References of "Dumoulin, André"
     in
Bookmark and Share    
See detailfiches documentaires sur l'histoire de l'UEO
Dumoulin, André ULg

Learning material (2013)

fiches documentaires sur l'histoire de l'Union de l'Europe occidentale (UEO)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailConflit libyen et crise de l'euro : conséquences sur l'Europe de la défense
Dumoulin, André ULg; Struys, Wally

in revue de Défense nationale (2012)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
See detailLa dissuasion nucléaire du futur
Dumoulin, André ULg

in Défense et sécurité internationale hors série (2012), 23(23),

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa dissuasion. Histoire du nucléaire militaire français
Dumoulin, André ULg

in Histoire & Stratégie (2012), (10),

Detailed reference viewed: 20 (2 ULg)
See detailLa PSDC de l'Union européenne
Dumoulin, André ULg

Scientific conference (2012, March 22)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
See detailHistoire de la dissuasion nucléaire
Dumoulin, André ULg

Book published by Argos (2012)

Cet ouvrage présente l'histoire de la dissuasion nucléaire française dans ses champs politiques, diplomatiques, doctrinaux, techniques et prospectifs

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)
Full Text
See detailLes Etats-Unis, l'Alliance atlantique et la dissuasion nucléaire
Dumoulin, André ULg

in Sécurité globale (2011), (17),

Detailed reference viewed: 1 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPSDC : le jeu des lettres et des directoires
Dumoulin, André ULg

in Politique Etrangère (2011), (3),

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
See detailJeu des alliances et simplification de l'organigramme
Dumoulin, André ULg

in Diplomatie (2011), (51), 78-80

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
See detailVers un Livre blanc européen de la sécurité et de la défense : entre "objet non identifié et fenêtre d'opportunité"
Dumoulin, André ULg

in Revue Internationale et Stratégique (2011), 82(été 2011), 41-50

Il est devenu nécessaire de rédiger un Livre blanc européen de la sécurité et de la défense. Malgré les obstacles et les réticences autour de cette idée à la longue histoire, il s'agit de donner une ... [more ▼]

Il est devenu nécessaire de rédiger un Livre blanc européen de la sécurité et de la défense. Malgré les obstacles et les réticences autour de cette idée à la longue histoire, il s'agit de donner une assise opératoire, doctrinale et militaro-technologique à la Stratégie européenne fde sécurité. Le Livre blanc devra servir également à engager une refonte des instruments de la défense par harmonisation des calendriers et rapprochement des politiques nationales de défense. Une fenêtre d'opportunité s'ouvre aujourd'hui car l'environnement économique et les contraintes budgétaires imposent synergies, mutualisations et coopérations renforcées et, au final, la radaction de ce document hautement utile [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (9 ULg)
Full Text
See detailL'UEO n'est plus
Dumoulin, André ULg

in Europe Diplomatie et défense (2011), (428), 4

Full Text
See detailThe WEU has gone
Dumoulin, André ULg

in Europe diplomatie & défense (2011)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
See detailLes capacités européennes
Dumoulin, André ULg

Conference (2011, June 09)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
See detailLa Belgique et la France. Amitiés et rivalités
Dumoulin, André ULg

in Etudes Internationales (2011), XLII(2), 258-260

Detailed reference viewed: 4 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa fin de l'UEO et l'avenir de l'interparlementarisme
Dumoulin, André ULg

in Revue Défense nationale (2011), (741), 161-172

Une organisation, 'UEO disparaît, qui a joué un rôle décisif dans plusieurs périodes de l'élaboration de la communauté de destin et d'intérêts de l'Euope. Abordant résolument les questions de sécurité et ... [more ▼]

Une organisation, 'UEO disparaît, qui a joué un rôle décisif dans plusieurs périodes de l'élaboration de la communauté de destin et d'intérêts de l'Euope. Abordant résolument les questions de sécurité et de défense, elle laisse derrière elle un héritage utile qui a servi l'actuelle PSDC et quelques convulsions mais laisse orphelin le parlementarisme européen. [less ▲]

Detailed reference viewed: 33 (2 ULg)
Full Text
See detailParliamentarian to parliamentarian
Dumoulin, André ULg

in Europe diplomatie and Defence (2011), (405), 2

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
See detailLa politique européenne de défense
Dumoulin, André ULg

