References of "Grandjean, Geoffrey"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLes jeunes et le génocide des Juifs : analyse socio-politique
Grandjean, Geoffrey ULg

Book published by De Boeck (2014)

La mémoire du génocide des Juifs est très présente dans les sociétés occidentales à travers des vecteurs de socialisation comme l’école, les médias, la famille, et plus récemment les réseaux sociaux et ... [more ▼]

La mémoire du génocide des Juifs est très présente dans les sociétés occidentales à travers des vecteurs de socialisation comme l’école, les médias, la famille, et plus récemment les réseaux sociaux et Internet. Quelles peuvent être les conséquences de la transmission de cette mémoire sur le développement des attitudes et des comportements politiques des jeunes ? C’est la question centrale de l’ouvrage qui présente les connaissances, les émotions et les valeurs mobilisées par les jeunes dans le cadre de groupes de discussion, et qui surtout les met en perspective avec leurs représentations et leurs perceptions des autorités politiques. Au final, plusieurs questions difficiles pour le futur émergent. En effet, à bien des égards, l’impact de la transmission de la mémoire du génocide des Juifs sur la socialisation politique des jeunes pose la question de l’éventualité de sa répétition, de son caractère exceptionnel, de sa compréhension, ou encore de l’effacement de sa mémoire dans la dynamique des générations et du temps qui passe. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (5 ULg)
See detailConcurrence mémorielle, interculturalité, multiculturalité et transculturalité
Grandjean, Geoffrey ULg

Conference given outside the academic context (2014)

Detailed reference viewed: 21 (2 ULg)
Full Text
See detailLa touche germanophone
Grandjean, Geoffrey ULg

Article for general public (2014)

Detailed reference viewed: 31 (5 ULg)
Full Text
See detailOpinions, attitudes et comportements politiques. Tome 1. Notes provisoires
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 31 (5 ULg)
Full Text
See detailGuide de la rédaction du mémoire
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 54 (27 ULg)
Full Text
See detailExercices pratiques de lois de base
Goblet, Cédric; Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 24 (0 ULg)
Full Text
See detailInstitutions
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 31 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes médias contre la mémoire?
Devresse, Jenifer ULg; Grandjean, Geoffrey ULg

in Cahiers Mémoire et Politique (2014), 2

Introduction au numéro "Médias en jeu, enjeux de mémoires" des Cahiers Mémoire et Politique. Au coeur de nos sociétés dites « hypermédiatisées », les médias se sont imposés comme le lieu par excellence où ... [more ▼]

Introduction au numéro "Médias en jeu, enjeux de mémoires" des Cahiers Mémoire et Politique. Au coeur de nos sociétés dites « hypermédiatisées », les médias se sont imposés comme le lieu par excellence où se diffusent et se construisent les perceptions, les représentations et les imaginaires qui forment et informent les rapports entre social et politique. Or, s’ils engagent le devenir des sociétés, ces rapports interrogent fondamentalement la relation au passé, inlassablement reconstruit pour dessiner le présent. Médias et mémoires ont ainsi partie liée, quitte à reconnaître que celle-ci soit marquée au sceau du manque ou du paradoxe. La perspective adoptée suit quelques-uns des nombreux fils qui tissent leurs rapports, s'attachant à analyser le rôle des médias (qu'il s'agisse de médias de masse ou de médias à diffusion plus restreinte); ce qu’ils « font » à la mémoire, à ses régimes de (re)production et de diffusion. Le numéro interroge également les dimensions politiques de ces rapports; qu’il s’agisse des politiques renvoyant aux actions et décisions adoptées par des autorités politiques ; de la politique entendue comme rapports de force entre les acteurs ; ou du politique concernant plus largement les règles du « vivre ensemble ». En particulier, « Médias en jeu, enjeux de mémoires » s’articule autour de deux axes: le premier s’attache à l’analyse des logiques médiatiques de production et de reproduction de la mémoire, et tend à mettre en évidence les règles qui président à la construction d’un consensus mémoriel; le second axe est consacré quant à lui aux logiques de transformation – celles qui font émerger de nouvelles voix ou qui font évoluer les modalités d’appréhension d’une mémoire – et éclaire davantage les dynamiques de concurrence mémorielle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 38 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailConsensus et concurrence mémorielles: un enjeu pour les médias
Devresse, Jenifer ULg; Grandjean, Geoffrey ULg

in Cahiers Mémoire et Politique (2014), 2

Conclusions du numéro "Médias en jeu, enjeux de mémoires" des Cahiers Mémoire et Politique. Le texte s'intéresse en particulier aux logiques de (re)production, de circulation et de diffusion médiatiques ... [more ▼]

