References of "Hanzen, Christian"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detail100 zile pentru reusita perioadei postpartum (langue roumaine)
Hanzen, Christian ULg

Scientific conference (2009, March)

Detailed reference viewed: 49 (2 ULg)
See detailFournir un lait de qualité et diminuer ses mammites
Theron, Léonard ULg; Hanzen, Christian ULg

Conference given outside the academic context (2009)

Detailed reference viewed: 63 (7 ULg)
Full Text
See detailOvarialzysten beim Rind
Hanzen, Christian ULg

Scientific conference (2009, January)

Detailed reference viewed: 26 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailInfections utérines : définition, symptômes et diagnostic.
Hanzen, Christian ULg; Theron, Léonard ULg; Simon, Annik ULg et al

in Point Vétérinaire (2009), 40(299), 41-46

Le contexte du sujet est introduit par les trois critères de choix d’une méthode diagnostique ainsi que par les caractéristiques symptomatologiques des quatre types d’infections utérines actuellement ... [more ▼]

Le contexte du sujet est introduit par les trois critères de choix d’une méthode diagnostique ainsi que par les caractéristiques symptomatologiques des quatre types d’infections utérines actuellement définies. Sont ensuite passées systématiquement en revue les avantages et inconvénients des méthodes de diagnostic. L’anamnèse pourtant indispensable s’avère être une méthode peu sensible tout comme d’ailleurs la palpation manuelle. L’intérêt de la prise de température est souligné dans le cadre d’un examen général. L’examen vaginal demeure un examen de choix quelle que soit la méthode employée. Le diagnostic des endométrites subcliniques implique la détermination de la concentration en polymorphonucléaires dans un prélèvement utérin réalisé par drainage ou au moyen d’une cytobrosse. . L’intérêt du diagnostic échographique mériterait d’être affiné. Les examens bactériologique, anatomopathologique et biochimique présentent un intérêt pratique plus limité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 122 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailNon-Invasive Methods to Predict Breast Muscle Weight in Slow-Growing Chickens
Larivière, Jean-Marc ULg; Michaux, Charles ULg; Verleyen, Vincent ULg et al

in International Journal of Poultry Sciences (2009), 8(7), 689-691

This experiment aims to compare in vivo breast morphometric and ultrasound measurements, as well as live body weight to predict breast meat weight in slow-growing chickens. Traits included Thoracic ... [more ▼]

This experiment aims to compare in vivo breast morphometric and ultrasound measurements, as well as live body weight to predict breast meat weight in slow-growing chickens. Traits included Thoracic Circumference (TC), Chest Width (CW), Keel Length (KL) and angle (KA), Live Weight (LW), thickness of muscle determined by sonography (TM) and Breast Meat Weight (BMW). Birds were then slaughtered and total breast muscles (Pectoralis major and Pectoralis minor) were dissected and weighed. A linear model including sex effect and the different predictor measurements, as covariates, were adjusted to the data. Homogeneity test of slopes between sexes showed no difference. Means of the traits were 115.58g (±19.72) for BMW, 1031 g (±163.44) for LW, 68.65o (±6.89) for KA, 26.81 cm (±1.57) for TC, 10.40 cm (±0.62) for KL, 4.67 cm (±0.47) for CW and 11.52 mm (±1.11) for TM. All traits were highly correlated to BMW: TC (0.85), LW (0.84), KL (0.81) and TM (0.79), except for KA (0.28) and CW (0.19). Finally, TC, LW, KL and TM appear to be valuable indicators for estimating BMW in slow-growing chickens but KA and CW remain poor predictors [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailExploratory approach on a relationship between ration and mastitis prevalence in dairy herds
Froidmont, Eric; Delfosse, C.; Planchon, V. et al

in Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants (2009), 16

Detailed reference viewed: 30 (14 ULg)
See detailVidéo : La détection des chaleurs dans l'espèce bovine. Deuxième partie.
Hanzen, Christian ULg

Diverse speeche and writing (2009)

Detailed reference viewed: 55 (3 ULg)
See detailVidéo : la gestion de la reproduction bovine. Deuxième partie.
Hanzen, Christian ULg

Diverse speeche and writing (2009)

Detailed reference viewed: 165 (5 ULg)
See detailVidéo : la gestion de la reproduction bovine. Première partie.
Hanzen, Christian ULg

Diverse speeche and writing (2009)

Detailed reference viewed: 248 (14 ULg)
See detailVideo : la détection des chaleurs dans l'espèce bovine. Première partie
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2009)