Scientific conference (2011, March 16)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
See detailL'initiative amphibie européenne
Dumoulin, André ULg

in Défense et sécurité internationale hors série (2011), (16),

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe processus décisionnel belge en matière d'opérations civilo-militaires
Dumoulin, André ULg; Moyse, Vincent

in Courrier hebdomadaire du CRISP (2011), 2086-2087

Au vu de sa taille et de sa position géographique, la Belgique, entourée de puissances dites moyennes, est « devenue un État pour qui la sécurité et la défense se déclinent dans le champ multinational » 1 ... [more ▼]

Au vu de sa taille et de sa position géographique, la Belgique, entourée de puissances dites moyennes, est « devenue un État pour qui la sécurité et la défense se déclinent dans le champ multinational » 1, renonçant à disposer de capacités élargies et d’une politique de défense indépendante et autonome. Parmi les organisations internationales dont la Belgique est membre, l’Union européenne et l’OTAN constituent des cadres de coopération prioritaires en vue de garantir et d’améliorer sa politique de sécurité et de défense 2. Parallèlement, les opérations extérieures sont devenues, dans l’environnement post-guerre froide, le core-business des forces armées 3. Ainsi, la Belgique fait des opérations extérieures la tâche prioritaire de son appareil militaire. Dans ce cadre, il s’agira d’examiner le processus national de décision relatif à la participation à des opérations de gestion de crise dans le cadre de l’UE et de l’OTAN ; élaboration dont une partie seulement est visible et publique. Ce thème, peu exploré dans la littérature belge par rapport aux publications sur le même sujet à l’étranger et dans les pays anglo-saxons, recouvre à la fois l’examen des procédures, les acteurs et leurs interactions politiques et militaires 4. L’examen est périlleux dans la mesure où il se fonde aussi sur les témoignages d’acteurs et sur leurs perceptions subjectives du processus avec, comme le souligne Vincent Legrand, « tous les biais que cela comporte en termes de reconstruction, de rationalisation a posteriori de l’événement relaté, tant en termes cognitifs (réduction de la complexité) que normatifs (légitimation de la décision) 5 ». Ce Courrier hebdomadaire abordera rapidement les notions théoriques autour du processus de décision avant d’examiner plus en détail le noyau principal du processus décisionnel en Belgique autour du thème qu’est la gestion des crises dans le champ politico-militaire. Il s’agira aussi d’analyser les acteurs dits « périphériques » au champ d’étude (Palais, Parlement, groupes de pression, opinions publiques). Enfin, nous examinerons les interactions et interrelations des acteurs dans la gestion des crises lors de missions UE et lors de missions OTAN, lorsque la Belgique est engagée. Pour des raisons propres à l’accès aux sources mais aussi aux questions relatives aux entrevues, la période d’étude et les données récoltées correspondent pour l’essentiel aux gouvernements fédéraux qui se sont succédé entre juillet 1999 et mars 2008. Cependant, la plupart des informations récoltées et l’analyse qui en est faite restent pertinentes en 2011. 1 A. DUMOULIN, P. MANIGART, W. STRUYS, La Belgique et la Politique européenne de sécurité et de défense, Bruylant, Bruxelles, 2003, p. 155. 2 S. BISCOP, J. COELMONT, R. COOLSAET, M. LIÉGEOIS, J. ROSIERS, D. WOUTERS, « La contribution militaire belge à la Politique Européenne de Sécurité et de Défense », Egmont PAPER, n° 14, juin 2007, p. 8. 3 A. DUMOULIN, P. MANIGART et W. STRUYS, La Belgique et la Politique européenne de sécurité et de défense, op. cit., p. 348. 4 Les acteurs et les processus de décision constituent des facteurs parmi d’autres qui déterminent la politique de sécurité et de défense d’un pays. Cf. la grille d’analyse des politiques nationales de défense dans D. J. MURRAY, P. R. VIOTTI, The Defense policies of nations. A comparative study, 3e éd., John Hopkins, 1994. 5 V. LEGRAND, « La prise de décision en politique étrangère », in C. ROOSENS, V. ROSOUX, T. DE WILDE D’ESTMAEL, La politique étrangère. Le modèle classique à l’épreuve, Peter Lang, Bruxelles, 2004, p. 98. 6 LE PROCESSUS DÉCISIONNEL BELGE EN MATIÈRE D’OPÉRATIONS CIVILO-MILITAIRES CH 2086-2087 [less ▲]

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)