Conclusions du numéro "Médias en jeu, enjeux de mémoires" des Cahiers Mémoire et Politique. Le texte s'intéresse en particulier aux logiques de (re)production, de circulation et de diffusion médiatiques qui président à l'élaboration de consensus mémoriels d'une part, et aux logiques de transformations médiatiques qui alimentent les processus de concurrence mémorielle d'autre part. Au-delà, il aborde les questions du recouvrement entre frontières médiatiques et frontières mémorielles; des médias en tant que lieu d'institution de la légitimité mémorielle; des liens entre les reconfigurations du paysage médiatique et la pluralité des mémoires. Il envisage enfin les conditions de possibilité d'un modèle de médiatisation mémorielle qui permette de faire place à la pluralité des mémoires en évitant les deux écueils de l'assimilation et de l'éparpillement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMédias en jeu, enjeux de mémoires
Devresse, Jenifer ULg; Grandjean, Geoffrey ULg

in Cahiers Mémoire et Politique (2014), 2

Au coeur de nos sociétés dites « hypermédiatisées », les médias se sont imposés comme le lieu par excellence où se diffusent et se construisent les perceptions, les représentations et les imaginaires qui ... [more ▼]

Au coeur de nos sociétés dites « hypermédiatisées », les médias se sont imposés comme le lieu par excellence où se diffusent et se construisent les perceptions, les représentations et les imaginaires qui forment et informent les rapports entre social et politique. Or, s’ils engagent le devenir des sociétés, ces rapports interrogent fondamentalement la relation au passé, inlassablement reconstruit pour dessiner le présent. Médias et mémoires ont ainsi partie liée, quitte à reconnaître que celle-ci soit marquée au sceau du manque ou du paradoxe. La perspective adoptée suit quelques-uns des nombreux fils qui tissent leurs rapports, s'attachant à analyser le rôle des médias (qu'il s'agisse de médias de masse ou de médias à diffusion plus restreinte); ce qu’ils « font » à la mémoire, à ses régimes de (re)production et de diffusion. Le numéro interroge également les dimensions politiques de ces rapports; qu’il s’agisse des politiques renvoyant aux actions et décisions adoptées par des autorités politiques ; de la politique entendue comme rapports de force entre les acteurs ; ou du politique concernant plus largement les règles du « vivre ensemble ». « Médias en jeu, enjeux de mémoires » s’articule autour de deux axes: le premier s’attache à l’analyse des logiques médiatiques de production et de reproduction de la mémoire, et tend à mettre en évidence les règles qui président à la construction d’un consensus mémoriel; le second axe est consacré quant à lui aux logiques de transformation – celles qui font émerger de nouvelles voix ou qui font évoluer les modalités d’appréhension d’une mémoire – et éclaire davantage les dynamiques de concurrence mémorielle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailSocialisation et intérêts politiques : nouvelles contributions empiriques
Fournier, Bernard; Grandjean, Geoffrey ULg

in Politique et Sociétés (2013), 32(2),

Detailed reference viewed: 36 (7 ULg)
Full Text
See detailLe système politique belge : quelle efficience pour quelle efficacité ?
Grandjean, Geoffrey ULg

Conference given outside the academic context (2013)

Detailed reference viewed: 27 (0 ULg)
Full Text
See detailIntroduction au droit et à la notion de service public
Grandjean, Geoffrey ULg; Guiot, Étienne

Learning material (2013)

Detailed reference viewed: 23 (2 ULg)
Full Text
See detailMémoire et politique. Tome 1. Notes provisoires
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2013)

Detailed reference viewed: 28 (5 ULg)
Full Text
See detailMémoire et politique. Tome 2. Dossier de documentation
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2013)

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
Full Text
See detailPolitical competition of collective memories at school: the Holocaust case
Grandjean, Geoffrey ULg

Conference (2013, September 07)

The school is an agent of socialisation in which coexists a plurality of collective memories. The curriculum ensures the transmission of official memory. However, alternative collective memories might ... [more ▼]

