References of "Englebert, Jérôme"
     in
Bookmark and Share    
See detailLes problématiques de l'adaptation et de l'intersubjectivité dans la psychothérapie
Englebert, Jérôme ULg

Scientific conference (2017, May 10)

Detailed reference viewed: 31 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailQualifier Trump de malade mental : un manque de respect pour les malades mentaux
Englebert, Jérôme ULg

Article for general public (2017)

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailPour une psychopathologie éthologique et criminologique : l’apport croisé de Debuyst et Demaret
Englebert, Jérôme ULg; Adam, Christophe

Conference (2017, April 20)

Detailed reference viewed: 29 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailCritique clinique et phénoménologique de l’objectivation diagnostique : réflexions sur la personnalité antisociale et la psychopathie
Adam, Christophe; Englebert, Jérôme ULg

Conference (2017, April 19)

L’atelier propose une réflexion épistémologique sur les outils nosographiques dominants le champ de la psychologie clinique et de la psychiatrie. Notre propos se centrera sur une analyse critique de la ... [more ▼]

L’atelier propose une réflexion épistémologique sur les outils nosographiques dominants le champ de la psychologie clinique et de la psychiatrie. Notre propos se centrera sur une analyse critique de la personnalité antisociale selon les DSM-IV et -5 et du diagnostic de psychopathie selon la PCL-R. Inscrit dans le champ de la phénoménologie clinique et d’une lecture dynamique de la psychopathologie, notre propos s’appuiera sur plusieurs situations cliniques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailTraits psychopathiques dans une population infra-clinique et traitement émotionnel
Englebert, Jérôme ULg; Bral, Laura; Dehon, Hedwige ULg et al

Poster (2017, April 19)

L’intérêt pour la psychopathie infra-clinique n’est pas neuf. Toutefois, les études sur le sujet sont encore peu nombreuses. Notre recherche a consisté à mettre à l’épreuve deux hypothèses. La première ... [more ▼]

L’intérêt pour la psychopathie infra-clinique n’est pas neuf. Toutefois, les études sur le sujet sont encore peu nombreuses. Notre recherche a consisté à mettre à l’épreuve deux hypothèses. La première, concerne la présence de « traits psychopathiques » dans la population tout-venant et la seconde tend à évaluer dans quelle mesure la présence de ces traits influence le traitement émotionnel. Pour tester ces hypothèses, nous avons créé une version « online » du SRP-III (Self Report Psychopathy). Aux soixante-quatre items initialement présents dans cette échelle nous avons ajouté dix-sept items afin d’être en mesure d’également coter la PCL-R (Psychopathy Check List- Revised). Deux groupes de chacun treize participants ont été créés sur base de leur score au SRP-III (un groupe « faibles caractéristiques psychopathique » et un groupe « fortes caractéristiques psychopathiques »). La seconde partie de l’étude consistait en une entrevue durant laquelle nous avons procédé à des mises en situation d’induction émotionnelle. Pour mesurer l’influence de cette induction, trois tâches cognitives étaient administrées aux sujets des deux groupes. La première hypothèse s’est vue confirmée à travers la récolte des données du questionnaire en ligne. Quant à la seconde hypothèse, les résultats statistiques n’indiquent aucune différence significative entre les groupes en ce qui concerne leur score aux tâches cognitives. Il est donc suggéré que la présence de traits psychopathiques n’influence pas le traitement émotionnel. Cette recherche confirme la présence de la psychopathie dans la population tout-venant et semble infirmer, parmi cette population, l’hypothèse d’un déficit du traitement émotionnel. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailEvaluation des traits psychopathiques dans une population de sujets schizophrènes : Les limites de la PCL-R
Englebert, Jérôme ULg; Matteucci, Marie; De Page, Louis et al

Poster (2017, April 19)

Notre étude vise à déterminer si la PCL-R (Psychopathy Check List- Revised), destinée à évaluer la psychopathie et utilisée dans le contexte médico-légal, est adaptée à des sujets diagnostiqués ... [more ▼]

