References of "Jerusalem, Guy"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
Peer Reviewed
See detail18F-fluoride PET/CT for assessing bone involvement in prostate and breast cancers
Withofs, Nadia ULg; Grayet, Benjamin ULg; Tancredi, Tino ULg et al

in Nuclear Medicine Communications (2011), 32(3), 168-176

Detailed reference viewed: 63 (25 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCellules Tumorales Circulantes : détection, caractérisation et intérêts cliniques
Gilles, Christine ULg; COLLIGNON, Joëlle ULg; Noël, Agnès ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 279-84

The metastatic process generates circulating tumor cells (CTCs) and disseminated tumor cells (DTCs) in bone marrow and other organs which can remain as occult metastases. Various methods and systems have ... [more ▼]

The metastatic process generates circulating tumor cells (CTCs) and disseminated tumor cells (DTCs) in bone marrow and other organs which can remain as occult metastases. Various methods and systems have been developed to allow the isolation and identification of those cells but major technical limitations still exist. Research on CTCs is a nevertheless tremendously growing field of cancer research because of their potential clinical applications. CTCs indeed convey predictive information for the development of metastasis and recurrence, and prognostic information regarding patient survival. CTCs enumeration could also be used to monitor the effectiveness of adjuvant treatments. Moreover, enhancing our basic understanding of the metastatic process, CTCs, and DTCs in particular, are thought to contain subpopulations of cells with stem cells properties that would be responsible for relapses. [less ▲]

Detailed reference viewed: 124 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailApport de la consultation oncologique multidisciplinaire dans le choix des options thérapeutiques
JERUSALEM, Guy ULg; COUCKE, Philippe ULg

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 311-314

Le diagnostic et la prise en charge thérapeutique du cancer deviennent extrêmement complexes. La concertation oncologique multidisciplinaire (COM) permet d’optimiser la prise en charge du patient atteint ... [more ▼]

Le diagnostic et la prise en charge thérapeutique du cancer deviennent extrêmement complexes. La concertation oncologique multidisciplinaire (COM) permet d’optimiser la prise en charge du patient atteint de cancer. La COM permet de confronter les différents points de vue de chaque intervenant afin que le plan thérapeutique soit réellement l’approche la plus prometteuse et rationnelle pour traiter le cancer et, dans un contexte de maladie incurable, pour favoriser au mieux la qualité de vie. Cependant, le patient a toujours le dernier mot. Il peut évidemment refuser pour des raisons personnelles le traitement optimal. [less ▲]

Detailed reference viewed: 79 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe cancer du sein de la femme âgée
MARTIN, Marie; COLLIGNON, Joëlle ULg; RORIVE, Andrée ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 400-408

Detailed reference viewed: 44 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCancer du sein et métastases cérébrales
RORIVE, Andrée ULg; COLLIGNON, Joëlle ULg; MARTIN, Marie et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 299-305

Detailed reference viewed: 84 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe cancer du sein chez la femme jeune
ANDRE, Chantal ULg; COLLIGNON, Joëlle ULg; RORIVE, Andrée ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 397-399

Detailed reference viewed: 93 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAspects moléculaires du cancer du sein triple négatif et les implications thérapeutiques
COLLIGNON, Joëlle ULg; Struman, Ingrid ULg; Tabruyn, Sébastien ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 393-396

Detailed reference viewed: 165 (30 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTraitements ciblés dans le cancer du sein
JERUSALEM, Guy ULg; COLLIGNON, Joëlle ULg; RORIVE, Andrée ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 379-384

Detailed reference viewed: 54 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPrise en charge et suivi d'une série consécutive de 411 patientes opérées pour cancer du sein
LIFRANGE, Eric ULg; ANDRE, Chantal ULg; BLERET, Valerie ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 329-335

Detailed reference viewed: 47 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailChimiothérapie et cancer du sein
COLLIGNON, Joëlle ULg; RORIVE, Andrée ULg; MARTIN, M. et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 372-378

Detailed reference viewed: 69 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailHormonothérapie du cancer du sein
LIFRANGE, Eric ULg; ANDRE, Chantal ULg; BLERET, Valerie ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2011), 66(5-6), 367-371

Detailed reference viewed: 109 (20 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPhase 2 Results of XL184 in a Cohort of Patients with Advanced Melanoma
Nechushtan, Hovav; Edelman, Gerald; JERUSALEM, Guy ULg et al

in EJC Supplements (2010, November), 8(7), 126-127

Detailed reference viewed: 9 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe cancer du sein "triple négatif"
Freres, Pierre; Collignon, Joëlle ULg; Gennigens, Christine ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2010), 65(3), 120-126

Le cancer du sein touche une femme sur huit dans les pays occidentaux. Son incidence a considérablement augmenté au cours de ces deux dernières décennies mais, en même temps, le niveau de mortalité ... [more ▼]

