References of "Etienne, Anne-Marie"
     in
Bookmark and Share    
See detailQualité de vie et comportements de santé en Wallonie. Perspective développementale
Etienne, Anne-Marie ULg; Dardenne, Benoît ULg; Bourgeois, Emmanuelle ULg

in Germain, Marc; Robaye, René (Eds.) L'état de la Wallonie 2011 : portrait d'un pays et de ses habitants (2011)

Detailed reference viewed: 14 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailMaladie de Crohn et qualité de vie : des pistes d'intervention
Etienne, Anne-Marie ULg; Dupuis, Gilles

in Perspectives Psychiatriques (2011), 50(3), 246-255

Detailed reference viewed: 16 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQuality of work life in doctors working with cancer patients
Bragard, Isabelle ULg; Dupuis, Gilles; Razavi, Darius et al

in Occupational Medicine (2011), doi: 10.1093/occmed/kqr149

Detailed reference viewed: 28 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailTransfer of Communication Skills to the Workplace during Clinical Rounds : Impact of a Program for Residents
Liénard, A.; Merckaert, I.; Libert, Y. et al

in PLoS ONE (2010), 5(8), 1-9

Detailed reference viewed: 44 (13 ULg)
Full Text
See detailLa sensibilité à l'anxiété chez l'enfant : Les facteurs de risque et de protection au sein de son milieu familial
Stassart, Céline ULg; Etienne, Anne-Marie ULg

Poster (2010, June 11)

La sensibilité à l'anxiété (AS)est la peur des sensations corporelles liées à l'anxiété. Plusieurs études constatent qu'une grande proportion de la variance de l'AS des filles et la totalité de la ... [more ▼]

La sensibilité à l'anxiété (AS)est la peur des sensations corporelles liées à l'anxiété. Plusieurs études constatent qu'une grande proportion de la variance de l'AS des filles et la totalité de la variance de l'AS des garçons s'expliquent par des facteurs environnementaux. L'objectif est de dégager, chez l'enfant au sein du milieu familial, les facteurs de risque et de protection de la sensibilité à l'anxiété (AS). Dans un premier temps, le lien entre divers états émotionnels des parents et la présence d'une AS chez leur enfant sera étudiée. La part contributive des mécanismes d'apprentissage (transmission d'information, renforcement, modeling) de l'AS lorsque l'enfant ressent des symptômes corporels sera également analysée. Différents effets seront testés: le type d esymptômes sur lequel l'apprentissage porte (douleur/anxiété), la source (père/mère) et la diversité des apprentissages. Dans un second temps, afin d'affiner les liens entre les états émotionnels des parents, les expériences d'apprentissage au sein du milieu familial et la présence d'une sensibilité à l'anxiété chez l'enfant, l'influence de deux modérateurs sera testée: l‘intelligence émotionnelle de l'enfant et les apprentissages sociaux. Les hommes apprennent qu'il est moins acceptable pour eux que pour les femmes d'exprimer leurs craintes. Les mères parlent plus volontiers de leurs inquiétudes et donc, lorsqu'elles présentent des manifestations anxieuses, elles peuvent plus facilement expliquer à l'enfant que ses peurs sont irrationnelles contrairement aux pères qui préféreront ne pas en parler. Que se passerait-il si le père parlait de ses craintes sachant qu'un père qui oserait exprimer sa détresse sera perçu de façon plus marquante par son enfant qu'une mère qui ose le faire? [less ▲]

Detailed reference viewed: 315 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes facteurs explicatifs de la sensibilité à l’anxiété chez l’enfant: revue de la litterature
Stassart, Céline ULg; Etienne, Anne-Marie ULg

in Revue Francophone de Clinique Comportementale et Cognitive (2010), 15(2), 1-12

Anxiety sensitivity (AS) is the fear of anxiety-related sensations, arising from beliefs that the sensations have harmful physical, psychological or social consequences. AS is considered as a risk factor ... [more ▼]

Anxiety sensitivity (AS) is the fear of anxiety-related sensations, arising from beliefs that the sensations have harmful physical, psychological or social consequences. AS is considered as a risk factor for the development and preservation of anxiety disorders. It is thus important to understand the development of AS to have a preventive act of anxiety disorders. This article is a synthesis of studies that have investigated the etiology of child AS, to extract explanatory models. Some factors are playing a role in the development of AS: biologic, interpersonal and environmental factors. Results indicated that studies have investigated those factors alone, and those factors accounted a part of incremental variance in child AS. To improve the understanding of development of AS, a integrate model with some factors – sex of children, sex of parents, sources of learning, emotional and relational state of parents- may be investigate in future studies. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQualité de vie en oncologie pédiatrique : analyse comparative d’enfants en et hors traitements au moyen d’un outil modulaire
Missotten, Pierre ULg; Dupuis, Gilles; Hoyoux, Claire et al

Conference (2010, May 12)

Detailed reference viewed: 24 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEnfants en et hors traitements oncologiques : analyse comparative de leur qualité de vie et de leur vécu émotionnel
Missotten, Pierre ULg; Badot, Isabelle; Hoyoux, Claire et al