Detailed reference viewed: 110 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailReproduction assistée dans l’espèce équine : collecte, évaluation, maturation et utilisations d’ovocytes équins
Deleuze, Stefan ULg; Ponthier, Jérôme ULg; Hanzen, Christian ULg

in Annales de Médecine Vétérinaire (2009), 153(1), 22-30

Malgré le faible nombre d’ovocytes équins disponibles pour la recherche, des techniques de reproduction assistée récemment développées dans cette espèce permettent maintenant de produire des embryons en ... [more ▼]

Malgré le faible nombre d’ovocytes équins disponibles pour la recherche, des techniques de reproduction assistée récemment développées dans cette espèce permettent maintenant de produire des embryons en utilisant des étalons et des juments subfertiles ou même de sauvegarder leur potentiel génétique après leur mort. Cette revue de littérature décrit les aspects cliniques de la collecte d’ovocytes ex vivo ou in vivo, leur évaluation, leur maturation in vitro et leur utilisation pour le transfert intra-folliculaire ou salpyngien et l’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde. [less ▲]

Detailed reference viewed: 101 (10 ULg)
Full Text
See detailTraitement de la mammite bovine, actualité et mise en pratique
Theron, Léonard ULg; Hanzen, Christian ULg

Conference given outside the academic context (2008)

La mammite doit être ciblée en tant que maladie de production et risque de mortalité. Sa caractérisation repose sur une bonne connaissance de ses aspects épidémiologiques à l'échelle de la région, ainsi ... [more ▼]

La mammite doit être ciblée en tant que maladie de production et risque de mortalité. Sa caractérisation repose sur une bonne connaissance de ses aspects épidémiologiques à l'échelle de la région, ainsi, à l'aide d'indicateurs épidémiologiques pertinents, la mammite peut être caractérisée par une prévalence d'environ 100.000 cas wallons par an. Soit 50% de prévalence maximale en Wallonie. Sur base des informations disponibles sur le terrain wallon, il est possible d'identifier les cibles prioritaires thérapeutiques. A travers l'étude des bases de données de l'ARSIA, nous sommes en mesure de déterminer un schéma de travail incluant : les germes prioritaires et leur sensibilité moyenne aux antibiotiques. Dans une seconde phase, les aspects pharmacologiques du traitement des mammites sont revus à la lumière des contraintes que pose la mamelle bovine. Cette phase donne lieu à une meilleure adéquation entre choix du traitement, cible thérapeutique et sensibilité des pathogènes. Puis seront abordés des exemples de thérapeutiques en fonction du germe présent dans la ferme, en s'attardant sur la posologie choisie et le type de stratégie thérapeutique en fonction du degré d'atteinte. Les mammites impliquant Streptococcus uberis, Staphylococcus aureus, les staphylocoques coagulase négatif et les mammites à coliforme sont ainsi passées en revue. Enfin, la question de la thérapie anti-inflammatoire est abordée. 2 cas pratiques issus du terrain sont abordés en fin de formation afin d'illustrer la complexité de la thérapie mammaire, et le fait que le germe et le traitement ne sont jamais les seuls facteurs à prendre en compte pour le praticien. [less ▲]

Detailed reference viewed: 516 (41 ULg)
Full Text
See detailBases physiologiques et champs d’application des progestagènes en reproduction bovine
Hanzen, Christian ULg

Conference given outside the academic context (2008)

Detailed reference viewed: 31 (4 ULg)
Full Text
See detailIngérence, vous avez dit ingérence.
Hanzen, Christian ULg

Speech (2008)

Detailed reference viewed: 24 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailAnomalies et traitement de la cyclicité dans l'espèce bovine.
Hanzen, Christian ULg; Theron, Léonard ULg; Sterkendries, José

in Recueil des journées nationales 2008 (2008, May 29)

La génisse dispose à la naissance d’une réserve de 250 000 follicules. La majorité d’entre eux sont voués à l’atrésie. Un certain nombre sera recruté et poursuivra sa croissance jusque l’ovulation et donc ... [more ▼]

