References of "Jerusalem, Guy"
     in
Bookmark and Share    
See detailL'âgisme en oncogériatrie
Schroyen, Sarah ULg; Missotten, Pierre ULg; JERUSALEM, Guy ULg et al

Conference (2014, September 18)

Introduction (800 caractères): Le cancer est un problème de santé majeur dont l’âge constitue un facteur de risque avéré. Paradoxalement, les personnes âgées souffrant d’un cancer sont souvent sous ... [more ▼]

Introduction (800 caractères): Le cancer est un problème de santé majeur dont l’âge constitue un facteur de risque avéré. Paradoxalement, les personnes âgées souffrant d’un cancer sont souvent sous-traitées comparativement à des patients plus jeunes : à situation clinique équivalente, des futurs médecins recommandent moins fréquemment une reconstruction mammaire (Madan et al., 2004) et des médecins recommandent moins souvent une chimiothérapie (Protière et al., 2010) chez les personnes âgées par rapport aux jeunes. Un élément d’explication avancé par les auteurs est la stigmatisation liée à l’âge (c.à.d. nos stéréotypes liés à l’âge, et donc l’âgisme), bien qu’elle n’ait pas été analysée dans ces études. Dès lors, le lien entre la vision de l’âge et les recommandations cliniques constitue l’objectif de notre étude. Méthodologie (1500 caractères) : Nous avons interrogé 76 infirmiers (-ères) travaillant en oncologie et étant en contact régulier avec des patients âgés (67 femmes, 9 hommes, M âge = 33,88 ans). Il leur a été proposé de donner leur avis sur quatre fiches cliniques et de compléter deux questionnaires. La première fiche clinique concernait une nouvelle immunothérapie contre le cancer du poumon. A sa lecture, il était demandé aux infirmiers de noter, sur une échelle de 1 à 7, dans quelle mesure ils recommanderaient à leur patient (40 vs 70 ans) de suivre ce traitement expérimental. Les 3 autres fiches cliniques concernaient une patiente en bon état général atteinte d’un cancer du sein et ayant été traité par mastectomie. Les paramètres cliniques étaient strictement équivalents dans les 3 cas : seul l’âge de la patiente changeait (35, 55 ou 75 ans). Pour chaque fiche, les infirmiers devaient noter sur une échelle de 1 à 7 à quel point ils encourageraient le patient à suivre un traitement chimiothérapeutique et à demander une reconstruction mammaire Les infirmiers étaient également interrogés sur leur vision de l’âge de manière explicite via un questionnaire (FSA-R ; Boudjemad & Gana, 2009) et de manière implicite sur base des 5 premiers mots qui leur venaient à l’esprit lorsqu’ils pensaient à une personne âgée (informations récoltées au sein du questionnaire anamnestique global). Résultats (1500 caractères): Concernant le traitement expérimental, sa recommandation est moins fréquente pour une personne de 70 ans comparativement à une personne de 40 ans (p<.001). Cette moindre recommandation est associée à une tendance à citer plus de mots négatifs relatifs à la personne âgée (p =.09). Aucun résultat n’a été trouvé en lien avec la mesure explicite de l’âgisme. De plus, le personnel soignant recommande moins fréquemment une chimiothérapie pour une personne de 75 ans comparativement aux personnes de 55 et 35 ans (p<.001). Ce résultat ne semble pas influencer par la vision de l’âge du personnel soignant. Au niveau de la reconstruction mammaire, une différence est visible dès 55 ans : la reconstruction mammaire est moins recommandée pour une personne de cet âge par rapport à une personne de 35 ans (p=.02). Elle l’est encore moins pour une personne de 75 ans comparativement à une personne de 55 ans (p<.001). De plus, la différence de recommandation entre une personne de 75 et 35 ans semble être influencée par la vision de l’âge du personnel (mesurée par le test du FSA-R) : une vision plus négative est associée à un encouragement moins fréquent pour une personne de 75 ans comparativement à une personne de 35 ans (p = .01). Nous n’avons pas trouvé de lien avec la mesure implicite de l’âgisme. Conclusion (800 caractères): Nos données confirment que les recommandations cliniques telles qu’une reconstruction mammaire ou une chimiothérapie sont moins fréquente chez les personnes âgées que chez les jeunes. De plus, nos résultats montrent qu’une vision négative de l’âge est associée à une moindre propension à proposer une reconstruction mammaire. A l’inverse, la vision de l’âge ne semble pas influencer l’encouragement pour un traitement chimiothérapeutique : des attitudes âgistes sont observées même quand le personnel a une vision positive de l’âge. Ces résultats doivent cependant être confirmés par d’autres études notamment menées auprès d’autres professionnels en oncologie gériatrique. Lors de celles-ci, l’ajout d’autres mesures implicites de l’âgisme nous paraitrait intéressant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 81 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNeoadjuvant chemotherapy in breast cancer induces miR-34a and miR-122 expression
FRERES, Pierre ULg; JOSSE, Claire ULg; Bovy, Nicolas ULg et al

in Journal of Cellular Physiology (2014)

Circulating microRNAs (miRNAs) have been extensively studied in cancer as biomarkers but little is known regarding the influence of anti-cancer drugs on their expression levels. In this article, we ... [more ▼]

