for AQT would have led to the best discrimination between patients presenting AMI or not. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPlatelet-rich plasma to treat patellar tendinopathies: a 1 year follow-up.
Kaux, Jean-François ULg; Croisier, Jean-Louis ULg; Bruyère, Olivier ULg et al

in Clinical Chemistry & Laboratory Medicine (2014, June), 52(Special Suppl), 1285

Background: Jumper’s knee is a frequent chronic overuse syndrome of the upper part of the patellar tendon. Platelets contain lots of growth factors which could enhance the healing process of tendons ... [more ▼]

Background: Jumper’s knee is a frequent chronic overuse syndrome of the upper part of the patellar tendon. Platelets contain lots of growth factors which could enhance the healing process of tendons. Infiltration of Platelet Rich Plasma (PRP) may be considered as a recent therapeutic option for chronic tendinopathies. The aim of the current study is to evaluate the clinical status and the return to sports activities in patients with chronic upper patellar tendinopathies up to 1 year after 1 infiltration of PRP. Methods: Twenty patients with chronic upper patellar tendinopathy were enrolled. Assessments were made before infiltration of PRP, and 6 weeks and 3 months and 1 year after the infiltration, using a 10-point Visual Analogic Scale and algofunctional scores (IKDC and VISA-P). Moreover, they had to answer an information questionnaire concerning their life and sports activities. The PRP was obtained with an apheresis system (COM.TEC, Fresenius). Six millilitres of PRP were injected without local anaesthetic. One week after infiltration, patients started a standardised sub-maximal eccentric reeducation. Results: Pain during daily activities significantly decreased with time. VAS has significantly dropped, IKDC and VISA-P significantly improved over the follow-up of 1 year. Seventy percents of patients reported a favourable evolution with decrease of pain, 15% did never report any improvement and 15% were treated surgically. Seventy percents returned to sports activities, 64,3% without any pain, and 50% of them recovered the same sport level. Younger patients seemed to be more susceptible to have an improvement of pain by the PRP infiltration. Conclusions: This study demonstrates that a local infiltration of PRP associated with a submaximal eccentric protocol can improve, at 1 year, symptoms of chronic jumper’s knee in patients non-responsive to classical conservative treatments. [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailIsocinetisme et sport de haut niveau : applications à la traumatologie du sport
Barthelemy, Yannick; Kaux, Jean-François ULg; Ferret, Jean-Marcel

in Movement & Sport Sciences – Science & Motricité (2014), 85

Detailed reference viewed: 23 (0 ULg)
Full Text
See detailMédecine & sport de haut niveau
Kaux, Jean-François ULg

in Sport et Médecine : droit au but (2014, May 15)

L’engouement pour les activités sportives demeure croissant auprès du grand public grâce à toute une série d’activités sportives novatrices (Zumba, Kaerobic, etc…) et de programmes de remise en forme ... [more ▼]

L’engouement pour les activités sportives demeure croissant auprès du grand public grâce à toute une série d’activités sportives novatrices (Zumba, Kaerobic, etc…) et de programmes de remise en forme (« Je cours pour ma forme », etc…), bénéfiques pour la santé. Cependant, les sportifs de haut niveau, professionnels ou non, valides ou handicapés, représentant l’excellence sportive, reconnus par le code et la charte du sport de haut niveau, ne représentent qu’une infime partie de la totalité des sportifs. Le sport de haut niveau repose sur des critères bien établis: la reconnaissance du caractère de haut niveau des disciplines sportives ; les compétitions de références (jeux olympiques, championnats d’Europe et du Monde…) ; la liste des sportifs de haut niveau ; les filières d’accès au sport de haut niveau. Les sportifs pratiquant au meilleur niveau bénéficient généralement de prédispositions physiques, adéquates au sport pratiqué. Cependant, sans entrainement spécifique (au sport pratiqué), ils ne pourraient pas atteindre ce niveau. Le médecin, travaillant dans l’ombre de ces sportifs, est là pour veiller sur leur santé, développer des stratégies de prévention lésionnelle et les soigner en cas de nécessité. Même s’il a la possibilité de superviser médicalement les compétitions sportives « en première loge », il est également souvent sous la pression arbitrale, des médias, des coaches, des présidents, des sportifs eux-mêmes… Au cours de sa carrière, le sportif risque de se blesser plus ou moins gravement, et se voit obligé de quitter la compétition pour laquelle il s’est préparé durant de nombreuses semaines voire des mois ou des années… Dans ce cas, il sera pris en charge par toute une équipe (kiné, chirurgien, préparateur physique, psychologue…) travaillant en synergie afin de le rétablir au plus vite et de retrouver son plus haut niveau. Avant le retour en compétition, une réathlétisation demeure indispensable. Celle-ci correspond à la reprise d’activité physique, comprenant : toute la phase de réadaptation à l’exercice la phase de transition entre les soins et la reprise de l’entraînement. Il s’agit d’un processus nécessaire à la prévention des blessures et à l’adaptation de l’organisme à un programme d’entraînement poussé. Cependant, il se peut que cette période de l’entraînement soit négligée en raison d’un manque de temps en vue d’un objectif trop proche, majorant le risque de récidive ou de nouvelle blessure. Le sportif de haut niveau se doit de garder une hygiène de vie parfaite, en ayant une alimentation équilibrée, et dénuée de toxique (alcool, drogue…) et en respectant des périodes de repos nécessaires entre les différentes phases d’activité physique. De plus, afin d’améliorer ses performances sportives, la préparation physique (endurance, résistance, force musculaire, souplesse…) et l’entrainement spécifique à chaque sport (technique, tactique, adresse et précision…) demeurent indispensables. Dès lors, la tentation de les améliorer artificiellement existe. En effet, le dopage consiste à absorber des substances ou à utiliser des actes médicaux afin d’augmenter artificiellement ses capacités physiques et/ou mentales. Or, l’utilisation de tout médicament devrait être limitée à des indications médicalement justifiées. Le code mondial anti-dopage est régit par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA / WADA ; www.wada-ama.org ou www.dopage.be) et la liste des produits dopants est revue chaque année. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (5 ULg)