Poster (2010, May)

Detailed reference viewed: 53 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’Inventaire Systémique de Qualité de Vie en oncologie pédiatrique : développement d’un module spécifique
Missotten, Pierre ULg; Hoyoux, Claire; Dupuis, Gilles et al

Poster (2010, May)

Introduction Dans la littérature pédiatrique relative à l’évaluation de la qualité de vie et de la qualité de vie liée à la santé, deux types bien distincts d’outils existent: les outils génériques et les ... [more ▼]

Introduction Dans la littérature pédiatrique relative à l’évaluation de la qualité de vie et de la qualité de vie liée à la santé, deux types bien distincts d’outils existent: les outils génériques et les outils spécifiques. Les mesures génériques s’adressent à tout enfant (Rodary, 2000). Elles permettent d’établir des comparaisons entre différents groupes d’enfants (malades et sains) mais peuvent ne pas être sensibles ni aux changements mineurs dans le fonctionnement d’un enfant ni aux aspects spécifiques de la maladie qui sont pourtant cliniquement pertinents dans sa vie (Harding, 2001; Patrick & Erikson, 1993; Raat et al., 2006). Les mesures spécifiques concernent les enfants atteints d’une maladie donnée: asthme, diabète, cancer,… (Rodary, 2000). Elles sont plus sensibles aux implications des différents traitements et sont probablement plus appropriées tant pour évaluer les interventions que pour comparer l’impact de traitements alternatifs (Eiser, 1997). Par contre, elles ne permettent pas de comparer la qualité de vie d’enfants et d’adolescents souffrant de maladies différentes (Levi & Drotar, 1998). De plus, leur spécificité s’oppose à la conception de la qualité de vie en tant que construction applicable à tous les enfants, les standards de qualité de vie étant universels (Wallander et al., 2001). Pour contrer ces inconvénients respectifs, le développement d’un troisième type d’outil -l’outil modulaire- est actuellement encouragé. Ce dernier se compose d’une partie générique à laquelle vient s’ajouter une partie spécifique à la pathologie. Objectif L’objectif de cette communication est de présenter le développement d’un module spécifique « cancer » se rattachant à la partie générique de l’Inventaire Systémique de Qualité de Vie pour Enfants (ISQV-E© ; Missotten, Etienne et Dupuis, 2007) et Adolescents (ISQV-Ados© ; Missotten, 2007). L’ISQV-E© et l’ISQV-Ados© sont des auto-questionnaires, respectivement destinés aux enfants de 8 à 12 ans et aux adolescents de 13 à 18 ans. Ils se différencient tant au niveau du contenu de certains items qu’au niveau du matériel proposé. Toutefois, tous deux évaluent dans quelle mesure chaque enfant ou adolescent parvient à atteindre les buts qu’il se fixe dans différents domaines de sa vie. Ces derniers recouvrent principalement le fonctionnement physique, le fonctionnement émotionnel, le fonctionnement social et familial et le fonctionnement cognitif. La spécificité de ces questionnaires tient à leur évaluation de la qualité de vie en termes d’écart entre la situation actuelle du jeune et son attente (but) et à leur prise en compte des capacités d’adaptation des enfants et adolescents. Méthode L’élaboration du module spécifique venant s’ajouter aux items génériques a été effectuée sur base de deux types d’informations: - discussions multidisciplinaires réunissant l’ensemble de l’équipe d’hémato-oncologie pédiatrique du CHR de la Citadelle. - recensement des outils spécifiques existant en oncologie pédiatrique et du seul outil modulaire ayant un module cancer : le Pediatric Quality of Life Inventory (Varni et al., 2002). Résultats Sur base de ces informations, 6 items spécifiques ont été générés: nausées et vomissements, fonctionnement physique, anxiété liée aux traitements, connaissance de la maladie, des traitements et de leurs effets, relations avec le personnel soignant et fonctionnement intellectuel. Ces 6 items spécifiques sont appréhendés, de manière similaire aux items génériques, et donc de manière différente chez l’enfant et l’adolescent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 225 (20 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailValidation of the french version of the Maslach Burnout Inventory among physicians
Bragard, Isabelle ULg; Etienne, Anne-Marie ULg; Hansez, Isabelle ULg et al

in Psycho-oncology (2010, May), 19(Suppl.2)(1-313), 249

Detailed reference viewed: 68 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe efficacy of a communication skills training program : is it possible to predict assessment and supportive skills learning among residents?
Bragard, Isabelle ULg; Merckaert, I.; Libert, Y. et al

in Psycho-oncology (2010, May), 19(Suppl.2)(1-313), 248

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailCancer patient's qaulity of life : importance of goal's and hierarchy's adjustement
Etienne, Anne-Marie ULg; Dupuis, G.; Conradt, S. et al

in Psycho-oncology (2010, May), 19(Suppl.2)(1-313), 151

Detailed reference viewed: 21 (9 ULg)