Circulating microRNAs (miRNAs) have been extensively studied in cancer as biomarkers but little is known regarding the influence of anti-cancer drugs on their expression levels. In this article, we describe the modifications of circulating miRNAs profile after neoadjuvant chemotherapy (NAC) for breast cancer. The expression of 188 circulating miRNAs was assessed in the plasma of 25 patients before and after NAC by RT-qPCR. Two miRNAs, miR- 34a and miR-122, that were significantly increased after NAC, were measured in tumor tissue before and after chemotherapy in 7 patients with pathological partial response (pPR) to NAC. These 2 chemotherapy-induced miRNAs were further studied in the plasma of 22 patients with adjuvant chemotherapy (AC) as well as in 12 patients who did not receive any chemotherapy. Twenty-five plasma miRNAs were modified by NAC. Among these miRNAs, miR-34a and miR-122 were highly upregulated, notably in pPR patients with aggressive breast cancer. Furthermore, miR-34a level was elevated in the remaining tumor tissue after NAC treatment. Studying the kinetics of circulating miR-34a and miR-122 expression during NAC revealed that their levels were especially increased after anthracycline-based chemotherapy. Comparisons of the plasma miRNA profiles after NAC and AC suggested that chemotherapy-induced miRNAs originated from both tumoral and non-tumoral compartments. This study is the first to demonstrate that NAC specifically induces miRNA expression in plasma and tumor tissue, which might be involved in the anti-tumor effects of chemotherapy in breast cancer patients. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (32 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailImpact de la double stigmatisation en oncogériatrie : Etat des lieux
Schroyen, Sarah ULg; Adam, Stéphane ULg; JERUSALEM, Guy ULg et al

in Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement (2014), 12(2), 131-8

Detailed reference viewed: 112 (36 ULg)
See detailClinical significance of MT4-MMP and EGFR expression in Breast Cancer
Yip, Cassandre ULg; PAYE, Alexandra ULg; Truong, Alice ULg et al

Scientific conference (2014, May 19)

Detailed reference viewed: 18 (3 ULg)
Full Text
See detailExtended adjuvant endocrine therapy. Who benefits ? For how long ?
JERUSALEM, Guy ULg

Conference (2014, April 24)

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
Full Text
See detailNew chemotherapy drugs in metastatic breast cancer
JERUSALEM, Guy ULg

Conference (2014, February 22)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
See detailStudy of the pro-tumoral effects of MT4-MMP
Yip, Cassandre ULg; PAYE, Alexandra ULg; Truong, Alice ULg et al

Scientific conference (2014, January 27)

Detailed reference viewed: 14 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLE DÉFI DU CONTRÔLE LOCAL DANS LE CANCER PULMONAIRE NON A PETITES CELLULES, LOCALEMENT AVANCE, NON OPERABLE
BARTHELEMY, Nicole ULg; LENNERTS, Evelyne ULg; MEYNS, Mia ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2014), 69(Supp 1), 75-80

Le cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules (CBNPC) est fréquent. Pour près d’un patient sur cinq, au moment du diagnostic, la maladie est déjà localement avancée et inopérable. A ce stade, le ... [more ▼]

Le cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules (CBNPC) est fréquent. Pour près d’un patient sur cinq, au moment du diagnostic, la maladie est déjà localement avancée et inopérable. A ce stade, le pronostic de cette affection est mauvais, caractérisé, entre autres, par un taux élevé de réci - dive locale, malgré la chimiothérapie et la radiothérapie. Le but de cette revue est de décrire l’hétérogénéité de ce groupe de patients, de clarifier les modalités de traitement combinant la chimiothérapie et la radiothérapie et de préciser l’intérêt des techniques modernes de radiothérapie pour améliorer le contrôle local [less ▲]

Detailed reference viewed: 119 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe traitement multidisciplinaire du glioblastome
BARTHELEMY, Nicole ULg; GENNIGENS, Christine ULg; Scholtes, Félix ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2014), 69

Detailed reference viewed: 132 (50 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailExpert Consensus for Multimodality Imaging Evaluation of Adult Patients during and after Cancer Therapy: A Report from the American Society of Echocardiography and the European Association of Cardiovascular Imaging.
Plana, Juan Carlos; Galderisi, Maurizio; Barac, Ana et al

in Journal of the American Society of Echocardiography : official publication of the American Society of Echocardiography (2014), 27(9), 911-39

Detailed reference viewed: 22 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailVieillissement et cancer: coincidence ou relation etiologique?
Duray, A.; Demoulin, Stéphanie ULg; Petermans, Jean ULg et al

in Revue medicale de Liege (2014), 69(5-6), 276-81

In Belgium and in other countries, the Cancer Registry data show an increased incidence of cancers related to age, the majority of tumors being diagnosed beyond 60 years. However, the mechanisms ... [more ▼]

In Belgium and in other countries, the Cancer Registry data show an increased incidence of cancers related to age, the majority of tumors being diagnosed beyond 60 years. However, the mechanisms responsible for this increase are not clear. Cancer could be chronologically associated with aging because of the long latency period between the exposition to carcinogenic agents and the appearance of clinical signs. Aging could also predispose directly to cancer by different mechanisms (impaired immune response, increased oxidative stress, shortening of telomeres, accumulation of senescent cells). In this review, we propose to describe different hypotheses which could explain the increased incidence of cancers in the elderly. [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailExpert consensus for multimodality imaging evaluation of adult patients during and after cancer therapy: a report from the American Society of Echocardiography and the European Association of Cardiovascular Imaging.
Plana, Juan Carlos; Galderisi, Maurizio; Barac, Ana et al

in European heart journal cardiovascular Imaging (2014), 15(10), 1063-93

Detailed reference viewed: 29 (5 ULg)