The school is an agent of socialisation in which coexists a plurality of collective memories. The curriculum ensures the transmission of official memory. However, alternative collective memories might also be discussed by students and teachers. This leads to a competition of memories. More specifically, this observation may be made regarding the transmission of the Holocaust in Belgium. This emotional historical fact, classically taught according to the official curriculum, is nevertheless sometimes questioned. This is for example the case for non-Belgian students, who consider other possible memories and want to discuss about these. In order to analyze this possible competition between collective memories, we explored the speeches of young from multiple national origins in relation to the topic of the Holocaust. Two focus groups, differing on the basis of the national origin of the participants, were conducted with young students aged form sixteen to eighteen. The discourse analysis aimed at showing (1) if there is a competition between different collective memories, and (2) to what extent political arguments are mobilized by the students. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa science politique et les études sur la mémoire
Grandjean, Geoffrey ULg

in Cahiers Mémoire et Politique (2013), 1

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail‘L’exigence de mémoire’ à l’épreuve de la diversité
Grandjean, Geoffrey ULg

in Foblets, Marie-Claire; Schreiber, Jean-Philippe (Eds.) Les Assises de l’interculturalité (2013)

La contribution analyse les « exigences de mémoire » telles que recommandées par le rapport final des Assises de l’Interculturalité qui souligne l’importance de l’histoire et de la mémoire pour l’identité ... [more ▼]

La contribution analyse les « exigences de mémoire » telles que recommandées par le rapport final des Assises de l’Interculturalité qui souligne l’importance de l’histoire et de la mémoire pour l’identité de tout être humain. Deux thématiques sont abordées dans ce rapport : le négationnisme et le colonialisme. Concernant le négationnisme, le rapport indique qu’il convient de conserver la législation belge réprimant la négation, la minimisation, la justification ou l’approbation du génocide commis par le régime national-socialiste allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. En effet, une telle législation s’avère nécessaire pour lutter contre le racisme. Le Comité de pilotage ayant rédigé le rapport propose toutefois d’élargir le champ d’application de cette loi à d’autres génocides. Concernant le colonialisme, le rapport final se penche sur la manière silencieuse dont la Belgique envisage son passé colonial qui n’est pas sans conséquence pour l’importante communauté congolaise présente sur le territoire belge. Pour cette raison, le Comité de pilotage propose une reconnaissance de la responsabilité de la Belgique pour les actes commis durant l’époque coloniale, accompagnée, entre autres, d’un projet de Musée de l’immigration. Ces recommandations sont mises en perspective par rapport à certains enjeux mémoriels au sein de nos sociétés contemporaines diversifiées. C’est ainsi que la concurrence des victimes est d’abord envisagée. En insistant sur le nécessaire processus de reconnaissance des souffrances passées, les propositions font échos à une certaine concurrence des victimes qui a pu voir le jour entre des individus qui voient leur passé nié ou relégué au second plan. D’une manière générale, les exigences de mémoire énoncées dans le rapport peuvent contribuer à une concurrence mémorielle renvoyant à la compétition complexe et parfois douloureuse entre des groupes sociaux multiples qui souhaitent défendre et promouvoir le souvenir de certains faits historiques. Cette concurrence mémorielle se manifeste avec d’autant plus d’acuité que nos sociétés contemporaines sont de plus en plus diversifiées et plurielles. En outre, en insistant sur l’importance de la reconnaissance de certaines souffrances, le rapport final permet de relever l’influence que peuvent jouer les considérations électoralistes dans le système politique belge. À cet égard, la répression de la négation du Génocide des Arméniens se révèle être un cas d’école. En soulignant l’importance de la répression du négationnisme, le rôle du pouvoir judiciaire est également précisé puisque certaines juridictions belges ont eu l’occasion d’apporter leur pierre à l’édifice et de participer activement à la définition du négationnisme. Au final, les exigences de mémoire formulées dans le rapport final des Assises de l’Interculturalité permettent de mettre en discussion le fondement même de la démocratie. Alors que les interventions politiques sur des questions de mémoire sont souvent dépeintes de manières négatives, les recommandations du Comité de pilotage montrent qu’un système démocratique doit pouvoir garantir le débat et la discussion sur n’importe quel sujet en évitant certains tabous. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (9 ULg)