La génisse dispose à la naissance d’une réserve de 250 000 follicules. La majorité d’entre eux sont voués à l’atrésie. Un certain nombre sera recruté et poursuivra sa croissance jusque l’ovulation et donc l’expulsion d’un ovocyte mature. L’apparition aussi régulière et précoce que possible de vagues de recrutement et de croissance folliculaire après la naissance ou le vêlage, constitue un prerequis indispensable à l’obtention d’une fertilité et donc d’une fécondité normale. Le cas non échéant, il en résultera de l’anoestrus. Ce dernier sera dit physiologique, fonctionnel, pathologique ou encore de détection selon son moment d’apparition après le naissance ou au cours du post-partum. L’anoestrus sera qualifié de pathologique fonctionnel en l’absence d’activité cyclique régulière au-delà du 14ème mois suivant la naissance ou le 2ème mois suivant le vêlage. De même, et le plus souvent au cours du post-partum, il sera dit pathologique lorsqu’il se manifeste par l’apparition d’un kyste ovarien. L’alimentation constitue un des principaux facteurs responsables de l’anoestrus pathologique fonctionnel qu’il soit pubertaire ou du post-partum, une balance énergétique négative modifiant la libération optimale de la LH, responsable de la croissance terminale du follicule. Le caractère allaitant ou lactant représente un second facteur essentiel. Le traitement hormonal de l’anoestrus pathologique fonctionnel consiste en l’administration de progestagènes (progestérone, norgestomet) par voie vaginale (PRID, CIRD) ou sous-cutanée (Crestar). Ces traitements peuvent se compléter par l’injection en début de traitement de GnRH et en fin de traitement par celle d’eCG ou de PGF2a. L’adaptation des apports RÉSUMÉ 69 alimentaires aux besoins de croissance ou de production laitière ou le changement de la stratégie d’allaitement constituent également des moyens de nature à réduie l’impact de cet anoestrus. Le kyste ovarien résulte d’une absence d’ovulation du follicule en croissance. Il en résulte la persistance sur l’ovaire d’une structure plus (kyste folliculaire) ou moins (kyste folliculaire lutéinisé) dépressible de diamètre supérieur à 24 mm en l’absence de toute strctue lutéale. Ses causes sont diverses et relèvent d’altérations hormonales du complexe hypothalamohypophysaire, d’un dysfonctionnement de la paroi folliculaire mais également de facteurs propres à l'animal (âge, production laitière, génétique, pathologies du post-partum…) et à son environnement (nutrition, saison, stress…). Classiquement le kyste folliculaire et le kyste folliculaire lutéinisé sont traités respectivement par de la GNRH et par une PGF2a. D’autres protocoles associant ces deux hormones ou à base de progstagènes ont fait l’objet ces dernières années d’essais cliniques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 154 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail100 jours pour réussir le postpartum
Hanzen, Christian ULg

in Recueil des journées nationales 2008 (2008, May 29)

L’amélioration des performances de reproduction des troupeaux laitiers et à viande constitue plus que jamais un objectif majeur de rentabilité économique. Les facteurs de risque responsables de ... [more ▼]

L’amélioration des performances de reproduction des troupeaux laitiers et à viande constitue plus que jamais un objectif majeur de rentabilité économique. Les facteurs de risque responsables de l’allongement du temps (infécondité) ou du nombre d’inséminations (infertilité) nécessaires à l’obtention d’une gestation se manifestent au cours e diverses périodes appelées période de transition, d’attente ou de reproduction. Ils concernent bien entendu le tractus génital (rétention placentaire, endométrites, anoestrus pathologique fonctionnel, kystes ovariens) mais peuvent également traduire un dysfonctionnement métabolique ou du système digestif (rumen, caillette, foie), ou mammaire. Le vêlage en constitue bien souvent le moment optimal d’apparition. La réussite du post-partum en suppose une parfaite gestion qui doit commencer plusieurs semaines avant son apparition. L’individu ne constitue qu’un élément du troupeau. Le recours à une stratégie de collecte rigoureuse de données aussi complètes et exactes que possible demeure la seule alternative pour identifier et comprendre les relations multiples et parfois complexes qu’entretiennent les divers facteurs de risque. [less ▲]

Detailed reference viewed: 224 (46 ULg)
Full Text
See detailOestrus cycle in the cow and hormonal control
Hanzen, Christian ULg

Conference (2008, May 08)

Detailed reference viewed: 39 (5 ULg)
Full Text
See detailOvarian cysts in the cow.
Hanzen, Christian ULg

Conference (2008, May 08)

Detailed reference viewed: 44 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailImpact du recours à une table de spécification sur la construction de test à choix multiples appliqué à la pathologie de la reproduction en médecine vétérinaire.
Hanzen, Christian ULg; Theron, Léonard ULg; Sterkendries, José et al

in Les Actes du 25ème congrès. Montpellier 19-22 mai 2008 (2008, May)

Detailed reference viewed: 63 (10 ULg)