Le cancer du sein touche une femme sur huit dans les pays occidentaux. Son incidence a considérablement augmenté au cours de ces deux dernières décennies mais, en même temps, le niveau de mortalité spécifique est resté stable et a même diminué en Europe et aux Etats-Unis, notamment, grâce à l’apport de nouvelles armes thérapeutiques, aux changements dans l’utilisation du traitement hormonal substitutif à la ménopause et à un diagnostic plus précoce. Malgré cela, le cancer du sein reste la première cause de décès par cancer chez la femme de moins de 65 ans. Le cancer du sein «triple négatif», un sous-type représentant environ 10 % des cancers du sein, est caractérisé par l’absence de récepteurs hormonaux aux oestrogènes et à la progestérone et l’absence d’expression du facteur de croissance HER-2 en étude d’immunohistochimie. Ce type de cancer du sein est associé à un profil clinique défavorable avec un haut risque de rechute métastatique précoce. De plus, le cancer du sein «triple négatif» ne présente aucune cible thérapeutique propre et son pronostic est donc particulièrement mauvais. La définition de facteurs prédictifs de la réponse tumorale aux différents traitements et l’apport des thérapies ciblées sont deux pistes susceptibles d’améliorer la prise en charge et la survie des patients atteints par ce type de cancer extrêmement agressif. [less ▲]

Detailed reference viewed: 551 (31 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailHet belang van de tumormarge na conservatieve chirurgie bij borstkanker in een vroeg stadium
Coucke, Philippe ULg; Vavassis, Peter; Vanderick, JEAN ULg et al

in Nederlandsch Tijdschrift voor Verloskunde en Gynaecologie (2010), 6

Conclusie Zo conservatief mogelijk opereren is een prijzenswaardige benadering, zeker, maar niet alleen, bij jonge borstkankerpatiënten. Deze betrachting mag echter geen prioriteit worden ten opzichte van ... [more ▼]

Conclusie Zo conservatief mogelijk opereren is een prijzenswaardige benadering, zeker, maar niet alleen, bij jonge borstkankerpatiënten. Deze betrachting mag echter geen prioriteit worden ten opzichte van het risico op lokale recidieven met duidelijk nadelige gevolgen voor de overleving. Men dient zich ervan bewust te zijn dat, met name bij jonge patiënten en in het geval van een EIC, met radiotherapie het risico op lokale recidieven niet altijd voldoende verlaagd kan worden. Het verhogen van de dosis lijkt echter niet te helpen dit probleem op te lossen. Verhoging van de intensiteit van de chemotherapie verbetert de lokale controle wel, maar kan leiden tot een vertraging van de bestraling, vooral bij patiënten met een verhoogd risico op een lokaal recidief. Extra voorzichtigheid is daarom geboden bij patiënten met een krappe marge. Daarnaast dient de mogelijkheid van een chirurgische re-interventie overwogen te worden, en eventueel een mastectomie en reconstructie, vooral bij jonge patiënten en patiënten met een EIC. Dit artikel is eerder gepubliceerd in Belgian Journal of Medical Oncology (Belg J Med Oncol 2009;3:93-100). [less ▲]

Detailed reference viewed: 72 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPourquoi les traitements de radiothérapie adjuvante pour cancer du sein ne comptent-ils plus autant de séances ?
Coucke, Philippe ULg; Jansen, Nicolas ULg; Collignon, Joëlle ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2010), 65(1), 10-14

La radiothérapie adjuvante postopératoire pour cancer du sein compte habituellement vingt-cinq séances de radiothérapie auxquelles on ajoute une surimpression centrée sur le lit tumoral. Dans le contexte ... [more ▼]

La radiothérapie adjuvante postopératoire pour cancer du sein compte habituellement vingt-cinq séances de radiothérapie auxquelles on ajoute une surimpression centrée sur le lit tumoral. Dans le contexte d’une augmentation progressive et continue de la charge de travail et afin de réduire les contraintes humaines et techniques, une radiothérapie plus courte est aujourd’hui utilisée. Ces schémas hypo-fractionnés sont validés par des essais randomisés et publiés. Sur la base de ces publications, un nouvel arbre décisionnel a été établi qui permet d’obtenir des résultats équivalents en contrôle local tout en gardant un taux de complications comparable, voire même inférieur au schéma classique [less ▲]

Detailed reference viewed: 113 (11 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'observance au traitement de longue durée : le cas particulier de l'hormonothérapie adjuvante du cancer du sein
Bleret, Valerie ULg; Collignon, Joëlle ULg; Coucke, Philippe ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2010), 65(5-6), 405-408

L'objectif de l'hormonothérapie adjuvante dans le cancer du sein est d'atteindre en pratique quotidiennee, une efficacité comparable à celle obtenue au cours des études cliniques. Malgré l'efficacité ... [more ▼]

L'objectif de l'hormonothérapie adjuvante dans le cancer du sein est d'atteindre en pratique quotidiennee, une efficacité comparable à celle obtenue au cours des études cliniques. Malgré l'efficacité démontrée de l'hormonothérapie, la compliance constitue un défi majeur et un problème multidimensionnel. Une meilleure compréhension des raisons de cette non-compliance aiderait à mieux identifier les patientes à risque et à développer des interventions capables d'améliorer l'adhésion à l'hormonothérapie adjuvante.C'est dans ce but que nous avons entrepris une revue de la littérature des six dernières années (Pub Med 2003-2006). [less ▲]

Detailed reference viewed: 157 (27 ULg)