Notre étude vise à déterminer si la PCL-R (Psychopathy Check List- Revised), destinée à évaluer la psychopathie et utilisée dans le contexte médico-légal, est adaptée à des sujets diagnostiqués schizophrènes. Notre hypothèse principale est que plusieurs items de l’échelle peuvent être côtés avec le même score et pourtant exprimer une manière d’être et d’agir différente si le sujet est réellement psychopathe ou s’il est schizophrène. Afin d’éprouver notre hypothèse, nous avons sélectionné sept patients présentant soit une schizophrénie, soit une personnalité psychopathiques, soit considérés comme potentiels « héboïdophrènes » (schizophrénie pseudo-psychopathique) à qui nous avons administré la PCL-R. À partir d’analyses qualitatives, nous avons ensuite établi une liste d’items de la PCL-R sensibles à la psychose. Nous observons que 45% des items se révèlent positivement ou négativement influencés par la psychose au-delà de tout trait psychopathique. Sémiologiquement, c’est la présence de la dynamique paranoïde de la schizophrénie qui influence principalement les scores attribués aux items de la PCL-R. Cette recherche suggère des hypothèses concernant l’interaction psychose-psychopathie et son rapport avec des actes de violence. La conclusion de l’étude est que la PCL-R connait des limitations importantes en ce qui concerne son application à une population de sujets schizophrènes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 37 (3 ULg)
See detailCorps et virtualité : Psychopathologie du sujet borderline
Englebert, Jérôme ULg

Scientific conference (2017, March 24)

Detailed reference viewed: 55 (9 ULg)
See detailReconnaissance en psychiatrie légale
Englebert, Jérôme ULg

Scientific conference (2017, March 15)

Detailed reference viewed: 29 (0 ULg)
See detailRéflexions psychopathologiques sur la psychopathie
Englebert, Jérôme ULg

Scientific conference (2017, March 11)

Detailed reference viewed: 22 (0 ULg)
See detailCorps et dispositifs
Englebert, Jérôme ULg

Scientific conference (2017, March 08)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
See detailCompréhension et prise en charge de la schizophrénie : Présentation du modèle « 3Id »
Englebert, Jérôme ULg

Scientific conference (2017, February 24)

Detailed reference viewed: 27 (1 ULg)
See detailAdaptation et psychopathologie
Englebert, Jérôme ULg

Scientific conference (2017, January 26)

Detailed reference viewed: 17 (3 ULg)
See detailLes pathologies de l’adaptation et l'adaptation des pathologies
Englebert, Jérôme ULg

Scientific conference (2017, January 21)

Detailed reference viewed: 33 (1 ULg)
Full Text
See detailSchizophrénie, conscience de soi, intersubjectivité : Essai de psychopathologie phénoménologique en première personne
Englebert, Jérôme ULg; Valentiny, Caroline

Book published by De Boeck (2017)

How can we meet schizophrenic people in their singularity, in the richness and difficulties of their experience? How can we help them share the unspeakable psychotic rupture? How can we overcome the ... [more ▼]

How can we meet schizophrenic people in their singularity, in the richness and difficulties of their experience? How can we help them share the unspeakable psychotic rupture? How can we overcome the symptomatic categorizations which, from a third person perspective, reduce man to his illness? The authors propose a contemporary and unprecedented approach to schizophrenia. They are inspired by a tool, the EASE scale, which allows, from a perspective in first person, a guided exploration of schizophrenic subjectivity. The scale lays benchmarks in the investigation of experiences related to disorders of the Self. It helps to perceive the disease differently, from the inside, thus offering a rigorous alternative to the a-subjective approaches of DSM-IV and 5. The subject that emerges from this phenomenological analysis is an individual who can no longer be considered from the standpoint of deficit only. This study reveals that the schizophrenic person, by interrogating a priori tacit central phenomena, experiences a hyper-functioning of his/her consciousness. Situated upstream of any theoretical a priori, the path of phenomenological psychopathology is an original perspective, capable of establishing fruitful dialogues both with psychoanalysis and with the cognitive sciences. The choice of a phenomenological approach is anchored in a desire to leave room for astonishment, to not pre-think, or as little as possible, the collection of experiences. Explorations of the phenomena described by the patients are nourished by the tradition of phenomenological psychopathology (Blankenburg, Minkowski, Binswanger, Tatossian) and its contemporary contributions (Stanghellini, Sass, Parnas, Fuchs) while giving primacy to the clinical phenomenon. After a thorough analysis of the patient's discourse, the book explores the hypothesis proposed by Louis Sass that madness could be derived from an intensification rather than a weakening of consciousness. The phenomena of hyper-reflexivity, particularly salient in the descriptions, seem to constitute central moments in their relationship to the world. In particular, the individuals complain of an exacerbation of thought, of the search for meaning, of the intensity of reflection to the detriment of the capacity for natural and antepredicative surrendering to the world. What schizophrenic people have to say about their subjective experience, if one takes the trouble to explore it with them and despite the harshness of their experience, is ultimately quite impressive. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (15 ULg)
Full Text
See detailDonald Trump est-il malade mental ? : Un manque de respect pour les malades mentaux
Englebert, Jérôme ULg

Article for general public (2017)

Detailed reference viewed: 25 (4 ULg)